Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité22 novembre 2022
|Le journaliste Jérémie Misago retrouvé par la police

Burundi – Sécurité21 novembre 2022
|Un journaliste porté disparu depuis 48 heures

Burundi – Sécurité19 novembre 2022
|Les auteurs du hold-up à la cathédrale de Ngozi arrêtés

Burundi – Sécurité18 novembre 2022
|La cathédrale de Ngozi victime d’un cambriolage

Burundi – Tunisie – Francophonie17 novembre 2022
|Le chef de l’Etat attendu à Djerba…

Burundi – Sécurité Routière16 novembre 2022
|Quand des policiers chargés de la sécurité des institutions se font la loi

Burundi – Justice15 novembre 2022
|Des justiciables se plaignent du dysfonctionnement de ce secteur dans notre pays

Burundi- Sécurité Routière14 novembre 2022
|Des précisions sur l’accident de la commune de Mugamba le weekend dernier

Burundi – Sécurité Routière12 novembre 2022
|Un camion se renverse dans la commune de Mugamba

Burundi – Sécurité Routière11 novembre 2022
|Accident mortel sur la route nationale n° 1

Burundi – Sécurité Routière 10 novembre 2022
|La police de roulage en conflit avec des particuliers qui s’occupent des parkings

Burundi – Environnement9 novembre 2022
|Le ciel se fâche encore une fois dans la commune de Matana

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Un corps sans vie enterré avant son identification dans la province de Rumonge

17 septembre 2022

Rumonge, le 17 septembre 2022 (Net Press) . Selon des informations en provenance de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, un corps sans vie a été retrouvé en date du 14 septembre dernier tout près de la prison centrale de Rumonge dite Murembwe, dans la zone de Gatete, dans la commune de Rumonge, de la même province.

Selon des informations qui ont filtré, cet homme aurait été tué par un hippopotame, une affirmation des administratifs vite mise en doute par les habitants de cette localité. Ils en veulent pour preuve que cet homme a été inhumé avant qu’il ne soit identifié par des enquêtes. D’où une opinion généralisée que les administratifs veulent fausser les pistes d’enquêtes.

La même opinion reste convaincue que la personne a été tuée ailleurs et le cadavre jeté à cet endroit. Les habitants de la zone Gatete demandent aux autorités judiciaires de ne pas cautionner les versions des administratifs car cette situation pourrait être une source d’insécurité au cas où elle perdurerait. J.M. 

Burundi – Onu – Droits de l’Homme

Le Burundi toujours dans le point de mire des défenseurs des droits humains

Genève, le 17 septembre 2022 (Net Press). Le nouveau rapporteur spécial de l’Onu sur les questions des droits de l’homme au Burundi, Fortuné Gaétan Zongo, a sorti son premier rapport. Il trouve que le Burundi doit s’engager plus efficacement en faveur de l’Etat de droit et de la lutte contre l’impunité et abus commis depuis 2015.

C’était devant le conseil des droits de l’homme de l’Onu qui s’est réuni à Genève le 13 septembre dernier et selon les premières informations en provenance de ce conseil, le rapport du rapporteur spécial de l’Onu sur la situation des droits de l’homme au Burundi est accablant. Malgré les engagements et les mesures prises par le gouvernement, la situation des droits de l’homme n’a pas changé de manière significative, précise le rapport.

Le nouveau rapporteur spécial de l’Onu sur la situation des droits de l’homme au Burundi regrette tout de même le fait qu’il n’a pas encore eu le droit de visiter le Burundi et d’interagir avec les autorités de ce pays ainsi que les institutions compétentes. Cela fait partie de ce qu’il demande avec insistance même si Gitega semblait ne plus faire marche arrière sur cette question précise.

On rappellera d’ailleurs que le ministre ayant les relations extérieures dans ses attributions, Albert Shingiro, s’adressant au corps diplomatique réuni à Bujumbura en décembre 2021, avait déclaré que le rapporteur spécial ne sera pas le bienvenu dans notre pays parce que son adoption s’est faite contre le gré de Gitega.

Dans ce rapport, Fortuné Gaétan Zongo mentionne également qu’il y a dans le pays une restriction de l’espace civique. Pour lui, les partis politiques de l’opposition se réunissent difficilement. Les défenseurs des droits de l’homme vivent dans des conditions précaires, au moment où certains parmi eux ont été contraints à l’exil.

Le gouvernement de Gitega n’a pas encore réagi sur le contenu de ce rapport mais il serait étonnant qu’il accepte de coopérer avec cet expert burkinabé. On rappellera enfin que le gouvernement a toujours mentionné qu’il a besoin d’une coopération au développement car la situation des droits humains dans le pays est satisfaisante, d’où le Burundi a été retiré des agendas d’observation des Nations unies, de l’Union européenne et de l’Union africaine. D.N.

Burundi – Politique – Anniversaire

Uprona : célébration demain du 61ème anniversaire de la victoire

Bujumbura, le 17 septembre 2022 (Net Press) . Dans 24 heures, le Burundi commémorera le 61ème anniversaire de la victoire de l’Uprona, le 18 septembre 1961. Le prince Louis Rwagasore devint le premier ministre le 29 septembre mais il n’a pas eu la chance d’assister à l’indépendance du Burundi le 1er juillet 1962 car il fut tué le 13 octobre 1961.

Il était entré en compétition avec d’autres formations politiques dont la plupart étaient soutenues par le pouvoir tutélaire, d’où certains colons n’ont pas diggéré la victoire de l’Uprona et ont préféré se suicider, allusion faite à Albert Maus, dont le nom sera donné à son château de Rumonge, au Sud-ouest du pays, qui deviendra plus tard Resha.

Avec l’introduction de la République en 1966, l’Uprona devint le parti unique et les autres ont été tout simplement supprimés. C’est à ce moment qu’il y a eu également développement des intrigues au sein de cette formation politique de l’indépendance. Après l’introduction du multipartisme suite au sommet de La Baule en France, l’Uprona a perdu son influence.

Après l’assassinat du président Melchior Ndadaye, Pierre Buyoya, un militaire membre de l’Uprona, qui avait perdu les élections le 1er juin 1993, revient par un coup d’Etat le 25 juillet 1996 et suite à l’embargo imposé par les pays voisins dès le 31 juillet de la même année, Pierre Buyoya fut obligé de négocier à Arusha avec les belligérants.

C’est à cette période que l’unité des Upronistes fut entamée sérieusement car ils n’étaient pas unanimes sur cette approche à laquelle Pierre Buyoya était très attachée. C’est à ce moment qu’on a vu des coups de force contre des dirigeants du parti, des tendances antagonistes ont également fait surface dans la formation.

Ainsi, on aura l’Uprona de tendance Mukasi, de tendance Buyoya, de tendance Nditije qui n’est pas reconnu par le gouvernement, de tendance Evariste Ngayimpenda et Tatien Sibomana, de tendance proche du pouvoir actuel avec un numéro spécial qu’il n’est pas nécessaire de citer ici mais qui, tout vêtu des couleurs de l’Uprona, a fait propagande pour le candidat du Cndd-Fdd en 2020, le général major Evariste Ndayishimiye.

Le parti Uprona reconnu aujourd’hui par le pouvoir et représenté par Olivier Nkurunziza – qui vient d’être élu membre de l’Eala pour le compte de cette formation politique – a sorti une déclaration à l’occasion de la victoire de l’Uprona, le 18 septembre 1961, qui arrive un dimanche, un jour férié.

Dans ce communiqué de presse, l’Uprona rappelle qu’en date du 18 septembre de chaque année, il célèbre sa victoire écrasante dans un législatif de 1961 sous l’administration belge. Cette victoire conduisit, à l’instar d’autres pays africains, à l’indépendance nationale du pays le 1er juillet 1962. Le pays fut libéré de plusieurs décennies de soumission de la double métropole de l’Allemagne et de la Belgique.

La direction nationale de cette formation politique souhaite une bonne fête à tous les Burundais en général et aux Badasigana en particulier. Il souhaite que la célébration de cette fête rappelle à garder l’héritage du prince Louis Rwagasore, surtout les valeurs de paix, de justice, d’unité, de développement et de concorde nationale qu’il prônait.

Le parti Uprona termine son communiqué de presse en invitant les Burundais en général et les Badasigana en particulier à toujours véhiculer régulièrement les messages de paix, d’unité et de tolérance. Ce communiqué a été signé ce 17 septembre 2022 par son président et représentant légal, Olivier Nkurunziza. Ch.N.

Burundi – Rwanda – Communication

Vers la gratuité de l’internet à Kigali

Kigali, le 17 septembre 2022 (Net Press) . Un communiqué annonce que l’internet est désormais gratuit pour les habitants de Kigali. Cette mesure aurait été annoncée par le président du Rwanda lui-même, Paul Kagame. Les « Kigaliens » se réjouissent de cette opportunité car cela leur permet de faire des affaires et d’élargir leurs connaissances.

Le voisin du Nord met en avant les technologies de l’information et de la communication car l’accès rapide à l’information est source de développement, selon la conception des autorités de Kigali. C’est pour cette raison que quand une autorité importante se déplace à l’étranger, ses collègues et ses collaborateurs suivent simultanément son discours ou ses débats à l’étranger.

Selon certaines informations en provenance du Rwanda, les mêmes collaborateurs et collègues peuvent lui suggérer des réponses par rapport aux questions qui lui sont posées. C’est pour cette raison que lors des conférences de presse, l’on a l’impression que les autorités avaient été mises au courant de la question avant qu’elles ne répondent. J.M. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !