Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité24 septembre 2020
|Un corps d’homme d’une trentaine d’années retrouvé non loin de la cathédrale

Burundi - Sécurité23 septembre 2020
|"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

Burundi - Sécurité22 septembre 2020
|Un militaire fauché par des policiers, les habitants de Kanyosha s’interrogent...

Burundi – Sécurité 21 septembre 2020
|Policiers et populations s’accusent mutuellement de racket...

Burundi - Mozambique - Sécurité Routière19 septembre 2020
|Un accident de roulage met à mal des Burundaises en voyage au Mozambique

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Burundi - Sécurité14 septembre 2020
|Insécurité et arrestations se succèdent de façon accélérée depuis la semaine dernière

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

La police met la main sur un criminel

27 août 2020

Bujumbura, le 27 août 2020 (Net Press) . Il y a quelques deux semaines, la rédaction avait fait état d’une personne qui avait explosé une grenade dans un salon de coiffure de la localité de Gahahe, de la circonscription de Rubirizi. Ce crime avait été commis en date du 13 août et avait tué trois enfants qui regardaient la télévision dans ce salon, blessant d’autres qui ont été évacués d’urgence dans plusieurs structures de santé.

Selon des informations de la police, il s’agit d’un certain Léon Nkeshimana, alias Gapusi ou Désiré. Selon des enquêtes menées par des forces de sécurité, il avait menacé la veille du crime le propriétaire de ce salon, du nom de Jean Nsengiyumva, l’informant qu’il lui fera un mal dont il se souviendra toujours.

Selon toujours la police, cet homme originaire de la commune de Buhiga, dans la province de Karusi, au Centre-est du pays, avait été obligé de changer de carte nationale d’identité et de déclarer qu’il est natif de commune de Kinama, au Nord de la capitale économique parce qu’il commettait des forfaits partout où il se rendait.

Par ailleurs, en 2013, il avait tué un enfant pour avoir des conflits avec sa mère. Tous ces détails ont montré par A + B à la police que c’est lui le meurtrier des enfants de Gahahe. La police demande une collaboration plus étroite de la population pour démanteler des personnes poursuivies pour ce genre de crimes. J.M. 

Burundi - Rwanda - Sécurité

Les délégations des deux pays se rencontrent pour parler insécurité sur les frontières

Kirundo, le 27 août 2020 (Net Press) . Deux délégations militaires du Rwanda et du Burundi se sont rencontrées hier dans le Bugesera afin de tenter de résoudre la question épineuse d’insécurité sur les frontières communes entre les deux pays. La délégation du Burundi était conduite par le chef du renseignement militaire, le colonel Ernest Musaba et celle du Rwanda par le chef du renseignement de défense à la force de défense du Rwanda (Rdf), le brigadier général Vincent Nyakarundi.

Les délégations burundaise et rwandaise étaient sous la médiation du mécanisme militaire conjoint de vérification des frontières de la Cirgl. Les Burundais ont accepté de franchir la frontière burundo-rwandaise, mais à quelques mètres seulement. Il y avait plusieurs points à l’ordre du jour, mais le gros, des discussions ont tourné ver les tensions qui existent entre les deux pays depuis 2015.

Les deux voisins s’accusent mutuellement de déstabilisation, mais la médiation estime qu’ils peuvent trouver une solution si les deux délégations se parlent avec franchise. Pour les analystes, cette rencontre est une étape importante vers le rapprochement des deux pays. L’on apprend que l’initiative émane du mécanisme militaire conjoint de vérification de la Cirgl, le commandant de ce mécanisme assurant d’ailleurs lui-même la facilitation.

L’on saura que les travaux, qui ont ouvert solennellement hier, se sont poursuivis à huis clos, selon les informations en provenance du lieu de rencontre. Le mécanisme semble être encouragé du fait que toutes les parties en conflit affichent une nette volonté de résoudre définitivement ce conflit et de tourner la page. D.N.

Burundi - Commerce

La police saisit des pagnes sur le point d’être vendus frauduleusement

Kirundo, le 27 août 2020 (Net Press). Des pagnes emballés dans des sacs ont été saisis par la police sur la colline Makombe, commune Ntega, dans la province de Kirundo, au Nord du pays. Selon des informations dignes de foi, ces pagnes appartiennent à un certain Pierre Claver Ntukamazina.

Ils ont été saisis alors qu’ils allaient être vendus en clandestinité dans le Rwanda voisin, dont la monnaie est nettement plus forte en termes de valeur que celle du Burundi. Cette information est confirmée par l’administration, dont le gouverneur de province. Pour le moment, le fraudeur se trouve entre les mains de la police. Ch.N.

Burundi - Rwanda - Réfugiés

Les premiers réfugiés de Mahama au Burundi

Ngozi, le 27 août 2020 (Net Press) . Comme prévu, les premiers réfugiés burundais, plus ou moins 470, sont rentrés ce matin où ils ont été accueillis en début d’après-midi par diverses autorités burundaises. A partir de 13 heures, il était question d’installer des invités pour attendre l’arrivée du convoi à 14 heures.

A partir de 14h20, l’on devait procéder à la cérémonie d’accueil symbolisée par la remise du drapeau national par le ministre burundais de l’intérieur. Les rapatriés devraient se rendre, vers 15h30, au centre de transit de Songore dans la province de Ngozi, au Nord du pays. Devrait suivre l’allocution du ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique.

Vers 16 h10, le ministre de la santé publique et de lutte contre le sida, Dr. Thaddée Ndikumana, devrait s’exprimer également, un discours de circonstance suivi d’un début de test covid-19 et de l’enregistrement à 17h20. Selon des informations en provenance de Mahama, les 5 signataires de la lettre envoyée au président de la République n’ont pas fait le déplacement.

Il semble que l’un d’entre eux se soit désisté à la dernière minute, entraînant le changement d’avis des autres. Ils auraient également refusé que leurs familles rentrent alors qu’ils restent dans ce camp de déplacés. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.