Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Droits de l’Homme11 mars 2019
|Des activistes des droits de l’homme dressent un bilan de la semaine dernière

Burundi - Sécurité9 mars 2019
|Une journée internationale pas tendre pour les membres du Cnl

Burundi - Sécurité8 mars 2019
|Des maisons s’effondrent suite à un ravin au sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité7 mars 2019
|Vers la fin du feuilleton des 600 militaires burundais restés en Somalie

Burundi - Sécurité6 mars 2019
|Une attaque armée fait une personne blessée dans la capitale politique

Burundi - Sécurité5 mars 2019
| Deux corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité4 mars 2019
|Un policier tire à bout portant faisant trois morts dans un bistrot de Gatumba

Burundi - Sécurité 2 mars 2019
|Encore des nouveaux corps sans vie signalés sur le lac Rweru

Burundi - Sécurité Routière1er mars 2019
|Un élève tué lors d’un accident de roulage !

Burundi - Somalie - Sécurité28 février 2019
|Des militaires burundais en Somalie entre le marteau et l’enclume

Burundi - Sécurité27 février 2019
|Un cadre de l’Etat arrêté par le service national des renseignements

Burundi - Sécurité26 février 2019
|Un sexagénaire tué dans le Sud Est du pays

Burundi - Sécurité 25 février 2019
|Cinq personnes sans vie repêchées flottant sur le lac Rweru

Burundi – Sécurité 23 février 2019
|La police de Kayanza lance un cri d’alarme !

Burundi - Sécurité22 février 2019
|Des policiers appréhendés pour torture d’un homme d’âge avancé

Burundi - Sécurité21 février 2019
|Un père tue son fils dans une bagarre

Burundi - Sécurité 20 février 2019
|Deux membres du parti Cnl interpellés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 19 février 2019
|Un quadragénaire tué à la machette en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité18 février 2019
|Des armes saisies ce weekend par la police

Burundi - Sécurité16 février 2019
|Quand des policiers deviennent sources d’insécurité !

Burundi - Sécurité15 février 2019
|Un homme passe de vie à trépas dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 14 février 2019
|Une attaque à main armée en zone Ngagara !

Burundi - Sécurité 13 février 2019
|Le ministère de la sécurité publique dresse un bilan des accidents de roulage !

Burundi - Tanzanie –Sécurité 12 février 2019
| Quand les mineurs du sud du pays sont vendus aux enchères en Tanzanie !

Burundi - Sécurité11 février 2019
|L’insécurité augmente d’un cran dans plusieurs coins du pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

La tension monte entre les chauffeurs de taxis-vélos et les policiers

8 février 2019

Bujumbura, le 8 février 2019 (Net Press) . Selon des informations à la disposition de la rédaction, un policier a tenté d’arrêter hier un chauffeur de taxis-vélo qui transportait une femme qui se rendait à son travail. L’incident s’est produit presqu’au même endroit où un policier a tiré à bout portant sur un autre cycliste, dans la zone de Rohero. Selon des témoins, la femme qui était sur l’engin a été la victime de ce fait car elle est tombée par terre.

Au Nord Ouest du pays, dans la province de Bubanza, trois personnes ont été tuées et leurs corps sans vie ont été trouvés en train de flotter sur la rivière Muzazi dans la matinée de ce jeudi 7 février. Des sources sur place affirment que ces personnes auraient été tuées dans les localités de Muzazi et de Muzinda, toujours dans la province de Bubanza.

Insécurité au Burundi, mais également en Tanzanie. Emile Bigirimana, agent de l’Ong Médecin sans frontières dans le camp des réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie, a été porté disparu. Il aurait répondu à un appel de son confrère tanzanien pour être "cueilli" par la police tanzanienne. Depuis ce jour, il reste introuvable.

Des réfugiés burundais vivant sur le sol tanzanien sont toujours soupçonnés par la police locale de collaborer avec les groupes rebelles burundais. La piste la plus privilégiée est qu’Emile Bigirimana aurait été victime de cette suspicion. Des réfugiés burundais du camp de Nduta font savoir que ses collègues auraient travaillé de mèche avec ses ravisseurs.

L’on apprend également que les femmes de l’ethnie twa de ce même camp de réfugiés sont exploitées sexuellement par les agents de sécurité tanzaniens appelés communément Sungusungu , ainsi que par les gardes de forêt. Des sources sur place font savoir que ces Sungusungu prétendent que faire les relations sexuelles avec les Batwa est un porte-bonheur et que c’est bon pour la santé.

Ces femmes Batwa implorent l’office du haut-commissariat pour les réfugiés (Hcr) ainsi que le gouvernement tanzanien de pouvoir les sécuriser afin de jouir des mêmes droits que les autres réfugiés qui se trouvent dans cette partie de la Tanzanie.

Burundi - Justice

Pour la troisième fois, ils comparaissent...

Rumonge, le 8 février 2019 (Net Press) . Ils, ce sont des hommes, au nombre de cinq, qui sont incarcérés, accusés d’avoir effacé des écrits se trouvant sur un monument du Cndd-Fdd dans la localité de Busaga, commune Burambi de la province de Rumonge. Ils ont comparu pour la troisième fois hier au tribunal de grande instance de Rumonge. Ils avaient été arrêtés en date du 10 janvier 2019 à Busaga dont ils sont ressortissants et avaient été écroués dans les cachots de la commune Burambi.

Un mois après leur emprisonnement, ils avaient comparu pour qu’ils soient transférés dans la prison de Rumonge. Ces hommes sont Emmanuel Niyonganji, Mélance Irambona, Rénovat Ninteretse, Pascal Ahishakiye et Jean Bosco Niyomwungere. Leurs familles respectives évoquent cependant un emprisonnement pour des motifs politiques.

Burundi -Tanzanie - Rapatriement

Trois cent réfugiés rentrent au Burundi !

Ruyigi, le 8 février 2019 (Net Press) . Trois cent réfugiés burundais des camps de réfugiés de Nduta et de Mtendeli en Tanzanie, ont regagné le Burundi, en transitant par commune Gisuru, dans la province de Ruyigi avant de poursuivre leurs chemins jusque dans leurs foyers respectifs.

Selon nos sources, ces réfugiés étaient constitués de 107 familles, dont 175 hommes et 160 femmes, dont 153 sont ressortissants de la province de Ruyigi tandis que 182 sont originaires de la province de Cankuzo. Selon les chiffres du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, les camps de réfugiés burundais de la Tanzanie regorgent plus de 300.000 personnes, un effectif toujours contesté par Bujumbura.

Burundi - Education

La ministre de l’éducation au chevet des élèves chassés de leurs écoles

Bujumbura, le 8 février 2019 (Net Press) . Dans une correspondance adressée à tous les directeurs provinciaux de l’enseignement, la ministre de l’éducation, Janviere Ndirahisha, a ordonné aux directeurs d’écoles de se référer à d’autres mécanismes que le renvoi des élèves qui ne sont pas en ordre avec les contributions aux élections de 2020. Elle a sur le coup décidé la suspension de la chasse aux élèves dont les parents ne se sont pas acquittés de ce financement.

L’on saura que cette ordonnance est tombée au moment où la fédération nationale des droits de l’enfance au Burundi (Fenadeb) à travers une correspondance adressée à la ministre de tutelle, avait plaidé pour que ces élèves ne soit plus chassés à cause de ce manquement, une source de satisfaction aujourd’hui pour cette fédération nationale.

Burundi - Rdc - Politique

"Où en est la formation d’un nouveau gouvernement en RDC ?", dixit Rfi !

Kinshasa, le 8 février 2019 (Net Press) . Le Président de la RDC, Félix Tshisekedi, n’a pas encore nommé de Premier ministre. Le gouvernement sortant n’a pas démissionné et continue à expédier les affaires courantes. Le président, par le biais de son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, se montre particulièrement actif sur les dossiers urgents.

A l’Assemblée nationale, personne n’a encore la tête au gouvernement. L’heure n’est qu’à la validation des mandats des nouveaux élus, l’élaboration et l’adoption du règlement intérieur de l’Assemblée nationale et surtout l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de la chambre basse du Parlement.

Il y a encore des préalables avant de connaître le prochain Premier ministre. Aucun gouvernement ne peut être formé avant que les équilibres ne soient déterminés. Tout dépend des négociations entre le Front commun pour le Congo, la plateforme de Joseph Kabila, et Cap pour le Changement du duo Vital Kamerhe-Félix Tshisekedi.

Si un accord n’est pas rapidement trouvé, Félix Tshisekedi devra alors nommer un informateur dont le rôle sera d’identifier une majorité à l’Assemblée nationale de laquelle devra sortir le Premier ministre. Le nouveau chef de l’Etat pourra se passer de cette étape en cas d’accord entre lui et le camp Kabila qui revendique plus de 300 élus dans une assemblée d’environ 500 députés.

« A ce stade, Félix Tshisekedi peut nommer un Premier ministre, mais ce dernier ne pourra être investi qu’après l’installation du bureau définitif de l’Assemblée nationale », a expliqué un député proche du camp présidentiel. Dans tous les cas, formateur ou informateur, rien ne sera fait avant le sommet de l’Union africaine, précise l’entourage du président.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte