Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 11 novembre 2020
|Un couple échappe de justesse à son assassinat !

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité - Environnement

De fortes pluies mêlées de grêles plongent la population dans la misère au Sud du pays

5 mars 2020

Bururi, le 5 mars 2020 (Net Press) . Nous sommes dans les communes de Mugamba et de Rutovu, dans la province de Bururi, au Sud du pays. Des informations en provenance de ces deux localités font état d’une personne blessée, de deux vaches mortes foudroyées, de deux maisons détruites ainsi que des cultures endommagées.

Les fortes pluies mêlées de vents violents et de grêles qui se sont abattues sur la région ont été à l’origine de cette situation misérable dans laquelle se trouvent les populations. Les autorités administratives demandent une assistance d’urgence pour les populations qui se sont retrouvées subitement dépouillées de tout.

Dans la province de Makamba, une personne a trouvé la mort et plus de 60 maisons détruites par des pluies diluviennes faites de violents orages qui se sont abattues dans la commune de Nyanza-lac dimanche 1er mars. Les habitants sinistrés, tout comme les autorités de cette entité demandent une aide d’urgence.

Dans la commune de Rukaramu de la province de Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays, les populations sont victimes des inondations permanentes des eaux de la rivière Mpanda, pratiquement depuis le mois de décembre de l’année dernière. En cas de pluies, la rivière déborde et les eaux se dirigent dans les ménages tout proches.

L’on apprend que certains habitants de la place ont déjà déplacé leurs enfants ainsi que des biens comme les animaux domestiques pour plus de sécurité des leurs. D’autres n’ont pas le choix et restent sur place mais doivent veiller pour que les eaux ne les surprennent pas en plein sommeil. Ils demandent aux autorités concernées de canaliser la rivière Mpanda. Ch.N.

Burundi - Politique

Le vice-président du Frodebu dépose son dossier de candidature

Bujumbura, le 5 mars 2020 (Net Press) . Au dernier jour de dépôt des candidatures pour les élections présidentielles de mai prochain, le candidat du parti Sahwanya Frodebu et vice-président de cette formation politique, Léonce Ngendakumana, a procédé au dépôt de son dossier à la commission Ceni.

A la presse, il a demandé qu’il y ait une tolérance politique, tout en souhaitant qu’il y ait des élections équitables et apaisées qui soient crédibles pour tout le monde et non suivies de polémiques comme on a l’habitude de le voir dans ce pays, ce qui pourrait redorer l’image de ce pays.

Aux jeunes, le candidat du Frodebu a demandé qu’ils s’impliquent activement dans l’organisation et la gestion des élections, recommandant par la même occasion qu’il y ait émergence et promotion d’une nouvelle génération d’hommes politiques qui ne sont pas aussi bloqués par le passé que leurs aînés. J.M.

Burundi - Politique

Le Frodebu Nyakuri se retire des présidentielles, stratégie ou tâtonnement politique ?

Bujumbura, le 5 mars 2020 (Net Press) . Au mois de décembre 2019, le président du parti Sahwanya Frodebu Nyakuri Iragi rya Ndadaye, Keffa Nibizi, était mis en avant par l’assemblée générale de cette formation politique pour défendre ses couleurs à l’élection présidentielle du mois de mai.

Moins de trois mois plus tard, la même assemblée générale se réunit encore une fois pour retirer cet homme de la courses présidentielle. Officiellement, ce retrait poussera ce parti à se concentrer davantage sur les élections législatives et sénatoriales qui devraient viser même la fonction de premier ministre.

Tels sont les propos que Keffa Nibizi a tenu aux journalistes dont certains n’ont pas été convaincus de l’"explication fournie. Ils lui ont posé la question de savoir s’il ne se retire pas par manque de caution, ce qu’il a répondu par la négative, arguant que l’argent ne pose pas de problème dans son parti. N.R.

Burundi - Australie - Coopération

Vers la suspension de la coopération burundo-australienne ?

Canberra, le 5 mars 2020 (Net Press) . Sur demande d’une star du tennis australien, Mme Margaret Court, un consulat du Burundi dans ce pays a été ouvert en 2018 consécutivement à la visite de la première dame burundaise dans ce pays. Cette star et son époux, Barry, à la tête d’une église pentecôte de Perth et qui prêche contre l’homosexualité, ont été à l’origine de l’installation de ce consulat, sur demande de Gitega.

Mais il y a blocage car la cour pénale internationale mène des enquêtes depuis 2016 sur les violations des droits humains depuis la crise politico-sécuritaire de 2015. Cette situation a poussé les Burundais en exil dans ce pays et qui ont fui ladite crise de réagir contre cette mise en place d’un bureau consulaire.

L’on saura que les autorités de ce pays ainsi que les jeunes du parti au pouvoir sont pointés du doigt par le dernier rapport des Nations Unies, comme étant des auteurs présumés de différentes violations des droits humains dans ce pays et ce, contre des opposants et personnes assimilées. Rappelons enfin que le ministère des affaires étrangères de l’Australie a interdit aux réfugiés burundais de voyager dans leur pays à cause « d’un niveau élevé de violence ». D.N.

Burundi - Société

Un phénomène inédit en province de Ruyigi

Ruyigi, le 5 mars 2020 (Net Press) . La province de Ruyigi s’étend géographiquement sur deux régions naturelles de Buyogoma et de Kumoso. Cette entité territoriale est très réputée de par son génie de maîtrise de la science occulte.

Depuis fort longtemps, cette zone est connue pour sa pratique de la sorcellerie et d’envoutement. L’on se rappellera toujours du cas de plainte soumise au gouverneur de cette province mais qui n’a pas été résolue il y a bientôt 5 ans. En effet, deux hommes se sont affrontés dans les cieux de Kumoso et le plus puissant en science occulte a précipité son rival par terre à plus de 20 mètres d’altitude. Cette nouvelle a été rapportée par les médias mais la justice tarde jusqu’aujourd’hui à établir les faits pour rétablir dans ses droits la victime.

Le cas d’actualité concerne plutôt un autre phénomène tout aussi nouveau au Burundi. Il s’agit d’un homme dont l’identité n’a pas été révélée qui s’est présenté à la prison centrale de Ruyigi. Il s’est adressé aux prisonniers qui étaient à l’entrée de ce bagne. Il leur a demandé s’il pouvait disposer de 15 punaises.

Les prisonniers lui ont rassuré qu’ils peuvent avoir même plus si on leur donnait de l’argent. Ils ont négocié le prix et ont conclu le marché pour 2000 Fr bu s’ils remplissaient de punaises une bouteille de Primus. Les prisonniers sont allés recueillir la bouteille de punaises qui se cachaient dans les lits et matelas de la geôle et au bout de quelques minutes, ils ont amené une bouteille remplie de la marchandise recherchée.

L’homme est rentré avec sa prise et au bout de quelques jours, il est revenu chercher une autre quantité de cette marchandise qu’il a obtenue moyennant paiement d’une somme toujours de 2000 Fr bu.

La question qui hante la population de Ruyigi est de connaitre la destination de cette prise. Des gens ont peur que cet homme ne serait pas en train de disséminer les punaises dans tous les ménages de la région pour des mobiles non encore déterminés.

Admettons que tel est le cas, alors l’on s’imagine mal comment une personne pourrait dépenser de l’argent pour faire du mal à quelqu’un qu’elle ne connait pas. Mais dans ce cas, l’homme ne serait pas naturellement né bon puisqu’il serait plutôt foncièrement mauvais jusqu’à éprouver du plaisir à contempler l’autre dans son extrême souffrance. Ch.N.

Burundi - Pérou - Nécrologie

"Décès de l’ex-secrétaire général de l’ONU Javier Perez de Cuellar à 100 ans", dixit Rfi

Lima, le 5 mars 2020 (Net Press) . Javier Perez de Cuellar, diplomate péruvien et secrétaire général de l’ONU entre 1982 et 1991, est mort ce mercredi 4 mars au soir à Lima à l’âge de 100 ans, a annoncé son fils.

« Mon papa est décédé après une semaine compliquée, il est décédé à 08h09 du soir (01h09 GMT jeudi matin, ndlr) et repose en paix », a annoncé Francisco Perez de Cuellar, le fils de l’ancien secrétaire général de l’ONU à la radio péruvienne RPP ce mercredi 4 mars au soir.

La dépouille de l’ancien diplomate recevra les honneurs vendredi 6 mars au palais Torre Tagle, siège du ministère péruvien des Affaires étrangères, avant d’être inhumée au cimetière Presbitero Maestro de Lima.

Né à Lima en 1920, Javier Perez de Cuellar a été le cinquième secrétaire général des Nations unies, qui l’ont salué pour son centième anniversaire, le 19 janvier. « C’est avec une grande fierté et une grande joie que je lui adresse mes meilleurs voeux à l’occasion de son 100e anniversaire. J’ai souvent réfléchi à son exemple et à son expérience pour m’inspirer et me guider », avait écrit l’actuel secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un message sur son compte Twitter. « Sa vie s’étend non seulement sur un siècle, mais aussi sur toute l’histoire des Nations unies », avait ajouté le Portugais.

Au Pérou, Javier Perez de Cuellar a été simultanément président du Conseil des ministres et ministre des Affaires étrangères pendant le gouvernement de transition de Valentin Paniagua, du 22 novembre 2000 au 28 juillet 2001. Candidat à la présidence en 1995, il avait été battu par Alberto Fujimori, réélu. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi