Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité10 juillet 2017
|Plusieurs personnes trouvent la mort dans une attaque à la grenade

Burundi - Union Européenne - Politique8 juillet 2017
|L’Union européenne maintient les sanctions contre le Burundi

Burundi - Sécurité7 juillet 2017
|Quand des retraités ex-Fab posent des problèmes de sécurité

Burundi - Sécurité6 juillet 2017
|Tanzanie : base arrière pour les voleurs à main armée ?

Burundi - Sécurité - Justice - Médias5 juillet 2017
|Un journaliste bénévole de la radio Maria dans les cachots de la zone Buyenzi

Burundi - Sécurité4 juillet 2017
|Arrestation des présumés assassins du Dr. Franco de Simoné

Burundi - Sécurité3 juillet 2017
|Arrestation de personnes dans la commune de Mugamba

Burundi - Indépendance1er juillet 2017
|Célébration de la fête nationale de l’indépendance

Burundi - Sécurité30 juin 2017
|Une personne décapitée dans la commune de Gihanga

Burundi - Sécurité 29 juin 2017
|Quant les déclarations de nos dirigeants contrastent avec la réalité

Burundi - Sécurité28 juin 2017
|Un homme tue sa mère à Mwaro

Burundi - Sécurité 27 juin 2017
|Regain d’insécurité un peu partout dans le pays

Burundi - Sécurité26 juin 2017
|Arrestation d’un présumé voleur à main armée à Ruyigi

Burundi - Sécurité 24 juin 2017
|Un homme tué à Kirundo

Burundi - Sécurité23 juin 2017
|Une deuxième fouille dans le quartier Inss en trois jours

Burundi - Sécurité22 juin 2017
|Une personne tuée dans la province de Cibitoke

Burundi - Rwanda - Sécurité21 juin 2017
|Un Burundais appréhendé par l’armée rwandaise, selon la police burundaise

Burundi - Sécurité 20 juin 2017
|Une femme tuée à Kirundo

Burundi - Sécurité 19 juin 2017
|Une attaque à la grenade blessant une personne

Burundi - Sécurité17 juin 2017
|Le Fnl crie au secours

Burundi - Sécurité16 juin 2017
|La police investit la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité15 juin 2017
|Attentat à la grenade dans la zone de Musaga

Burundi - Sécurité14 juin 2017
|Des machettes pour tuer en silence

Burundi - Sécurité13 juin 2017
|Un Imbonerakure enlevé dans Gihanga

Burundi - Sécurité 12 juin 2017
|Un mort devant le commissariat de la police de Muramvya

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les pro Rwasa toujours inquiétés

27 décembre 2016

Ngozi, le 27 décembre 2016 (Net Press) . Elie Bizabishaka, étudiant originaire de la commune de Nyamurenza, province de Ngozi (nord du Burundi) a été intercepté hier soir vers 18 hoo à Bukeye dans un bus de transport en commun. Ce membre influent du Fnl d’Agathon Rwasa a été amené manu militari vers une destination inconnue.

Sa famille craint le pire d’autant plus que le journaliste du groupe de presse Iwacu, Jean Bigirimana, a été enlevé puis porté disparu il y a 5 mois, non loin de Bukeye et demande que le leur puisse être relâché pour qu’il continuer son voyage sur Bujumbura.

Burundi - Justice

L’affaire Hafsa Mossi reportée sine die

Muramvya, le 27 décembre 2016 (Net Press) . C’est hier que les 4 détenus présumés assassins de la députée Hafsa Mossi devaient comparaître de nouveau au tribunal de grande instance de la province de Muramvya. Mais cette comparution n’a pas eu lieu car les détenus ont évoqué le manque d’avocats-conseils, ce qui est une explication valable dans le domaine des procès.

Ils ont été informés qu’ils seront tenus au courant d’une autre date de comparution mais elle n’a pas été précisée. Ils sont donc obligés d’attendre jusqu’à ce que les juges se programment de nouveau.

Dans la province de Gitega, il y avait ce matin une autre audience des présumés assassins du lieutenant général Adolphe Nshimirimana. Leurs conseils ont demandé à la cour de remettre la séance à une autre date et de faire en sorte que tous les témoins cités soient présents le jour du procès, des demandes acceptées par la cour. Les personnes désirées sont l’assistant du ministre de la défense et des anciens combattants, le gouverneur de la province de Cankuzo et un brigadier.

Burundi - Sécurité - Administration

Des officiers supérieurs chassés de l’armée

Bujumbura, le 27 décembre 2016 (Net Press) . Par un décret présidentiel du 22 décembre 2016, trois officiers ont été révoqués de l’armée burundaise. Il s’agit du colonel Adolphe Manirakiza, ancien porte-parole de l’armée et de la Minusca en Centrafrique, du lieutenant colonel Aimable Habiyambere et du capitaine Emmanuel Nsavyimana.

Ces trois militaires ont été révoqués pour cause de désertion. Selon des informations concordantes, après leur mission de maintien de la paix en République centrafricaine, ils ne sont pas retournés au Burundi pour des raisons qu’ils n’ont jamais évoqués. L’on soupçonne qu’ils sont partis pour leur sécurité personnelle.

Burundi - Ong - Développement

Vers le départ des Ongs étrangères ?

Bujumbura, le 27 décembre 2016 (Net Press) . La question ne manque pas d’intérêt au regard des nouvelles conditions dans lesquelles les Ongs étrangères vont travailler au Burundi. Une nouvelle loi régissant de telles organisations est sur le point d’être confectionnée, elle a été déjà votée par l’assemblée nationale et elle devrait être présentée au sénat avant sa promulgation par le président de la République. Et dans ces conditions, les Ongs étrangères auront six mois pour se conformer aux nouvelles mesures.

Certaines des dispositions sont notamment l’équilibre ethnique dans le recrutement du personnel local, 35% des fonds de ces Ongs étrangères seront affectées au fonctionnement au quotidien tandis que 65% restants seront utilisés dans les travaux de développement du Burundi.

Leurs fonds en devises seront obligatoirement placés à la banque de la République du Burundi et non plus dans les banques commerciales. Même l’aide de ces Ongs devra être conservée dans la banque centrale et devront donner le rapport au gouvernement une fois par semestre. Les salaires des travailleurs de nationalité burundaise seront délivrés en francs burundais et 105 sur 106 députés présents ont voté en faveur de ce projet de loi.

Burundi - Tanzanie – Société

Quand Mkapa demande une hausse de son salaire

Dar Es Salaam, le 27 décembre 2016 (Net Press) . Selon le journal américain Inner City Press, le facilitateur dans le conflit inter burundais, Benjamin William Mkapa, dans une correspondance adressée aux chefs d’Etats de la communauté est africaine, a demandé une hausse significative de son salaire, passant de 8000 dollars /mois à 45000 dollars /mois ainsi que la révision des salaires de ses 2 conseillers qui pourrait passer de 15.000 dollars /mois, une demande qui a été rejetée, selon le journal.

Une large opinion est convaincue que le médiateur dans le conflit burundais est un homme qu’il ne fallait ps car, au lieu de contribuer largement à la résolution pacifique du conflit par un dialogue inclusif dans ce conflit burundo-burundais, il veut que la crise burundais perdure pour qu’il amasse des millions de dollars. La même opinion indique qu’en cautionnant le 3ème mandat président Nkurunziza, Mkapa a failli à sa mission d’être le vrai facilitateur accepté par toute la classe politique.

Par conséquent, selon toujours l’opinion, il venait de démissionner de fait dans la facilitation. En d’autres termes, comme il veut une hausse vertigineuse de son salaire, il devrait s’adresser à Pierre Nkurunziza car il est devenu son avocat, surtout qu’il traite de fous tous ceux qui sont contre cette législature.

Burundi - Sécurité

Un Makamba rançonné pour rouvrir les bistrots

Makamba, le 27 décembre 2016 (Net Press) . Sous couvert d’anonymat, les commerçants membres de l’opposition sont toujours inquiétés par le gouverneur de Makamba, Gad Niyukuri. Ce dernier ferme leurs bistrots et pour les rouvrir, cet administratif de haut rang de la province exige des mêmes commerçants un pot de vin d’un montant de 100.000 de nos francs.

La même source indique que cette mesure ne touche pas les membres du parti au pouvoir et selon les mêmes témoins, plus de trois buvettes ont été fermées endéans 2 semaines, sous prétexte que les conditions d’hygiène ne sont pas réunies pour faire ce commerce, ce qui crée un climat de méfiance entre les citoyens car au moment où les uns paient, les autres se la coulent douce. .

Parallèlement, les membres de l’opposition de cette province du sud du pays ainsi que les ex- Fab en retraite sont toujours indexés par les membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel ( Les imbonerakure ) comme les ennemis de la république et ils sont rançonnés par ces derniers d’une somme gravitant autours de 150.000 francs burundais, auquel cas contraire de nouvelles infractions sont créées, à savoir l’atteinte à la sécurité intérieur de l’Etat et ou participation à des bandes armées.

Burundi - Usa - Congo - Diplomatie

Denis Sassou en tête à tête avec Trump

Brazzaville, le 27 décembre 2016 (Net Press) . Dans un communiqué du ministre d’Etat et directeur de cabinet du président, Firmin Ayassa, le président congolais Denis Sassou Ngueso est attendu ce 27 décembre 2016 aux Etats Unis d’Amérique où il sera reçu en sa qualité du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye par le président élu des Etats Unis d’Amérique, Donald Trump.

Selon le journal Jeune Afrique, leur entretien sera centré sur la recherche des voies et moyens de sortie de crise en Libye et plus largement sur le reste de l’Afrique et sur d’autres questions internationales.

Pour l’opposition congolaise, qui continue de dénoncer la réélection du président Sassou Nguesso en mars dernier, ce tête-à-tête Sassou-Trump constitue « un mauvais signal » envoyé par le président américain, dont on estime à l’inverse dans l’entourage du chef de l’Etat congolais qu’il fait preuve de « pragmatisme »

Sur le chapitre des questions internationales, le président congolais, 32 ans au pouvoir, ne pourra pas plaider pour le retour de l’état démocratique des pays comme le Burundi, la Gambie et son voisin de l’autre rive du fleuve Congo (la république démocratique du Congo) alors que derrière lui traine beaucoup des casseroles.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.