Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Burundi -Sécurité12 octobre 2020
|Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

Burundi - Sécurité10 octobre 2020
|Des personnes arrêtées au terme d’une fouille-perquisition dans la province de Ngozi

Burundi-Sécurité9 octobre 2020
|Cinquante-trois personnes irrégulières arrêtées en province de Makamba !

Burundi - Sécurité8 octobre 2020
|Arrêtée par la police pour avoir tué son mari dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité7 octobre 2020
|Un administratif à la base se fait tuer dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité6 octobre 2020
|Rectificatif d’une information fournie hier

Burundi - Sécurité5 octobre 2020
|Un corps sans vie d ’une femme découvert dans Gihanga

Burundi - Sécurité 3 octobre 2020
|Presque la moitié du marché central de Kamenge a pris feu !

Burundi - Sécurité2 octobre 2020
|Une femme fauchée par son mari dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 1er octobre 2020
|La zone de Kamenge sous le seuil des lamentations !

Burundi - Sécurité - Politique30 septembre 2020
|Incarcéré pour avoir "gêné la garde rapprochée" du chef de l’Etat

Burundi - Sécurité 29 septembre 2020
|Un animal inconnu sème la peur-panique sur la colline Rusuguti

Burundi - Sécurité28 septembre 2020
|Des criminels tuent une personne dans la province de Cibitoke

Burundi- Sécurité26 septembre 2020
|La province de Kayanza de nouveau attaquée

Burundi - Sécurité25 septembre 2020
|Les policiers et les fabricants de boissons prohibées se rentrent dedans

Burundi - Sécurité24 septembre 2020
|Un corps d’homme d’une trentaine d’années retrouvé non loin de la cathédrale

Burundi - Sécurité23 septembre 2020
|"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

Burundi - Sécurité22 septembre 2020
|Un militaire fauché par des policiers, les habitants de Kanyosha s’interrogent...

Burundi – Sécurité 21 septembre 2020
|Policiers et populations s’accusent mutuellement de racket...

Burundi - Mozambique - Sécurité Routière19 septembre 2020
|Un accident de roulage met à mal des Burundaises en voyage au Mozambique

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

5 septembre 2020

Bujumbura, le 5 septembre 2020 (Net Press) . Très tôt le matin de ce vendredi 4 septembre, une fouille-perquisition a eu lieu dans la zone de Kinindo, de la commune Muha, au Sud de la capitale économique Bujumbura. Selon des informations concordantes, au moins trente personnes ont été arrêtées après cette opération.

Comme cela se fait un peu partout lors de la fouille, les militaires bloquent tous les axes à partir de 3 heures du matin et les policiers entrent dans les ménages où ils mènent des fouilles systématiques. Selon les mêmes sources d’informations, les policiers fouillaient dans tous les coins des maisons, vérifiaient les cartes d’identité et les cahiers de ménage.

Les cibles privilégiées par les éléments de la police étaient des jeunes et des domestiques qui ont été acheminés vers le commissariat municipal de la police. Certains des habitants de cette zone ont déploré le fait que certains policiers exigeaient des pots de vin pour relâcher des personnes.

Ils demandaient une somme de 10.000 Fbu par ménage pour quelqu’un qui avait un visiteur non enregistré dans le cahier de ménage. Mais ce sont les boutiquiers qui ont le plus casqué car ils payaient jusqu’à 20.000 Fbu afin de sauver leurs marchandises, un comportement qui s’observe aussi chez d’autres zones "visitées" avec cette différence qu’ailleurs, ils exigent moins par rapport à Kinindo. La police locale n’a pas voulu s’exprimer sur ce phénomène. J.M.

Burundi - Justice

Une lourde peine à l’endroit d’un infirmier en mal de contrôler son instinct sexuel

Cibitoke, le 5 septembre 2020 (Net Press) . Il s’appelle Salvator Nibigira, cet ancien infirmier de l’hôpital de Mabayi, dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Dans la nuit du 18 au 19 août dernier, il a violé une fillette de 16 ans qui gardait un malade, en l’entraînant dans un champ situé derrière cet hôpital.

Il a été aperçu par des passants qui l’ont directement dénoncé auprès des services de police, d’où il a été appréhendé et mis sous les verrous. Au cours d’une séance de flagrance de ce 4 septembre, il a été reconnu coupable de cet acte de viol et il a été condamné à 15 ans de prison et à payer une amende de 2 millions de nos francs.

Ceux qui ont suivi ce procès et qui connaissaient le comportement de cet homme en matière de violences sexuelles ont exprimé leur satisfaction suite à ce jugement. Il semble que Salvator Nibigira avait des fois tenté de violer même les infirmières qui étaient de garde avec lui, ce qui créait une ambiance de méfiance au travail.

Des informations dignes de foi en provenance de cet hôpital indiquent qu’il avait été muté à trois reprises pour des raisons de mauvaise conduite, cherchant chaque fois à violer des filles partout où il se trouvait. Ch.N.

Burundi - Environnement

Le projet « Ewe Burundi » interdit l’exploitation anarchique des rivieres de la ville de Bujumbura

Bujumbura, le 5 septembre 2020 (Net Press) . En marge d’une descente sur les rivières de la capitale économique effectuée avec les professionnels des medias ce jeudi 3 septembre, le projet " Ewe Burundi urambaye ", une initiative du gouvernement visant à planter des arbres sur toute l’étendue du Burundi, a interdit l’exploitation des moellons et des sables dans les rivières de la mairie de Bujumbura.

Le président de cette commission, Prime Niyongabo, a dit que ces mesures permettront au projet " Ewe Burundi Urambaye " de planter des arbres le long de ces rivières afin de contrecarrer les glissements de terrain qui s’observent au bord des rivières Ntahangwa, Kanyosha , Mugere, Mutimbuzi et Kizingwe.

Le maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana, au cours d’un point de presse animé à cette occasion, a indiqué que la mairie va prendre des dispositifs pour arrêter l’exploitation des moellons et des sables dans toutes les rivières de la ville de Bujumbura, et ce, à partir de ce jeudi 3 septembre. N.R.

Burundi – Politique

L’Organisation des Nations Unies ouvre le dialogue à l’occasion de son 75e anniversaire

Bujumbura, le 5 septembre 2020 (Net Press) . Au cours d’une séance de débat entre le Directeur Pays de l’Onu Sida au Burundi, le Malien Ben Wahab et les professionnels des médias, cette agence des Nations-Unies a ouvert le dialogue à l’occasion de son 75e anniversaire centré sur la façon de façonner notre avenir ensemble.

Selon ce haut fonctionnaire onusien, Le 1er janvier 2020 a marqué le lancement de l’initiative ONU75, la conversation la plus vaste et inclusive jamais tenue sur le rôle de la coopération mondiale dans la construction d’un avenir meilleur pour l’humanité. Par cette initiative, l’ONU va amorcer des dialogues tout au long de l’année 2020, dans des situations très diverses sur toute la planète.

Pour cet exercice « d’appréhension du principe de réalité » à l’échelle mondiale, quatre flux de données novateurs vont former la première archive jamais créée de solutions recueillies par production participative aux plus grands défis planétaires.

Les dialogues ONU75, assortis d’une « enquête-minute » à laquelle tout le monde pourra répondre, des sondages d’opinion menés dans 50 pays et d’une analyse de sentiment effectuée par intelligence artificielle à partir de données recueillies dans les médias traditionnels et sociaux de 70 pays, vont produire un corpus de données éloquentes qui alimenteront les politiques et les débats nationaux et internationaux.

Pour inviter chaque personne à participer, le Secrétaire général s’est exprimé en ces termes :

« Aucun pays, aucun groupe n’est en mesure de surmonter à lui seul les problèmes complexes de notre planète. Nous devons nous réunir. Pas seulement pour parler, mais aussi pour écouter. Votre participation à toutes et tous est absolument essentielle. Nous avons besoin de vos voix, de vos stratégies, de vos idées afin de mieux servir les femmes et les hommes du monde entier auxquels nous sommes dévoués. »

Attachée à mener des dialogues transfrontaliers, transsectoriels et intergénérationnels, l’équipe d’ONU75 collabore avec un vaste réseau multisectoriel, notamment les Coordonnateurs résidents et Coordonnatrices résidentes de l’ONU, afin de toucher les groupes les plus divers à l’échelle mondiale et de permettre la tenue de dialogues dans tous les pays sans exception. Dans un exercice mondial d’écoute, mettant l’accent sur la jeunesse et les groupes qui ne communiquent pas encore avec l’ONU, la campagne ONU75 vise à mieux comprendre ce que les uns et les autres attendent de la coopération internationale dans le contexte d’urgence qui caractérise les problèmes du monde d’aujourd’hui.

Les avis et les idées ainsi rassemblés seront présentés par le Secrétaire général aux dirigeantes et dirigeants mondiaux et aux hauts responsables de l’Organisation lors d’une manifestation de haut niveau qui se tiendra le 21 septembre 2020 pour célébrer le 75e anniversaire de l’Organisation.

Pour inspirer et informer le dialogue, l’ONU s’est également associée au studio "Vox Media, Vox Creative" pour créer une vidéo informée par des entretiens avec 38 personnes du monde entier, qui partageront leurs expériences et opinions liées à d’importants problèmes mondiaux. Cette vidéo sera lancée le 6 janvier 2021. D.N.

Burundi - Usa - Politique

Donald Trump met fin aux formations contre le racisme dans l’administration

Washington, le 5 septembre 2020 (Net Press) . Le président américain a ordonné la suppression des formations contre le racisme dispensées dans l’administration fédérale. Il s’agit d’une « propagande clivante et anti-américaine », dit la Maison Blanche.

Cette annonce survient à huit semaines de l’élection présidentielle américaine, en pleine campagne électorale marquée par de fortes tensions entre les deux camps sur la question du racisme.

« Selon des informations de presse, des employés de l’administration ont été priés de suivre des formations où il leur est dit que "pratiquement toutes les personnes blanches contribuent au racisme", où il leur est demandé de dire qu’ils "bénéficient du racisme" », indique la Maison Blanche dans un communiqué.

« Dans certains cas, ces formations sont allées jusqu’à affirmer que le racisme est ancré dans la croyance que l’Amérique est une terre d’opportunités ou que les emplois devraient être attribués aux personnes les plus qualifiées », poursuit le texte de la présidence. L’administration présidentielle a reçu l’ordre de « s’assurer que les agences fédérales cessent d’utiliser les dollars des contribuables pour financer ces séances de propagande clivantes et anti-américaines », ajoute le communiqué. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi