Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 10 octobre 2019
|Cinq jeunes du parti de l’Aigle arrêtés pour tentative d’assassinat de leur représentant

Burundi – Sécurité9 octobre 2019
|Manifestation contre un agent de renseignement

Burundi – Rdc – Sécurité8 octobre 2019
|Deux missionnaires burundaises mortes en Rd Congo

Burundi - Sécurité7 octobre 2019
|Pourquoi des militaires dans les quartiers ?

Burundi – Sécurité5 octobre 2019
|Quand la province de Muyinga reste le mouroir de l’opposition !

Burundi - Sécurité4 octobre 2019
|Décès d’une personne dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité3 octobre 2019
|Un policier sous les verrous dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité2 octobre 2019
|Un cadre du ministère de la jeunesse et sports kidnappé

Burundi – Sécurité1er octobre 2019
|Des militaires burundais seraient en Rd Congo, dixt la population de Buganda

Burundi - Sécurité 30 septembre 2019
|Vital Cirhuza, un étudiant congolais porté disparu !

Burundi - Sécurité - Politique28 septembre 2019
|Les "Cnlois" réclament, ils ne sont pas écoutés

Burundi - Ouganda - Sécurité27 septembre 2019
|Des pluies torrentielles détruisent des maisons au camp de réfugiés de Nakivale

Burundi - Sécurité26 septembre 2019
|Une jeune fille de Mugongomanga hospitalisée se plaint ...

Burundi - Sécurité25 septembre 2019
|L’ambassade de Belgique s’exprime sur un homme décédé devant son entrée

Burundi - Sécurité24 septembre 2019
|Un policier se donne la mort à Bujumbura

Burundi - Sécurité23 septembre 2019
|Un membre du Cnl tué dans la soirée du 21 septembre

Burundi - Sécurité21 septembre 2019
|Un Congolais trouve la mort devant l’ambassade de Belgique à Bujumbura

Burundi - Sécurité20 septembre 2019
|Des crépitements d’armes entendus à la frontière burundo-congolaise

Burundi – Sécurité19 septembre 2019
|Un rapport accablant de l’Onu pour le Burundi

Burundi - Tanzanie - Sécurité 18 septembre 2019
|Des disparitions forcées qui prennent une allure inquiétante au camp de réfugiés de Nduta

Burundi - Sécurité17 septembre 2019
|De jeunes Imbonerakure accusés de rançonner des populations à Bujumbura

Burundi - Somalie - Sécurité16 septembre 2019
|"Une douzaine de soldats burundais de l’Amisom tués dans une embuscade", dixit Rfi

Burundi –Tanzanie –Sécurité14 septembre 2019
|Les polices burundaise et Tanzanienne appréhendent 4 personnes armées

Burundi - Sécurité - Climat13 septembre 2019
|Une commune de la province de Cibitoke frappée par la grêle et les pluies violentes

Burundi - Tanzanie - Justice12 septembre 2019
|Les réfugiés burundais, une préoccupation de "Justice for Burundi"

Archives

 

 

 



Burundi - Somalie - Sécurité

Affrontements des militaires burundais en Somalie, info ou intox ?

21 juin 2019

Mogadiscio, le 21 juin 2019 (Net Press) . Des informations en provenance de la Somalie font état des affrontements entre les militaires burundais et ceux de la Somalie qui ont fait des dizaines de morts. Selon ces nouvelles, les combats se sont déroulés mercredi 19 juin dans la banlieue de la capitale somalienne et auraient fait 24 morts.

Il semblerait que les militaires burundais ont pris en embuscade un convoi des troupes somaliennes, tuant des dizaines de soldats somaliens et détruisant au moins quatre véhicules militaires. Le motif de l’attaque n’est pas encore connu mais l’on pense que les militaires burundais ont intentionnellement déclenché les hostilités, selon des médias de la Corne de l’Afrique.

Cependant, d’autres informations indiquent avec assurance que le lieu où se sont déroulés les affrontements n’est pas contrôlé par les militaires burundais. Il semble que le contingent burundais occupait cette zone entre 2013 et 2014, affirmant qu’il est pour le moment au Nord de Mogadiscio.

Toujours les mêmes sources d’information précisent que le lieu où s’est passé l’incident est gardé par des militaires ougandais, d’où les militaires burundais de l’Amisom ne comprennent pas pourquoi il y a circulation de l’intoxication. Malgré cela, l’on ne précise pas la nationalité des militaires qui ont ouvert le feu sur les Somaliens. N.R.

Burundi - Justice

Un policier encore en fonctions sous les verrous à Bubanza

Bubanza, le 21 juin 2019 (Net Press) . Nous apprenons qu’un officier de police judiciaire dans la province de Bubanza, du prénom de Fabrice, est détenu depuis ce jeudi 20 juin 2019. Il est accusé d’avoir tabassé un citoyen, Joseph Bakundukize, qui s’était bagarré avec son épouse la veille.

La victime est pour le moment admise dans un hôpital où il reçoit des soins intensifs. Les forces de l’ordre de cette province le confirment et indiquent que des enquêtes y relatives sont déjà en cours. S’il était avéré que cet officier de police judiciaire est coupable, il sera sanctionné conformément à la loi, concluent les autorités policières.

Les populations de la place, même sans preuves, soupçonnent des relations intimes entre l’officier de police judiciaire et la femme de la victime, ce qui aurait été à l’origine de cette réaction brutale de la part de Fabrice. Ch.N.

Burundi - Politique

Pierre Nkurunziza ne se présentera pas en 2020

Muyinga, le 21 juin 2019 (Net Press) . La conférence publique des porte-paroles des différentes institutions a été animée ce matin dans la province de Muyinga, au Nord Est du pays. Ainsi, ces derniers ont révélé des choses auxquelles l’opinion burundaise s’attendait le moins.

A titre d’exemple, au moment où la plupart des Burundais sont convaincus que des manifestations des Imbonerakure sont en voie d’être organisées pour demander que le président Nkurunziza se présente l’année prochaine, son porte-parole, Jean Claude Karerwa Ndenzako, a déclaré qu’il n’est pas au courant de tels préparatifs mais que c’est leur droit si jamais ils respectent la loi en matière de manifestation.

Par contre, il a juré la main sur le cœur que le président Pierre Nkurunziza ne se présentera pas aux élections de 2020 comme il l’a toujours dit à haute et intelligible voix. Il a interrogé sa conscience et Dieu et il a décidé de ne pas se présenter. Jean Claude Karerwa a même précisé qu’en août 2020, Pierre Nkurunziza sera en train d’introniser son successeur à la tête du pays.

De son côté, le porte-parole du ministère de l’intérieur et de la formation patriotique, parlant de l’incendie de la permanence du parti Cnl dans la localité de Nyabiraba, dans Bujumbura rural, en date du 15 juin dernier, a indiqué que la permanence a été brûlée par les membres de cette même formation politique.

Il a profité de cette occasion pour mettre en garde le parti Cnl d’Agathon Rwasa, déclarant qu’en cas de récidive, des sanctions seront prises à l’endroit de cette formation politique. Pour lui, l’on ne peut pas accepter que des gens viennent crier alors qu’ils sont à l’origine de la destruction de leurs propres biens. N.R.

Burundi - Politique - Sécurité

Quand l’insécurité s’amplifie de jour en jour...

Bujumbura, le 21 juin 2019 (Net Press) . Dans l’aube de ce jeudi 20 juin 2019, dans la commune Mubimbi, de Bujumbura rural, des hommes armés de grenades ont attaqué trois domiciles des personnes appartenant au parti Cnl. Selon des informations recueillies sur place, ils ont sérieusement tabassé le responsable du Cnl de cette localité qui a vu sa jambe fracturée.

Les mêmes informations précisent qu’ils ont pillé sa maison avant de la brûler au moment où un autre membre de cette même formation politique a été attaqué par les mêmes individus. Avant de s’en aller, ils ont explosé une grenade pour empêcher toute intervention. Les auteurs de ce forfait sont connus, d’après les mêmes sources d’information, ce sont des Imbonerakure avec la complicité de l’administration. La rédaction a tenté de contacter l’administration sur place, mais en vain. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte