Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité4 octobre 2018
|Bujumbura sous la cadence des explosions de grenade et de crépitements d’armes

Burundi - Sécurité3 octobre 2018
|Le début du mois d’octobre peu tendre !

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une arrestation qui inquiète !

21 septembre 2018

Bujumbura, le 21 septembre 2018 (Net Press) . Il s’appelle Jean Claude Nsabimana, il fait le travail de déclarant en douane. Il a été arrêté ce jeudi 20 septembre par des éléments en tenue policière avant d’être conduit manu militari vers une destination inconnue, ce qui inquiète sa famille.

Selon nos sources, il serait poursuivi pour une affaire de découverte d’un fusil à Kinindo. Pour rappel, il y a deux mois, Jean Claude Nsabimana avait été arrêté par le service national des renseignements.

Non loin de là, toujours dans la commune de Muha, à Gisyo dans la zone de Kanyosha, un hippopotame a attaqué un ménage d’une certaine Espérance Nzorijana dans la nuit de ce jeudi à vendredi 21 septembre vers minuit. Cette femme a été grièvement blessée lors de cette "visite" à la fois inattendue et non désirée. Selon des informations concordantes, la blessée a été vite évacuée vers l’un des hôpitaux de Bujumbura.

Burundi - Télécommunication - Justice

Dossier Lumitel, de la grève à la détention

Bujumbura, le 21 septembre 2018 (Net Press) . Un agent de la compagnie de téléphonie mobile Lumitel est en détention depuis hier. Tout remonte au 6 septembre 2018 quand le personnel de cette entreprise gérée par des Vietnamiens a décidé d’entrer en grève car les 17 revendications qu’ils ont soumises au patron n’ont pas été satisfaites.

Le bras de fer entre le syndicat et le patronat s’est durci avec le temps si bien que la réconciliation de l’inspection générale du travail a échoué, le responsable de l’entreprise ne répondant jamais aux réunions programmées par la facilitation. Pour le moment, le dossier se trouve à la table du ministère en charge du travail mais dans l’entre-temps, l’on ne fait pas bon ménage au sein de cette entreprises car des soupçons, voire des arrestations commencent à se faire observer.

Burundi - Onu - Politique

Langage de sourds entre l’Onu et le Burundi en matière de paix dans notre pays

Bujumbura, le 21 septembre 2018 (Net Press) . Comme mentionné dans ses livraisons de ce 20 septembre, la rédaction a informé que la date du 21 septembre de chaque année, c’est la journée internationale de la paix. A cette occasion, la rédaction avait même livré l’intégrité du message du secrétaire général de l’Onu à cette occasion.

Selon le gouvernement du Burundi, via le ministre en charge des droits de l’homme, Martin Nivyabandi, cette journée arrive au moment où la paix règne sur la totalité du territoire burundais. En outre, le Burundi se joint aux autres pays dans des missions de paix un peu partout où elle fait défaut.

Par ailleurs, cette journée arrive au moment où le flambeau de la paix vient de traverser toutes les communes de ce pays sans beaucoup de peine. Pour le ministre Nivyabandi, sans la paix, point de développement.

Cette version officielle n’accorde pas de violons avec l’Onu qui s’inspire du récent rapport de sa commission d’enquête sur le Burundi présenté le 17 septembre à Genève. Celui-ci mettait en avant plutôt des préoccupations sur la situation des droits de l’homme au Burundi

Burundi - Politique - Droits de l’Homme

"Femeture du haut commissariat des droits de l’homme, erreur", dixit un membre de la Cnidh

Bujumbura, le 21 septembre 2018 (Net Press) . C’est le constat d’un tout nouveau commissaire à la commission nationale indépendante des droits de l’homme, Gilbert Bécaud Njangwa qui estime que "Bujumbura a commis une erreur monumentale en fermant le commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Pour le nouveau commissaire et président de l’Onelop (observatoire national des élections au Burundi), une société civile proche du pouvoir, il faut que le gouvernement procède à la réouverture de ce haut commissariat, a-t-il déclaré lors de sa première sortie médiatique en tant que commissaire.

Gilbert Bécaud Njangwa dit que le commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme faisait des enquêtes sur les violations des droits des personnes humaines sur des bases réelles et concrètes. Le rapport qu’il fournissait était consensuel. En plus, ce bureau travaillait en étroite collaboration avec les autorités burundaises, fait remarquer M. Njangwa

Pour lui, ce bureau contribuait à former les forces de l’ordre et de sécurité ainsi que d’autres membres du gouvernement et de la société civile dans la promotion des droits de l’homme. Maintenant que ce bureau a été fermé, d’autres conséquences ont suivi, y compris la mise en place de ces commissions d’experts", ajoute-t-il.

M. Njangwa trouve que si rien n’est fait pour rouvrir ce bureau, "le Burundi et les Nations Unies continueront à se regarder en chiens de faïence et c’est le Burundi qui va toujours perdre dans ce bras de fer", a-t-il conclu.

Burundi - Suisse - Rwanda - Réfugiés

Vers la discussion sur les réfugiés au Rwanda

Genève, le 21 septembre 2018 (Net Press) . Selon des sources d’informations fiables, le Burundi et le Rwanda devraient se rencontrer au début du mois d’octobre à Genève en Suisse, en plus du Hcr, organe onusien chargé des réfugiés dans le monde, pour discuter sur le sort et le retour des Burundais ayant pris le Rwanda comme lieu de refuge.

Le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique, Pascal Barandagiye, l’a déclaré alors qu’il recevait plus moins 1.000 personnes qui rentraient du camp de réfugiés de Nduta en Tanzanie. Il semble que ce rendez-vous a été donné par le patron du Hcr, de passage à Bujumbura. Il se pourrait même que les parties rwandaise et burundaise se rencontrent un peu avant, toujours en Suisse, toujours sur cette question et probablement sur d’autres difficultés qui existent entre les deux capitales.

L’on rappellera que le Burundi accuse le Rwanda depuis 2015 d’héberger des rebelles qui s’entraînent sur le sol rwandais pour déstabiliser le régime de Bujumbura. Le voisin du Nord de son côté accuse Bujumbura de recruter des Interahamwe de triste mémoire dans le génocide du pays de Gasabo, il y a 24 ans.

Burundi - Education

Les adolescents de la commune Mwumba en colère !

Ngozi, le 21 septembre 2018 (Net Press) . Fâchés contre la faim à l’école, les élèves du lycée de Buye, de la commune de Mwumba en province de Ngozi, sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement et réclamer la majoration de la quantité de nourriture, peu importe la qualité.

Selon des témoignages qui ont requit l’anonymat, certains élèves, très remontés contre cette situation - ventre affamé n’a point d’oreille - ne comprennent comment ils croupissent dans des mauvaises conditions de vie alors que Buye est devenu le quartier le plus huppé de Ngozi où est érigé un stade ultramoderne dénommé Urukundo.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi