Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité30 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la capitale politique du pays

Burundi - Sécurité 29 juillet 2020
|Une tentative d’assassinat pour un billet de 5000 Francs burundais

Burundi - Sécurité 28 juillet 2020
|Le marché de Maramvya parti en fumée

Burundi - Sécurité25 juillet 2020
|Des policiers et administratifs dans le collimateur de la police

Burundi - Sécurité24 juillet 2020
|Un Etudiant de l’université du Burundi tabassé par des Imbonerakure

Burundi - Sécurité 23 juillet 2020
|Quand la police traque un cambrioleur en cavale au quartier Kavumu !

Burundi - Sécurité 22 juillet 2020
|L’armée burundaise affirme ne pas être au courant d’une attaque dans la Kibira

Burundi - Droits de l’Homme21 juillet 2020
|Les activistes des droits de la personne s’expriment...

Burundi - Sécurité20 juillet 2020
|Une tentative d’évasion virée vers l’irréparable

Burundi - Rdc - Sécurité18 juillet 2020
|Des réfugiés burundais accusés de collaborer avec les rebelles locaux en Rdc

Burundi - Sécurité17 juillet 2020
|Le banditisme et la sorcellerie comme éventuelles sources d’insécurité dans Bubanza

Burundi - Sécurité Routière16 juillet 2020
|Deuxième accident du bus de transport de la compagnie Memento en deux jours

Burundi - Sécurité15 juillet 2020
|Découverte d’un corps sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité14 juillet 2020
|Disparition d’un cadre de la société Afritextile

Burundi - Sécurité13 juillet 2020
|La police chargée de la sécurité lacustre saisit une fraude

Burundi - Sécurité11 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran au Centre-est du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2020
|Un corps d’une jeune fille sans vie retrouvé dans un champ

Burundi - Sécurité9 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Buterere même si la vie continue

Burundi - Sécurité - Justice 8 juillet 2020
|Des grognes des détenus à la prison centrale de Muyinga

Burundi - Droits de l’Homme7 juillet 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Sécurité6 juillet 2020
|L’administration de Nyanza-Lac ordonne l’enterrement d’une personne non identifiée

Burundi - Sécurité4 juillet 2020
|Un homme disparaît dans le lac Cohoha

Burundi - Politique3 juillet 2020
|Un "Cnloi" porté disparu dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité2 juillet 2020
|Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité1er juillet 2020
|Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un militaire tué accidentellement par son propre pistolet

20 juin 2020

Bujumbura, le 20 juin 2020 (Net Press) . Un officier supérieur a trouvé la mort hier dans des circonstances fort étonnantes. Alors qu’il est supposé maîtriser le maniement des armes, il a été accidentellement tué par son pistolet alors qu’il était chez lui dans la soirée de ce vendredi 19 juin 2020.

Selon des informations de ses proches, cet originaire de Mayuyu, dans Bujumbura rural, venait de rentrer chez lui et, comme on peut s’en douter, il est allé dans sa chambre à coucher pour enlever les habits militaires qu’il portait, bref, pour se changer. C’est à ce moment que par mégarde, il a touché sur la gâchette et une balle est sortie de son pistolet, ne lui laissant aucune chance de survie.

En mairie de Bujumbura, dans la zone de Buterere, trois chefs de quartier ont été arrêtés le 17 juin dernier, accusés de détention illégale d’armes. En effet, des policiers et des Imbonerakure ont fait irruption dans le ménage de Daniel Butoyi, chef de quartier 2 A, pour une fouille-perquisition. Un jeune Imbonerakure qui faisait partie de l’équipe qui fouillait a montré une grenade qu’il venait de trouver à cet endroit et il a été acheminé au cachot de la zone.

Par après, la même équipe de policiers et d’Imbonrakure se sont rendus chez Hamadi Masumbuko, chef de quartier 2 B, et la fouille-perquisition à deux reprises n’a rien donné. C’est ainsi qu’ils ont "visité" un certain Jean de Dieu Nduwimana, lui aussi chef de quartier 2 B et ils y ont trouve, selon leurs dires, trois chargeurs de fusils.

C’est à ce moment que Hamadi Masumbuko a appris qu’une poupée trouvée chez lui contenait 4 grenades et les trois hommes ont passé leur nuit dans le cachot de la zone. Le lendemain vers 18 heures, ils ont été transférés au lieu-dit Bsr.

Leurs familles parlent de montage grossier car, selon des informations en provenance de cette zone, ceux qui sont derrière ces tracasseries font partie de ceux qui convoitent ce poste, d’où elles demandent de libérer les leurs sans conditions. J.M.

Burundi - Justice

Un policier - assassin condamné à la prison à vie à l’Ouest du pays

Bubanza, le 20 juin 2020 (Net Press). Le policier en question s’appelle Charles Hakizimana, il a dernièrement tué un cabaretier à Musenyi, dans la commune de Mpanda, de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Il avait également blessé une autre personne dans ces circonstances ce jour-là, les accusant d’animer le bistrot de la musique en plein deuil.

Le tribunal de grande instance vient de le condamner ce vendredi 18 juin à la prison à vie et devra également verser 18.000.000 Fbu à la famille de la victime. Signalons que le ministère public avait requis la même peine car Charles Hakizimana avait été reconnu coupable de meurtre prémédité.

Selon ceux qui étaient dans la salle, le policier a tenté de justifier son acte, arguant que les balles qui ont tué étaient des balles perdues et qu’il y avait tentative de le désarmer. Mais il n’a pas convaincu d’autant plus qu’il avait pris un verre de trop. Par ailleurs, tous les témoins ont chargé le policier, ce qui avait poussé son avocat à évoquer un homicide involontaire. D.N.

Burundi - Etats-Unis - Diplomatie

Les Etats Unis prennent des sanctions contre le peuple burundais

Washington, le 20 juin 2020 (Net Press) . Selon un communiqué de presse publié hier par le département de la sureté intérieure (Dhs), le pays de Donald Trump ne délivre plus de visas aux ressortissants du Burundi. Selon le même communiqué, une instruction formelle a été donnée à l’ambassade des Etats-Unis à Bujumbura de ne plus prendre en considération les demandes de visas ordinaires des Burundais.

Selon toujours le département d’Etat, ces sanctions sont entrées en vigueur le 12 juin et concernent les visas de non-immigrant, sauf pour les visas diplomatiques et ceux délivrés aux fonctionnaires des institutions internationales. Selon le gouvernement américain, les sanctions sont motivées par le fait que les autorités burundaises ont refusé de reprendre leurs ressortissants expulsés des Etats-Unis.

Ce, malgré des demandes formulées « au plus haut niveau » qui seraient restées lettre morte.
D’après Washington, la suspension restera en vigueur jusqu’à ce que Dhs confirme que le Burundi accepte ses ressortissants expulsés du territoire américain. Malgré ces sanctions, la diplomatie américaine souhaite que les choses s’améliorent avec l’arrivée d’Evariste Ndayishimiye à la tête de l’Etat burundais. Ch.N.

Burundi - Santé

Vers la gratuité des soins des personnes retraitées

Bujumbura, le 20 juin 2020 (Net Press) . Il s’est tenu ce vendredi 19 juin une réunion du ministre de la santé et de la lutte contre le Sida , Thaddée Ndikumana , entouré des plus hauts cadres de son ministère pour se pencher sur la mise en application de la mesure du nouveau président, le général Evariste Ndayishimiye, visant la gratuité des soins de santé des retraités de l’Etat et le nouveau plan de contingence contre le covid 19 .

Le ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Thaddée Ndikumana, a fait savoir que le ministère a mis en place une commission technique qui se penchera sur cette mesure et qui va transmettre l’étude de faisabilité au bureau du chef de l’Etat.

Sur la question de savoir d’où le ministère tirera les fonds pour cette mise en application, Thaddée Ndikumana a fait savoir que cette mesure vient pour soulager les retraités de l’Etat et le pouvoir public a le devoir de promouvoir le bien-être de la population et que des mesures allant dans le sens de la disponibilité de ces fonds vont être prises .

Sur un tout autre chapitre, le ministre de la santé et de la lutte contre le sida a fait savoir que le ministère a constaté la contamination intercommunautaire et, par conséquent, prévoit la décentralisation du plan de riposte contre le covid 19 dans des hôpitaux des districts, couplée de la formation des techniciens prestataires . Il a annoncé que le ministère a disponibilité 26 appareils équipés des cartouches pour faire les diagnostics à l’intérieur du pays .

Sur la question de savoir si l’hôpital roi Khaled de Kamenge est débordé par des patients de Covid 19, le ministre Ndxikumana a dit que ces informations qui circulent sur les réseaux sociaux sont erronées. Il s’est posé la question de savoir pourquoi cette structure sanitaire pourrait cacher un malade qui ne respire pas.

Depuis les trois derniers mois, a-t-il ajouté, le Ministère a enregistré 104 cas contaminés du Covid, 75 cas guéris et 28 cas sous traitement et un cas qui est mort à l’Hôpital Kira ainsi que 2 autres cas à l’hôpital roi Khaled. Selon donc cette autorité, cet hôpital n’est pas débordé et qu’il ne faut pas confondre a d’autres pathologies respiratoires.

Le ministre Thaddée Ndikumana s’insurge contre les gens qu’il qualifie de faussaires qui donnent des médicaments contre le covid19 et a indiqué que sur 104 cas testés positifs, 75 cas ont été guéris grâce sur base de chloroquine, de zinc , de vitamines et oxygène. Il a demandé aux patients atteint du covid 19 d’aller se faire soigner dans des structures de santé connues. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.