Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Burundi -Sécurité12 octobre 2020
|Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

Burundi - Sécurité10 octobre 2020
|Des personnes arrêtées au terme d’une fouille-perquisition dans la province de Ngozi

Burundi-Sécurité9 octobre 2020
|Cinquante-trois personnes irrégulières arrêtées en province de Makamba !

Burundi - Sécurité8 octobre 2020
|Arrêtée par la police pour avoir tué son mari dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité7 octobre 2020
|Un administratif à la base se fait tuer dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité6 octobre 2020
|Rectificatif d’une information fournie hier

Burundi - Sécurité5 octobre 2020
|Un corps sans vie d ’une femme découvert dans Gihanga

Burundi - Sécurité 3 octobre 2020
|Presque la moitié du marché central de Kamenge a pris feu !

Burundi - Sécurité2 octobre 2020
|Une femme fauchée par son mari dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 1er octobre 2020
|La zone de Kamenge sous le seuil des lamentations !

Burundi - Sécurité - Politique30 septembre 2020
|Incarcéré pour avoir "gêné la garde rapprochée" du chef de l’Etat

Burundi - Sécurité 29 septembre 2020
|Un animal inconnu sème la peur-panique sur la colline Rusuguti

Burundi - Sécurité28 septembre 2020
|Des criminels tuent une personne dans la province de Cibitoke

Burundi- Sécurité26 septembre 2020
|La province de Kayanza de nouveau attaquée

Burundi - Sécurité25 septembre 2020
|Les policiers et les fabricants de boissons prohibées se rentrent dedans

Burundi - Sécurité24 septembre 2020
|Un corps d’homme d’une trentaine d’années retrouvé non loin de la cathédrale

Burundi - Sécurité23 septembre 2020
|"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

Burundi - Sécurité22 septembre 2020
|Un militaire fauché par des policiers, les habitants de Kanyosha s’interrogent...

Burundi – Sécurité 21 septembre 2020
|Policiers et populations s’accusent mutuellement de racket...

Burundi - Mozambique - Sécurité Routière19 septembre 2020
|Un accident de roulage met à mal des Burundaises en voyage au Mozambique

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

21 août 2020

Bujumbura, le 21 août 2020 (Net Press) . Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, les quartiers nord de la ville de Bujumbura sont victimes de tous les maux. Nous sommes au quartier Kavumu, en zone Kamenge, commune Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura.

Des habitants riverains de la rivière Nyabagere qui sépare cette zone du quartier VII de la zone Ngagara parlent d’un manque criant d’eau potable et certain sont obligés d’aller puiser de l’eau souillée de la rivière Nyabagere et selon nos sources, très tôt le matin, des hommes sans abris utilisent cette eau pour prendre douche malgré qu’on y trouve parfois des corps sans vie.

Nous sommes au quartier III de la zone Ngagara, dans la même commune urbaine de Ntahangwa. Là aussi, un manque criant d’eau potable est une réaalité, selon plusieurs témoignages de cette contrée administrative. Il n’est pas surprenant de voir dans les eaux des robinets et dans les fontaines publiques des eaux qui coulent mélangées à des excréments, ce qui met la vie de cette population en danger.

Par ailleurs, un cadre de la régie de distribution de l’eau et de l’électricité (Regideso) sous couvert d’anonymat parle des constructions anarchiques érigées dans ce quartier qui sont à l’origine de ces eaux salies. Les habitants de ce quartier contactés par la rédaction indiquent que la Regideso ne fournit pas d’effort pour procurer de l’eau potable à ce quartier car selon nombreux témoignages, des constructions anarchiques s’observent un peu partout dans la capitale économique du pays.

Et des phénomènes de banditisme qui atteignent leur degré de paroxysme !

Selon les témoins, les quartier III, IV et V de la zone Ngagara sont victimes du banditisme poussé à outrance. Des cambrioleurs organisés en bandes sillonnent toute la nuit à la traque des citoyens qui rentrent tardivement pour leur voler de l’argent et des objets précieux comme des téléphones portables. Ce qui est étonnant, ces forfaits se commettent alors que les hommes en uniforme patrouillent dans ces quartiers.

Selon des témoins, ces cambrioleurs ne s’inquiètent pas des actes qu’ils posent pratiquement tous les jours alors que les militaires et les éléments de la police pullulent toute la nuit dans ces quartiers. Un homme contacté par la rédaction a fait savoir que les quartiers de la zone Cibitoke, toujours au nord de la ville de Bujumbura, ont recouvré la paix et la tranquillité et ne sont plus inquiétés par les cambrioleurs grâce à l’intervention musclée des corps de défense et de sécurité accrédités dans ces circonscriptions.

Quid de la consommation des boissons prohibées en zone Kamenge !

Selon nombreux témoins contactés par la rédaction, dans les quartiers de Songa et de Kavumu, certains jeunes, surtout en vacances, chauffeurs des bus de transport en commun et les chômeurs se livrent à la consommation des boissons prohibées appelées communément (Bousta). Encore une fois, comme les autres forfaits, cette consommation qui risque d’avilir la santé de ces populations se fait au vu et au su des éléments des forces de l’ordre. La rédaction a cherché à s’entretenir avec l’administrateur de la commune urbaine de Ntahangwa ,pour s’enquérir de la situation sécuritaire sans succès. N.R

Burundi - Politique

Le début de la semaine prochaine, journée chômée et payée, selon un décret présidentiel

Gitega, le 21 août 2020 (Net Press) . Selon le décret n° 100/045 du 20 août, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a déclaré que la journée du 24 août 2020 sera consacrée à l’élection des conseils de collines ou quartiers et des chefs de collines ou de quartiers. Pour cela, elle sera une journée fériée, chômée et payée.

Rappelons que ces élections sont de petits enjeux car l’essentiel a été fait en date du 20 mai dernier. Par ailleurs, c’est l’un des scrutins où les candidats ne sont pas envoyés par des partis politiques même si ces derniers sont derrière des gens qui veulent se faire élire. Quoi qu’il en soit, les résultats sont connus d’avance, le Cndd-Fdd aura la part du lion chez ces élus collinaires et de quartiers. J.M.

Burundi - Environnement

Et ces Batwa qui s’approvisionnent par force !

Bubanza, le 21 août 2020 (Net Press). Au moins 700 arbres de pinus répartis sur 2 hectares ont été endommagés dans la commune de Rugazi, de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Des informations en provenance de cette localité rapportent que des Batwa armés de flèches, de lances, de machettes et accompagnés de chiens se rendent à cet endroit pour trouer les troncs des arbres et d’en tirer des produits qui ressemblent à des graines.

Selon les mêmes informations, les Batwa originaires de Bukeye, de la province de Muramvya, au Centre du pays, s’y rendent armés pour intimider les responsables de l’environnement dans la région. Et ces produits tirés des pinus, ils s’en servent pour allumer le charbon ou alors les vendent dans plusieurs villes, essentiellement à Bujumbura.

Ces arbres troués tombent dès qu’il y a apparition du vent, selon les spécialistes de l’environnement. Ces derniers et les autorités tant administratives que policières se rendent compte que ces Batwa agissent ainsi par pauvreté extrême qui les frappe, d’où ils cherchent comment contourner ce problème.

Mais dans l’entre-temps, les forces de l’ordre sont envoyées sur place pour garder ces pinus qui se trouvent tout près de la Kibira, une forêt protégée mais qui, parfois, subit des destructions de la part des hommes du voisinage. Ch.N.

Burundi - Education - Environnement

La Chine au chevet des victimes d’inondation en zone Gatumba

Bujumbura, le 21 août 2020 (Net Press) . L’ambassade de la république populaire de Chine a octroyé une aide de 300 bancs pupitres aux écoles fondamentales de Mushasha I et II en zone Gatumba, de la commune de Mutimbuzi, en province de Bujumbura dit rural qui a été victime d’inondations par le passé.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine, dans son discours, a dit que cette remise a une signification particulière, en l’occurrence être au chevet des écoles qui se localisent dans les zones d’inondation, à l’approche de la rentrée scolaire prévue pour le 7 septembre 2020. Ce diplomate a indiqué que le développement de l’éducation reste l’angle de décollage du pays, en témoigne que la puissance de la Chine a été conditionnée par le développement du système éducatif, socle du développement de ce pays. L’’intelligentsia chinoise, hommes et femmes, travaillent dans tous les secteurs, ce qui fait la puissance de l’économie chinoise.

Ce diplomate a indiqué que la Chine a été depuis longtemps le partenaire traditionnel du Burundi. Ce pays a mis en avant la construction des infrastructures scolaires et se dit déterminer d’appuyer le système éducatif burundais socle du développement intégral du pays.

De son coté, le ministre de l’éducation et de la recherche scientifique, Gaspard Banyankimbona, a fait savoir que la Chine a été au chevet du Burundi et reste un partenaire traditionnel. Il a ajouté que ce coup de main sera gravé dans la mémoire de ses écoliers d’autant plus que lors des précédentes années scolaires, ils s’asseyaient par terre

Le ministre Gaspard Banyankimbona a renchéri que la République Populaire de Chine a été un allié traditionnel du Burundi, surtout dans le domaine de l’éducation et a cité la construction de l’école normale supérieure, l’école polyvalente de Kigobe, l’octroi des bourses où chaque année, 30 étudiants sont accueillis dans ce pays .

Le ministre Banyankimbona a invité les écoliers et enseignants bénéficiaires de ce don de prendre soins de ces bancs pupitres. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi