Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Politique19 juin 2020
|Vers un retour au bercail des réfugiés burundais

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Justice17 juin 2020
|Audition des 5 enseignants incarcérés dans la province de Bubanza

Burundi - Onu - Droits de l’Homme 16 juin 2020
|La commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi sur sa soif d’enquêter sur les violations des droits des personnes humaines au Burundi

Burundi - Sécurité15 juin 2020
|Un policier en état d’ébriété tue une personne dans la commune de Mpanda

Burundi - Politique13 juin 2020
|Réapparition du président élu sur la scène publique

Burundi - Politique12 juin 2020
|La cour constitutionnelle saisie par le gouvernement

Burundi - Sécurité Routière 11 juin 2020
|Un mort et des blessés lors d’un accident de roulages en zone Kamenge

Burundi - Nécrologie - Politique10 juin 2020
|Départ pour l’Eternité du président de la République

Burundi - Sécurité9 juin 2020
|Un étudiant enlevé et introuvable depuis hier soir

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi9 juin 2020
|Vacancy Announcement

Burundi - Sécurité 8 juin 2020
|Une personne tuée en province de Kirundo

Burundi - Justice6 juin 2020
|Tous les coups sont permis à la prison de Rutana....pour la bière !

Burundi –Sécurité 5 juin 2020
|Un phénomène de banditisme qui prend une allure inquiétante dans la Zone Ngagara

Burundi - Politique 4 juin 2020
|Et des révélations autour de la découverte d’une fosse commune au Nord du pays

Burundi - Droits de l’Homme3 juin 2020
|Deux groupes de défenseurs des droits de l’homme évoquent la situation du mois de mai

Burundi - Sécurité2 juin 2020
|La province de Muyinga découvre trois corps démembrés

Burundi - Sécurité 1er juin 2020
|Deux éducateurs inquiétés par la police pour violence sexuelles

Burundi - Santé 30 mai 2020
|Des activistes de droits de l’homme alertent ...

Burundi - Politique - Sécurité29 mai 2020
|Le candidat Agathon Rwasa arrête une altercation

Burundi - Sécurité 28 mai 2020
|Une nuit peu tendre au nord de la capitale économique !

Burundi - Sécurité 27 mai 2020
|Un ancien technicien de la radio Bonesha toujours introuvable !

Burundi-Sécurité 26 mai 2020
|Des coups de feu entendus ce matin en zone de Cibitoke

Burundi - Sécurité25 mai 2020
|Les violences se poursuivent dans la province de Cibitoke

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

Après les élections, l’heure est aux rumeurs ...

21 mai 2020

Bujumbura, le 21 mai 2020 (Net Press). Dans la journée de ce 20 mai, les électeurs, plus ou moins 5 millions, se sont présentés devant les urnes pour départager 7 candidats, à savoir 4 candidats des partis politiques, Cndd-Fdd, Cnl, Uprona et Frodebu, deux Indépendants Francis Rohero et Dieudonné Nahimana ainsi qu’un représentant d’une coalition politique, l’ancien président de la République Domitien Ndayizeye, au cours d’un triple scrutin.

Malgré quelques imperfections observées ici et là à travers le pays, l’on peut d’ores et déjà se féliciter que le timing a été respecté, soit de 6 heures à 17 heures. Les membres du Cnl ont connu cependant des déboires car, outre ceux qui ont été chassés des bureaux de vote, il y en a également qui ont été arrêtés, accusés de ceci ou de cela.

Selon des sources concordantes, les résultats des urnes pourraient être proclamés au début de la semaine prochaine. Une opinion de ce pays estime, à juste titre d’ailleurs, que les deux principaux partis Cndd-Fdd et Cnl sont les mieux placés pour disputer le fauteuil présidentiel en succession à Pierre Nkurunziza qui ne se représente pas.

Les deux affirment déjà qu’elles ont gagné les élections, demandant au président de la commission électorale nationale indépendante de garder la neutralité. L’on constate que les réseaux sociaux sont toujours fermés, d’où les populations recourent aux rumeurs. La même opinion estime que la Ceni devait se prononcer le plus rapidement possible car, plus la proclamation tarde, plus la situation sera compliquée sur terrain et plus les résultats seront moins crédibles.

Cependant, le comptage des voix a déjà commencé et dans quelques entités administratives, les premières tendances se dégagent, notamment dans la province de Kayanza où led Cndd-Fdde devance son rival Cnl.

De son côté, la radio du monde qu’au Burundi, il y a eu hier une journée de triple scrutin où planait l’ombre de Nkurunziza. Selon Rfi, un triple scrutin avait lieu au Burundi où la présidentielle a éclipsé les deux autres scrutins, des législatives et des communales. Sans grand suspens, poursuit la radio, le candidat du pouvoir est donné gagnant en raison de la mainmise de son parti sur l’État, cette élection était attendue car elle permet de tourner la page Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 15 ans. Pourtant son ombre planait toujours au-dessus de ce vote.

Cultivatrice à Gitasi, dans la province de Ngozi, Charlotte Nizigimana est mère de 5 ans et a 35 ans. Elle ne cachait pas sa joie mercredi, juste après avoir voté pour Évariste Ndayishimiye, le dauphin du président Pierre Nkurunziza. Elle se devait, dit-elle, de suivre le choix de « celui qui a ramené la paix dans le pays ». « Je suis heureuse d’avoir voté pour Ndayishimiye, l’héritier que nous a donné le président Nkurunziza. Parce qu’aujourd’hui, je vais accoucher à l’hôpital sans payer, mes enfants boivent le lait d’une vache qu’il nous a donné et ils mangent gratuitement à l’école, raconte la cultivatrice. Tout ça je le dois à Pierre Nkurunziza ».

L’on saura enfin que dans le camp d’Agathon Rwasa, l’on est convaincu que le peuple burundais veut le changement, d’où le président du Cnl l’incarne après 15 ans du système Cndd-Fdd. L’on signalera tout de même un point positif chez les deux gros poissons de l’échiquier politique burundais, chacun a demandé à ses l’électeurs d’attendre le verdict des urnes, ce qui semble être suivi malgré les rumeurs. J.M.

Burundi - Confessions Religieuses

L’église catholique fête l’Ascension

Bujumbura, le 21 mai 2020 (Net Press) . C’est aujourd’hui que l’église catholique romaine a célébré la Fête de l’Ascension, c’est-à-dire 40 jours après la Pâques. Cette journée arrive au lendemain du triple scrutin et un peu partout, l’on sent que le calme est partout observé dans le pays.

Dans la paroisse Regina Pacis de Kinindo, le curé a, dans son homélie, expliqué ce que le chrétien doit entendre par la fête de Pâques. Il a indiqué que Jésus a quitté la terre pour aller chez son Père et qu’il reviendra pour nous prendre avec lui au ciel. Pour Agapit Nindorera, nous sommes tous de passage et notre demeure se trouve ailleurs. Il a souhaité que même ceux qui pensent à tuer leurs semblables changent à l’occasion de l’Ascension.

L’on devrait également noter que la messe de 9 heures a été célébrée par le curé de la paroisse et chantée par une chorale de jeunes qui ont été d’ailleurs félicités par ceux qui étaient sur place. L’on saura que la messe précédente, en langue française, a été célébrée par le même curé, Agapit Nindorera. Ch.N

Rectificatif

Dans une de ses dépêches de ce 20 mai 2020, une erreur malencontreuse s’est glissée dans un paragraphe où la rédaction a fait part d’un certain Augustin Ntahangwa, membre de la Ceci Ntahangwa, qui a sillonné tous les bureaux de vote de Bujumbura, où il a changé des mandataires à sa guise.

La rédaction voudrait rectifier ici que le membre de la Ceci est un prénommé Augustin qui ne porte pas le nom de Ntahangwa, il est seulement membre de cette commission communale de la commune de Ntahangwa, en mairie de Bujumbura. La rédaction lui présente ses excuses. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.