Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 11 novembre 2020
|Un couple échappe de justesse à son assassinat !

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des criminels tuent une personne dans la province de Cibitoke

28 septembre 2020

Cibitoke, le 28 septembre 2020 (Net Press) . Selon des informations en provenance de cette province du Nord-ouest du pays, des hommes armés ont tiré sur une personne qui a trouvé la mort sur le champ. L’assassinat s’est produit sur la colline de Gafumbegete, zone Butahana, commune de Mabayi, dans cette entité provinciale.

Les mêmes sources d’informations indiquent que la victime est le responsable local des Imbonerakure et qu’il aurait été tué chez lui. Ces hommes n’ont pas été identifiés mais nous apprenons que des règlements de comptes seraient derrière cet assassinat. L’administration confirme le meurtre et informe qu’une enquête a été ouverte.

Malgré cela, le gouverneur de Cibitoke, Carême Bizoza, s’exprimant sur les ondes de la radio Isanganiro, a fait savoir que la sécurité est bonne dans sa province. Il y aurait eu de bandits armés qui ont été signalés dans la commune de Kabarore, dans Kayanza, une entité voisine de Cibitoke, ce qui a fait peur aux populations. Pour le moment, les populations vaquent à leurs activités quotidiennes, a-t-il conclu.

Il démentait les informations selon lesquelles plusieurs dizaines d’individus ont fui leurs ménages sur les collines de Ndora, dans la commune de Bukinanyana, craignant pour leur sécurité à la suite des affrontements entre les militaires et des hommes armés non loin de la réserve naturelle de la Kibira. D.N.

Burundi-Politique

Le président burundais aborde plusieurs points lors de la récente émission publique

Gitega, le 28 septembre 2020 (Net Press) . Le chef de l’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye, a animé vendredi 25 septembre 2020 une émission publique, la première depuis son investiture à la magistrature suprême. Cette émission a été animée au chef-lieu de la province de Gitega, la capitale politique du Burundi. Le président de la République a répondu aux questions des médias et du public et s’est exprimé sur plusieurs aspects de la vie nationale

Dans le domaine de la sécurité, le numéro un burundais a rejeté les informations selon lesquelles il y aurait une attaque armée dans notre pays. Pour lui, ce sont des malfaiteurs qui commettent des forfaits dans des ménages. Ils n’ont jamais fait une attaque contre les forces de défense et de sécurité. Ceux qui propagent de tels propos le font à dessein,

Sur la question de savoir pourquoi après l’attaque, les militants du parti de l’opposition Conseil national pour la liberté et les des ex-forces armées burundaises sont systématiquement arrêtés pour cause de cette insécurité, il a répondu que les services de renseignement le font sur base des informations reçues et que leur arrestation se fait dans l’objectif de la recherche de la vérité.

A la question de savoir pourquoi il n’a pas associé dans son gouvernement le parti Cnl qui a occupé la deuxième place à l’issue des élections du 20 mai dernier, Evariste Ndayishimiye a répondu que son gouvernement se veut être au service de tous les citoyens, sans considération d’appartenance aux partis politiques ou ethnique. Il a indiqué que l’heure des gouvernements privilégiant le partage de places ministérielles compte tenu des partis politiques est révolue. Et d’expliquer que son régime reste aux cotés de toute la population burundaise

Dans le domaine de la coopération internationale, le président de la République a indiqué que dans notre pays, le Burundi, les portes restent ouvertes au réchauffement des relations de coopération avec l’Union européenne, à condition qu’elle renonce à l’ingérence dans les affaires intérieures du pays et qu’elle considère le Burundi à sa juste valeur,

Quant au rétablissement des relations de coopération bilatérale avec le Rwanda, Evariste Ndayishimiye a indiqué qu’il est difficile de coopérer avec un pays qui abrite des présumés putschistes recherchés par la justice et qui ne veut pas les extrader. Le voisin devrait envoyer un enfant fautif pour qu’il soit puni par ses parents.

Interrogé sur la question de la région de Bugufi qui a été cédée à la Tanzanie en contrepartie des lieux d’entreposage de Kigoma et de Dar es Salaam mais qui, aujourd’hui, sont payés, le président de la République a répondu qu’il n’existait pas de frontières auparavent entre le Burundi et la Tanzanie. Ce sont les colons qui les ont imposées mais l’essentiel est de vivre en harmonie avec ce pays voisin. De plus, la Tanzanie a promis d’acheter des bateaux pour aider le Burundi à transporter ses marchandises.

S’exprimant sur les infrastructures routières réceptionnées lorsqu’elles sont mal construites, le chef de l’Etat a indiqué que les fonctionnaires du ministère en charge des travaux publics impliqués devront répondre de ces manquements devant les instances compétentes. N.R.

Burundi - Santé

Le ministère de la santé confirme onze cas de Covid19 testés positifs

Bujumbura, le 28 septembre 2020 (Net Press). Sur son compte tweeter, le porte-parole du ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Dr. Jean Bosco Girukwishaka, a annoncé ce samedi dernier 11 nouveaux cas testés positifs Covid 19

Dr. Jean Bosco Girukwishaka dit que les neuf cas testés positifs Covid 19 qui ont été enregistrés sont tous des cas importés, deux parmi les 104 voyageurs de la compagnie Sn Brussels Airlines, un parmi les 30 voyageurs de la compagnie Ethiopian Airlines, cinq rapatriés burundais, dont deux en provenance de la Tanzanie et deux rentrés à partir de l’Ouganda. Les autres se sont rapatriés à partir de la France, de la Belgique, du Rwanda et de la Rdc. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi