Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité18 mai 2020
|Une explosion de grenade fait deux blessés dans la zone de Bwiza

Burundi - Politique - Sécurité16 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Burundi – Sécurité14 mai 2020
|Enlèvement suivi de l’assassinat d’un homme d’affaires burundais.

Burundi - Sécurité13 mai 2020
|Quand un policier est tabassé et hué par des conducteurs de taxis-vélos

Burundi - Sécurité12 mai 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Bwiza ce matin

Burundi-Sécurité 11 mai 2020
|Deux personnes tuées et d’autres blessées lors d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 mai 2020
|Un militaire burundais trouve la mort dans le lac Rweru

Burundi - Sécurité8 mai 2020
|La population de Ngozi découvre quatre corps sans vie dans une rivière

Burundi – Sécurité7 mai 2020
|Détention abusive des membres du Cnl à Gitega

Burundi - Sécurité 6 mai 2020
|Une personne tuée en zone Kinindo

Burundi - Sécurité - Politique5 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains ici et là dans le pays

Burundi - Droits de l’Homme4 mai 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Rd Congo - Sécurité2 mai 2020
|Les militaires burundais ont 48 heures pour quitter la Rdc

Burundi - Sécurité1er mai 2020
|Une mort mystérieuse de trois personnes d’une même famille au Nord du pays

Burundi - Sécurité30 avril 2020
|Dix Congolaises arrêtées lors d’une fouille-perquisition en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 29 avril 2020
|Le parti Cnl dans le collimateur de la police nationale

Burundi - Politique - Sécurité28 avril 2020
|La Ceni rencontre les forces de défense et de sécurité

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2020
|Un véhicule renverse des passagers dans la province de Ngozi

Burundi - Justice25 avril 2020
|L’activiste Germain Rukuki devant la cour suprême

Burundi –Sécurité 24 avril 2020
|Quand les zones Kamenge et Kinama deviennent le théâtre du banditisme

Burundi - Sécurité23 avril 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Rdc - Sécurité22 avril 2020
|Des forces de sécurité burundaise et rwandaise signalées à l’Est du Congo

Burundi - Sécurité21 avril 2020
|Des "Cnddfddistes" arrêtés dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 avril 2020
|L’éboulement d’une montagne emporte des vies humaines dans Bubanza

Archives

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une dame tuée en zone Kanyosha

21 février 2020

Bujumbura, le 21 février 2020 (Net Press) . Dans la soirée de ce 20 février, vers 19h45’, des tirs à l’arme automatique ont été entendus dans la zone de Kanyosha, commune de Muha, au Sud de la capitale économique. En effet, ces tirs visaient une certaine Consolate Havyarimana, une dame membre de la ligue des femmes du parti aux affaires (Umukenyererarugamba), âgée de 45 ans, qui ne lui ont laissé aucune chance de survie.

Selon des sources sur place, cette dame originaire de la commune Nyabiraba, dans Bujumbura rural, a été tuée au quartier Kizingwe–Bihara, zone Kanyosha, par deux éléments en tenues civiles et armés d’un fusil type Ak 47. Elle aurait reçu sept balles dans son corps et la victime est morte sur le champ. Son corps sans vie a été évacué dans une morgue non encore connue.

Jusqu’à présent, les criminels n’ont pas encore été identifiés, mais les populations voisines de la défunte, ont exprimé leur étonnement devant un crime pareil d’une femme qui était en harmonie avec tout le monde. Tous les témoignages indiquent que quand ils ont été sur place, les tueurs avaient déjà pris le large.

Les voisins de la défunte, qui disent ignorer les mobiles du crime, demandent qu’il y ait renforcement de la sécurité dans cette localité. De son côté, la police basée dans cette entité administrative rapporte que les enquêtes sont déjà en cours pour tenter de mettre la main sur les auteurs de cet assassinat. R.N.

Burundi - Politique

L’intervention du député Banciryanino créé un tollé dans le milieu "cnddfddiste"

Bujumbura, le 21 février 2020 (Net Press) . Depuis que le député Fabien Banciryanino a fait une intervention au sein de l’assemblée nationale, rejetant le titre de guide suprême du patriotisme que cette dernière venait de coller au président sortant Pierre Nkurunziza, c’est le tollé général dans les milieux du parti de l’Aigle.

Depuis hier soir, des informations qui circulent sur les réseaux sociaux indiquent que le Cndd-Fdd est sur le point de lever une immunité parlementaire à Fabien Banciryanino, pour qu’il comparaisse devant la justice. Il est accusé d’avoir osé affronter le guide suprême alors que ce dernier est incomparable avec qui que ce soit.

Le député, qui semble être au courant de ces informations, assume ce qu’il a dit quand bien même il a peur car selon lui, toute personne qui vit actuellement au Burundi a peur. Il pense que tout est planifié par le Bon Dieu et que si par hasard il était temps qu’il parte, qu’il serait ravi de vivre très peu de temps sur terre après avoir dit la vérité au lieu vivre longtemps et applaudir à des personnes sans conviction. Par ailleurs, a-t-il poursuivi, cela est une preuve que les droits de l’homme sont bafoués au Burundi, y compris ceux d’un député. J.M.

Burundi - Politique

Toute une pléthore de candidats à la présidence de la République

Bujumbura, le 21 février 2020 (Net Press) . Le Burundi compte déjà 14 personnes qui entendent "engager le combat" pour le fauteuil présidentiel au mois de mai de cette année. Des analystes politiques se demandent si cet effectif n’est pas de nature à distraire les électeurs d’autant plus que la plupart des candidats sont des hommes satellites du parti au pouvoir.

Il faudrait cependant attendre deux autres candidats, celui du parti Mph dont le congrès extraordinaire se tient demain à l’hôtel Source du Nil, ainsi que celui de la coalition Kira Burundi, qui a vu le jour hier. Ont-ils chacun des projets de société ? La plupart des analystes sont sceptiques.

Pour ces mêmes critiques, chacun de ces 14 candidats doit verser une caution de 30 millions de nos francs pour être accepté comme candidat. Or, cet argent - 420 millions de nos francs au total - devrait être affecté ailleurs, notamment dans les domaines de développement des jeunes dont plus de 60% vivent sous le seuil de la pauvreté dans notre pays.

Ces candidats sont, par ordre alphabétique, Agathon Rwasa (Cnl), Aimable Bakundukize (indépendant), Anicet Niyonkuru (Cdp), Dieudonné Nahimana (indépendant), Evariste Ndayishimiye (Cndd-Fdd), Fidélité Nibigira (Apdr), Francis Rohero (indépendant), Gaston Sindimwo (Uprona), Ildephonse Rugema (indépendant), Jacques Bigirimana (Fnl), Kassim Abdul (Upd-Zigamibanga), Keffa Nibizi (Frodebu Nyakuri), Léonce Ngendakumana (Frodebu) et Valentin Kavakure (Fpn). D.N.

Burundi - Rwanda - Sécurité

"Mort de Kizito Mihigo au Rwanda : HRW demande une enquête « indépendante »", dixit Rfi

Kigali, le 21 février 2020 (Net Press). Au Rwanda, la mort de Kizito Mihigo soulève beaucoup de questions. Selon les autorités, le chanteur de gospel rwandais, arrêté jeudi dernier et retrouvé mort dans sa cellule lundi, se serait suicidé. Plusieurs organisations, dont Human Rights Watch, ont déjà réclamé au gouvernement rwandais une enquête indépendante pour faire la lumière sur ce décès jugé douteux.

Dans un communiqué publié jeudi 20 février, Human Rights Watch émet des doutes sur la version des faits de la police rwandaise. L’Ong demande également que justice soit rendue à l’artiste et réclame une enquête indépendante, comme nous l’explique Lewis Mudge, directeur de Human Rights Watch pour l’Afrique centrale, joint au téléphone.

« On continue à réclamer au gouvernement rwandais de lancer une enquête indépendante, crédible, avec un soutien international, si c’est possible. »
Des morts suspectes

La disparition de Kizito n’est pas un cas isolé au Rwanda, nous rappelle Lewis Mudge. « Ce n’est pas la première fois, au Rwanda dans les années récentes, qu’il y a des cas comme celui de Kizito. Au Rwanda, les gens qui sont considérés [comme] sensibles, considérés avoir des aspects politiques, curieusement, ils trouvent la mort dans des circonstances très bizarres. Soit, ils se sont suicidés en prison, soit ils sont tués, ou ils se sont échappés de la prison et il n’y a pas de suite.

Mais avec le cas de Kizito, on a demandé un peu plus, parce que c’est un cas très symbolique au Rwanda, vu qu’il était très lié avec les politiques au Rwanda. Je pense qu’il est nécessaire d’avoir une enquête crédible ». Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.