Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Anniversaire13 mai 2017
|Le Cndd-Fdd célèbre les deux ans après la tentative de putsch contre Pierre Nkurunziza

Burundi - Sécurité12 mai 2017
|Fouille-perquisition à la prison centrale de Gitega

Burundi - Sécurité 11 mai 2017
|Une vague d’arrestations dans Nyakabiga

Burundi - Sécurité 10 mai 2017
|Un homme blessé lors d’une attaque armée à Buterere

Burundi - Sécurité 9 mai 2017
|Serait il une lecture différente sur la sécurité burundaise ?

Burundi - Sécurité 8 mai 2017
|Pour avoir autorisé la vente du café au Rwanda , il est emprisonné

Burundi - Sécurité 6 mai 2017
|Une fouille-Perquisition dans Birohe

Burundi - Sécurité 5 mai 2017
|Un homme tué a Kamenge

Burundi - Sécurité 4 mai 2017
|Un autre homme tué dans Cibitoke

Burundi - Sécurité3 mai 2017
|Un retraité tué dans Bujumbura rural

Burundi – Sécurité 2 mai 2017
|Un Makamba qui n’arrête pas de compter ses blessés

Burundi - Sécurité1er mai 2017
|Un commerçant assassiné à Cibitoke

Burundi - Sécurité 29 avril 2017
|Kamenge, victime d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 28 avril 2017
|Un homme tué dans la province de Rumonge

Burundi - Onu - Sécurité27 avril 2017
|Jamal Benomar sur le point d’être remplacé au Burundi

Burundi - Sécurité26 avril 2017
|L’insécurité fait parler d’elle dans la zone de Kamenge

Burundi - Sécurité25 avril 2017
|Découverte d’un cadavre dans la rivière Muha

Burundi –Sécurité 24 avril 2017
| Encore une fois Gitega sous le coup des attaques

Burundi - Sécurité 22 avril 2017
|Quand la société civile plaide pour le non-octroi de l’immunité aux putschistes

Burundi - Sécurité21 avril 2017
|L’insécurité augmente d’un cran ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité20 avril 2017
|Une jeune fille tuée par son père

Burundi - Sécurité - Société19 avril 2017
|Une affaire sociale qui risque de causer de l’insécurité à Bubanza

Burundi - Sécurité 18 avril 2017
|Deux Burundais kidnappés sur le sol congolais

Burundi – Sécurité 17 avril 2017
|Une fouille-perquisition mêlée des arrestations

Burundi - Sécurité 15 avril 2017
|Une femme tuée par un policier

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un détenu retrouvé mort ligoté très tôt ce matin entre Shatanya et Mushasha

14 décembre 2016

Gitega, le 14 décembre 2016 (Net Press) . Ce détenu était connu sous le nom de Rénovat Nimubona et était parmi les présumés assassins du général Adolphe Nshimirimana en date du 2 août 2015. Il a été retrouvé mort ligoté dans l’une des rues du quartier Shatanya de la ville de Gitega où il était détenu depuis plus d’une année.

Selon des informations en provenance de cette province, Rénovat Nimubona, un ancien policier, a demandé une permission d’aller retirer de l’argent au bureau postal de Gitega, ce qui lui fut accordé par la direction de la prison ce 13 décembre 2016. Comme d’habitude, un détenu en sortie est accompagné d’un ou de deux policiers, tout dépend de sa réputation auprès de la même direction.

Après avoir retiré son argent, il aurait invité le policier à se désaltérer dans une maison de passage du coin dénommée "Palaso" se trouvant dans le quartier Shatanya. C’est à ce moment que le détenu a tiré sur le policier avant de prendre le large. Des informations divergent cependant sur la provenance du fusil utilisé par le prisonnier. Les unes indiquent qu’il y aurait quelqu’un de l’extérieur qui lui aurait amené ce fusil au moment où d’autres avancent qu’il s’est servi de l’arme du policier pour le tuer.

Il semble qu’au moment des tirs, un codétenu qui avait lui aussi accompagné Nimubona a pris un fusil retrouvé tout près du cadavre du policier et aurait tiré sur le détenu en fuite et qu’il l’aurait atteint dans la tête. Dans l’immédiat, il a trompé la vigilance de tout le monde car personne n’a vu la direction prise par ce tueur et ce n’est que ce matin que son corps a été retrouvé et sur la photo, il donne l’impression d’être ligoté, ce qui mettrait en cause l’information d’un tir de la part d’un codétenu.

Dans la capitale Bujumbura, dans la zone de Musaga, une maison sise à la 3ème avenue n° 66 a pris feu ce matin et tout ce qui était dedans est parti en fumée. Le propriétaire de la maison, qui n’a rien sauvé, indique ne pas savoir la cause immédiate de cet incendie. Par ailleurs, une autre maison qui était tout près de celle-là a également pris feu, mais heureusement, la police est vite arrivée sur les lieux et la maison a été partiellement endommagée. Le phénomène de l’incendie refait surface car cela fait un troisième incendie dans la capitale Bujumbura en une semaine, deux au centre-ville et un autre dans un quartier.

Burundi - Société

De l’argent subtilisé au bureau postal de Mugamba

Bururi, le 14 décembre 2016 (Net Press) . Selon des informations en provenance de cette commune de la province de Bururi, au Sud du pays, plus de 27 millions de francs burundais ont été volés au bureau postal de cette commune dans la nuit de mardi à mercredi le 14 décembre 2016 par des personnes qui n’ont pas encore été identifiées.

Les cambrioleurs auraient d’abord trompé la vigilance des policiers, trois au total, en leur donnant de la boisson contenant des somnifères, ce qui leur a permis de voler sans gêne. ils auraient troué les coffres contenant cet argent au moyen d’une bombonne, évitant soigneusement d’utiliser un fusil pour ne pas attirer l’attention de tout le monde vivant près de ce bureau. Après leur forfait, ils sont partis sans inquiétude aucune et le fait n’a été remarqué que ce matin au moment où les fonctionnaires se rendaient au service.

Selon toujours des informations en provenance de cette commune, les autorités ont déjà commencé des enquêtes et elles entendent les entamer auprès de ces policiers qui sont supposés avoir bu de la boisson des hommes qu’ils connaissent parfaitement.

Burundi - Communication

Le Cnc satisfait du retour au pays de l’ancien président Ntibantunganya

Bujumbura, le 14 décembre 2016 (Net Press) . Le conseil national de la communication est satisfait du retour au bercail de l’ancien président Sylvestre Ntibantunganya et lui "souhaite un bon retour au pays à son excellence Monsieur Sylvestre Ntibantunganya et bon établissement dans ses biens et dans sa famille", selon un communiqué sorti ce 13 décembre 2016 dans l’après-midi.

Le Cnc lui demande de "coopérer avec le Cnc dans le sens de redonner une belle image aux médias œuvrant sur le territoire national". Il lui demande enfin de contribuer à "défendre les valeurs universelles d’humanisme et particulièrement la paix, la tolérance, le progrès social et la cohésion nationale dans le respect de la dignité de chaque être humain.

Rappelons que l’ancien président Sylvestre Ntibantunganya est rentré le dimanche dernier, 11 décembre 2016, de Bruxelles d’où il s’était exilé depuis plus d’une année. L’on saura que cet homme a travaillé également comme journaliste à la radio et télévision nationales, aux côtés certainement de Karenga Ramadhan, aujourd’hui président du conseil national de la communication.

Coïncidence ou pas, le premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, a rencontré les chefs de missions diplomatiques et consulaires qui sont pour la plupart nouveaux dans ce pays ce 13 décembre 2016. Son discours a été centré sur le retour des réfugiés burundais car le Burundi est prêt à les accueillir et que la paix est une réalité dans le pays avec l’année 2016. La rentrée de Sylvestre Ntibantunganya a été brièvement évoquée dans son speech.

Burundi - Eac - Médiation

Réactions toujours mitigées sur la sortie médiatique du facilitateur Mkapa

Bujumbura, le 14 décembre 2016 (Net Press) . La sortie médiatique du facilitateur dans le dialogue inter burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa, continue à animer des polémiques dans plusieurs couches socioprofessionnelles des Burundais de l’intérieur comme de la diaspora.

En effet, au moment où du côté de la présidence de la République et de sa mouvance l’on parle de non événement la réaction du Cnared, arguant que cette plate-forme n’est pas reconnue par la loi burundaise et qu’elle n’a jamais participé au dialogue piloté par la facilitation internationale, les organisations de la société civile vivant en exil, 10 au total, viennent de désavouer publiquement la facilitation de Benjamin Mkapa.

Pour elles, ce dernier a déjà pris faits et causes pour le gouvernement de Bujumbura, d’où il a démissionné de fait. En outre, elles considèrent que l’ancien président tanzanien n’a jamais considéré l’origine de la crise actuelle, qui est le troisième mandat de Pierre Nkurunziza, en préférant se focaliser sur les élections de 2020.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.