Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Anniversaire13 mai 2017
|Le Cndd-Fdd célèbre les deux ans après la tentative de putsch contre Pierre Nkurunziza

Burundi - Sécurité12 mai 2017
|Fouille-perquisition à la prison centrale de Gitega

Burundi - Sécurité 11 mai 2017
|Une vague d’arrestations dans Nyakabiga

Burundi - Sécurité 10 mai 2017
|Un homme blessé lors d’une attaque armée à Buterere

Burundi - Sécurité 9 mai 2017
|Serait il une lecture différente sur la sécurité burundaise ?

Burundi - Sécurité 8 mai 2017
|Pour avoir autorisé la vente du café au Rwanda , il est emprisonné

Burundi - Sécurité 6 mai 2017
|Une fouille-Perquisition dans Birohe

Burundi - Sécurité 5 mai 2017
|Un homme tué a Kamenge

Burundi - Sécurité 4 mai 2017
|Un autre homme tué dans Cibitoke

Burundi - Sécurité3 mai 2017
|Un retraité tué dans Bujumbura rural

Burundi – Sécurité 2 mai 2017
|Un Makamba qui n’arrête pas de compter ses blessés

Burundi - Sécurité1er mai 2017
|Un commerçant assassiné à Cibitoke

Burundi - Sécurité 29 avril 2017
|Kamenge, victime d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 28 avril 2017
|Un homme tué dans la province de Rumonge

Burundi - Onu - Sécurité27 avril 2017
|Jamal Benomar sur le point d’être remplacé au Burundi

Burundi - Sécurité26 avril 2017
|L’insécurité fait parler d’elle dans la zone de Kamenge

Burundi - Sécurité25 avril 2017
|Découverte d’un cadavre dans la rivière Muha

Burundi –Sécurité 24 avril 2017
| Encore une fois Gitega sous le coup des attaques

Burundi - Sécurité 22 avril 2017
|Quand la société civile plaide pour le non-octroi de l’immunité aux putschistes

Burundi - Sécurité21 avril 2017
|L’insécurité augmente d’un cran ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité20 avril 2017
|Une jeune fille tuée par son père

Burundi - Sécurité - Société19 avril 2017
|Une affaire sociale qui risque de causer de l’insécurité à Bubanza

Burundi - Sécurité 18 avril 2017
|Deux Burundais kidnappés sur le sol congolais

Burundi – Sécurité 17 avril 2017
|Une fouille-perquisition mêlée des arrestations

Burundi - Sécurité 15 avril 2017
|Une femme tuée par un policier

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité - Administration

Le colonel Adolphe Manirakiza donne plus d’éclaircissements

28 décembre 2016

Bujumbura, le 28 décembre 2016 (Net Press) . Au moment où un décret présidentiel du 22 décembre 2016 indique que trois officiers, un colonel, un lieutenant-colonel et un capitaine ont été révoqués de l’armée, - voir Net Press du 27 décembre 2016 -, l’ancien porte-parole de l’armée et de la Minusca, le colonel Adolphe Manirakiza, a préféré sortir de son silence pour donner des éclaircissements sur cette affaire.

Pour lui, quand il a vu que sa mission en Centrafrique allait prendre fin, il a décidé d’écrire à ses supérieurs hiérarchiques, en l’occurrence le président de la République et le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, pour offrir sa démission. En plus de la démission, il a décidé de ne pas rentrer au pays pour des raisons de sa sécurité personnelle car il avait des informations qu’il pouvait avoir des difficultés une fois de retour.

En effet, alors qu’il était basé en Centrafrique, explique-t-il, quatre militaires ont été expulsés de ce pays et des rumeurs ont circulé qu’en complicité avec le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu dans ce pays, Parfait Onanga Anyanga, il est en train de faire expulser des militaires d’ethnie hutu.

Selon ses propres témoignages, sa démission n’a pas été signée par les autorités habilitées alors qu’il sait très bien que les correspondances sont parvenues à destination. C’est dans ce contexte qu’il entend porter plainte le moment venu car ce décret ne vise qu’à noircir son image.

Burundi - Justice

le chef de quartier Nyabagere transféré en prison de Mpimba à Bujumbura

Bujumbura, le 28 décembre 2016 (Net Press) . Le chef de quartier Nyabagere de la zone Gihosha, Célestin Nahimana, connu sous le sobriquet de Badera, a été transféré hier dans l’après-midi à la prison centrale de Mpimba. Il venait de séjourner dans les cachots du service national des renseignement pendant 9 jours.

Ce militant du Fnl proche d’Agthon Rwasa est poursuivi pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. Il avait fui le pays et ses proches indiquent qu’il y avait des personnes non identifiées qui menaçaient de le tuer et il avait esquivé ce malaise vers l’Ouganda. Ce n’est qu’à son retour qu’il a été appréhendé et "jeté" dans les cachots du service national des renseignements.

Burundi - Administration

Vers l’assemblée générale de l’Abelo

Kayanza, le 28 décembre 2016 (Net Press) . L’association burundaise des élus locaux (Abelo) organise ce 30 décembre 2016 une journée dédiée à la commune (journée de la commune) avant de passer à son assemblée générale ordinaire. Selon des informations en provenance de l’organisation, les deux auront lieu le même jour dans la province de Kayanza, à l’hôtel Le Paradis. Il est prévu que la journée de la commune soit célébrée à partir de 8h30’ au moment où l’assemblée générale de l’Abelo se tiendra à partir de 15 heures dans ce même endroit.

Burundi - Belgique - Sécurité

La Belgique toujours dans le collimateur de Bujumbura

Paris, le 28 décembre 2016 (Net Press) . "Les Hutu et les Tutsi ont toujours bien cohabité, ce n’est que la Belgique qui les a divisés ethniquement jusqu’à s’entretuer". Cela est le contenu d’un livre "La haine en ce vert paradis" de Jean François Bouchard. Celui-ci est un Français qui est né en 1962 à Reims en France, économiste et romancier.

Pour lui, ce sont les colons belges qui ont introduit des divisions basées sur les ethnies, selon ses confidences à la radio du monde. Au passage, il a lancé des fleurs au président Nkurunziza et à feu président Melchior Ndadaye tout en traitant le prince Rwagasore de fainéant et de faible niveau des études. Mais il a indiqué que dans la crise actuelle, les Tutsi ne cherchent plus le pouvoir, que c’est une affaire uniquement entre les Hutu, ce qui est par ailleurs évident.

Burundi - Sécurité

Quand la justice se tait, se faire la justice devrait être monnaie courante

Karuzi, le 28 décembre 2016 (Net Press) . Un homme de l’ethnie Twa, Prosper Dada, a été tué à coups de machettes ce mardi à minuit sur la localité de Ntunda, commune de Gitaramuka, province de Karuzi, par les habitants qui veillaient sur des champs des pommes de terre. Des témoins indiquent que si la justice ne fait pas son travail, des scenarios de se faire justice ne manqueront pas.

D’après des sources locales, Prosper Dada et ses acolytes sillonnaient toutes les collines de Gitaramuka, pillant dans les plantations de manioc, de bananeraies, des patates douces, etc. Les habitants de cette commune affirment qu’il avait été appréhendé à maintes reprise par les administratifs locaux avant d’être relâché, ce qui a suscité des mécontentements de la population de cette circonscription. Les commanditaires de ce forfait sont entre la main de la police judiciaire pour une enquête préliminaire.

Burundi - Sécurité

Un anniversaire qui rappelle

Bujumbura, le 28 décembre 2016 (Net Press) . L’action pour le respect de la vie humaine (Arevi), à travers son communiqué rendu public par le représentant légal Nixon Habonimana ce 27 décembre 2016, déplore la disparition tragique de son excellence Monseigneur Michael Aidan Courtney, ancien noce apostolique assassiné le 29 décembre 2003, il y aura dans 24 heures 13 ans jour pour jour, après avoir rencontré les autorités religieuses, politiques et militaires dans le diocèse de Bururi.

Poursuit ce communiqué qu’il est étonnant de voir une nation plus catholique que le souverain pontife s’abreuvoir du sang du représentant du pape et affirme que l’ancien nonce apostolique était un homme qui aimait le Burundi et qui n’hésitait pas à risquer vie quand il s’agissait de régler les conflits ou de sauver une vie humaine en danger.

Les exemples illustrant cette affirmation ne manquent pas, en l’occurrence l’implication personnelle dans la libération de l’évêque de Ruyigi, feu Mgr. Joseph Nduhirubus lors de son enlèvement par le mouvement Cndd-Fdd en date du 17 mai 2002. Le communique indique que la mort de son excellence Michael Aidan Courtenay rappelle aussi d’autres assassinats qui, comme lui, sont passés sous le silence de la justice burundaise, notamment Luis Manuel Zuniga, ancien représentant de l’Unicef au Burundi, le Docteur Kassy Manlan, ancien représentant de l’Oms, Agnes Dury qui travaillait pour le compte de l’Ong Action contre la faim à Ruyigi, la sœur croate Mamic Lukrecija, l’Italien Francesco Bazzani, le triple assassinat sauvage de Lucia Pulici, d’Olga Raschietti, sœur Bernadette Boggia, sœurs italiennes de la congrégation de la paroisse Guido Maria Conforti de Kamenge en septembre 2014, la Britannique Charlotte Wilson tuée à Mageyo le 28 décembre 2000, etc. Signalons qu’une large opinion attribue l’assassinat de la Britannique et du Nonce apostolique 3 ans plus tard aux éléments du Fnl d’Agathon Rwasa encore au maquis au moment des faits.

Arevi demande qu’une commission d’enquête judiciaire internationale soit mise sur pied pour que la lumière sur ces assassinats soit faite et que les responsables soient traduits en justice.

Burundi - Economie

Du cambriolage qui dépasse l’entendement humain, vérité ou mensonge sur les réseaux sociaux

Bujumbura, le 28 décembre 2016 (Net Press) . Des informations sous forme de rumeurs indiquent que la banque Interbank Burundi a été victime d’un cambriolage d’un montant colossal de billets vert gravitant autour de 350.000 mille dollars, un cambriolage qui dépasse l’entendement humain d’autant plus que les professionnels des banques indiquent que pour accéder au trésor des banques généralement bien conservées, le trésorier et le trésorier adjoint devraient tenir des codes secrets différents pour qu’il n’y ait pas d’interférence entre les deux.

Pour s’enquérir de cette situation, la rédaction a contacté sans succès le chargé des réseaux dans cette institution bancaire, ses téléphones fixes et mobiles ne répondaient pas à l’appel. La rédaction a contacté une autre source plus fiable qui a indiqué que rien ne montre que cet argent a été subtilisé. D’après lui, mêmes ceux de cette maison ont appris cette nouvelle comme mes autres mais que jusqu’à présent, rien d’alarment n’est tperceptible.

Burundi - Usa - Sécurité

Encore du racisme avant l’investiture de Trump

Washington, le 28 décembre 2016 (Net Press) . Iihan Omar, d’origine somalienne et membre du congrès américain, élue du Minessota, a été victime d’un incident raciste, prise à partie par un chauffeur de taxi alors qu’elle était en visite à Washington. Fière d’être la première à représenter sa communauté au parlement régional, l’incident raciste dont elle est victime fait partie du millier des faits du même type rapportés depuis l’élection de Donald Trump .

Selon la Rfi, Iihan Omar a 33 ans, elle a vécu dans un camp de réfugiés au Kenya durant 4 ans. Cette élue musulmane d’origine somalienne ne pensait pas être agressée en plein cœur de Washington le 7 décembre 2016 au soir en montant dans un taxi pour rentrer dans son hôtel après une réunion à la maison blanche. Le chauffeur l’a accusée d’être une terroriste du groupe Etat Islamique avant de menacer d’arracher le foulard qui couvre ses cheveux, la victime n’a pas vite alerté la police américaine par peur d’être pourchassée par son agresseur dans son Hôtel.

Burundi - Usa - Congo - Diplomatie

Tête-à-tête Trump - Nguesso : un simple mensonge

Washington, le 28 décembre 2016 (Net Press) . C’est une information qui a pris une dimension mondiale mais après vérification par les médias, il n’en est rien. Selon l’équipe de Donald Trump, le président élu des Etats-Unis, rien de tel n’est prévu entre les deux hommes. Cependant, l’information est venue de la présidence congolaise même et pas de n’importe qui car le chargé de la communication au Congo Brazza, Thierry Moungala, a sorti un communiqué évoquant la rencontre des deux leaders.

Mais ce qui est amusant dans tout cela, c’est que la porte-parole de Donald Trump, Katrina Lanette Pierson, a bel et bien précisé que Donald Trump n’a jamais déclaré une éventuelle rencontre avec le président congolais. Malgré toutes ces contradictions, le gouvernement congolais continue à informer que les deux hommes doivent se rencontrer dans la ville de Miami, aux Etats-Unis. Affaire à suivre !

La Rédaction, le Personnel et la Direction de l’agence de presse en ligne Net Press souhaite à tous ses lecteurs une joyeuse fête de Noël et une bonne année 2017. Que l’année qui s’annonce soit une année de bonheur, de prospérité et de succès à tous et à chacun, dans leurs entreprises tant professionnelles que privées.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.