Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Burundi -Sécurité12 octobre 2020
|Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

Burundi - Sécurité10 octobre 2020
|Des personnes arrêtées au terme d’une fouille-perquisition dans la province de Ngozi

Burundi-Sécurité9 octobre 2020
|Cinquante-trois personnes irrégulières arrêtées en province de Makamba !

Burundi - Sécurité8 octobre 2020
|Arrêtée par la police pour avoir tué son mari dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité7 octobre 2020
|Un administratif à la base se fait tuer dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité6 octobre 2020
|Rectificatif d’une information fournie hier

Burundi - Sécurité5 octobre 2020
|Un corps sans vie d ’une femme découvert dans Gihanga

Burundi - Sécurité 3 octobre 2020
|Presque la moitié du marché central de Kamenge a pris feu !

Burundi - Sécurité2 octobre 2020
|Une femme fauchée par son mari dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 1er octobre 2020
|La zone de Kamenge sous le seuil des lamentations !

Burundi - Sécurité - Politique30 septembre 2020
|Incarcéré pour avoir "gêné la garde rapprochée" du chef de l’Etat

Burundi - Sécurité 29 septembre 2020
|Un animal inconnu sème la peur-panique sur la colline Rusuguti

Burundi - Sécurité28 septembre 2020
|Des criminels tuent une personne dans la province de Cibitoke

Burundi- Sécurité26 septembre 2020
|La province de Kayanza de nouveau attaquée

Burundi - Sécurité25 septembre 2020
|Les policiers et les fabricants de boissons prohibées se rentrent dedans

Burundi - Sécurité24 septembre 2020
|Un corps d’homme d’une trentaine d’années retrouvé non loin de la cathédrale

Burundi - Sécurité23 septembre 2020
|"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

Burundi - Sécurité22 septembre 2020
|Un militaire fauché par des policiers, les habitants de Kanyosha s’interrogent...

Burundi – Sécurité 21 septembre 2020
|Policiers et populations s’accusent mutuellement de racket...

Burundi - Mozambique - Sécurité Routière19 septembre 2020
|Un accident de roulage met à mal des Burundaises en voyage au Mozambique

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

26 août 2020

Rumonge, le 26 août 2020 (Net Press) . Le nouveau gouverneur de Rumonge, Consolateur Nitunga, s’est confié à nos confrères de la radio nationale pour confirmer l’attaque des hommes armés qui a été perpétrée dans la matinée de dimanche 23 août dans les communes de Bugararma et de Muhuta, de cette province située au Sud-ouest du pays.

Selon le gouverneur Nitunga, ces hommes qui venaient de la République démocratique du Congo ont tué 11 personnes et ont kidnappé deux autres hommes qui étaient chargés de transporter les objets volés. Selon toujours cette source d’information, ces deux personnes auraient été tuées plus tard.

Les hommes armés auraient pris le chemin de la forêt de Monge et de l’avis du gouverneur, ils auraient déjà quitté sa province pour se rendre ailleurs. Malgré cela, il entend poursuivre ces malfaiteurs jusque même dans cette forêt pour s’assurer qu’ils n’y sont plus, ce qui est un travail des forces de l’ordre selon lui.

L’hypothèse du gouverneur Nitunga est plausible car, selon d’autres sources d’information indépendantes, des militaires de l’armée burundaise ont interpellé deux jeunes élèves sur la colline de Musinzira, dans la commune de Mukike, de la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. Ces deux jeunes sont soupçonnés de collaborer avec le groupe de rebelles qui a attaqué plusieurs localités de la province de Rumonge.

Pourtant, d’autres informations évoquent une simple coïncidence entre cette attaque et la présence de ces deux jeunes sur la colline Kivumu, non loin de Mugamba, province méridionale de Bururi. Les habitants de cette contrée craignent pour la sécurité de ces deux jeunes élèves qui étaient en vacances et qui étaient allés saluer leurs proches. Ch.N.

Burundi - Politique - Opinion

Réactions controversées à Makamba suite à la non reconduction de Révérien Ndikuriyo à la tête du sénat

Makamba, le 26 août 2020 (Net Press) . L’opinion des ressortissants de la province de Makamba, au Sud du pays, ont accueilli diversement la non reconduction de Révérien Ndikuriyo à la tête du sénat burundais qu’il dirigeait depuis la législature de 2015. Certains étaient pourtant convaincus que cette place lui sera réservée car il n’a pas démérité.

Autour des années 2016 et 2017, voire 2018, cet homme infatigable du Cndd-Fdd a sillonné toutes les collines de ce pays, ce qui avait fait croire à ses supporters qu’il serait le successeur naturel de l’ancien président Pierre Nkurunziza. Les milieux proches du football apprécient également son apport dans le développement de ce sport dans notre pays.

Une autre opinion était plutôt satisfaite car pour elle, il y avait des bavures qui se sont commises dans la province de Makamba et qui étaient cautionnées par lui. Et d’évoquer l’argent des fournisseurs de produits de construction que l’ancien gouverneur Gad Niyukuri a refusé de payer sans fournir la poindre explication.

La même opinion défavorable estime que le fait qu’il est toujours un élu de cette circonscription lui convient. Elle demande qu’il soit également éjecté de la présidence de la fédération de football du Burundi pour qu’il y ait du sang nouveau. En plus de l’ancien gouverneur qui est cité comme étant son homme de main, les ressortissants de Makamba évoquent le nom de Zachée Misago, ancien administrateur de la commune de Kayogoro, aujourd’hui élu député de Makamba. J.M.

Burundi - Energie

Le courant électrique de plus en plus rare dans le cœur de la capitale économique

Bujumbura, le 26 août 2020 (Net Press). Il y a quelques jours, en date du 22 août dernier, la rédaction mentionnait un manque criant de courant électrique dans le centre-ville de la commune de Mukaza. Le phénomène a repris aujourd’hui et depuis le matin, ce sont uniquement des groupes électrogènes qui sont en marche un peu partout au centre-ville.

Les agents de la Regideso parlent d’une panne générale et ils ne savent pas où la situer jusqu’à présent. Ils sont donc en train de creuser ici et là pour identifier ce qui ne va pas car cette entreprise, dans ces conditions, encaisse également un manque à gagner assez important suite à ce désagrément.

Le courant a été rétabli autour de 12 heures au moment où ceux qui vivent de l’électricité au quotidien, les coiffeurs, les soudeurs et autres mécaniciens commençaient à perdre espoir, arguant qu’ils risquent de fermer les portes car ils n’avaient pas encore eu de frais nécessaires pour acheter une autre quantité de carburant.

Cette électricité a été de courte durée car deux heures plus tard, vers 14 heures et 30 minutes, les magasins, les bureaux, les boutiques et les services de tout genre venaient de replonger dans le noir. Pour le moment, le centre-ville de Mukaza émet beaucoup de bruits provenant des groupes électrogènes. D.N.

Burundi - Rwanda - Réfugiés

Le premier groupe de réfugiés burundais de Mahama attendu demain dans nos murs

Kirundo, le 26 août 2020 (Net Press) . Les premiers réfugiés burundais du camp de réfugiés de Mahama au Rwanda arrivent demain via la frontière entre le Bugesera, du côté rwandais et Gasenyi-Nemba au Burundi. L’on avance l’effectif de 500 réfugiés mais le Hcr attend de voir le nombre de réfugiés à la frontière car il peut y avoir des désistements de dernière minute.

Le Hcr Rwanda a déjà indiqué qu’il est prêt pour rentrer les réfugiés qui le désirent et qui l’ont demandé individuellement. Concernant le paquet-retour, c’est le Hcr de notre pays qui s’en occupera, d’après toujours nos informations. Parmi ces réfugiés, il y en a qui ont des dettes envers la partie rwandaise qu’ils doivent régler avant de rentrer.

Le Hcr Rwanda rétorque que de telles choses ne peuvent pas empêcher une personne de rentrer chez elle, invoquant la convention de 1951, sous-entendu que cette organisation onusienne se chargera de ce dossier même après le départ de ces Burundais. Rappelons cependant qu’ils avaient été mis en garde depuis longtemps pour payer ces petites dettes, mais en vain.

Ce rapatriement est différemment interprété par les réfugiés burundais. S’il y en a qui sont contents de retrouver leur pays, d’autres réfugiés considèrent que ceux qui rentreront sont des traitres car ils ont toujours joué le rôle d’espions du gouvernement de Gitega. L’on apprécie sur place tout de même le professionnalisme du Hcr qui rapatrie les réfugiés sur base de demande individuelle sans tenir compte d’une liste dressée il y a quelques semaines et qui était controversée. N.R.

Burundi - Usa - Politique

"Convention républicaine : Melania Trump réclame quatre ans de plus pour « Donald »", dixit Rfi

Washington, le 26 août 2020 (Net Press) . Après une première soirée consacrée à diaboliser le camp démocrate, les orateurs se sont attachés ce mardi 26 août à défendre le bilan de la présidence Trump. La première dame, Melania Trump, s’est exprimée, ainsi que deux enfants du président, qui est lui-même intervenu depuis la Maison Blanche.

Cinq migrants qui prêtent serment lors d’une cérémonie de naturalisation à la Maison Blanche, c’est du jamais vu pendant la convention d’un parti. Donald Trump a également utilisé son pouvoir présidentiel à des fins politiques en signant pendant la convention la grâce d’un ancien détenu reconverti dans la réinsertion des ex-prisonniers. Les deux événements ont été filmés à la Maison Blanche et retransmis pendant la convention.

Autre épisode hors norme, avec la déclaration de Mike Pompeo en direct de Jérusalem. Habituellement, les chefs de la diplomatie américaine s’abstiennent d’intervenir pendant ces grand-messes politiques.

« Pas un politicien ordinaire »

Mais Donald Trump n’a que faire des convenances. Melania Trump l’a reconnu à mots couverts : « Il n’est pas un politicien ordinaire. » La première dame a présenté son mari comme un homme avant tout attaché à défendre son pays : « Donald veut assurer la sécurité de vos familles, il ne veut rien de plus que la prospérité de ce pays et il ne perd pas de temps à faire de la politique. »

Eric Trump, le fils du président, l’a aussi présenté comme un défenseur acharné des Américains. Sa sœur Tiffany a également rendu hommage à son père. Chaque membre de la famille a dénoncé la manière dont la presse décrit le président, pour mieux l’affirmer : Donald Trump n’est pas l’homme que vous décrivent les médias. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi