Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité - Justice15 février 2020
|Et si l’infraction pénale n’est plus individuelle ?

Burundi - Sécurité Routière14 février 2020
|Un véhicule à grande vitesse percute des passants à Muzinda

Burundi - Confessions Religieuses - Justice13 février 2020
|Le pasteur rwandais libre après deux semaines de détention

Burundi - Sécurité12 février 2020
|Un homme se fait décapiter dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 11 février 2020
|Une maison d’une journaliste en retraite calcinée

Burundi - Sécurité10 février 2020
|Un weekend pas tendre ici et là dans le pays

Burundi - Politique8 février 2020
|Le parti pour le redressement national s’exprime...

Burundi - Sécurité7 février 2020
|Un leader des Imbonerakure poignardé dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité 6 février 2020
|Une mère et son nourrisson tués lors d’un glissement de bétons abritant la fosse septique en province de Cibitoke

Burundi - Rdc - Sécurité5 février 2020
|Un militaire congolais tué dans des circonstances non encore élucidées

Burundi - Sécurité 4 février 2020
|La pluie ne donne plus de cadeaux dans ce pays

Burundi - Sécurité3 février 2020
|Deux personnes tuées au cours du dernier weekend dans la capitale économique

Burundi - Sécurité1er février 2020
|Des Imbonerakure battus pour vol dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité 31 janvier 2020
|La station d’essence Kobil en zone Kamenge part en fumée

Burundi –Justice - Médias 30 janvier 2020
|Les journalistes du groupe de presse Iwacu condamnés à de 2 ans et 6 mois de prison

Burundi - Environnement - Sécurité29 janvier 2020
|Dégâts énormes suite aux pluies torrentielles de ce 28 janvier

Burundi – Sécurité28 janvier 2020
|Fouille-perquisition du quartier VII Ngagara

Burundi - Sécurité27 janvier 2020
|Le cérémonies de mariage perturbées en commune Mutimbuzi

Burundi - Sécurité25 janvier 2020
|La permanence du parti Cnl dans Kayanza incendiée

Burundi - Sécurité24 janvier 2020
|Une grenade lancée dans le bistrot en province de Cibitoke sans faire de dégâts !

Burundi - Sécurité23 janvier 2020
|Plusieurs personnes kidnappées en un laps de temps dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité22 janvier 2020
|Quatre frères tuent leur père dans la province de Bubanza

Burundi – Sécurité21 janvier 2020
|Interpellation d’une cinquantaine de personnes au quartier de Bwiza

Burundi - Sécurité20 janvier 2020
|Quand les changeurs de monnaies deviennent les cibles de assassinats

Burundi - Sécurité18 janvier 2020
|Une personne trouve la mort dans le lac Dogodogo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des menaces de mort pèsent sur les enseignants de Kirundo qui ont dénoncé le viol

3 août 2019

Kirundo, le 3 août 2019 (Net Press) . Dans ses dépêches de ce jeudi 1er août, la rédaction a informé que le directeur du lycée communal Murungurira, commune Ntega, en province de Kirundo, est pointé du doigt par les enseignants de cet établissement scolaire d’avoir violé sexuellement 15 filles. Nous apprenons que ces enseignants vivent la peur au ventre et sont sous le coup des menaces de mort.

Selon nos sources, ces enseignants ne dorment plus dans leurs familles respectives de peur d’être tués. Ils reçoivent régulièrement des coups de téléphone anonymes et des messages d’intimidations et de menaces de mort. Leurs mouvements sont hautement surveillés, selon des sources concordantes.

Ils estiment qu’ils se sentiraient néanmoins complices s’ils ne dénonçaient pas les cas de viol, avant d’ajouter que ça faisait longtemps que cette pratique honteuse est commise dans cet établissement. Les parents des victimes n’osaient pas porter plainte car le directeur est vice-secrétaire communal du parti Cndd-Fdd. L’administrateur communal de Ntega est au courant mais il préfère fermer les yeux.

S’ils ont dénoncé cette pratique, c’est pour sauver les enfants car la plupart d’entre elles ont avorté tandis que d’autres ont abandonné l’école. Ils trouvent donc qu’ils ne peuvent pas se taire lorsque des viols éhontés se commettent dans le milieu scolaire. N.R

Burundi - Sécurité - Anniversaire

Tentative d’assassinat de Pierre-Claver Mbonimpa, 4 ans déjà !

Bruxelles, le 3 août 2019 (Net Press) . Aujourd’hui, les milieux de défense des droits de l’homme se souviennent des 4 ans qui viennent de s’écouler jour pour jour après la tentative d’assassinat du président de l’Aprodh, Pierre-Claver Mbonimpa. C’était dans la soirée du 3 août 2015.

La coalition burundaise des défenseurs des droits de l’homme, dont Pierre Claver Mbonimpa est vice-président, indique qu’en date du 3 août 2015, un criminel à moto a gravement blessé cet icône dans la défense des droits de l’homme. Pour cette coalition, cette tentative constitue une intention manifeste de mettre fin à la noble mission de défendre les droits de l’homme que Pierre-Claver Mbonimpa s’est assignée.

A son actif, la coalition cite quelques unes des réalisations de ce personnage hors du commun. C’est le cas du secours apporté aux prisonniers et autres victimes de crimes graves pendant les dures périodes de violation grave des droits de l’homme que le régime burundais a imposée à son peuple. C’est également l’alerte lancée en 2014 sur les entrainements paramilitaires des jeunes burundais sur le territoire de la Rdc, un acte de haute distinction citoyenne qui lui a valu une arrestation et une détention de plusieurs mois à Mpimba.

Cette coalition semble s’étonner du fait que les bourreaux identifiés par la victime n’ont pas servi de pistes à la justice pour mener une enquête fiable sur les auteurs et ce crime sont couverts par l’impunité. Par ailleurs, l’assassinat de son fils et de son gendre ainsi que la persécution de sa famille sont restés impunis.

Pour tout cela, la coalition burundaise de défenseurs des droits de l’homme rend hommage à Pierre-Claver Mbonimpa pour sa détermination pour la cause des droits de l’homme malgré ses 70 ans et les épreuves endurées. Elle exprime sa solidarité et l’encourage à rester debout pour réussir sa noble mission. Elle demande à l’Etat du Burundi d’entamer dans l’immédiat les enquêtes pour punir les responsables de cette série de crimes et décourager l’impunité.

Enfin, cette coalition demande de mettre fin aux actes de persécution des défenseurs et protéger leur travail conformément à la déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme. Cette déclaration a été signée ce 3 août 2019 par le président de cette coalition, Me Vital Nshimirimana. J.M. 

Burundi - Australie - Coopération

Le ministre des affaires extérieures refusé en Australie

Canberra, le 3 août 2019 (Net Press) . Dans nos dépêches antérieures, nous avions annoncé la visite d’une délégation burundaise en Australie, conduite par la première dame, le pasteur Denise Bucumi Nkurunziza. (voir Net Press du 30 juillet 2019). La dépêche annonçait d’ailleurs que la délégation était déjà sur place en date du 29 juillet.

Nous apprenons que le ministre des affaires étrangères et des relations internationales, Ezéchiel Nibigira n’a pas pu entrer dans ce pays et aurait pris la direction de l’Afrique du Sud, où plusieurs sources indiquent l’avoir vu en compagnie du président de ce pays, Cyril Ramaphosa.

Selon des sources concordantes en provenance de ce pays, le refus aurait été causé par des dénonciations des Burundais qui ont fui le pays. Cette décision aurait été prise par des députés et des amis des Burundais qui sont sur place. La première dame aurait eu accès dans ce pays pour la simple raison qu’elle n’est pas directement membre du gouvernement de Gitega. D.N.

Burundi - Politique

L’intelligenstia "cnddfddiste" de Cankuzo basculée dans les oubliettes !

Cankuzo, le 3 août 2019 (Net Press) . L’intelligentsia du parti au pouvoir (Cndd-Fdd) ressortissante de la province Cankuzo, dont les membres ont préféré garder l’anonymat, grognent qu’ils sont écartés des postes juteux de prise de décision, depuis 2016.

D’après nos sources, ces membres du parti de l’Aigle originaires de Cankuzo font savoir que ce phénomène remonte à la remise et reprise entre le président du parti Cndd-Fdd, Pascal Nyabenda, qui est devenu le président de l’assemblée nationale et le secrétaire général de ce parti, le General Evariste Ndayishimiye.

Pascal Nyabenda, au cours de son allocution de remise et reprise, c’était en 2016, a affirmé que les "Cnddfddistes" de Cankuzo ne sont pas dociles face aux injonctions du parti de l’Aigle. Il semble donc que depuis, il n’y a aucune nomination dans les plus hautes sphères de l’Etat alors que, se plaignent-ils, la commune de Tangara, en province de Ngozi, regorge à elle seule 4 ministres. Ch.N.

Burundi –Economie

Du renouveau à l’Econet Leo

Bujumbura, le 3 août 2019 (Net Press) . L’entreprise de téléphonie mobile Econet Leo, de concert avec la société Cassava Fintech, leader en Afrique dans le secteur des technologies financières et en même temps filiale du groupe Econet, a lancé officiellement la première plate-forme intégrée de paiements sociaux en Afrique, du nom de Sasai, qui sera disponible pour les particuliers et pour les entreprises en partenariat avec les opérateurs de réseau mobile .

Le président directeur général de l’Econet Leo Nepias Njaravaza, a fait savoir que le lancement de Sasai constitue une première au Burundi et pour la première fois, une société a développé une plate -forme qui marque l’entrée des applications de messagerie sociale dans le système de paiement électronique mobile. Cela constitue une réponse à l’appel lancé par la Gsma (Global System for Mobile Communications association) aux opérateurs de services financiers sur téléphonie mobile pour qu’ils adoptent la convergence avec les plateformes de paiement social afin de créer de la valeur ajoutée pour les clients.

Njaravanza déclare que la version initiale de Sasai comprendra des fonctionnalités de paiement mobiles, des discussions instantanées et d’exploitation d’autres fonctionnalités permettra aux utilisateurs de se familiariser avec les caractéristiques fondamentales de la plateforme et que cette nouvelle technologie va faire du chemin avec ses clients, en écoutant leurs réactions et en comprenant leurs besoins et en même temps en ajoutant de nombreuses nouvelles fonctionnalités très intéressantes qui changent la donne. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.