Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité11 février 2017
|Découverte d’un fusil à Rumonge

Burundi - Justice - Sécurité 10 février 2017
|La grève des transporteurs perturbe le trafic

Burundi - Economie9 février 2017
|Zone Bwiza : tous les kiosques en bois démolis

Burundi - Sécurité8 février 2017
|Deux personnes tuées dans une attaque armée

Burundi - Politique7 février 2017
|Du rififi au sein de l’Uprona de l’opposition qui a évolué vers les évictions, une autre version

Burundi - Politique6 février 2017
|Le Burundi souffle ses 26 bougies de l’unité nationale

Burundi - Politique 4 février 2017
|Du rififi au sein de l’Uprona de l’opposition qui a évolué vers les évictions

Burundi - Sécurité3 février 2017
|Plus de rumeurs que de réalités dans ce pays

Burundi - Sécurité2 février 2017
|Un policier tire sur ses collègues

Burundi - Sécurité1er février 2017
|Kinindo : les policiers et les élèves de la circonscription se regardent en chiens de faïence

Burundi - Justice - Sécurité31 janvier 2017
|Des polémiques toujours autour du procès de Muyinga

Burundi - Sécurité 30 janvier 2017
|Un weekend plutôt violent dans la capitale

Burundi - Sécurité 28 janvier 2017
|Des tueries dans un tous les coins

Burundi - Sécurité 27 janvier 2017
|Une attaque qui tente de révéler la vérité

Burundi - Sécurité26 janvier 2017
|Un officier meurt dans un camp militaire

Burundi - Sécurité25 janvier 2017
|Qui croire dans les informations sur l’attaque de Muyinga ?

Burundi - Administration24 janvier 2017
|Décidément, les choses se préicipitent au gouvernement

Burundi - Sécurité23 janvier 2017
|Les agriculteurs et les bergers se rentrent dedans dans Gihanga

Burundi - Sécurité 21 janvier 2017
|Arrestation d’un ex-Fab pour tentative d’homicide

Burundi - Sécurité - Justice20 janvier 2017
|Quatre Français arrêtés par le service national des renseignements à Kirundo

Burundi - Sécurité 19 janvier 2017
|Quand les crimes dépassent l’entendement humain

Burundi - Sécurité18 janvier 2017
|Des militaires arrêtent des policiers dans la zone de Kanyosha

Burundi - Sécurité17 janvier 2017
|Toujours des arrestations qui inquiètent

Burundi - Politique16 janvier 2017
|Le parti Parena trouve du flou dans les invitations de la facilitation

Burundi - Justice14 janvier 2017
|Libéré après une nuit de détention

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Sept personnes appréhendées dans une même maison à Mutimbuzi

12 décembre 2016

Bujumbura, le 12 décembre 2016 (Net Press) . Dans la soirée de ce dimanche 11 décembre 2016, 7 personnes qui se trouvaient dans une même maison sise dans la zone de Maramvya, commune Mutimbuzi de la province de Bujumbura rural, ont été arrêtées par la police. Elles sont accusées de se réunir sans l’aval de l’administration locale.

Aussitôt arrêtées, elles ont été conduites dans les cachots de la police de la zone Maramvya avec éventualité d’être transférées dans ceux du service national des renseignements. Selon des informations recueillies par la rédaction plus tard, ces personnes sont pour le moment sous interrogatoire toujours à la police.

Burundi - Belgique - Coopération

Plus de rumeurs que de réalités ce weekend à Bujumbura

Bujumbura, le 12 décembre 2016 (Net Press) . Durant tout le weekend, des rumeurs circulaient dans la ville de Bujumbura, les unes plus folles que les autres et allaient dans tous les sens. Parmi elles, il y a eu celle qui faisait état de l’expulsion de l’ambassadeur de Belgique au Burundi, M. Bernard C. Quintin, un homme qui vient juste de présenter ses lettres de créances auprès du chef de l’Etat, il y a plus ou moins deux mois.

Cette rumeur avait cependant été prise avec des pincettes car elle coïncidait avec le rappel de l’ambassadeur du Burundi à Bruxelles, Jérémie Banigwaninzigo, pour des consultations, avait on informé de façon officielle. Cependant, la même rumeur a persisté et les mêmes détenteurs de la rumeur ont indiqué qu’il n’y a pas moyen de confondre les deux ambassadeurs, ce qui est vrai.

la rédaction a contacté l’ambassade de Belgique à Bujumbura à ce sujet. Cette dernière, après avoir contacté l’ambassadeur, a répondu à notre reporter que la personne concernée n’a pas de commentaires sur cette information, mais qu’il se trouve dans son bureau et qu’il travaille toujours comme ambassadeur de son pays auprès de Bujumbura, ce qui confirme le caractère de rumeur de l’information.

Burundi - Politique

L’ancien président Sylvestre Ntibantunganya rentre au bercail

Bujumbura, le 12 décembre 2016 (Net Press) . L’ancien président de la République de 1994 à 1996, Sylvestre Ntibantungaya, a décidé de rentrer de son exil en Belgique où il venait de séjourner depuis plus d’un an. L’avion à bord duquel il se trouvait s’est posé au tarmac de l’aéroport international de Bujumbura dans la soirée de ce dimanche 11 décembre 2016.

Rappelons que l’ancien président Ntibantunganya avait quitté le Burundi peu de temps après les échauffourées liées à la crise politico-sécuritaire née de la volonté de Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Il avait fui le pays en compagnie d’autres dignitaires influents du Cndd-Fdd au cours de la deuxième législature, comme Gervais Rufyikiri, Pie Ntavyohanyuma, Onésime Nduwimana, etc.

A son arrivée à l’aéroport de Bujumbura, il n’a pas fait de commentaires, mais cette option a surpris plus d’un, surtout ceux qui vivaient avec lui dans l’exil belge. Il est le premier poids lourd des contestataires du troisième mandat qui rentre au pays.

Burundi - Sécurité - Anniversaire

Attaque des camps militaires, une année déjà !

Bujumbura, le 12 décembre 2016 (Net Press) . C’était à l’aube du samedi 12 décembre 2015 que la ville de Bujumbura a été réveillée par des crépitements d’armes automatiques, empêchant ainsi toutes sortes d’activités durant la journée, y compris des célébrations de mariages et autres fêtes sociales.

Les citadins se posaient la question de savoir ce qui s’est passé et avec le temps, des bribes d’informations parvenaient peu à peu aux populations. C’est ainsi que l’on a appris que des camps militaires de Ngagara, de Musaga et de Mujejuru dans Bujumbura rural ont été attaqués par des rebelles.

La riposte des forces de défense et de sécurité fut effroyable et elle a ciblé surtout les quartiers contestataires du troisième mandat de Pierre Nkurunziza, à savoir Musaga, Nyakabiga, Cibitoke et Ngagara. Cette journée, le porte-parole de l’armée, Gaspard Baratuza, avait fourni des bilans contradictoires, différents également de ceux du porte-parole de gouvernement.

La communauté internationale, tout comme les défenseurs des droits de l’homme, ont vivement condamné le gouvernement de Bujumbura et c’est probablement à partir de cette époque que le ce dernier a commencé à rester sur sa défensive, ne voulant pratiquement pas une quelconque enquête sur cette affaire.

Cet événement a poussé les organisateurs de la Campagne Sos-Torture à reporter de façon hebdomadaire ce qui se passait dans ce pays en matière des violations des droits humains. La campagne Sos-Torture vient aussi de souffler sa première bougie, d’où une déclaration qu’elle a faite à l’occasion de son anniversaire.

Burundi - Droits de l’Homme

La campagne Sos-Torture publie son rapport hebdomadaire n° 52

Bujumbura, le 12 décembre 2016 (Net Press) . Ce rapport couvre la période du 3au 10 décembre 2016 et indique qu’au moins 111 personnes ont été arrêtées au cours de cette semaine qui vient de s’écouler, dont 90 dans la seule commune de Muyinga, accusées de mendicité et de prostitution.

Des rafles similaires ont été observées à deux reprises dans la zone de Musaga à Bujumbura, des enlèvements et disparitions de personnes dans la partie ouest du pays sont également évoqués dans ce rapport. Selon toujours ce document, au moins 20 personnes ont été enlevées par un groupe armé non identifié à Rukaramu dans la commune de Mutimbuzi. Dans la même localité, cinq autres personnes, dont un militaire, ont été enlevées par le groupe armé du front national de libération, Fnl, qui a revendiqué le kidnapping.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.