Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité3 décembre 2018
|Quand des policiers se transforment en bandits !

Burundi - Sécurité1er décembre 2018
|Un corps sans vie découvert dans la province de Gitega

Burundi - Tanzanie - Sécurité30 novembre 2018
|Un jeune Imbonerakure du Cndd-Fdd tué en Tanzanie

29 novembre 2018
|Burundi - Eac - Politique La communauté...

Burundi - Politique - Opinion28 novembre 2018
|Vers l’arrestation de Pierre Buyoya ?

Burundi - Sécurité27 novembre 2018
|La police procède à des rafles dans le centre-ville de Bujumbura

Burundi - Sécurité26 novembre 2018
|La police de Cibitoke à la recherche des éléments armés

Burundi - Sécurité - Politique24 novembre 2018
|Arrestation de plusieurs officiers supérieurs en retraite

Burundi - Sécurité - Environnement23 novembre 2018
|Les pluies diluviennes occasionnent beaucoup de dégâts dans le Sud du pays

Burundi - Sécurité22 novembre 2018
|La police fait face à l’intifada à la burundaise

Burundi - Rdc - Sécurité 21 novembre 2018
|Arrestations des Burundais et Congolais en République Démocratique du Congo

Burundi - Sécurité20 novembre 2018
|Des éléments pris pour rebelles aperçus en Tanzanie

Burundi - Sécurité19 novembre 2018
|Un homme du centre ville de Gitega tué par un policier

Burundi - Sécurité17 novembre 2018
|Une trentaine de maisons emportées par une pluie diluvienne au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité16 novembre 2018
|Une quinzaine de personnes tuées dans la localité d’Uvira

Burundi - Rwanda - Ouganda - Sécurité15 novembre 2018
|Le Burundi et l’Ouganda soupçonnés de déstabiliser le Rwanda

Burundi - Somalie - Sécurité14 novembre 2018
|Vers la fin de l’Amisom ?

Burundi - Sécurité13 novembre 2018
|Bujumbura aux prises avec des rébellions tous azimuts

Burundi - Sécurité 12 novembre 2018
|Deux militaires trouvent la mort dans une bagarre

Burundi - Sécurité10 novembre 2018
|L’administration de Bubanza face à une insécurité causée par des mineurs

Burundi – Politique9 novembre 2018
|Après le refus de l’agrément du parti Fnl – Amizero y’Abarundi, qu’est-ce Agathon Rwasa réserve à l’opinion ?

Burundi – Politique8 novembre 2018
|Le ministre de l’intérieur refuse la demande des Fnl - Amizero y’Abarundi.

Burundi - Politique.7 novembre 2018
|Les membres de l’Uprona préoccupés de leur sécurité en province Cibitoke.

Burundi-Sécurité6 novembre 2018
|Une personne de l’ethnie Twa tuée à la machette

Burundi –Sécurité5 novembre 2018
|Un bandit tué lors d’une intervention des agents de sécurité.

Archives

 

 

 



Burundi –Sécurité

La police procède à des fouilles-perquisition dans la zone de Cibitoke

28 février 2018

Bujumbura, le 28 février 2018 (Net Press) . Après l’explosion d’une grenade dans la nuit de ce dimanche 25 février 2018 vers 22h00, en zone de Cibitoke, sur la 15ème avenue, suivie de nombreuses arrestations des jeunes hommes ce lundi le 26 février 2018, la police, de concert avec quelques éléments militaires, ont effectué ce mercredi à l’aube des fouilles-perquisition.

Des témoins indiquent que plusieurs jeunes hommes ne figurant pas dans les cahiers de ménages et n’ayant pas la carte nationale d’identité ont été arrêtés. Malgré cette situation, les habitants de Cibitoke sont convaincus que les membres de la ligue des jeunes du parti Cndd-Fdd seraient derrière cette attaque de dimanche pour intimider la population de Cibitoke, comme l’affirme cet interlocuteur sous couvert d’anonymat.

Il a ajouté que les populations sont en situation de tranquillité pour ne pas mériter des fouilles-perquisition de tous les jours afin d’arrêter arbitrairement des jeunes du quartier. Pour lui, ceux de cette entité qui ont manifesté contre le troisième mandat du président Pierre Nkerunziza ont fui le pays, les autres ont été systématiquement assassinés par la police et le service national des renseignements.

Il a rappelé que quelques manifestants ont été assassinés à Buringa, dans la commune Gihanga, de la province de Bubanza, lorsqu’ils accompagnaient un de leurs camarades à sa dernière demeure au cimetière de Mpanda. Il estime que la police devrait laisser cette population tranquille car, il n’y a pas d’armes dans cette région.

D’autres témoins estiment que lors de ces arrestations, quelques éléments de la police pêchent en eau trouble pour demander des pots de vin. Dans ces conditions, ceux qui ont quelque chose pour soudoyer les policiers sont sauvés, une autre pratique impensable sous d’autres cieux à l’exception de la République démocratique du Congo, concluent-ils.

Au sud du pays, dans la province de Rumonge, trois membres de la ligue des jeunes Imbonerakure ont été appréhendés en train de jeter des pierres aux policiers. Ces derniers étaient venus au secours d’un de leurs collègues qui avait été pris en otage par les mêmes jeunes. L’on apprend donc qu’ils sont sous interrogatoire pour des raisons d’enquête.

Burundi - Ue - Elections

Des tirs croisés de la communauté internationale sur Bujumbura

Bruxelles, le 28 février 2018 (Net Press) . Bujumbura n’avait pas encore terminé la digestion des rapports-attaque de Michel Kafando et de Zeid Ra’ad Al Hussein, respectivement représentant spécial du secrétaire général de l’Onu au Burundi et rapporteur spécial des droits de l’homme de l’Onu, que l’Union européenne, via Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a adressé une correspondance à Bujumbura pour lui demander de ne pas amender la constitution en vigueur s’il veut poursuivre la coopération avec l’Union.

Elle revient sur les conditions que cette dernière avait posées, dont le respect des droits de l’homme, l’ouverture de l’espace politique, le fonctionnement des médias fermés et la société civile en toute quiétude, etc, bref, le respect des normes démocratiques pour que le Burundi soit de nouveau intégré dans le cadre de l’accord de Cotonou, article 96.

Evidemment, le pays de Maconco ne croise pas les bras car au siège de l’Onu, il y a l’ambassadeur Albert Shingiro qui tente de donner une autre image du Burundi, celle d’un pays respectueux des droits de l’homme, de la réconciliation de sa population, où la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national.

A Bujumbura, tous les mandataires publics du régime s’agitent pour dénoncer le rapport du secrétaire général de l’Onu, pour démentir les propos de Michel Kafando et pour exiger du rapporteur spécial des droits de l’homme de l’Onu de retirer ses propos qualifiant le Burundi d’abattoir, un bras de fer dont, comme on ne cesse de le dire au niveau de la rédaction, l’aboutissement est imprévisible.

Burundi - Justice

Report d’un procès en flagrance dans la province de Gitega

Gitega, le 28 février 2018 (Net Press) . Deux militaires accusés d’avoir tué une personne à l’aube du 26 février 2018 sur la colline Mutoyi, zone Mutoyi, dans la commune de Bugendana en province de Gitga, ont comparu ce 27 février devant le tribunal de grande instance de cette circonscription. La séance n’a pas eu lieu au motif qu’ils n’ont pas eu le temps de discuter avec leurs avocats et elle a été remise à aujourd’hui à partir de midi, toujours dans la province de Gitega.

Ces deux militaires sont l’adjudant Janvier Ndabahagamye et le caporal chef Jonas Uwimbabazi, qui ont assassiné Evariste Ngenzi. Avec leurs deux fusils, ils ont tiré au moins 15 balles sur ce responsable du Cndd-Fdd dans la zone de Mutoyi. Il est décédé sur le champ. L’audience avait commencé ce 27 vers 15h45 mais les détenus avaient déclaré qu’ils n’ont pas d’avocats. Sur place, deux personnes se sont proposées de leur assister, d’où l’idée du juge de remettre l’audience à la mi journée.

Burundi - Afrique du Sud - Politique

L’ancien argentier du gouvernement sud-africain retrouve son portefeuille

Pretoria, le 28 février 2018 (Net Press) . Le nouveau président sud–africain, Cyril Ramaphosa, a porté à la connaissance de ses compatriotes le nouveau gouvernement composé d’une trentaine de membres Deux semaines après le départ de Jacob Zuma, le nouveau président sud-africain a rappelé d’anciens ministres limogés par l’ex-chef de l’État, tout en recyclant plusieurs cadres controversés de l’ancienne administration.

Les visages de ce nouveau gouvernement ne sont pas tous inconnus. Cyril Ramaphosa a procédé à un premier ménage dans les rangs du dernier gouvernement Zuma, dont il a pris la succession le 15 février. Parmi les revenants, un nom se distingue : Nhlanhla Nene s’apprête à retrouver le ministère des finances, celui qu’il avait occupé entre 2014 et 2015 sous la présidence de Jacob Zuma, avant d’être limogé par le chef de l’État.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte