Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 9 février 2018
|Quand la justice populaire refait surface !

Burundi - Sécurité8 février 2018
|Deux policiers trouvent la mort dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 7 février 2018
|Des crépitements d’armes entendus à Cibitoke

Burundi - Sécurité6 février 2018
|Accident mortel dans la province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 5 février 2018
|Une personne tuée à Marangara en province de Ngozi

Burundi - Rdc - Sécurité3 février 2018
|"Trente-quatre présumés miliciens Yakutumba extradés du Burundi vers la RDC", dixit Rfi

Burundi - Sécurité2 février 2018
|Un homme se donne la mort à l’Est du pays

Burundi - Sécurité1er février 2018
|Deux personnes tuées dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 31 janvier 2018
|Des combattants Mai Mai signalés sur le territoire burundais

Burundi -Sécurité30 janvier 2018
|Feu au ministère de l’environnement

Burundi - Sécurité 29 janvier 2018
|Une personne tuée par un administratif de Karuzi

Burundi - Sécurité - Santé27 janvier 2018
|Un Congolais réfugié à Rumonge décède

Burundi - Sécurité26 janvier 2018
|Deux filles soupçonnées d’infanticide aux mains de la police à Gihanga

Burundi - Sécurité 25 janvier 2018
|Des corps sans vie retrouvés un peu partout

Burundi - Sécurité - Justice 24 janvier 2018
|Une peine lourde requit contre les malfaiteurs se servant des armes blanches

Burundi - Sécurité 23 janvier 2018
|Une personne tuée et une autre blessée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 22 janvier 2018
|Une personne tuée et trois blessées suite aux pluies torrentielles

Burundi - Sécurité 20 janvier 2018
|Une pluie torrentielle occasionne seize maisons détruites dans Mutimbuzi

Burundi - Sécurité19 janvier 2018
|Disparu depuis une semaine, une famille se met à la recherche de son fils

Burundi - Sécurité18 janvier 2018
|Un homme soupçonné d’avoir assassiné son épouse appréhendé

Burundi - Sécurité 17 janvier 2018
|Un avion échappe de justesse à un crash à Bujumbura

Burundi - Sécurité16 janvier 2018
|Découverte d’un cadavre dans un caniveau de la zone Buyenzi

Burundi - Sécurité15 janvier 2018
|Une quinzaine de personnes arrêtées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité 13 janvier 2018
|Découverte d’un cadavre d’un hippopotame dans la province de Kirundo

Burundi – Sécurité 12 janvier 2018
|De la fausse prophétie au Nord ouest du Pays !

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

Le président anime une conférence de presse

30 décembre 2016

Rutana, le 30 décembre 2016 (Net Press) . Cet avant-midi, le président de la République, Pierre Nkurunziza, a animé une conférence de presse dans la province de Rutana où il a organisé une prière habituelle à la fin de l’année. Le chef de l’Etat s’est exprimé sur plusieurs secteurs de la vie nationale où il n’a fait que confirmer les prises de position de sa formation politique.

En ce qui concerne le nombre de mandats, le président a indiqué qu’il y a d’autres priorités plutôt que de se concentrer sur le nombre de mandats, avant d’affirmer qu’il se conformera aux désidératas de sa population. A propos du dialogue avec l’opposition radicale, il a précisé qu’il ne s’assoira jamais avec ceux qui ont tenté un coup d’Etat ou ceux qui ont organisé des manifestations contre son troisième mandat, manifestations qu’il qualifie de subversion.

Quant aux jeunes qui ont manifesté, il s’est posé la question de savoir pourquoi on demande du pardon à leur pour eux alors qu’ils sont majeurs et qu’ils n’ont jamais demandé eux-mêmes le pardon. Pour lui, celui qui voudrait une pitié de la part du président devrait d’abord écrire officiellement qu’il s’est trompé et de donner l’identité de ceux qui l’ont poussé à manifester.

A propos des relations avec les autres pays comme la Belgique et le Rwanda qui se détériorent au jour le jour, le président a d’abord indiqué que les Burundais sont très gentils et qu’ils savent bien cohabiter avec autrui. En d’autres termes, les mauvaises relations avec ces deux pays trouvent les racines chez eux et non au Burundi.

Burundi - Education

Grogne du syndicat des travailleurs de l’école fondamentale

Bujumbura, le 30 décembre 2016 (Net Press) . Le syndicat des travailleurs de l’école fondamentale, Synatef, s’inquiète de la décision du gouvernement de suspendre une prime annuelle de fidélité dévolue aux fonctionnaires ayant presté 15 ans et plus dans le cadre de l’éducation.

Selon son président, Victor Ndabaniwe, les deux parties s’étaient convenues de l’octroi de cette prime mais qu’une décision de la suspendre a été prise dans le cadre de la réforme du secteur de l’éducation. Ce qui inquiète le plus ce syndicat, c’est que dans le projet de loi budgétaire 2017, cette rubrique n’est pas prévue. Il demande que cette décision soit revue dans le cadre d’un dialogue entre le gouvernement et ledit syndicat.

Burundi - Travail

Le président de la Cosybu écroué au service national des renseignements

Bujumbura, le 30 décembre 2016 (Net Press) . Le président de la confédération syndicale du Burundi, Tharcisse Gahungu, est détenu dans les cachots du service national des renseignements depuis ce 28 décembre 2016. Selon des informations concordantes, Tharcisse Gahungu s’entretenait avec des membres du personnel de l’Otb à Ijenda et ensembles, ils discutaient sur un mouvement syndical.

Selon les mêmes informations, il aurait été arrêté sur demande du directeur général de l’Otb, Jacques Bigirimana alors qu’il avait une autorisation formelle de réunir ces personnels. Des réactions ne se sont pas fait attendre car le président du syndicat libre du Burundi, Csb, a déjà indiqué que son emprisonnement est arbitraire.

De son côté, Gabriel Rufyiri, président de la campagne contre la vie chère, a saisi l’Ombudsman ce 29 décembre 2016 pour lui demander d’intervenir afin de faire libérer le président de la Cosybu, en même temps vice-président de la campagne contre la vie chère. Selon cette campagne, son vice-président serait accusé de trois infractions comme la tenue d’une réunion sans autorisation préalable de l’’administration et de l’Otb, avoir demandé aux travailleurs de l’Otb de former un syndicat alors qu’ils n’ont pas le droit de jouir de cette association et d’avoir plaidé pour l’augmentation des salaires journaliers des même employés.

Non seulement la Cosybu aurait informé la direction de l’Otb, mais aussi la constitution tout comme la convention de l’Organisation internationale du travail, Oit, prévoient des libertés de se réunir et de se syndiquer. Ainsi, il demande à l’Ombudsman de tout faire pour sa libération, avec des copies aux plus hautes personnalités de ce pays, à commencer par le président de la République, la ministre de la justice et garde des sceaux, celui de la sécurité publique, l’administrateur directeur général du service national des renseignements, le directeur général de l’Otb, le président du comité national de dialogue social et son adjoint, le président de l’associations des employeurs du Burundi ainsi que le concerné lui-même.

Burundi - Economie

L’année 2016 n’a pas décollé économiquement, selon le Parcem

Bujumbura, le 30 décembre 2016 (Net Press) . L’Ong locale Parcem a fait un bilan des activités de l’année qui touche à sa fin. Sur le plan économique, il a indiqué que l’aide étrangère a sensiblement diminué, entraînant un handicap sérieux dans la réalisation des projets de développement.

Comme la plupart de ceux qui font des analyses économiques dans ce pays l’indiquent, ils ne voient pas le bout du tunnel aussi longtemps que le régime de Bujumbura continuera à s’isoler. Pour preuve, tous les prix des produits de prière nécessité ont grimpé et les devises deviennent de plus en plus rares. Pour eux, l’année 2017 ne présage rien de bon si la situattion reste telle qu’elle est.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.