Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité9 octobre 2019
|Manifestation contre un agent de renseignement

Burundi – Rdc – Sécurité8 octobre 2019
|Deux missionnaires burundaises mortes en Rd Congo

Burundi - Sécurité7 octobre 2019
|Pourquoi des militaires dans les quartiers ?

Burundi – Sécurité5 octobre 2019
|Quand la province de Muyinga reste le mouroir de l’opposition !

Burundi - Sécurité4 octobre 2019
|Décès d’une personne dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité3 octobre 2019
|Un policier sous les verrous dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité2 octobre 2019
|Un cadre du ministère de la jeunesse et sports kidnappé

Burundi – Sécurité1er octobre 2019
|Des militaires burundais seraient en Rd Congo, dixt la population de Buganda

Burundi - Sécurité 30 septembre 2019
|Vital Cirhuza, un étudiant congolais porté disparu !

Burundi - Sécurité - Politique28 septembre 2019
|Les "Cnlois" réclament, ils ne sont pas écoutés

Burundi - Ouganda - Sécurité27 septembre 2019
|Des pluies torrentielles détruisent des maisons au camp de réfugiés de Nakivale

Burundi - Sécurité26 septembre 2019
|Une jeune fille de Mugongomanga hospitalisée se plaint ...

Burundi - Sécurité25 septembre 2019
|L’ambassade de Belgique s’exprime sur un homme décédé devant son entrée

Burundi - Sécurité24 septembre 2019
|Un policier se donne la mort à Bujumbura

Burundi - Sécurité23 septembre 2019
|Un membre du Cnl tué dans la soirée du 21 septembre

Burundi - Sécurité21 septembre 2019
|Un Congolais trouve la mort devant l’ambassade de Belgique à Bujumbura

Burundi - Sécurité20 septembre 2019
|Des crépitements d’armes entendus à la frontière burundo-congolaise

Burundi – Sécurité19 septembre 2019
|Un rapport accablant de l’Onu pour le Burundi

Burundi - Tanzanie - Sécurité 18 septembre 2019
|Des disparitions forcées qui prennent une allure inquiétante au camp de réfugiés de Nduta

Burundi - Sécurité17 septembre 2019
|De jeunes Imbonerakure accusés de rançonner des populations à Bujumbura

Burundi - Somalie - Sécurité16 septembre 2019
|"Une douzaine de soldats burundais de l’Amisom tués dans une embuscade", dixit Rfi

Burundi –Tanzanie –Sécurité14 septembre 2019
|Les polices burundaise et Tanzanienne appréhendent 4 personnes armées

Burundi - Sécurité - Climat13 septembre 2019
|Une commune de la province de Cibitoke frappée par la grêle et les pluies violentes

Burundi - Tanzanie - Justice12 septembre 2019
|Les réfugiés burundais, une préoccupation de "Justice for Burundi"

Burundi - Sécurité11 septembre 2019
|Un homme attaqué aux machettes meurt des suites de ses blessures

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les policiers réveillent les populations de Bwiza par des tirs nourris

26 août 2019

Bujumbura, le 26 août 2019 (Net Press) . Très tôt ce matin, des tirs nourris ont été entendus dans la zone de Bwiza, commune de Mukaza, dans la mairie de Bujumbura la capitale économique. Il semble que les policiers étaient à la recherche des vendeurs de boissons prohibées. Les forces de l’ordre qui n’ont pas pu mettre la main sur ces marchands ont tiré en l’air, ce qui a réveillé toute la 9ème avenue de la zone de Bwiza.

Non loin de la zone Bwiza, celle de Rohero juste à côté a vu deux de ses bistrots très connus, "Nganda Relax" situé à la jonction entre le boulevard de l’Uprona et la rue Mwaro, ainsi que "Mu Bandi" situé sur le boulevard Mao, ont été attaqués par un incendie juste en fin de la matinée.

L’on apprend que dans le bistrot de Nganda Relax, il y aurait eu beaucoup plus de dégâts car les toutes premières informations non encore vérifiées évoquent qu’il y aurait eu des morts parmi les serveurs. L’on ne connaît pas encore l’origine des incendies mais les populations de Rohero ont été étonnées de voir que deux bistrots, qui ne se trouvent pas sur une même rue, prennent feu presqu’au même moment.

Dans le domaine des droits de l’homme, les activistes indiquent qu’au moins sept personnes ont été assassinées au cours de la semaine dernière dans différentes localités du pays. Parmi les victimes, figurent des membres de l’opposition, dont le parti Cnl : une des victimes a reçu des coups de machettes mortels lors d’une embuscade visant plusieurs centaines de militants de ce parti à Muyinga.

Deux hommes ont également été décapités et leurs corps jetés dans la rivière Rusizi. Une autre victime est un enfant albinos enlevé et retrouvé démembré à Cibitoke. Lee mêmes activistes des droits de l’homme soulèvent également neuf cas d’arrestations arbitraires : les victimes répertoriées sont des membres du parti d’opposition Cnl. J.M. 

Burundi - Politique

Le président du Cnl appelle de tous ses vœux les bonnes élections de l’année prochaine

Ruyigi, le 26 août 2019 (Net Press) . Ce dimanche 25 août, le président du Cnl, Agathon Rwasa, se trouvait dans la province de Ruyigi, à l’Est du pays, où il devait inaugurer la permanence de sa formation politique. Celle-ci intervient après une longue période d’attente et les membres de ce parti pointent du doigt le gouverneur comme étant le principal obstacle de cette inauguration.

Selon les mêmes informations, ce dernier a d’abord refusé l’installation de cette permanence dans une maison avec 4 mois d’avance du loyer, soit 4 millions de francs burundais. Cela a été interprété comme une intimidation, si pas une persécution contre les militants de cette formation politique.

Après toutes les critiques qu’il a formulées à l’endroit du parti de l’Aigle, Agathon Rwasa a souhaité que les élections de 2020 soient organisées en toute transparence, dans un climat rassemblant et réconciliant le peuple burundais. N.R.

Burundi - Politique

Un analyste politique déplore ce qui se joue au Burundi en ce moment

Pretoria, le 26 août 2019 (Net Press) . Notre interlocuteur se trouve pour le moment en Afrique du Sud, plus exactement à Pretoria. Analysant le jeu politique dans notre pays, il estime qu’au Burundi, tous les leaders, qu’ils soient de la mouvance ou de l’opposition, ils ne jouent pas de la politique. Ce qu’ils font, ils l’appellent politique mais en y regardant de près, ce n’est pas du tout de la politique.

Parlant des élections de 2020, il parie que le parti au pouvoir ne peut pas être vaincu via les élections. Il trouve qu’il y a d’autres stratégies auxquelles on peut recourir pour le chasser et cela, sans devoir recourir à la guerre civile. Notre interlocuteur n’a pas voulu développer davantage son idée, arguant que le temps lui faisait défaut. D.N.

Burundi - Société

Le président burundais Pierre Nkurunziza donne des conseils à la jeunesse !

Bubanza, le 26 août 2019 (Net Press) . La famille présidentielle a organisé une prière d’action de grâce de cinq jours en commune Mpanda, de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Le président burundais en a profité pour prodiguer des conseils à la jeunesse.

Lors d’un séminaire tenu ce samedi par le chef de l’Etat à l’intention des leaders et des jeunes, il a demandé à la jeunesse de respecter leurs semblables, d’être téléguidés par l’amour de la patrie, chaque jeune burundais doit sauvegarder le patrimoine national et combattre pour son pays. Il a donné l’exemple de David, de la bible qui, à 17 ans, a délivré le peuple d’Israël.

Le Chef de l’Etat a aussi demandé aux jeunes d’être des personnes intègres, dignes de confiance et qui pratiquent la volonté de Dieu. Les jeunes doivent être caractérisés par la bravoure, la responsabilité et la bonté. Que ces caractéristiques d’une vraie personnalité s’incarnent en vous, a souhaité le chef de l’Etat.

Et quand le président Pierre Nkurunziza donne la raison principale de l’organisation de cette prière en province Bubanza.

Le président de la République, Pierre Nkurunziza, a fait un témoignage que la forêt de la Kibira, longeant la province de Bubanza offrait des conditions de vie plus ou moins acceptables et constituait un terrain très favorable aux maquisards du Cndd-Fdd. Dans cette contrée, a-t-il poursuivi, il y avait de l’eau potable, des champignons et des légumes comestibles et des feuillages des pinus pour dormir dessus. Et c’est Dieu qui avait préparé cela car, grâce à la hauteur et à la densité de la végétation, les bombes lancées par l’armée loyaliste d’alors ne les dérangeaient pas non plus. Ch.N.

Burundi - Manifestations

Manifestations terminées, il faut maintenant payer

Bujumbura, 26 août 2019 (Net Press) . Les conducteurs de taxi vélo ont été appelés à participer aux manifestations de ce 24 août moyennant une somme de 3000 francs chacun. Ils se plaignent aujourd’hui que ceux qui ont promis ce montant ont disparu aussitôt après la manifestation.

Ceux du Nord de la ville comme ceux du Sud expriment aujourd’hui le même sentiment de désolation car cela est un cas qui se répète souvent, selon les associations de conducteurs de taxis vélo. Ils sont d’autant plus révoltés que des fois, ils y vont par force au lieu de chercher ce qui doit faire vivre leurs familles respectives. N.R.

Burundi - Rdc - Administration

Enfin, le gouvernement congolais est là !

Kinshasa, le 26 août 2019 (Net Press) . En République démocratique du Congo (Rdc), le premier ministre Sylvestre Illunga Illunkamba a finalement dévoilé cette nuit la composition de son gouvernement, vers 5h du matin, heure de Kinshasa, trois mois après sa nomination et sept mois après l’investiture du président Félix Tshisekedi. Les tractations ont été longues et difficiles pour parvenir à former ce gouvernement de coalition entre les plates-formes du président Tshisekedi et de l’ex-président Kabila, qui a conservé la majorité au parlement.

En République démocratique du Congo (RDC), le nouveau gouvernement a été dévoilé cette nuit après sept mois d’attente. Il compte 76,9% de personnalités n’ayant jamais pris part à un gouvernement. Au total, ce nouveau gouvernement comprend 65 membres : 42 sont issus des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), la plate-forme pro-Kabila et 23 du Cap pour le changement (Cach).

La rédaction a contacté ses interlocuteurs de la province de Goma à l’Est de la Rdc pour réaction. Selon des informations de cette entité, Les Gomatraciens n’ont fait aucune contestation de ce gouvernement. Pourtant, cette région était réputée être une opposition farouche contre l’ancien président Kabila, qui, à travers ce gouvernement, se maintient d’une manière ou d’une autre.

Par contre, à Kinshasa où la rédaction a contacté également un membre de la société civile, les avis sont partagés. Pour certains, c’est déjà ça que Kinshasa ait son gouvernement longtemps attendu. Mais pour d’autres, ils n’attentent rien de ce gouvernement dont la majorité sont des inconnus, si pas des novices en politique. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte