Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Burundi - Sécurité1er novembre 2018
|L’administratrice de Busoni échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité31 octobre 2018
|"La paix est totale dans la capitale", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité30 octobre 2018
|La police met la main sur des outils de pêche prohibés

Burundi - Sécurité - Politique29 octobre 2018
|Les membres de l’opposition craignent le pire...

Burundi - Sécurité27 octobre 2018
|Un écolier meurt suite aux coups de bâton de son maître

Burundi - Sécurité 26 octobre 2018
|Deux Rwandais et un membre de l’opposition arrêtés par le Service national des renseignements

Burundi - Sécurité 25 octobre 2018
|Des arrestations après le meurtre d’un motard à Gitega

Burundi - Sécurité24 octobre 2018
|Accident mortel dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité23 octobre 2018
|Un agent du service des renseignements tire à balles réelles sur les orpailleurs

Burundi - Sécurité22 octobre 2018
|Un proche d’Agathon Rwasa arrêté à Nyamitanga

Burundi - Sécurité20 octobre 2018
|Une position militaire attaquée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 octobre 2018
|Pierre-Célestin Ndikumana dans le collimateur des services secrets

Burundi - Sécurité 18 octobre 2018
|Une mauvaise cohabitation qui inquiète !

Burundi - Sécurité17 octobre 2018
|Une disparition mystérieuse dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité16 octobre 2018
|Un corps trouvé sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité15 octobre 2018
|Condamnation d’un présumé assassin de son père

Burundi - Sécurité 13 octobre 2018
| Une découverte d’un homme tué à Muramvya

Burundi - Sécurité12 octobre 2018
|Cinq personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Tanzanie - Sécurité 11 octobre 2018
|Encore des réfugiés tués au pays de John Pombe Magufuli !

Burundi - Sécurité10 octobre 2018
|Un corps sans vie découvert dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 9 octobre 2018
|Cinquante huit élèves empoisonnés par leur camarade de classe

Burundi - Sécurité Routière8 octobre 2018
|Les voitures de type Probox mal cotées ce weekend

Burundi - Sécurité 6 octobre 2018
|Une bonne initiative mais ….., clament les habitants de la zone Cibitoke !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une voiture en excès de vitesse endeuille des familles dans la province de Kirundo

23 août 2018

Kirundo, le 23 août 2018 (Net Press) . Pour les gens qui connaissent le coin, la commune de Vumbi, dans la province de Kirundo, est traversée par une route praticable et goudronnée si bien que les véhicules qui l’empruntent roulent à tombeau ouvert. Dans l’après-midi de ce 22 août, un véhicule qui était en excès de vitesse a vu soudainement son frein cesser de fonctionner.

Tout de suite, le véhicule a dérapé et a heurté un groupe de gens qui étaient de passage sur cette route, faisant sur le champ 8 morts et 2 blessés. Les autorités de cette commune réclament que des bienfaiteurs aident à construire des dos d’âne qui empêchent aux voitures de rouler comme elles l’entendent, au détriment des passants en cas d’accidents bizarres comme celui de Vumbi.

Burundi - Prière Présidentielle

Le couple présidentiel organise une croisade de 5 jours dans la province de Karuzi

Karuzi, le 23 août 2018 (Net Press) . Depuis hier, la commune de Buhiga, province de Karuzi, au Centre Est du pays du pays, vit au rythme des prières dans une croisade organisée par le couple présidentiel. Lors de l’ouverture de la croisade, le président a indiqué que pendant les 5 jours, ils (lui et les participants) allaient prier pour des Burundais qui sont maltraités comme des esclaves au Rwanda, prier pour les Burundais expulsés du Rwanda.

Il a remercié le bon Dieu pour la découverte des richesses qui étaient cachées au Burundi, pour nous avoir rendu fort comme un lion. Pour le président Nkurunziza, personne ne pouvait le croire en 2015.

S’agissant du choix de Karuzi pour abriter à maintes reprises des croisades présidentielles, Pierre Nkurunziza explique que ce n’est pas un fait du hasard, cette province a voté massivement pour lui depuis les élections de 2005, plus que sa province natale. C’est donc une forme de remerciements.

Malgré cette satisfaction du président Nkurunziza, dans la même province, dans la commune voisine de Mutumba, un homme du nom d’Eric Ndikumasabo, membre de la coalition Amizero y’Abarundi, un proche d’Agathon Rwasa, est détenu avec ses trois enfants âgés de 4 à 12 ans. Il serait poursuivi pour avoir enseigné de voter non lors du référendum du mois de mai. L’on signalera que c’est le non qui a gagné dans cette province. Selon des informations en provenance de cette province, ce cas n’est pas le seul, mais les enfants étaient jusqu’ici épargnés de ces tracasseries administratives et judiciaires.

Burundi - Education - Corruption

L’Olucome saisit le président de la République

Bujumbura, le 23 août 2018 (Net Press) . Cet observatoire écrit au président de la République, c’était ce 22 août, pour attirer son attention sur la corruption qui menace le Burundi, particulièrement le secteur de l’éducation. Il part du cas de Benjamin Manirambona, ancien directeur du lycée technique de Buterere, qui a été arrêté en date du 10 août 2018, en uniforme d’élève en train de passer un examen d’Etat.

L’Olucome souligne et félicite la réaction de la ministre de l’éducation, Janvière Ndirahisha, qui a fait le déplacement et qui a déclaré que "...Il (Benjamin Manirambona) ne peut pas le faire pour rien. Soit il passait l’examen pour le compte d’un élève, soit il était là sur un nom fictif pour aider les élèves de son établissement contre un pot de vin.". Elle avait terminé en demandant à la police de traquer d’autres cas.

A l’issue du procès, cet ancien directeur a été condamné à 5 ans de prison et à 10 ans de non prestation au sein de la fonction publique. L’Olucome rappelle qu’il y a un autre enseignant, Pierre Hasabumukama, aujourd’hui en clandestinité suite aux menaces de mort pour avoir dénoncé les tricheries au concours nationale , édition 2018, au centre de Mitakataka.

D’après ses enquêtes, il y aurait eu des tractations au sein de la ligue de jeunes Imbonerakure visant à obtenir sa libération, sous prétexte qu’il allait se marie bientôt. Mais l’observatoire trouve que la vraie raison est que Benjamin Manirambona est membre de ladite ligue. L’Olucome craint qu’en appel, il sera relâché à l’instar de Melchiade Nzopfabarushe. Donc les deux cas constituent, aux yeux de l’Olucome, une illustration de corruption dans le secteur de l’éducation.

Pour cela, il recommande que la ministre Janvière Ndirahisha soit soutenue par ses collègues de la sécurité et de la justice, qu’il y ait des états généraux de l’éducation pour juguler la corruption dans l’enseignement, que les dénonciateurs soient encouragés et protégés et qu’il y ait une punition exemplaire pour les prévenus de tels délits.

Burundi - Communication

Vers la mise en place d’une nouvelle équipe d’enfants journalistes en herbe

Bujumbura, le 23 août 2018 (Net Press) . Le ministère ayant la communication dans ses attributions et l’Unicef sont sur le point de mettre en place une nouvelle équipe d’enfants journalistes en herbes. Les ateliers de sensibilisation des administratifs sur leur rôle et celui des enfants journalistes en herbe ont eu lieu le vendredi 17 août 2018 dans tout le pays.

Pour ces deux institutions, il y aura un concours en date du 24 août 2018 aux chefs-lieux de toutes les communes du Burundi et au finish, une fille et un garçon qui auront gagné au concours vont représenter la commune au test final. Cependant, pour des raisons exceptionnelles, la province de Karuzi organisera ledit concours le 27 août.

En date du 31 août, un test final sera organisé pour tous les enfants issus de toutes les communes du Burundi dans la province de Gitega. Ainsi, 36 enfants, 18 garçons et 18 filles vont former une nouvelle cohorte d’enfants journalistes en herbe au niveau national. Quatre autres enfants seront ajoutés aux provinces de Bujumbura mairie, de Ngozi et de Gitega et l’effectif sera donc de 40 enfants. Une formation d’une journée sera dispensée aux 40 enfants sur la convention internationale sur les droits de l’enfant.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte