Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Burundi -Sécurité12 octobre 2020
|Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

Archives

 

 

 



Burundi -Sécurité

Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

12 octobre 2020

Kayanza, le 12 octobre 2020 (Net Press) . Dans la nuit de ce dimanche 11 octobre vers 21 heures, des crépitements d’armes ont été entendus sur la colline Rukago, de la commune de Gahombo, dans la province de Kayanza, au Nord du pays. Selon nos informations, les autorités administratives et militaires se sont rendues sur les lieux et ont trouvé 14 douilles.

Le tireur n’a pas encore été identifié et il semble qu’il possédait une torche, tirait en l’air et en courant. Malgré cela, les mêmes autorités indiquent qu’il n’y a pas eu de dégâts, ni humains ni matériels. Cependant, il est vivement recommandé aux personnes qui possèdent encore des armes de les rendre à qui de droit, pour des raisons de sécurité.

Dans la province de Gitega, la capitale politique du pays, un corps d’une femme sans vie a été retrouvé ce matin. Cette personne dont l’âge oscille autour de 55 ans aurait été égorgée ailleurs avant que les criminels ne jettent le cadavre en plein centre-ville. Elle aurait été également violée avant d’être assassinée. L’auteur de ce crime court toujours. Ch.N.

Burundi - Pluviométrie

Un début de saison des pluies qui s’annonce plutôt mal...

Muramvya, le 12 octobre 2020 (Net Press) . Le weekend dernier n’a pas été tendre car le ciel s’est fâché contre plusieurs localités de ce pays. Ainsi, dans la commune de Bukeye, de la province de Muramvya, au Centre du pays, une personne a été tuée et des maisons détruites dans les localités de Ruvuno et de Kiziguro. Des eaux de ruissellement causées par de fortes pluies et des vents violents sont à l’origine de ces destructions.

Dans la commune de Muramvya, les mêmes pluies abondantes ont fait que la rivière Mubarazi a débordé et dévasté les champs qui étaient tout près de la rivière. Il y a eu même des gens qui ont failli se noyer, ils ont été sauvés par la Croix Rouge et la police de la protection civile. Ils ont été admis à l’hôpital de Muramvya pour des soins.

Dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, la situation a été la plus dramatique car, dans la commune de Murwi, au moins 100 maisons ont été détruites suite à de fortes pluies mêlées à de vents violents. Dans la commune de Mabayi, toujours dans la province de Cibitoke, des maisons ont été également abîmées et une chèvre attachée qui broutait a été également tuée.

Au Sud-ouest du pays, dans la province de Rumonge, une personne a également trouvé la mort hier suite à de fortes pluies qui se sont abattues dans les communes de Rumonge et de Bugarama. Cette personne serait tombée dans le lac Tanganyika et y aurait péri par noyade, selon des informations qui sont parvenues à la rédaction.

Deux enfants, Alumiste Nduwayo et Evangeline Nininahazwe, de la colline Businde, commune Gahombo, en province de Kayanza, Nord du pays, ont trouvé la mort. Selon des sources sur place, ils ont été noyés dans des eaux de ruissellement suite à une forte pluie du samedi 10 octobre.

Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire, affirme que ces pluies diluviennes ont ravagé les champs de culture et la population de cette entité ne sait pas à quel saint se vouer et demande à tout âme charitable de lui venir en aide.

En date du 11 octobre 2020, vers 13 heures, sur la colline Rwego, au niveau de Gabwe, zone Kiryama, commune Kiryama, commune Songa, en province de Bururi, au Sud du pays, 7 personnes ont été foudroyées, dont 2 personnes mortes sur le champs, à savoir le prénommé Fabrice et une personne d’ethnie Twa qui n’est pas encore identifiée, 5 autres ont été blessées.

Presqu’au même moment, vers 14 heures, sur la colline Kajondi, commune Rutovu, en province de Bururi, 11 vaches, 12 moutons et 2 chèvres appartenant à Nathanael Gasirigana ont été foudroyés. Dans la même foulée, sur la colline Musagara, zone Kiryama, quatre personnes ont été foudroyées dont une qui a rendu son âme et les autres ont été blessées.

Il s’agit de savoir Pascal Mvuyekure, de Pascal Nzeyimana et de Dieudonné Ndayishimiye. Ils sont tous sont originaires de la colline Ruringanizo, zone Kajondi, commune Rutovu, en province de Bururi, au Sud du pays. N.R.

Burundi - Sécurité Routière

Makamba, un accident de roulage survient, le bilan est lourd ...

Makamba, le 12 octobre 2020 (Net Press) . A Makamba, une province du Sud du Burundi, un camion - de type Fuso - transportant des personnes qui venaient de participer à des cérémonies de mariage a subi un accident de roulage ce samedi le 10 octobre 2020, 12 personnes ont péri sur place, quatre autres sont mortes à l’hôpital et un effectif non encore connu de passagers ont été portés disparus.

C’était vers 20 h00 quand l’accident a eu lieu sur la rivière Rukoziri, qui sépare les communes de Makamba et de Mabanda. Selon nos sources, l’accident a été dû à l’excès du poids du camion et des personnes à bord alors que le pont était en bois. Il semble que parmi les passagers, certains avaient suggéré au chauffeur de quitter d’abord le camion pour qu’il traverse seul le pont et que ce dernier aurait refusé.

Les administratifs demandent que les conducteurs respectent ce qui est prévu par l’assurance lors du chargement des véhicules. La population environnante quant à elle demande la réhabilitation des ponts de la localité car il y passe beaucoup de véhicules et même des camions qui sont lourdement chargés.

Pour elle, la destruction d’un pont, même un seul dans la région, est une grande perte. La même population demande à la police d’être un peu plus vigilante car les camions de type Fuso ne sont pas des bus de transport. Enfin, la même population s’inquiète d’un tel mode de déplacement dans un contexte de pandémie du Covid-19. N.B.

Burundi - Politique

"Le 13 octobre est une journée mémoriale nationale", dixit le secrétaire général du parti

Bujumbura, le 12 octobre 2020 (Net Press) . Le Burundi commémore demain le 59ème anniversaire de la mort du prince Louis Rwagasore, héros national et père de l’indépendance de ce pays. Selon le sécréteur général et porte-parole de cette formation politique dite de l’indépendance, Olivier Nkurunziza, le 13 octobre est une journée mémoriale, non pas pour les seuls membres du parti Uprona, mais pour tous les Burundais.

Quant aux préparatifs à cette commémoration, l’Uprona vient de passer toute une semaine à lancer des communiques pour rendre hommage au héros disparu, en rappelant son idéologie : l’unité, la paix, le développement intégral, qui, selon lui, est toujours d’actualité. Olivier Nkurunziza montre en outre que Rwagasore est un homme d’Etat qui a été tué par les Belges et que les auteurs de ce crime ne sont pas encore punis. Il demande que l’Etat prenne en main la question afin que les auteurs du crime acceptent la faute, demandent pardon et payent des amendes comme cela a été fait dans le pays voisin, lors de l’assassinat de premier ministre congolais, Patrice Lumumba.

En ce qui concerne la journée du 13 octobre 2020, le parti Uprona va participer aux différentes cérémonies tel qu’organisées par l’Etat, à savoir une messe en sa mémoire, généralement célébrée par l’archidiocèse de Bujumbura, suivie des dépôts de gerbes de fleurs sur la tombe où il repose au mont Vugizo, dans la capitale économique de ce pays. N.B.

Burundi - Réfugiés

Des Banyamulenge indésirables également dans la province de Muyinga

Muyinga, le 12 octobre 2020 (Net Press) . Nous apprenons que depuis le 10 octobre dernier, la police cherche des réfugiés congolais de la communauté des Banyamulenge qui vivent dans les quartiers urbains de la province de Muyinga, au Nord-est du pays. L’objectif est de les remettre dans les deux camps de réfugiés que comptent les provinces de Muyinga et de Ngozi.

Cette activité de la police a déjà ciblé 31 personnes de cette communauté dans la seule journée de samedi 10 octobre et ils seraient soupçonnés de collaborer avec hommes armés qui ont mené des attaques dans plusieurs localités du pays il y a quelques semaines ainsi que ceux qui sont basés dans la Sud-Kivu.

Cette rafle n’est pas la première car la semaine dernière, des réfugiés congolais, au nombre de 64, avaient été interpellés dans la capitale politique Gitega et conduits manu militari vers le camps de réfugiés de Bwagiriza, dans la province de Ruyigi, à l’Est du pays. L’administration avait fait savoir qu’il les évacue pour des raisons de sécurité, sans plus de détails.

Il y a quelques temps, les Congolais de cette communauté étaient très présents dans la capitale économique Bujumbura où ils louaient pratiquement toutes les maisons de la zone de Kinindo car ils ne lésinaient pas sur leurs moyens, ce qui attirait beaucoup les gens de Kinindo qui avaient des maisons à louer. J.M.

Burundi - Environnement

Le Burundi se joint à l’Afrique pour l’élimination progressive des amalgames dentaires

Bujumbura, le 12 octobre 2020 (Net Press). Le 13 octobre de chaque année, l’Alliance Mondiale pour une dentisterie sans Mercure, en collaboration avec les ONGS africaines, dont "PES", Propreté, Environnement et Santé, représenté par son Président et Représentant Légal Monsieur Jean Donatien Nshimirimana, commémorent cette journée.

Le thème retenu pour cette année 2020 est ainsi libellé "Afrique, soit la locomotive du changement que tu désires pour la dentisterie mondiale". Mais, suite à la crise sanitaire prévalant au niveau de toute la planète - terre provoquée pr la pandémie Covid-19, la célébration de cette journée devra être la plus simple possible en vue de respecter toutes les mesures déjà prises par les autorités sanitaires compétentes. Le partage des activités de cette journée sera axé par voie médiatique en vue de sensibiliser, informer certains groupes à risque élevé, d’éviter d’obtenir les amalgames dentaires quand cela est possible et approprié.

Ces groupes qui peuvent être plus à risque d’effets nocifs potentiels sur la santé comprennent : les femmes enceintes et leurs fœtus en développement ; les femmes qui envisagent de tomber enceintes ; les femmes allaitantes, leurs nouveau-nés et nourrissons ; les enfants, en particulier ceux de moins de six ans ; les personnes de maladies neurologiques préexistantes comme le sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson ; les personnes ayant une fonction rénale altérée et les personnes ayant une allergie au Mercure ou à d’autres composantes de l’amalgame dentaire.

En effet, l’amalgame dentaire est un mélange de Mercure et d’alliage en poudre d’argent, de l’étain et du cuivre. L’amalgame libère de petites quantités de mercure au fur et à mesure du temps. Bien que les faibles niveaux de vapeurs de mercure ne soient généralement pas nocifs pour la plupart de gens, ces personnes à risques élevés peuvent être à risques accrus des effets néfastes pour la santé.

Ces incertitudes chez les patients les plus vulnérables sont les raisons pour lesquelles aujourd’hui, il est recommandé aux personnes qui peuvent être à haut risque par rapport aux effets néfastes sur la santé de l’exposition au Mercure d’utiliser les alternatives sans Mercure aux amalgames dentaires tels que les résines composites et les remplissages de ciment inomère en verre. Non aux Amalgames dentaires "Mercure". D.N.

Burundi - Comptabilité

Deux employés de l’Abp incarcérés au service national des renseignements

Bujumbura, le 12 octobre 2020 (Net Press) . Deux comptables de l’agence burundaise de presse (Abp), Liboire Samandari et Mmadame Désirée Ntaconayigize, sont incarcérés depuis vendredi 9 octobre au service national des renseignements (SNR) pour enquête sur le détournement de plus de 20 millions de Fbu par mois depuis 2013, selon une source sous couvert d’anonymat.

Selon la même information, la somme détournée, alors qu’elle est destinée à tout le personnel, est estimée a plus d’un milliard et demi de Fbu. Pour s’enquérir de cette situation, la rédaction a contacté quelques éléments journalistes de l’Abp, sous couvert d’anonymat, qui ont confirmé l’information. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi