Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Burundi - Sécurité Maritime20 août 2020
|Un bateau tanzanien se casse dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 19 août 2020
|Une interpellation après le passage d’un haut gradé de la République !

Burundi - Sécurité 18 août 2020
|Des jeux d’enfant virés vers l’irréparable !

Burundi –Sécurité17 août 2020
|Un policier tue son collègue en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité15 août 2020
|Des réactions fusent de partout après l’explosion de grenade à Gahahe

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

2 juillet 2020

Ngozi, le 2 juillet 2020 (Net Press) . Alors que la province de Ngozi, au Nord du pays, commémorait le 58ème anniversaire de l’indépendance sur le stade de Muremera, 23 pickpockets s’y sont introduits et ont commencé à fouiner dans les poches des participants aux cérémonies.

Aussitôt arrêtés, ils ont reconnus qu’ils vivent de ce genre de banditisme et ont procédé à l’identification de leurs "amis" de cette sale besogne. Au bout de quelques temps d’arrestation, ils ont promis de ne plus voler dans des lieux où il y a rassemblement de plusieurs gens avant d’être relâchés.

Dans la province de Karusi, un cadavre d’une jeune fille a été retrouvé dans la soirée de ce 1er juillet, couvert de pagnes. Les autorités policières tout comme l’administration pensent que cette jeune fille a été tuée ailleurs et emmenée par après à l’endroit où elle a été trouvée. Sa dépouille mortelle se trouve dans une morgue d’un des hôpitaux de la place. Ch.N.

Burundi - Politique

Pierre-Claver Ndayicariye parmi les heureux de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance du Burundi

Bujumbura, le 2 juillet 2020 (Net Press) . Pierre-Claver Ndayicariye ; le président de la commission vérité et réconciliation (Cvr) et ancien président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) 2010-2015 a été primé par le nouveau président de la République, Evariste Ndayishimiye, à hauteur de deux millions de nos francs pour avoir presté en faveur de la réconciliation du peuple burundais et la réussite des élections de 2015, ce que l’opposition conteste .

Le président de la République du Burundi, le général Evariste Ndayishimiye, au cours de son discours de circonstance, a fait savoir que l’ambassadeur Pierre-Claver Ndayicariye est une personnalité hors du commun qui a été membre du gouvernement, diplomate et président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni).

En 2015, selon le numéro un burundais, l’ambassadeur Pierre-Claver Ndayicariye a combattu becs et ongles pour la réussite des élections de 2015 qui a étaient jalonnées de beaucoup d’intempéries, notamment le manque de financement, l’ingérence étrangère, ce qui n’a pas empêché à cette personnalité d’arriver au but.

En tant que président de la commission vérité et réconciliation (Cvr) dont la mission est de donner la lumière sur le passé douloureux qu’a traversé le Burundi, a poursuivi le président Ndayishimiye, Pierre-Claver Ndayicariye est apparu comme un réconciliateur d’un peuple meurtri par des divisions ethniques qui ont endeuillé le Burundi pendant de longues années et qui ont touché toutes les catégories sociales du pays.

Cependant, un militant de l’opposition sous couvert d’anonymat ne l’entend pas de cette oreille car il trouve que l’ambassadeur Pierre-Claver Ndayicariye a été sous les bottes des puissants depuis 2010 et 2015 où il a été a la tête de la Ceni jugée par l’opposition comme docile aux mains qui l’ont béni.

Pour lui, les élections de 2015 ont été truquées et que dans sa nouvelle mission d’éclaircir sur le passé douloureux que traverse le Burundi, à la tête de la Cvr, cette personnalité enquête uniquement sur les événements de 1972, où selon lui, l’intelligentsia hutu a été assassinée par le pouvoir du président d’alors, Michel Micombero.

Il s’étonne que les massacres à grande échelle des Tutsi en 1993 après l’assassinat du premier président hutu élu, Melchior Ndadaye, ne constitue pas une préoccupation pour le président de cette commission. Cet opposant trouve que le président de la République ; le général Evariste Ndayishimiye, pour avoir primer les soldats et un policier qui ont sauvé la vie des pêcheurs dans le lac Rweru en province de Kirundo au Nord du pays et à l’aéroport international Ndadaye Melchior ou un policier accrédité à l’aéroport a sauvé les passagers qui étaient a bord d’un aéronef Ethiopian Airlines aux mains d’un terroriste qui s’apprêtait à commettre l’irréparable est un acte louable qui encourage nos hommes en uniformes de continuer à sécuriser la population. N.R.

Burundi - Ue - Santé

"Coronavirus : la France et l’UE rouvrent leurs frontières à quatre pays africains", dixit Rfi

Paris, le 2 juillet 2020 (Net Press) . Depuis le 17 mars, les frontières des pays européens sont fermées pour limiter la propagation du coronavirus. À l’instar des pays de l’Union européenne, la France a rouvert progressivement depuis ce mercredi 1er juillet ses frontières à une quinzaine de pays hors zone Schengen. Parmi ces premiers pays dont les ressortissants sont autorisés à voyager en France, quelques-uns sont du continent africain.

Seulement quatre pays africains figurent sur la liste des pays pour qui les frontières françaises et européennes sont désormais ouvertes à leurs ressortissants. Il s’agit du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie et du Rwanda, premier pays subsaharien à avoir confiné sa population.

Cependant, l’interdiction de voyager vers l’UE ne concerne pas les résidents de l’Union et leurs familles. Par exemple, un Malien résidant en France et bloqué dans son pays à cause de la fermeture des frontières peut désormais revenir dans l’Hexagone, même si le Mali n’est pas sur la liste des pays autorisés. Il suffit qu’il présente un passeport et un titre de séjour en cours de validité et une fois de retour en France, il peut, s’il le souhaite, observer un isolement de 14 jours. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.