Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 11 novembre 2020
|Un couple échappe de justesse à son assassinat !

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Le ciel se fâche dans la province de Rumonge

3 mars 2020

Rumonge, le 3 mars 2020 (Net Press) . Les localités de Kagongo et de Rumonge, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, ont connu dans la nuit de dimanche à lundi 2 mars de violentes pluies qui ont entraîné des morts d’hommes. Ainsi, sept corps sans vie ont été trouvés sur ces deux plages hier.

Toutes ces personnes étaient des pêcheurs comme le confirme le président de la fédération des pêcheurs et fournisseurs de poissons, Gabriel Butoyi. En plus de ces morts, deux autres personnes ont été blessées suite à ces intempéries. Des pirogues ont été également abîmés et l’on craint qu’il n’y ait des disparus dans cette région du Sud du pays.

Des sources en provenance de cette localité indiquent que la colère du lac Tanganyika était tellement grande que ses eaux ont inondé les ménages riverains, notamment le quartier de Kanyenkoko, au chef-lieu de la province. Les mêmes informations précisent que la police est toujours à la recherche d’éventuels disparus ou morts. Ch.N.

Burundi - Politique - Médias

Premier atelier des journalistes à la veille élections de 2020

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press). Il se tient depuis ce matin, à la Maison de la Presse, un 1er atelier de renforcement des compétences déontologiques des journalistes à la veille des élections. Cette activité qui durera deux jours a été organisée par l’Institut Panos Grands Lacs, Ipgl, en collaboration avec l’organisation des médias de l’Afrique Centrale, Omac.

Cet atelier a été inauguré officiellement par le ministre de la communication et des médias, Frédéric Nahimana. Il a demandé aux professionnels des médias d’informer objectivement pendant cette période des élections car la population a droit à l’information. Il a souhaité que cet atelier puisse aider les journalistes à éviter certaines erreurs du journalisme en cette période somme toute sensible. N.R.

Burundi - Politique

Toujours de l’intolérance politique au sein des partis rivaux

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press) . Les autorités ne cessent d’appeler au calme pendant cette période préélectorale, mais sur terrain, les difficultés de cohabitation pacifique des formations politiques continuent à s’enregistrer. Nous apprenons qu’un certain Régis Ahishakiye, responsable des jeunes du Cnl dans la zone de Kanyosha, en mairie de Bujumbura, est dans le collimateur des "Cnddfddistes".

Selon les mêmes informations, il lui serait reproché de détenir illégalement des armes, une accusation qualifiée de montage par ses proches. Ces derniers affirment par contre qu’il est recherché parce qu’il est l’un des rares membres de cette formation politique qui résistent encore aux intimidations des Imbonerakure.

En outre, selon toujours les mêmes sources, c’est un mobilisateur hors pair qui recrute jusque dans les milieux proches du Cndd-Fdd, d’où une irritation de cette formation politique au pouvoir. Il y aurait même intention de l’arrêter de la part du président du Cndd-Fdd dans la commune de Muha, en collaboration avec l’administrateur.

Les mêmes informations vont jusqu’à révéler qu’une somme de 500.000 Fbu a été promise à toute personne qui pourra dévoiler sa cachette. Il serait qualifié de criminel ou d’assaillant, d’où l’intention de le capturer vivant. Les deux hommes préfèrent ne pas s’exprimer sur les médias, arguant que ce serait de la publicité pour lui. Ils entendent le traquer. D.N.

Burundi - Politique

Les militants du Cndd-Fdd contre l’ouverture d’une permanence du Cnl à Giterannyi

Muyinga, le 3 mars 2020 (Net Press) . Au cours du weekend dernier, en date du 29 février, des militants du Cndd-Fdd se sont opposés à l’ouverture d’une permanence du parti Cnl sur la colline de Ngomo, commune de Giteranyi de la province de Muyinga, au Nord-est du pays. Ils ont boycotté cette activité, poussant les responsables du Cnl à reporter l’ouverture de cette permanence.

Des sources sur place ont indiqué que des membres du parti de l’Aigle se sont rassemblés à cet endroit, entonnant des chants de leur parti politique. Craignant une éventuelle confrontation entre les deux parties, les responsables "Cnlois" ont jugé bon de céder pour éviter le pire.

Dans leur entendement, c’était un piège leur tendu par le parti au pouvoir car chaque fois qu’il y a des heurts, les autorités administratives et policières en profitent pour incarcérer les membres du parti politique d’opposition. Ils ont demandé à leurs militants de rentrer en toute tranquillité, ce qui fut fait. J.M.

Burundi - Politique

La commission vérité et réconciliation présente son bilan et ses perspectives

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press) . La commission vérité et réconciliation a animé une conférence de presse à l’hôtel Zion Beach autour du thème "Evaluation de l’état d’exhumation des fosses communes de la Ruvubu (Karusi) : bilan et perspectives. L’orateur du jour était son président, Pierre-Claver Ndayicariye.

Selon lui, la commission a travaillé sur ce site situé dans la commune Shombo, province de Karusi, au Centre-est du pays, pendant quatre semaines. L’exhumation a porté à 7348 restes humains sur un total de 6 fosses communes fouillées. Ce effectif n’inclut pas ceux dont les os sont déjà abîmés, presque mélangés au sol.

La commission poursuivra son travail sur ce site, mais à partir de ce 5 mars, elle se rendra sur la localité de Mashitsi, commune Giheta, en province de Gitega, au Centre du pays. Pierre-Claver Ndayicariye évoque également deux autres fosses communes situées à Mutobo, dans la localité de Gishora originaire du tambour de ce pays. Elle compte également y travailler. Ch.N.

Burundi - Economie

Des chauffeurs de taxi de l’axe Uvira - Bujumbura contre les tracasseries du Burundi

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press) . Selon des informations concordantes, les agences de voyage reliant la ville congolaise d’Uvira et la capitale économique Bujumbura ont décidé d’observer, dès ce 3 mars 2020, une grève de 15 jours, pour protester contre les tracasseries qu’ils rencontrent au Burundi.

Selon une société civile d’Uvira, les agences ainsi que les commerçants qui se rendent au Burundi font face à plusieurs difficultés qui ne leur permettent pas de bien vaquer à leurs occupations quotidiennes. Selon des transitaires, le Burundi vient de sortir un nouveau système qui bloque les petits commerçants congolais d’aller faire des affaires à Bujumbura.

Tout d’abord, l’on a supprimé tous les bureaux de change dans le marché, on demande à tout Congolais qui veut acheter les marchandises au Burundi de passer à la banque et de déclarer son argent. S’il y a des dollars à échanger, il faut passer par la banque qui donne un document avec lequel l’on doit faire la transaction.

C’est pour cela que depuis ce matin, les bureaux des agences de voyage sont fermés à Uvira. Les taxis promettent de durcir la grève si les mesures nécessaires ne sont pas prises. Seuls les véhicules des privés traversent le poste de Kavimvira, entre Uvira et Gatumba. D.N.

Burundi - Commerce

Le sucre, un produit introuvable par les consommateurs

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press) . Dans ce pays, il y a toujours du non-dit quand il y a pénurie de denrées alimentaires, surtout des produits sensibles comme le sucre. Selon des informations recueillies ici et là par la rédaction, le sucre coûte entre 3.000 et 3.500 Fbu quand on parvient à en trouver.

Ce qui étonne le plus, c’est que les responsables de l’usine de sucre, Sosumo, ne cessent de crier sur tous les toits que la quantité de sucre produite par l’entreprise est suffisante et qu’il n’y a aucune raison d’augmenter le prix de ce produit, qui devait revenir à moins de 2.500 Fbu le kilo.

Les consommateurs, surtout ceux qui ont des enfants en bas âge, n’y vont pas par quatre chemins et indiquent que l’essentiel est de trouver ce produit, quel que soit le prix. Ils vont jusqu’à soupçonner qu’il est vendu à l’extérieur du pays pour que le pays rentre des devises, une information qui n’est pas à la portée des gestionnaires de la Sosumo.

Comme cette question revient souvent dans les médias, les mêmes gestionnaires se sont résolus à organiser des enquêtes pour s’enquérir de la situation qui prévaut dans la commercialisation de ce produit. L’on saura que quelques commerçants de ce produit ont été rayés de la liste car ils vivent de spéculations dans la vente de ce produit. J.M.

Burundi - Santé

L’hôtel Source du Nil transformé provisoirement en lieu de prévention du virus Coronavirus

Bujumbura, le 3 mars 2020 (Net Press) . Nous apprenons que l’hôtel Source du Nil situé en mairie de Bujumbura est fermé pour une durée indéterminée. Des sources dignes de foi indiquent qu’il a été réquisitionné pour servir de lieu de mise en quarantaine de touristes et de ressortissants burundais qui peuvent être porteurs du Coronavirus.

L’information a été confirmée par les services de cet hôtel qui ont indiqué que l’activité comme tel n’a pas encore commencé, mais que pour le moment, ils ont été prévenus et ses services sont fermés pour les gens de l’extérieur. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi