Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité8 septembre 2017
|Brûlé par son épouse, il est sauvé par des voisins

Burundi - Sécurité7 septembre 2017
|Un cadavre retrouvé dans une rivière à Kayanza

Burundi - Dialogue6 septembre 2017
|Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

Burundi - Sécurité - Opinion5 septembre 2017
|Quand l’insécurité monte d’un cran dans tous les coins

Burundi - Sécurité4 septembre 2017
|Ruyigi, province très avancée en matière de criminalité

Burundi - Sécurité2 septembre 2017
|La protection civile de la police applaudie des deux mains à Kinindo

Burundi - Sécurité1er septembre 2017
|Un policier tue deux personnes à Kirundo

Burundi - Sécurité 31 août 2017
|Vers une demande de permission pour écrire un texto sur le Smartphone

Burundi - Sécurité30 août 2017
|Tuerie au Sud-Ouest, mais également au Nord-Ouest

Burundi - Sécurité 29 août 2017
| Un Imbonerakure blesse à la machette 5 policiers, et 3 personnes civiles

Burundi - Sécurité28 août 2017
|Un homme de 99 ans tué à Ngozi

Burundi - Sécurité 26 août 2017
|La réserve naturelle de la Rukoko sous le coup d’une arrestation

Burundi - Sécurité25 août 2017
|La lecture de la situation sécuritaire au Burundi toujours controversée

Burundi - Sécurité24 août 2017
|Une femme kidnappée sans aucun secours dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité23 août 2017
|Une personne meurt dans un accident de voiture

Burundi - Sécurité22 août 2017
|Un homme tue sa conjointe pour des raisons de concubinage

Burundi - Sécurité21 août 2017
|L’insécurité monte d’un cran dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité 19 août 2017
|Quand la Regideso est pointée du doigt comme origine de l’insécurité

Bujumbura – Sécurité 18 août 2017
|De l’hécatombe sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 17 août 2017
|Une personne tuée a Karusi .

Burundi - Sécurité16 août 2017
|La voiture du gouverneur de Bubanza dans une embuscade

Burundi - Sécurité 15 août 2017
|Un militaire tue son frère d’arme

Burundi – Sécurité14 août 2017
|Quand l’insécurité augmente d’un clan

Burundi - Sécurité12 août 2017
|Un corps décapité trouvé dans la rivière Ndurumu

Burundi - Justice11 août 2017
|Le commerce illégal du café à la base des comparutions en flagrance au sud du pays

Archives

 

 

 



Burundi – Eac – Médiation

Le médiateur Mkapa entame ses consultations à Bujumbura

8 décembre 2016

Bujumbura, le 8 décembre 2016 (Net Press). C’est ce matin que le médiateur dans le conflit burundais, Benjamin William Mkapa, a débuté ses entrevues avec les éléments-clés dans la crise politico-sécuritaire de ce pays. L’on devrait d’abord signaler un tête-à-tête avec le président de la République, des consultations avec des corps diplomatiques et consulaires africains et de l’Union européenne ainsi qu’avec l’ambassadeur des Etats-Unis au Burundi.

L’ancien président tanzanien devrait également rencontrer le secrétaire général du Cndd-Fdd, Evariste Ndayishimiye, les confessions religieuses ainsi que les membres de la société civile. Au terme de leur entretien, l’ambassadeur de France au Burundi, qui s’est entretenu avec le médiateur dans le cadre des diplomates de l’Union européenne, a indiqué que la France, tout comme l’Union, sont disposées à aider pour que le pays retrouve sa stabilité. La France va financer le dialogue d’Arusha, a-t-il affirmé.

L’ancien président Benjamin Mkapa devrait également se rendre à l’intérieur du pays pour suivre le type de dialogue interne organisé par le pouvoir de Bujumbura. Il est prévu qu’il quitte le Burundi demain, après trois jours de visite officielle.

Des humoristes indiquent que William Mkapa aurait demandé une audience auprès du président actuel de son pays, John Pombe Magufuli, pour des conseils sur le dossier burundais. Ce dernier lui aurait répondu de s’occuper du pays de Mwezi Gisabo car lui, il a été mandaté par les Tanzaniens pour trouver des solutions à leurs problèmes, qu’il n’aurait rien donc à expliquer au parlement au cas où il se pencherait sur des questions d’un pays qui n’est pas le sien et dont il n’a aucun mandat.

Burundi – Pays-Bas – Justice

Le collectif des avocats des partis civils s’exprime…

La Haye, le 8 décembre 2016 (Net Press). Par un communiqué de presse du 6 décembre 2016, les avocats et leurs clients confirment leur volonté de collaborer avec la commission d’enquête des Nations Unies en vue de faciliter l’identification des auteurs, coauteurs et complices des crimes commis au Burundi, qui relèvent de la compétence de la cour pénale internationale.

Ce collectif indique avoir pris connaissance le 16 novembre 2016 de la nomination de trois experts en vue d’identifier les auteurs des crimes au Burundi. Par la même occasion, le même collectif a noté le refus persistant de Bujumbura à collaborer avec cette équipe de l’Onu, ce qui est une forme de complicité avec les criminels.

Le collectif indique clairement qu’il ne reculera pas. Il confirme sa volonté inébranlable de poursuivre les auteurs des crimes et leurs complices pour que justice soit rendue. C’est le mandat qui lui a été donné et c’est le mandat qu’il accomplira sans faiblir.

Selon toujours ce communiqué, le collectif poursuivra sans relâche sa collaboration avec le bureau du procureur et les experts des Nations unies. Il assure les deux parties qu’il est prêt à collaborer et que les témoins seront entendus dans des codifiions de sécurité qui pourront être assurées par ces hautes autorités.

Signalons que les signataires de la déclaration sont Mes Armel Niyongere, Bernard Maingain, Alain Detheux, Lambert Nigarura et Lef Forster.

Burundi – Incendie

Menace constante pour les bâtiments du centre-ville

Bujumbura, le 8 décembre 2016 (Net Press). Presque 24 heures après l’incendie qui a frappé quelques maisons de commerce tout près de l’ancien marché central, où une pharmacie et une autre maison ont pris feu, nous apprenons que très tôt ce matin, un incendie a failli se déclarer dans une autre maison, elle aussi située au centre-ville, à l’endroit communément appelé « Bata ».

Selon des informations des témoins oculaires, une fumée s’est dégagée dans l’un des appartements de cet immeuble mais il a vite été maîtrisé. Là non plus, l’on ne connaît pas encore la cause de cet incendie mais l’on soupçonne, comme hier, qu’il s’agit d’un court-circuit. Cependant, des gens s’inquiètent car le phénomène commence à afficher une tendance anormale, surtout qu’ils ont encore en mémoire l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura, voici bientôt 4 ans.

Burundi – Sécurité

Les domestiques de Kinindo se lamentent du comportement des policiers

Bujumbura, le 8 décembre 2016 (Net Press). Très tôt le matin, vers 5 heures, des éléments de la police de la zone de Kinindo ont investi certains ménages où ils ont raflé les domestiques. Dans un premier temps, ils leur ont demandé des cahiers de ménages pour voir s’ils figurent dedans et par après, ils ont demandé des cartes de service.

Ceux qui n’en avaient pas ont été acheminés vers un endroit où un personnel d’un collectif d’associations des domestiques les a enregistrés moyennant de l’argent. Les domestiques de cette zone ne comprennent pas pourquoi la police met tant d’énergie dans l’enregistrement des domestiques dans ce collectif alors que chaque personne est libre d’adhérer à une association de son choix.

Burundi – Droits de l’Homme

La ligue Iteka sort son bulletin n° 8

Bujumbura, le 8 décembre 2016 (Net Press). Ce bulletin mensuel de 63 pages couvre le mois de novembre 2016. Il revient sur les faits de violations des droits de l’homme parus dans les bulletins hebdomadaires du n° 31 au 35. Sur le plan de la situation des droits de l’homme, les tendances observées sont au moins 47 cas d’allégations de violations du droit à la vie, au moins 17 cas de tortures, traitements cruels, inhumains ou dégradants, au moins 39 cas de disparitions forcées, au moins 16 cas de personnes blessées au cours des attaques armées, au moins 4 cas de violences basées sur le genre et au moins 295 victimes d’arrestations arbitraires.

Le bulletin évoque également une découverte d’une fosse commune en commune de Mutimbuzi dans Bujumbura rural. Des militaires et policiers issus de l’ex-Fab sont toujours sous séquestration, arrestations arbitraires, tortures ou assassinats. Le bulletin parle d’un militaire tué, au moins 14 arrêtés, au moins 3 disparus et 2 torturés. Quant aux policiers, au moins 3 d’entre eux ont été tués, 1 arrêté et 1 autre torturé.

Ce bulletin mensuel dénonce les violations du droit à une justice équitable et fustige la dégradation de la sécurité alimentaire comme des conséquences directes de la crise politico-sécuritaire liée au troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Il évoque aussi une situation sécuritaire instable et inquiétante qui règne dans certaines régions du pays suite à des attaques armées. Dans la province de Rumonge, des maisons (plus moins 60) appartenant à des opposants politiques ont été la cible des gens qui ont mis sur leurs portes des croix noires, symboles de la mort. Il y a enfin le phénomène de justice populaire et le phénomène de suicide qui reste non élucidé et qui fait craindre des assassinats déguisés.

Comme d’habitude, le bulletin termine par des recommandations à l’endroit de tous les partenaires, tant nationaux qu’étrangers, susceptibles de redresser la barre et de remettre le Burundi sur la voie du respect des droits de l’homme.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur