Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité4 octobre 2018
|Bujumbura sous la cadence des explosions de grenade et de crépitements d’armes

Burundi - Sécurité3 octobre 2018
|Le début du mois d’octobre peu tendre !

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Archives

 

 

 



PROJET DE PRODUCTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DES MARCHES AGRICOLES FINANCEMENT ADDITIONNEL (PRODEMA-FA)

Manifestation d’intérêt pour l’étude technique d’exécution , surveillance et contrôle des travaux de réhabilitation de 65 km de pistes d’accès aux marais aménagés.

24 novembre 2017

REPUBIQUE DU BURUNDI

MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE

Don IDA No. D1510
N° DU PROJET : P 107343

1. Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu un Don de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant :« l’étude technique d’exécution, surveillance et contrôle des travaux de réhabilitation de 65 Km de pistes d’accès aux marais aménagés ».

2. Le Bureau de consultants sélectionné sera chargé de faire l’étude technique d’exécution, surveillance et contrôle des travaux de réhabilitation d’environ65 km de pistes d’accès aux marais, prévus d’être aménagés dans le cadre du PRODEMA-FA. Elles comprennent également l’assistance au Maître d’Ouvrage pour le dépouillement et l’analyse des offres.

3. Le bureau devra avoir une expérience confirmée dans le domaine des études analogues et dans la surveillance et le contrôle des travaux. Il devra justifier de la disponibilité d’un personnel qualifié à aligner pour la réalisation de ces missions. Il devrait comprendre le personnel clé suivant : un Ingénieur Routier-Chef de Mission, un Environnementaliste et trois Topographes. Le Consultant pourra s’attacher, sous sa seule responsabilité, les services de toute autre compétence qu’il estimera nécessaire pour conduire à terme la réalisation de ses prestations. Cependant, il n’est pas indispensable d’annexer les CVs du personnel à ce stade.

4. La mission de surveillance et contrôle des travaux sera également confiée au bureau ayant réalisé ces études, lors de l’exécution des travaux par des Entreprises attributaires des marchés. Le consultant recrutera Un Ingénieur Routier-Chef de Mission par lot : Ingénieur Civil en Génie-Civil, diplômé de Grandes Ecoles ou d’Université spécialisée en Travaux Publicsayant une expérience professionnelle d’au moins dix (10) ans dans des travaux routiers. Il devra avoir réalisé au moins cinq (5) études et surveillances similaires, dont au moins avoir participé à trois (3) contrats de surveillance et contrôle au cours des cinq (5) dernières années ; un nombre suffisant des Techniciens contrôleurs permanents de chantiers en génie civil, diplômés au moins A2 d’une école des Travaux Publics connue, avec une expérience d’au moins 10 ans dans le domaine des routes. Avoir durant ces cinq dernières années participé à au moins 3 (trois) contrats similaires de surveillance et contrôle des travaux routiers. Il n’est pas non plus demandé de joindre des CVs à ce stade.

5. La durée de l’étude est fixée à quatre-vingt-dix jours (90) jours(y compris les délais d’approbation des différents rapports) tandis que celle de la surveillance et contrôle des travaux est de quatre mois ou 120jours. Le début de la mission est prévu entre janvier et février 2018 pour l’étude technique d’exécution et Mai 2018 pour la surveillance des travaux.

6. Le Consultant prévoira les moyens logistiques nécessaires à la réalisation de la mission. Il devra disposer des bureaux, d’un matériel topographique performant de levés sur terrain, couplé à l’ordinateur et il utilisera des logiciels et du matériel appropriés pour les dessins et reproduction des plans ainsi que le matériel roulant suffisant pour mieux réaliser cette mission. Les frais des essais à faire exécuter sont également à la charge du Consultant.

7. Le PRODEMA-FAinvite les candidats admissibles à manifester leur intérêt pour fournir les services décrits ci-dessus. Les Bureaux intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (Brochure, Fiche d’identification du bureau, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité et connaissances nécessaires pour le personnel, le matériel du bureau et le matériel roulant, etc.). Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives.

8. Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale publiées en mai 2004, révisées en octobre 2006 et mai 2010.

9. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous ; et aux heures suivantes : de 9h00 à 12h00.

10. Les manifestations d’intérêts doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le 11décembre 2017 à 17 heures à l’adresse suivante :

Coordonnateur National du PRODEMA-FA

Salvator NIMUBONA

BP 173 Bujumbura-Burundi

Boulevard du 1er novembre, Immeuble Orée du Golf, 4ème étage

Tél. : +257 22 24 86 96/99 ; +257 22 25 45 78

E-mail : coordepp@yahoo.fr

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi