Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Somalie - Sécurité29 novembre 2019
|Le poste de chef d’Etat major de la force de l’Amisom revient à un Burundais

Burundi - Sécurité28 novembre 2019
|Une femme tuée par des intrus au Nord-est du pays

Burundi –Sécurité 27 novembre 2019
|Six militaires tués dernièrement mis en terre hier

Burundi - Sécurité26 novembre 2019
|Après le meurtre d’un sexagénaire, des interpellations s’ensuivent à Makamba

Burundi - Sécurité25 novembre 2019
|Multiplication des fouilles-perquisition dans les zones de la capitale économique

Burundi - Sécurité23 novembre 2019
|Un policier tire à bout portant sur un détraqué mental

Burundi - Sécurité Aérienne22 novembre 2019
|Panique dans l’avion de ligne de la compagnie Ethiopian Airlines à cause d’un ivrogne

Burundi – Rwanda - Sécurité 21 novembre 2019
|Kigali face aux accusations de Gitega !

Burundi - Sécurité 20 novembre 2019
|"Gitega entend réprimer toute forme d’agression en provenance de l’extérieur", dixit le premier vice-président

Burundi - Sécurité 19 novembre 2019
|Après l’attaque de Ngagara, une fouille-perquisition mêlée d’interpellations s’ensuit !

Burundi - Sécurité18 novembre 2019
|Une deuxième fouille-perquisition dans Nyakabiga en moins d’une semaine

Burundi - Sécurité16 novembre 2019
|Seraient-ils des Rwandais dans la Kibira ?

Burundi - Sécurité15 novembre 2019
|Arrestation d’une centaine de personnes dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 novembre 2019
|Un homme se tue au moyen d’une grenade

Burundi - Sécurité 13 novembre 2019
|Un enseignant de Muyinga porté disparu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2019
|Quand les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" se rentrent dedans en commune Nyamurenza !

Burundi - Sécurité11 novembre 2019
|Quand des politiciens ne convainquent pas !

Burundi - Sécurité9 novembre 2019
|Les habitants de la province de Cibitoke dans la peur-panique

Burundi - Sécurité8 novembre 2019
|La mairie de Bujumbura pour une sécurité des buvettes et des places publiques

Burundi - Somalie - Sécurité7 novembre 2019
|Le contingent burundais de l’Amisom bénéficie des chars de combat

Burundi –Sécurité6 novembre 2019
|Le journaliste Rémy Ndikumana du journal Imboneza News échappe de justesse à la mort

Burundi - Sécurité 5 novembre 2019
|Un corps sans vie d’un nouveau-né découvert au quartier six de la zone Ngagara

Burundi - Sécurité4 novembre 2019
|Découvertes des corps sans vie dans la rivière Rusizi

Burundi - Sécurité2 novembre 2019
|Attaque à main armée dans un bistrot situé dans le quartier Rohero I

Burundi - Sécurité1er novembre 2019
|Détention de deux frères au cachot de la police de Rumonge

Archives

 

 

 



Burundi - Tanzanie- Sécurité

Les polices burundaise et tanzanienne décident d’œuvrer ensemble

14 octobre 2019

Kigoma, le 14 octobre 2019 (Net Press). Selon des informations dignes de foi, le chef de la police tanzanienne et son homologue burundais ont signé ce samedi 12 octobre à Kigoma un accord de coopération entre les deux polices pour améliorer la sécurité entre les deux pays. Selon l’accord, les deux polices doivent échanger les informations relatives à la sécurité, peuvent même traverser les frontières en poursuivant les malfaiteurs.

Les deux chefs espèrent que les localités de Kigoma, de Kagera et de Panda auront dorénavant plus de sécurité. Les deux personnes ont pris pour cibles les camps de réfugiés des Burundais vivant en Tanzanie de servir d’abri aux malfaiteurs venus du Burundi. Ils ont également pointé du doigt certains Tanzaniens dans cette sale besogne de déstabiliser le pays.

De leur côté, les activistes des droits de l’homme indiquent qu’au moins deux personnes ont été assassinées la semaine dernière dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays et que les victimes n’ont pas été identifiées. Six autres personnes, toutes membres de l’opposition, ont été arrêtées de façon arbitraire sans oublier des agressions orchestrées par les Imbonerakure. N.R.

Burundi - Politique - Anniversaire

Le Burundi commémore le 58ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance

Bujumbura, le 14 octobre 2019 (Net Press) . Dans son édition de ce 12 octobre, la rédaction évoquait la commémoration du 58ème anniversaire de l’assassinat du prince Louis Rwagasore qui a lieu le 13 octobre de chaque année. Pour 2019, cette date est tombée un dimanche et les travaux ont été décalés d’une journée.

Ce matin, dans la capitale économique Bujumbura, les cérémonies ont débuté par une messe en sa mémoire célébrée à la Cathédrale Regina Mundi par Mgr. Anatole Rugerinyange, vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura. Les cérémonies se sont poursuivies au mausolée où repose le corps du héros de l’indépendance.

Dans la province de Ngozi, les administratifs n’ont pas participé à la messe comme d’habitude et toutes les cérémonies se sont déroulées au monument du prince situé tout près du bureau du gouverneur de province.

De son côté, le parti de l’Aigle a sorti un document à cette occasion où il accuse de nouveau la Belgique d’être derrière toutes les crises que le pays a connues. A travers ce document, l’on peut lire que la Belgique n’a pas désarmé dans son plan de déstabilisation du Burundi comme elle l’a fait en introduisant dans la communauté burundaise qui vivait dans l’harmonie de la complémentarité, le venin des divisions ethniques. Pour cette formation politique au pouvoir, la Belgique a également une part de responsabilité dans l’assassinat du prince Rwagasore et certains membres de se famille. J.M.

Burundi - Politique

L’administrateur de la commune Nyanza-Lac dans le collimateur du Cnl

Makamba, le 14 octobre 2019 (Net Press) . Le parti Cnl d’Agathon Rwasa accuse l’administrateur de la commune de Nyanza-Lac, dans la province de Makamba, au Sud du pays, de boycotter l’ouverture de la permanence de cette formation politique dans cette localité depuis plusieurs mois.

Cette accusation ouverte a été formulée en date du 11 octobre lors des activités sportives organisées par la province pour les membres des différents partis politiques. Le responsable de ce parti, Laurent Harushimana, indique que l’administrateur de cette commune, Jean-Claude Nduwimana, ne justifie même pas le refus de cette ouverture.

Il a par ailleurs profité de cette rencontre pour évoquer l’intolérance politique observée dans cette entité administrative avec comme exemple de deux "Cnlois" qui ont été interpellés sur la colline de Mvugo le mois dernier. Ils auraient été libérés, selon des sources dignes de foi, sous condition de changer de parti politique et d’adhérer au Cndd-Fdd. D.N.

Burundi - Santé

Des coins de ville de Bujumbura sous le seuil d’une situation hygiénique déplorable

Bujumbura, le 14 octobre 2019 (Net Press) . Malgré les mesures prises par le gardien de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, d’observer les règles d’hygiène en mairie de Bujumbura pour éradiquer l’épidémie de cholera , quelques coins de la ville de Bujumbura ne sont pas dociles a ces injonctions.

Les quartiers de Buyenzi, plus précisément à l’endroit communément appelé "Buyenzi City Market", dit chez Sion, on trouve derrière ce marché des restaurants de fortune et des vendeurs qui écoulent leurs marchandises dans des conditions d’hygiène déplorable. Ceci laisse entendre que les consommateurs et les vendeurs ne sont pas à l’abri de l’épidémie de cholera qui avance dangereusement vers la capitale économique et les provinces riveraines du lac Tanganyika.

Toujours dans ce même quartier, dans les environs du marché de Ruvumera juste en dessous du bâtiment qui abrite le stock de sucre de la Sosumo, les vendeurs et les consommateurs font face à des conditions d’hygiènes qui ne sont pas bonnes et des aliments ou la vin de banane sont consommés dans des gargotes. Les clients sont don accueillis par des odeurs nauséabondes et les mouches qui pullulent dans cette localité.

Au Nord de la capitale économique, dans les circonscriptions du marché de Kamenge, les vendeurs des produits alimentaires n’observent pas les règles d’hygiène et le même scenario s’observe au quartier Nkenga Busoro en zone Kanyosha commune Muha au sud de la capitale.

Nombreuses opinions se demandent pourquoi le maire de la ville de Bujumbura ne parvient pas à faire le suivi et évaluation des mesures qu’il prises lui-même de fermer les localités qui abritent la vente des produits alimentaires qui n’observent pas les conditions minimales d’hygiènes, pour prévenir la propagation de l’épidémie de Cholera qui sévissait en province de Cibitoke.

Au quartier V de la zone Ngagara où deux cas de choléra ont été signalés, la même opinion estime que le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida devrait s’impliquer d’avantage pour mener une campagne de sensibilisation à l’endroit de la population de la ville de Bujumbura et les provinces riveraines du lac Tanganyika pour freiner l’avancée de cette épidémie. Ch.N.

Burundi - Médias - Anniversaire

Christophe Nkezabahizi et sa famille, 4 ans déjà !

Bujumbura, le 14 octobre 2019 (Net Press) . Christophe Nkerabahizi est cet ancien cameraman de la radio et télévision nationales du Burundi qui a été assassiné en date du 13 octobre 2015 chez lui dans la zone de Ngagara, commune Ntahangwa de la mairie de Bujumbura, capitale économique.

L’on rappellera que ce journaliste a été tué avec toute sa famille, son épouse, ses deux enfants et un visiteur par des éléments de la police que l’on juge qu’ils appartenaient à la division de la sécurité des institutions. Les professionnels des médias tout comme les organisations de défense des droits de l’homme disent que la justice se fait toujours attendre sur son cas. N.R.

Burundi - Rdc - Sécurité

Quand le pays de Félix Tchissekedi accueille de plus en plus les réfugiés Burundais

Uvira, le 14 octobre 2019 (Net Press). Au moment où le président de la République unie de Tanzanie, John Pombe Magufuli, appelle les refugiés burundais à rentrer, estimant que le Burundi a recouvré la paix et la tranquillité, l’autre rive du lac Tanganyika accueille de plus en plus de refugiés burundais qui fuient le pays et sont installés dans les camps de transit de Sange et de Kavimvira situés dans le territoire d’Uvira au sud-Kivu.

Selon des informations recueillies sur place, la commission congolaise en charge des refugiés donne un rapport qu’elle qualifie d’alarmante, de plus de 1.000 refugiés burundais enregistrés chaque jour et rapporte que le camp de transit de Sange est surpeuplé, d’où.plus de 300 nouveaux arrivants ont été transférés a Kavimvira.

Selon toujours ce responsable, c’est pour libérer la place aux autres Burundais qui arrivent chaque semaine. La commission congolaise en charge des réfugiés indique qu’une large majorité de ces refugiés sont des militants du parti Conseil National pour la liberté (Cnl) et font savoir qu’ils sont victimes du harcèlement et des intimidations proférées par les jeunes du parti au pouvoir, Imbonerakure, des administratifs à la base et des forces de l’ordre.

Certaines femmes font savoir que leurs maris sont portés disparus. La plupart de ces demandeurs d’asile proviennent des provinces de Cibitoke (Nord-ouest du pays), de Bubanza (Ouest du pays), de Kayanza (Nord du pays, Ngozi (nord du pays) et de Kirundo (Nord du pays). Ch.N

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.