Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Burundi - Sécurité Maritime20 août 2020
|Un bateau tanzanien se casse dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 19 août 2020
|Une interpellation après le passage d’un haut gradé de la République !

Burundi - Sécurité 18 août 2020
|Des jeux d’enfant virés vers l’irréparable !

Burundi –Sécurité17 août 2020
|Un policier tue son collègue en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité15 août 2020
|Des réactions fusent de partout après l’explosion de grenade à Gahahe

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

"Le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité", dixit le porte-parole de l’armée.

29 juin 2020

Bujumbura, le 29 juin 2020 (Net Press) . Dans un communiqué rendu public ce samedi 27 juin dernier, le porte-parole au ministère de la défense nationale et de anciens combattants, le colonel Floribert Biyereke, a réagi suite aux informations publiées sur les réseaux sociaux et qui faisaient état d’une attaque qui a eu lieu le 27 juin 2020, dans le secteur de Ruheru, district Nyaruguru, au sud du Rwanda.

En effet, ces informations indiquaient que des éléments armés non encore identifiés, en provenance du Burundi, se seraient repliés après coup sur le territoire rwandais, en passant par une position militaire burundaise. Les mêmes informations avaient également fait état de 4 assaillants tués, de trois personnes arrêtées et des effets militaires du coté burundais, ainsi que trois blessés légers du côté du Rwanda.

Ces informations laissaient par ailleurs croire que le Rwanda allait rendre la pareille aux responsables de cette attaque. Lorsque nous mettions sous presse la publication de ce 27 juin, l’armée nationale ou le gouvernement n’avait pas encore réagi à ce communiqué de notre voisin du Nord.

A travers ce communiqué, le colonel Floribert Biyereke dit que la force de défense nationale du Burundi voudrait porter à la connaissance de la communauté tant nationale qu’internationale que le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité des pays voisins. Par contre, les militaires de la Fdnb ont la mission d’œuvrer constamment à ce que la sécurité soit bien assurée sur les frontières que le Burundi partage avec ses voisins. N.R.

Burundi - Sécurité

Découverte de deux corps non identifiés dans la commune de Bukinanyana

Cibitoke, le 29 juin 2020 (Net Press). Selon des informations concordantes en provenance de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, plus précisément dans la commune de Bukinanyana, sur la colline de Ruhembe, dans la zone de Buha, deux corps sans vie ont été découverts dans la matinée de ce 27 juin. Ils étaient ligotés et attachés sur un arbre lorsqu’ils ont été vus pour la première fois par des orpailleurs.

Selon les mêmes informations, ils ont été découverts dans un site d’extraction d’or et leurs têtes avaient été cassées, d’où ils n’ont pas été identifiés, n’ayant même pas de cartes d’identité sur eux. D’après des informations des témoins oculaires, du sang gisait sous leurs corps, d’où l’émergence de l’hypothèse selon laquelle ils seraient des orpailleurs attaqués par des gens venus de la Kibira. D.N.

Burundi - Politique

Premier gouvernement du nouveau président Ndayishimiye

Gitega, le 29 juin 2020 (Net Press) . D’après le décret n° 008 du 28 juin 2020, sont nommés membres du gouvernement les personnes suivantes. Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, le commissaire de police chef Gervais Ndirakobuca, le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Ir. Alain Tribert Mutabazi. La ministre de la justice est Jeanine Nibizi.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement devient l’ambassadeur Albert Shingiro au moment où Dr. Domitien Ndihokubwayo garde le ministère des finances, du budget et de la planification économique. De son côté, le Dr. Gaspard Banyankimbona garde l’éducation car il combine l’éducation nationale et la recherche scientifique.

Dr. Thaddée Ndikumana est reconduit au ministère de la santé publique et de lutte contre le sida, de même que Dr. Déo Guide Rurema qui garde le ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage. Le ministère des infrastructures, de l’équipement et des logements sociaux est confié à Déogratias Nsanganiyumwami tandis que le ministère de la fonction publique, du travail et de l’emploi revient à Mme Domine Banyankimbona.

Le ministère de l’hydraulique, l’énergie et des mines est confié à Ir. Abraham Uwizeye, celui du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme est attribuée à Immaculée Ndabaneze. Le ministère des affaires de la communauté est-africaine, de la jeunesse , des sports et de la culture revient à l’ambassadeur Ezéchiel Nibigira.

Le ministère de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre est attribué à Mme Imelde Sabushimike et celui de la communication, des technologies de l’information et des médias est confié à Madame Marie Chantal Nijimbere.

Dans cette nouvelle équipe ministérielle, l’on constate que trois hommes ont gardé leurs postes, à savoir les ministres des finances, celui de la santé publique ainsi que celui de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage. Le ministre Gaspard Banyankimbona hérite toute l’éducation de ce pays au moment où Ezéchiel Nibigira passe des affaires étrangères aux affaires de la communauté est-africaine.

Dans cette équipe, l’ambassadeur Albert Shingiro fait un bond en avant car il était habitué, au siège des Nations unies, à 15000 kilomètres de son pays, à discutailler avec plusieurs personnalités internationales, faisant croire qu’au Burundi, tout était rentré en ordre, sans toute fois convaincre. Un autre saut en avant et qui n’est pas des moindres est celui d’Alain Tribert Mutabazi qui va d’une province au ministère et pas n’importe lequel.

Une autre nouveauté est que désormais, les décisions du conseil des ministres devront avoir l’aval d’une femme de l’ethnie Twa, pour qu’elles aient une force de loi. Il s’agit de Mme Imelde Sabushimike qui est la toute première de cette ethnie à accéder à ce poste depuis l’accès du Burundi à l’indépendance. Il faut également mentionner que pour la troisième fois de son histoire politique, le ministère de la défense est confié à un civil après Zénon Nicayenzi et Emmanuel Ntahomvukiye. J.M

Burundi - Politique

Et une promesse mal tournée !

Bujumbura, le 29 juin 2020 (Net Press) . Le principal parti de l’opposition burundais, Cnl, crie de l’égoïsme politique dans la formation du nouveau gouvernement et déplore que la mise en place de cette nouvelle équipe ministérielle, sa formation politique n’a pas été consultée. Cependant, dit-il, le nouveau président, lors de sa prestation de serment, avait promis « un gouvernement rassembleur ». Ces propos ont été tenus ce lundi 29 juin par le porte-parole de ce parti Terence Manirambona, arguant que c’est une promesse mal tournée .

Terence Manirambona qualifie le nouveau gouvernement de régime mono partisan, d’autant plus que selon lui, sur une quinzaine des membres du nouveau gouvernement, douze sont issus du parti au pouvoir, trois autres parmi eux sont issu de la société civile proche du pouvoir.

Terence Manirambona dit que malgré ce manquement, cette formation va participer aux élections sénatoriales et collinaires pour assurer une large représentation de ses militants au sein des organes de prise de décision. Ch.N.

Burundi - Politique

Le président de la République fixe le calendrier des sénatoriales

Gitega, le 29 juin 2020 (Net Press) . Selon le décret présidentiel de ce 25 juin 2020, la campagne pour les élections sénatoriales est prévue du 27 juin au 17 juillet 2020, chaque fois de 6 heures à 18 heures. Selon le même décret, les élections pour les sénateurs auront lieu le 20 juillet de cette année.

L’on signalera que ces élections se déroulent dans un contexte particulier car elles auront lieu après la prestation de serment du nouveau président élu et de ses proches collaborateurs, en l’occurrence le vice-président et le premier ministre ainsi que la mise en place du gouvernement.

Tout ceci a été dicté par le décès inopiné du président sortant, Pierre Nkurunziza, intervenu en date du 8 juin après le triple scrutin du 20 mai. La cour constitutionnelle avait jugé bon de ne pas installer un président intérimaire comme le prévoyait la constitution et d’avancer la date de prestation de serment du nouveau président, qui fut fixée au 18 juin au lieu du 20 août. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.