Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité8 août 2018
|Une maison partiellement calcinée dans la zone Nyakabiga

Burundi - Rwanda - Sécurité7 août 2018
|"Le Burundi prêt à se défendre contre l’ennemi", dixit le ministre de l’intérieur

Sécurité à Kinindo6 août 2018
|Une balle de pistolet se fait entendre dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité4 août 2018
|Des personnes trouvent la mort dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité3 août 2018
|Des conflits conjugaux qui virent vers l’irréparable !

Burundi - Sécurité 2 août 2018
|Une personne tuée au bord du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité1er août 2018
|Les policiers arrêtent des enfants de la rue au Sud du pays

Burundi - Sécurité31 juillet 2018
|Les policiers dans le collimateur des cordonniers

Burundi - Sécurité30 juillet 2018
|Des crépitements d’armes entendus dans la ville de Gitega

Burundi - Sécurité 28 juillet 2018
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité27 juillet 2018
|Un médecin arrêté pour viol dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité Routière26 juillet 2018
|Un véhicule de transport calciné au parking de l’ancien marché central

Burundi - Sécurité 25 juillet 2018
|Victime de la folie meurtrière, un enfant est tué à la machette

Burundi – Sécurité 24 juillet 2018
|Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

Burundi - Sécurité 23 juillet 2018
|Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

Burundi - Sécurité21 juillet 2018
|" Il n’y a pas d’hommes armés sur la frontière avec le Rwanda ", dixit le porte-parole de l’armée burundaise

Burundi - Sécurité 20 juillet 2018
|Un refoulement mêlé d’inquiétudes !

Burundi - Sécurité19 juillet 2018
|Le ministère de la sécurité publique fait un bilan du 2ème trimestre

Burundi - Malawi - Sécurité18 juillet 2018
|Un Burundais brûlé vif au Malawi

Burundi - Sécurité17 juillet 2018
|Un présumé criminel appréhendé à Kirundo

Burundi - Sécurité16 juillet 2018
|Un jeune homme tué à Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 juillet 2018
|La paix présente dans les discours, absente sur terrain

Bujumbura –Sécurité Routière13 juillet 2018
|Vers un retour à la case départ ?

Burundi - Sécurité 12 juillet 2018
|Bujumbura dans le collimateur de l’église adventiste du 7ème jour !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2018
|Deux grenades lancées au sud du pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Arrestation de personnes soupçonnées de meurtres

30 mai 2018

Ngozi, le 30 mai 2018 (Net Press). Selon des informations dignes de foi, quatre personnes accusées de meurtre d’une femme sur la colline Runda, dans la commune de Marangara de la province de Ngozi au Nord du pays, ont été emprisonnées ce mardi 29 mai 2018 au cachot du commissariat de la police de Ngozi.

Selon des informations en provenance de cette province, ces personnes sont soupçonnées d’avoir commis ce meurtre dans la nuit de dimanche 27 mai 2018. Selon les témoins, toutes ces personnes interpellées étaient les voisines de la victime et que même certains parmi eux avaient partagé un verre avec la disparue. Les raisons de ce crime ne sont pas encore connues mais les enquêtes se poursuivent d’après les informations sur place.

Burundi - Justice

La cour d’appel de Ngozi confirme une condamnation

Ngozi, le 30 mai 2018 (Net Press) . La cour d’appel de Ngozi dans la province septentrionale du pays vient de confirmer le maintien en détention de l’ancien commissaire de police de la province de Cnakuzo, l’Opc 1 Donatien Barandereka. Rappelons que cet homme venait de faire à peu près deux semaines de détention.

D’après des informations dignes de foi, il y a quelques deux ou trois semaines, un civil qui serait un Imbonerakure a été aperçu en possession d’un pistolet privé de ce commissaire de police et dans un véhicule qu’il lui avait prêté. C’est ainsi qu’il a été arrêté, un geste auquel il s’attendait le moins, selon des informations recueillies sur place, au regard du rang social qu’il occupait.

Tout au long de ses plaidoiries, il n’avait cessé de demander qu’il soit libéré, ne voyant aucune infraction émanant des accusations du ministère public. Ceux qui étaient avec lui, ses anciens collègues, disent que peut-être avec la confirmation de la détention, il va prendre conscience du danger qui le guette pour orienter autrement ses plaidoiries à l’avenir.

Burundi - Politique

Le Fnl proche du pouvoir contre la France

Bujumbura, le 30 mai 2018 (Net Press) . Le Fnl reconnu par le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique et dirigé par Jacques Bigirimana, à travers un communiqué de ce matin, accuse la France d’avoir sorti une déclaration relative au référendum du 17 mai qui risque de diviser les Burundais selon les critères ethniques. Il l’accuse également de s’immiscer dans les affaires internes de ce pays tout en lui demandant de ne pas soutenir les opposants au régime qui veulent prendre le pouvoir en dehors des élections.

Cette formation politique fait savoir qu’elle a été étonnée de voir que la France soutient une partie de Tutsi alors qu’en campagne référendaire, il y a des Tutsi qui ont lutté en faveur du non tout comme il y en a qui ont milité pour le oui. Le Fnl demande à la France de revoir sa déclaration et de l’équilibrer pour que le pays ne retombe plus dans les travers de divisions ethniques et d’éviter ainsi à la France l’image d’un pays qui favorise les divisions d’autres peuples.

Enfin, à travers le communiqué du Fnl, ce parti fait savoir que ce qui a été déclaré par la France est un mépris à l’endroit des Burundais qui ont connu toutes sortes de crises. C’est également une méconnaissance des réalités de ce pays.

Burundi - Usa - Confessions Religieuses

Le pays de Donald Trump au chevet des musulmans

Bujumbura, le 30 mai 2018 (Net Press) . L’ambassadrice des Etats Unis au Burundi, Anne Casper, de concert avec l’alliance musulmane du Corridor Nord, ont partagé dans la soirée de ce mardi 29 mai 2018 à l’Hôtel Tanganyika Lake Vieu , l’ iftar, repas en famille à l’occasion de l’arrêt du jeune du mois de Ramadhan le soir.

L’ambassadrice Anne Casper a indiqué que lors de ses études en Egypte, elle a mené une bonne cohabitation avec les musulmans de ce pays et elle a invité la communauté musulmane, en particulier les femmes, d’aller à l’école qui est la source du savoir et du développement familial. De son côté, le représentant légal de l’alliance musulmane du corridor nord, Imam Elie Kharfan Bukuru, a indiqué que ce partage est centré sur l’entraide et la cohésion sociale.

L’on saura que cette alliance de concert avec l’ambassadrice des Etats Unis au Burundi va financer la bource de deux jeunes filles provenant des familles modestes qui ont obtenu un score élevé lors de l’examen d’Etat, dans l’une des universités accréditées à Bujumbura.

Burundi - Commerce

Du Rififi à la Regideso ?

Bujumbura, le 30 mai 2018 (Net Press) . Des informations indépendantes indiquent que le torchon brûle entre la direction et le syndicat de la Regideso. En effet, un problème de commande de 1500 compteurs "cash power" serait à la base de ce malentendu du fait que cette commande serait émaillée de nombreuses irrégularités.

Selon les mêmes informations, le syndicat de la Regideso aurait adressé une correspondance à la direction générale de cette entreprise commerciale publique avec copie à la deuxième vice-présidence. Son objet serait d’empêcher la mise en application de cette commande car, aux yeux du syndicat, la Regideso a déjà enregistré de pertes énormes à la suite de telles commandes.

C’est même dans ce contexte qu’une rumeur circule depuis hier que le directeur général de la Regideso et son adjoint auraient été limogés. Mais après vérification de cette information, la rédaction a constaté que le directeur général de l’entreprise est plutôt en mission de travail à l’étranger. Dès son retour, il devra se pencher sur cette question qui surgit au moment où la Regideso, de l’avis de plusieurs analystes, est en difficultés économiques suite à ses travaux qui tournent pratiquement au ralenti.

Burundi - France - Société

Du polémique autour du don !

Bujumbura, le 30 mai 2018 (Ne Press) . L’ambassadeur de France au Burundi, Laurent Delahouse, a donné un don constitué par des ânes qui serviront pour les femmes rurales de transport des vivres, un don mal vu par Bujumbura qui considère que « c’est une insulte pour le peuple burundais".

Dans une correspondance adressée àl’administrateur de la commune Nyarusange, en province de Gitega, le ministre de l’agriculture et de l’élevage,Déo Guido Rurema, a intimé l’ordre à l’administration, signifiant que ces ânes étaient interdits dans cette circonscription avant d’ajouter que l’attribution de ces ânes n’a pas respecté les procédures d’introduction des animaux en provenance de l’extérieur.

De son côté, l’ambassadeur de France au Burundi, Laurent Delahouse, tranquillise que en disant que la France n’a pas cherché des ânes « nous avons simplement financé un projet qui nous a été soumis par une Ong burundaise, ce n’est pas la France qui a introduit l’âne au Burundi, à ma connaissance toutes les procédures ont été respectées".

Derrière ce retrait des non–dits !

Quelques observateurs parlent d’une déclaration du pays d’Emmanuel Macron qui indexe la retouche de la constitution de ce 17 mai 2018 emmaillée de beaucoup d’irrégularités et qui enterre définitivement les accords d’Arusha signés en 2000, et qui hypothèque les droits des minorités ethniques tutsi. L’on fait également allusion à la visite du président rwandais à l’Elysée, une renormalisation des relations diplomatiques entre la France et le Rwanda qui est considéré comme l’ennemi du pays.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI