Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Burundi - Sécurité Maritime20 août 2020
|Un bateau tanzanien se casse dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 19 août 2020
|Une interpellation après le passage d’un haut gradé de la République !

Burundi - Sécurité 18 août 2020
|Des jeux d’enfant virés vers l’irréparable !

Burundi –Sécurité17 août 2020
|Un policier tue son collègue en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité15 août 2020
|Des réactions fusent de partout après l’explosion de grenade à Gahahe

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des policiers et administratifs dans le collimateur de la police

25 juillet 2020

Bujumbura, le 25 juillet 2020 (Net Press) . Nous apprenons, de la source du porte-parole de la sécurité, Pierre Nkurikiye, que 13 policiers et administratifs à la base ont été révoqués de leurs fonctions pour des raisons de corruption et de vols à main armée. Ils sont accusés de plusieurs infractions car certains ont été appréhendés en train de rançonner une somme de 500 Fbu par taxi-vélo.

Il y a d’autres qui ont attaqué à main armée une dame résidant à Kibenga et qui venait de retirer 7 millions à la banque, un autre groupe qui a mené une attaque à la grenade dans le quartier de Buterere et ceux accusés de coupes illégales d’arbres ainsi que leurs complices de l’administration car cette activité s’est faite dans un domaine de l’Etat.

Comme sanctions administratives, toutes ces personnes ont été déjà révoquées et il ne reste que des poursuites judiciaires qui devaient s’en suivre, a précisé Pierre Nkurikiye. Une certaine opinion apprécie ce qui se fait, que ce soit à Bujumbura ou à l’intérieur du pays et encourage les autorités judiciaires à ne pas s’en arrêter là. D.N.

Burundi - Justice

La nouvelle ministre de la justice décidée à changer l’image de ce secteur

Gitega, le 25 juillet 2020 (Net Press) . La nouvelle patronne de la justice burundaise, Mme Jeanine Nibizi, vient de rencontrer ce 24 juillet, dans la capitale politique Gitega, tous les responsables des instances judiciaires du pays, une forme de retraite qui a mis en place un plan d’action visant à reconquérir la confiance des justiciables, au Burundi comme à l’étranger.

Jeanine Nibizi entend d’abord diminuer sensiblement les effectifs des détenus car toutes les prisons du Burundi connaissent actuellement une surpopulation carcérale. Pour elle, il y a des détenus qui passent plusieurs mois, voire plusieurs années sans comparaître, ce qu’elle trouve anormal. Elle a instruit aux juges de relever de tels cas pour que tous les dossiers pendants passent devant les juridictions habilitées et ce, dans une période ne dépassant pas deux mois. Ch.N.

Burundi - Politique

Elections des administrateurs communaux dans tout le pays

Bujumbura, le 25 juillet 2020 (Net Press) . C’est hier que tout le pays a procédé à l’élection des administrateurs communaux. Selon des informations à la disposition de la rédaction, cette activité s’est bien déroulée dans la plupart des communes, qui sont au nombre de 119 dans tout le pays. Quelques exceptions ont été cependant enregistrées, notamment en mairie de Bujumbura et dans la commune de Mugamba, province de Bururi, au Sud du pays.

Dans la ville de Bujumbura, les deux communes de Ntahangwa et de Muha ont pu se procurer des administrateurs selon les exigences de la loi électorale. Mais dans la commune de Mukaza, l’élection a été reportée car il y avait égalisation des voix au premier et au second tour. L’organisation a ajourné l’élection pour ce 25 juillet, mais la Cepi a préféré mettre cette activité au 27 juillet car elle avait un calendrier chargé ce samedi.

Dans la commune de Mugamba, l’élection n’a pas eu lieu non plus comme cela était prévu dans tout le pays. Selon des informations en provenance de cette localité, la constitution de la coalition pour départager les sièges a échoué et les votants ne sont pas entrés dans la salle. La Cepi Bururi indique qu’elle attend un autre rendez-vous de la Ceci. J.M.

Burundi - Politique

Le Burundi commémore la journée nationale de la solidarité

Gitega, le 25 juillet 2020 (Net Press). Le Burundi commémore chaque année la journée nationale de la solidarité, une activité qui se fait chaque dernier weekend du mois de juillet. Les cérémonies se sont déroulées dans tout le pays et différentes autorités ont apporté de l’aide à des populations biens ciblées.

Dans la province de Gitega, les cérémonies ont été rehaussées par le président de la République, Evariste Ndayishimiye et toute sa famille sur sa colline natale, de la commune de Giheta. Il a invité les plus nantis à penser aux indigents car cela fait partie de la culture burundaise, avant de remettre aux populations ce qu’il avait amené, notamment des vivres.

Dans la capitale économique Bujumbura, les activités se sont déroulées dans la zone de Buyenzi, commune de Mukaza, sous la présidence du nouveau maire de la ville, Jimmy Hatungimana. Comme le premier, il a lui aussi insisté sur la solidarité car, a-t-il indiqué, celui qui est autosuffisant aujourd’hui peut avoir une telle nécessité demain et chercher une assistance. Il a aussi remis des vivres aux populations qui avaient été d’avance ciblées par ses services.

Dans la province de Kayanza, le gouvernement a été représenté par l’Ombudsman, Edouard Nduwimana, qui a remis quelques cartons de papiers à l’administration pour qu’elle livre à son tour les documents dont la population a besoin. Après les cérémonies officielles, il s’est rendu dans sa commune natale en compagnie de son épouse. N.R.

Burundi - Rdc - Justice

"Report du procès en appel de Vital Kamerhe au 7 août 2020", dixit Rfi

Kinshasa, le 25 juillet 2020 (Net Press). Un mois après la fin de son premier procès, Vital Kamerhe était donc de nouveau devant les juges ce 24 juillet 2020. Mais tout juste ouvert, le procès en appel du directeur de cabinet du président Tshisekedi a été ajourné au 7 août prochain pour des raisons de procédure.

L’audience de ce vendredi 24 juillet 2020 a été de courte durée. Elle s’est limitée à l’examen de la saisine de la cour. En effet, la partie civile, qui n’avait pas reçu l’assignation à comparaître, a estimé qu’elle n’était pas saisie régulièrement. Elle a ainsi refusé de comparaître avant la régularisation de cette situation.

Sur le fond du dossier, les avocats de Vital Kamerhe demandent toujours l’acquittement de leur client. « Il n’y a pas de détournement. Il n’y a pas de preuve de corruption », clament-t-ils. Ils ont même introduit une nouvelle demande de liberté provisoire au profit de Vital Kamerhe.

Une demande de liberté provisoire

Ils soutiennent que leur client est toujours directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. De ce fait, selon eux, il ne devrait pas prendre la fuite. Ils évoquent aussi les craintes liées à l’épidémie de coronavirus qui risque aussi d’affecter la prison de Makala.

Au sujet de cette demande de liberté provisoire, la décision a été mise en délibéré et un jugement est attendu dès lundi prochain. D.N.

Burundi - Usa - Chine - Diplomatie

"Aux États-Unis, un Singapourien plaide coupable d’espionnage au profit de la Chine", selon Rfi

Washington, le 25 juillet 2020 (Net Press) . Dans le contexte de vives tensions diplomatiques entre Pékin et Washington, un ressortissant singapourien arrêté par le FBI a plaidé coupable d’espionnage pour le compte de la Chine aux États-Unis devant un tribunal fédéral de Washington. C’est ce que révèle le département de la Justice américain vendredi 24 juillet. Sa peine devrait être prononcée en octobre prochain.

Ce Singapourien opérait aux États-Unis sous une fausse identité et prétendait recruter des employés gouvernementaux et des militaires américains. En réalité, il s’agissait d’une fausse société qui ne servait qu’a collecter des informations sensibles pour le compte du gouvernement chinois, et ce, de 2015 à 2019.

Interpellé par la division contre-espionnage du FBI, l’espion singapourien poursuivi « comme agent illégal pour une puissance étrangère » a reconnu les faits ce vendredi devant un tribunal fédéral de Washington. Sa comparution intervient dans un contexte d’affaires d’espionnage rocambolesques et de tension diplomatiques intense entre Washington et Pékin. L’administration Trump accuse en effet les autorités chinoises de vols de recherches sur le vaccin contre le coronavirus mais aussi d’ingérence dans l’élection présidentielle de novembre.

Ce jeudi, un chercheur chinois suspecté d’espionnage par le FBI s’est refugié en catastrophe à l’intérieur du consulat de Chine à San Francisco. Et mercredi le département d’État ordonnait la fermeture du consulat de Chine à Houston, suspecté d’être le principal nid d’espions chinois aux États-Unis. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.