Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité9 février 2019
|Le ciel de plus en plus fâché contre le Burundi

Burundi - Sécurité8 février 2019
|La tension monte entre les chauffeurs de taxis-vélos et les policiers

Burundi - Sécurité7 février 2019
|Les chauffeurs de taxis vélos réagissent à l’assassinat de leur collègue

Burundi - Sécurité6 février 2019
|Une fête de l’Unité nationale peu tendre pour les conducteurs de taxis-vélos

Burundi – Sécurité 5 février 2019
|Une femme tuée par son fils en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité4 février 2019
|Sept personnes grièvement blessées au Nord Ouest du pays

Burundi - Rdc - Sécurité2 février 2019
|Les combats des Burundais en Rdc de plus en plus confirmés

Burundi - Rdc - Sécurité 1er février 2019
| Quatre corps de militaires burundais tués en Rdc rejetés par la rivière Rusizi

Burundi – Justice 31 janvier 2019
|L’étau judiciaire se resserre autour des membres de l’opposition !

Burundi - Sécurité30 janvier 2019
|Des tris nourris inquiètent la population de Gihanga

Burundi - Rdc - Sécurité29 janvier 2019
|La province de Rumonge suspend provisoirement les voyages vers la Rdc

Burundi - Sécurité28 janvier 2019
|Un dimanche pas tendre dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité26 janvier 2019
|Quand des rumeurs se propagent dans un laps de temps

Burundi - Sécurité 25 janvier 2019
|Des crépitements d’arme lourde entendus en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité24 janvier 2019
|L’immeuble de Lumitel, agence de Kayanza, réduit en cendres

Burundi – Sécurité 23 janvier 2019
|Le ministre de la défense remercie les forces de sécurité et les jeunes ...

Burundi - Sécurité 22 janvier 2019
|Un réfugié burundais vivant au Kenya tué

Burundi - Sécurité - Environnement21 janvier 2019
|Une foudre fait des morts dans la province de Ngozi

Burundi - Kenya - Rwanda - Sécurité 19 janvier 2019
|Le passeport biométrique des réfugiés burundais vivant au Rwanda remis en cause au Kenya

Burundi - Sécurité 18 janvier 2019
|Deux personnes tuées en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité17 janvier 2019
|Une personne tuée à l’Est de la capitale

Burundi - Sécurité 16 janvier 2019
|Cibitoke : Un membre de l’opposition sérieusement tabassé par la police

Burundi - Sécurité 15 janvier 2019
|Un jeune agent de l’autorité de l’aviation civile tué

Burundi - Sécurité 14 janvier 2019
|Le marché de Matana dévasté par un incendie

Burundi - Tanzanie - Sécurité12 janvier 2019
|Peur-panique dans les camps des réfugiés basés en Tanzanie

Archives

 

 

 



Burundi –Sécurité

Deux personnes tuées, vingt autres blessées suite à une attaque à la grenade

11 juin 2018

Gitega, le 11 juin 2018 (Net Press) . Deux personnes ont été tuées et vingt autres blessées suite à une attaque à la grenade contre une boutique située sur la colline Birohe, commune et province de Gitega, plus précisément dans Gitega rural. Selon nos sources, il était vers 19h10 minutes lorsqu’un individu non encore identifié a lancé une grenade dans une boutique de cette entité.

Après l’attaque, une sexagénaire est morte sur le champ et un policier qui s’y désaltérait a succombé à ses blessures à l’hôpital régional de Gitega. L’on apprend que les blessés ont été évacués sur le même hôpital mais un cas plus compliqué a été identifié et aurait été dépêché à l’hôpital moderne de Karuzi.

L’administrateur de la commune de Gitega, lors de son déplacement sur le lieu du crime, a conseillé à la population d’enregistrer tout visiteur dans les cahiers de ménage, de ne pas rentrer tardivement et de contrôler tout mouvement des personnes qui éveillent des soupçons afin d’en aviser à temps la police.

Dans la même foulée, un certain Roger Nshimirimana, un coiffeur âgé de 25 ans, a tué une demoiselle nommée Emeline Niyondiko, âgée de 17 ans, sur la colline Kiryama, commune Songa en province de Bururi au Sud du pays. Selon des sources d’information concordantes, le garçon flirtait avec la fille de par le passé.

Des sources sur place indiquent que l’auteur du forfait a tenté de se poignarder après le crime mais qu’il a été vite évacué à l’hôpital de Rutovu pour les premiers soins. Elles ajoutent que sa vie n’est pas actuellement en danger mais qu’il est hautement surveillé par la police de cette entité administrative.

Par ailleurs, au moins six personnes ont été assassinées au cours de la semaine dernière dans différentes localités du pays. Parmi les victimes, figurent un couple et leur bébé, assassinés à coups de machettes à Muyinga au Nord du pays.

Un jeune Imbonerakure est également recherché pour avoir tenté d’assassiner un sympathisant de l’opposition. L’on évoque en outre des menaces de mort visant deux habitants de la province Ruyigi. Ces menaces ont été envoyées à travers des lettres non signées. Un jeune homme est porté disparu depuis son enlèvement par des agents du service national des renseignements à Ngozi.

Burundi - Ue - Politique

L’Union européenne s’exprime sur l’abandon de la course présidentielle de Nkurunziza

Bruxelles, le 11 juin 2018 (Net Press) . Après l’annonce du président Nkurunziza de son retrait au rendez-vous de 2020, Bruxelles a bien accueilli l’annonce mais demande l’ouverture de l’espace politique et la tenue du dialogue avec l’opposition.

Même son de cloche de la part de l’Union européenne par la déclaration de sa porte-parole qui salue la décision du président Nkurunziza de partir en 2020 et demande l’organisation d’un dialogue inclusif avec l’opposition.

Burundi - Justice

Les deux juges de Cankuzo finalement condamnées

Gitega, le 11 juin 2018 (Net Press) . Dans notre édition de ce 9 juin 2018, nous évoquions le cas de deux juges de Cankuzo qui ont comparu en date du 8 juin et que pour des raisons de manque d’assistance-conseil, l’audience en flagrance avait été remise à ce dimanche 10 juin 2018 à la cour d’appel de Gitega.

Ces deux dames, Chantal Nizigama et Odette Hatungimana, ont été finalement condamnées à cinq ans de servitude pénale principale et à deux cent mille francs burundais d’amende chacune. Elles sont en outre interdites de prester pour la fonction publique pendant une période de 20 ans.

Rappelons qu’elles sont poursuivies pour outrage à Chef de l’Etat, à la ministre de la justice, la subversion et l’atteinte à la sécurité intérieure du pays en refusant de mettre en application une décision de la justice. 2190

Burundi - Usa - Corée du Nord - Coopération

"Sommet Trump-Kim : les délégations confrontent déjà leurs positions", selon Rfi

Singapour, le 11 juin 2018 (Net Press) . Le président américain se dit « heureux » d’être arrivé dans la cité-Etat asiatique où il rencontrera demain mardi, Kim Jong-un. Ce sera le premier tête-à-tête de l’histoire entre un dirigeant américain en exercice et un leader nord-coréen. En attendant l’entrevue, les deux délégations profitent de ce lundi pour peaufiner leur ébauche de communiqué final.

Les délégations américaine et nord-coréenne ont repris ce lundi matin leurs discussions à Singapour, à l’hôtel Ritz. Elles se sont séparées après deux heures de conversation que le secrétaire d’Etat américain a qualifié de « substantielle et détaillée ». Les pourparlers entamés à Panmunjom, dans la zone démilitarisée entre les deux Corées, depuis plusieurs semaines, n’ont pas encore abouti à la déclaration commune qui doit clore le sommet demain.

Et c’est là-dessus que les négociateurs travaillent. Les Américains tiennent à inclure dans leur texte le terme « dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible ». Ils souhaitent obtenir aussi un calendrier. Les Nord-Coréens, eux, demanderaient avec insistance l’établissement d’un bureau de liaison américain à Pyongyang.

Le temps presse, mais les deux parties continuent d’afficher leur optimisme. Selon la presse sud-coréenne qui cite une source à Singapour, Kim Jong-un aurait d’ores et déjà invité Donald Trump à Pyongyang en juillet prochain.

De son côté, vendredi 8 juin, le président américain avait déclaré qu’il n’excluait pas d’inviter le dictateur nord-coréen à la Maison Blanche. Cette troisième rencontre aura lieu à Washington en septembre.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte