Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité20 juin 2020
|Un militaire tué accidentellement par son propre pistolet

Burundi – Politique19 juin 2020
|Vers un retour au bercail des réfugiés burundais

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Justice17 juin 2020
|Audition des 5 enseignants incarcérés dans la province de Bubanza

Burundi - Onu - Droits de l’Homme 16 juin 2020
|La commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi sur sa soif d’enquêter sur les violations des droits des personnes humaines au Burundi

Burundi - Sécurité15 juin 2020
|Un policier en état d’ébriété tue une personne dans la commune de Mpanda

Burundi - Politique13 juin 2020
|Réapparition du président élu sur la scène publique

Burundi - Politique12 juin 2020
|La cour constitutionnelle saisie par le gouvernement

Burundi - Sécurité Routière 11 juin 2020
|Un mort et des blessés lors d’un accident de roulages en zone Kamenge

Burundi - Nécrologie - Politique10 juin 2020
|Départ pour l’Eternité du président de la République

Burundi - Sécurité9 juin 2020
|Un étudiant enlevé et introuvable depuis hier soir

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi9 juin 2020
|Vacancy Announcement

Burundi - Sécurité 8 juin 2020
|Une personne tuée en province de Kirundo

Burundi - Justice6 juin 2020
|Tous les coups sont permis à la prison de Rutana....pour la bière !

Burundi –Sécurité 5 juin 2020
|Un phénomène de banditisme qui prend une allure inquiétante dans la Zone Ngagara

Burundi - Politique 4 juin 2020
|Et des révélations autour de la découverte d’une fosse commune au Nord du pays

Burundi - Droits de l’Homme3 juin 2020
|Deux groupes de défenseurs des droits de l’homme évoquent la situation du mois de mai

Burundi - Sécurité2 juin 2020
|La province de Muyinga découvre trois corps démembrés

Burundi - Sécurité 1er juin 2020
|Deux éducateurs inquiétés par la police pour violence sexuelles

Burundi - Santé 30 mai 2020
|Des activistes de droits de l’homme alertent ...

Burundi - Politique - Sécurité29 mai 2020
|Le candidat Agathon Rwasa arrête une altercation

Burundi - Sécurité 28 mai 2020
|Une nuit peu tendre au nord de la capitale économique !

Burundi - Sécurité 27 mai 2020
|Un ancien technicien de la radio Bonesha toujours introuvable !

Burundi-Sécurité 26 mai 2020
|Des coups de feu entendus ce matin en zone de Cibitoke

Archives

 

 

 



Burundi-Sécurité

Des coups de feu entendus ce matin en zone de Cibitoke

26 mai 2020

Bujumbura, le 26 mai 2020 (Net Press) . Des coups de feu ont été entendus dans la matinée de ce mardi 26 mai au quartier Mutakura, zone Cibitoke, en commune urbaine de Ntahangwa, au nord de la capitale économique Bujumbura. Selon des témoins qui on requis l’anonymat, ces coups de feu ont été entendus vers 8 heures de ce matin et pour le moment, rien ne filtre sur l’identité des auteurs de cette attaque.

Dans la province de Rumonge, un corps sans vie a été retrouvé ce matin dans la rivière Ruzibazi, qui sépare les communes de Rumonge et de Bugarama, de cette province du Sud-ouest du pays. Jusqu’à 11 heures ce matin, le cadavre n’avait pas encore été identifié, la police de protection civile ainsi que la Croix-Rouge ont procédé à son inhumation. N.R.

Burundi - Politique

Sauf changement de dernière minute, Pierre sera remplacé par Evariste

Bujumbura, le 26 mai 2020 (Net Press) . Les informations sur les résultats des élections du 20 mai dernier constituent l’actualité qui domine pour le moment la une des médias tant nationaux qu’internationaux. En effet, si la presse locale évoque très peu le cas du candidat malheureux Agathon Rwasa, la presse internationale l’évoque même si elle est convaincue qu’il n’a pas beaucoup de marge de manœuvre pour renverser la tendance.

La commission électorale nationale indépendante, Ceni, a proclamé hier dans l’après-midi, les résultats provisoires des élections présidentielle et législative de ce 20 mai dernier. Sans surprise, le candidat du Cndd-Fdd au pouvoir depuis 2005 a été déclaré vainqueur avec 68.72% des voix exprimées.

Le principal rival, Agathon Rwasa, du parti Cnl, a récolté 24.19 % suivi de Gaston Sindimwo de l’Uprona qui a récolté 1.64%. La coalition Kira Burundi est 4ème avec 0.57%, suivie du Frodebu avec 0.47%, de l’indépendant Dieudonné Nahimana et de Francis Rohero, avec respectivement 0.42 % et 0.20 %.

Selon le président de la Ceni, les résultats des municipales devraient être connus dans les prochains jours. L’on signalera que parmi les candidats aux présidentielles de ce 20 mai, seul l’indépendant Dieudonné Nahimana était présent aux cérémonies à l’hôtel Club du Lac Tanganyika.

Quant aux législatives, seules trois formations politiques ont pu avoir 2% du vote pour avoir accès à l’assemblée nationale. Il s’agit du Cndd-Fdd qui a raflé 72 sièges, suivi du Cnl avec 27 sièges et de l’Uprona avec 1 siège qui devrait revenir à Gaston Sindimwo. Pour l’équilibre ethnique et genre, la Ceni devra coopter 21 Tutsi, dont 15 femmes et 6 hommes et trois personnes de l’ethnie twa, conformément à l’article 108 du code électoral.

Malgré qu’il ne soit pas présent sur place, le candidat élu s’est adressé aux électeurs, a pris l’occasion pour féliciter les Burundais. Pour lui, le Burundi n’est plus un élève en matière de démocratie, mais un enseignant qui a de quoi partager en matière de démocratie.

Sinon, la victoire n’est pas du Cndd-Fdd, mais des Burundais et à tous ceux qui croient en la démocratie dans le monde. Pour conclure, il a fait savoir que le fait que des votants se présentent avec un pourcentage de plus de 87% atteste sans détour que les Burundais ont profondément compris ce que c’est la démocratie.

Même la presse internationale s’est largement exprimée sur ces résultats, tout en mentionnant que ces résultats ont d’ores et déjà été contestés. Pour la radio mondiale, la seule incertitude concernait le pourcentage qui allait être attribué au candidat du Cndd-Fdd : 68,72 %. C’est moins que ce que laissaient entrevoir les résultats communiqués jusqu’ici par la Commission électorale du Burundi.

Son principal challenger, Agathon Rwasa, avait déjà contesté cette victoire donnée à 24 %. Lui et son parti, le Cnl, ont ainsi dénoncé une cérémonie de publication des résultats d’un triple scrutin que son porte-parole a qualifié lundi soir, de « mascarade électorale » entachée par des « fraudes massives ».

Thérence Manirambona assure que c’est plutôt Agathon Rwasa qui est arrivé en tête avec 58 % des voix, selon le décompte des voix qu’ils ont fait à partir des procès verbaux (PV) de dépouillement qu’ils ont réussi à réunir jusqu’ici. En attendant, ils restent « sur la voie de la légalité » et comptent « déposer leur plainte devant la Cour constitutionnelle demain ou après-demain », a-t-il dit.

De son côté, la télévision France 24 elle aussi trouve que le candidat du parti de l’Aigle arrivé en tête a vu sa victoire contestée par le principal adversaire Agathon Rwasa. Mais ce confrère estime que sauf recours fructueux de l’opposition, le général Ndayishimiye, 52 ans, va donc succéder au président Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005.

De son côté, le président sortant Pierre Nkurunziza n’a pas tardé pour entrer dans la danse. Sur son compte tweeter, il a félicité chaleureusement le président élu, le général-major Evariste Ndayishimiye pour sa large victoire qui confirme que la grande majorité des Burundais adhèrent aux projets et aux valeurs qu’il incarne.

Ce matin, l’heure était aux réactions des uns et des autres. L’indépendant Dieudonné Nahimana a exprimé sa satisfaction de façon globale pour le déroulement des élections. Il a également constaté des lacunes et il entend les rédiger et les acheminer à la Ceni pour correction dans le futur.

Les femmes elles aussi sont satisfaites du fait que leur représentation passera de 30 à 40 % dans les postes de décision ainsi que dans le parlement burundais. Enfin, la coalition Kira Burundi reconnaît les résultats proclamés même s’il y a des lacunes. Elle demande aux nouvelles autorités de libérer les prisonniers politiques, d’assurer la sécurité des populations, de lutter contre la famine, d’éviter des troubles chaque fois après les élections dans ce pays et de rentrer tous les réfugiés. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.