Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Burundi - Sécurité1er novembre 2018
|L’administratrice de Busoni échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité31 octobre 2018
|"La paix est totale dans la capitale", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité30 octobre 2018
|La police met la main sur des outils de pêche prohibés

Burundi - Sécurité - Politique29 octobre 2018
|Les membres de l’opposition craignent le pire...

Burundi - Sécurité27 octobre 2018
|Un écolier meurt suite aux coups de bâton de son maître

Burundi - Sécurité 26 octobre 2018
|Deux Rwandais et un membre de l’opposition arrêtés par le Service national des renseignements

Burundi - Sécurité 25 octobre 2018
|Des arrestations après le meurtre d’un motard à Gitega

Burundi - Sécurité24 octobre 2018
|Accident mortel dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité23 octobre 2018
|Un agent du service des renseignements tire à balles réelles sur les orpailleurs

Burundi - Sécurité22 octobre 2018
|Un proche d’Agathon Rwasa arrêté à Nyamitanga

Burundi - Sécurité20 octobre 2018
|Une position militaire attaquée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 octobre 2018
|Pierre-Célestin Ndikumana dans le collimateur des services secrets

Burundi - Sécurité 18 octobre 2018
|Une mauvaise cohabitation qui inquiète !

Burundi - Sécurité17 octobre 2018
|Une disparition mystérieuse dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité16 octobre 2018
|Un corps trouvé sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité15 octobre 2018
|Condamnation d’un présumé assassin de son père

Burundi - Sécurité 13 octobre 2018
| Une découverte d’un homme tué à Muramvya

Burundi - Sécurité12 octobre 2018
|Cinq personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Tanzanie - Sécurité 11 octobre 2018
|Encore des réfugiés tués au pays de John Pombe Magufuli !

Burundi - Sécurité10 octobre 2018
|Un corps sans vie découvert dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 9 octobre 2018
|Cinquante huit élèves empoisonnés par leur camarade de classe

Burundi - Sécurité Routière8 octobre 2018
|Les voitures de type Probox mal cotées ce weekend

Burundi - Sécurité 6 octobre 2018
|Une bonne initiative mais ….., clament les habitants de la zone Cibitoke !

Archives

 

 

 



Oxfam

AVIS DE RECRUTEMENT

18 juillet 2018

Publication de l’offre pour le recrutement d’un consultant chargé de mener une Recherche additionnelle sur les causes profondes des conflits et l’instabilité afin de tester les hypothèses sous-jacentes de la théorie de changement pour le programme Nyubahiriza.

I. Contexte et Justification

Le programme Nyubahiriza« Respectme » est mis en œuvre dans 3 provinces : Bujumbura Rural, Cibitoke et Muyinga par un consortium des 3 organisations (Oxfam, Impunity Watch et CARE) avec 8 organisations locales-partenaires d’exécution.Le programme "Nyubahiriza" adresse d’une manière inclusive du point de vue genre et « jeunes » les trois causes les plus importantes et profondes de l’instabilité et de la violence du passé et du présent. Le programme est en train de mettre en œuvre des stratégies novatrices visant à (a) promouvoir la cohésion sociale et la collaboration entre les citoyens et les autorités pour garantir la paix et la sécurité ; (b) renforcer les jeunes pour suivre les modèles non-violents et adopter les moyens de subsistance non violents, (c) permettre aux femmes, aux hommes et aux jeunes dans les communautés à participer aux processus de justice transitionnelle. Par province, le Programme va cibler une moyenne de 4 communes (12 au total) et par commune 5 à 7 collines ce qui donne un total de 70.Pour mieux alimenter le rapport annuel du projet NYUBAHIRIZA, certaines informations doivent être recueillies à travers une étude de recherche qualitative pour documenter les résultats atteints. C’est dans ce contexte, que le programme Nyubahiriza , lance un appel d’offre pour recruter un consultant expérimenté et intéressé par la présente prestation

L’objectif de la consultation est de mener une recherche additionnelle sur les causes profondes des conflits et l’instabilité afin de tester les hypothèses sous-jacentes de la théorie de changement pour le programme NYUBAHIRIZA

2. Les principaux résultats attendus sont les suivants :

1. L’Identificationdes facteurs de conflits qui ont caractérisé le dynamisme du contexte sociopolitique et sécuritaire au cours de la première année de mise en œuvre du programme NYUBAHIRIZA.

2. Un document qualitatif d’une recherche additionnelle sur les causes profondes des conflits et l’instabilité.

Le consultant intéressé doit proposer une méthodologie et un ensemble d’outils pour pouvoir arriver au résultat de recherche.

3. Remise des offres : Le consultant devra fournir les éléments suivants :

• Lettre de motivation adressée au Représentant d’OXFAM Novib au Burundi détaillant l’aptitude du consultant à répondre aux exigences du poste

• Une offre technique comprenant :

-  Un curriculum vitae faisant ressortir la qualification et l’expérience professionnelle de l’intéressé ainsi que les références de 2 personnes pouvant attester de la compétence du candidat ;

-  Une note décrivant la compréhension de la mission (dégageant les différents aspects que la recherche va considérer)

-  Le calendrier prévisionnel de la mission

• Une offre financière comportant les prix détaillés (honoraires, indemnités journalières, transports…).

Les termes de références détaillés sont à retirer au Bureau d’Oxfam Novib quartier Kabondo , avenue du large no 10.

II. Dépôt et date limite de candidature

Le dossier de candidature doit être déposé physiquement au Bureau d’OXFAM (sis àKabondo,Avenue du large no 10, près de la Détente) au plus tard vendredi le 28 juillet 2018 à 17h ou sur l’adresse électronique : jobsburundi@oxfamnovib.nl.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité