Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

15 octobre 2020

Kayanza, le 15 octobre 2020 (Net Press) . Il s’appelait Zachée Nzeyimana, âgé de 26 ans, il était veilleur d’une boutique dans la localité de Gitaramuka, commune et province de Kayanza, au Nord du pays. Il a été tué par des bandits vers 3 heures du matin avant que ces derniers n’accédent à la boutique qu’ils venaient de dévaliser.

Une personne suspecte, du nom de Pierre Nzisabira, a été arrêtée pour des raisons d’enquêtes. En procédant à une fouille-perquisition, la police a trouvé une partie de l’argent volé chez sa maîtresse. Des instruments de musique subtilisés dans une église ont été également trouvés chez la dame et Pierre Nzisabira a reconnu les avoir volés.

C’est pour cette raison que même cette femme l’a rejoint au cachot de Kayanza. L’on signalera que ce voleur avait été libéré jeudi de la semaine dernière, le 8 octobre, accusé là aussi de vols des biens des voisins. La police a décidé de chercher d’autres bandits qui œuvrent avec lui pour anéantir définitivement cette bande.

Dans la province de Ruyigi, à l’Est du pays, la police a mis la main sur un groupe de bandits qui ont volé une moto. Des sources sur place, la police du commissariat provincial de Ruyigi a intercepté un groupe de bandits qui ont volé une moto de type Yamaha, d’une valeur de 15 millions Fbu, appartenant au mouvement catholique, "Chiro Burundi".

Selon nos sources, la moto flambant neuf a été interceptée sur la colline Bukeye, en commune Kibago, de la province de Makamba, au Sud du pays. Cette dernière allait être vendue en Tanzanie et selon nos informations, ces bandits se sont volatilisés dans la nature. La moto a été remise au responsable du mouvement catholique, Chiro Burundi en province de Ruyigi.

Des sources concordantes indiquent que des bandits pullulent sur la frontière tanzano –burundaise et trompent régulièrement la vigilance des forces de l’ordre et de sécurité pour voler des objets précieux ainsi que des vache qu’ils revendent aussitôt après au pays de John Pombe Magufuli. N.R.

Burundi - Tanzanie - Réfugiés

Des Burundais continuent à rentrer en provenance de la Tanzanie

Nduta, le 15 octobre 2020 (Net Press). De sources concordantes, au moins 939 réfugiés burundais qui étaient jusqu’ici basés en Tanzanie ont regagné leur pays ce matin. Des bus en provenance du lieu d’exil ont pris la direction du Burundi avec à bord ces réfugiés qui vivaient dans les différents camps de réfugiés en Tanzanie.

Certains parmi eux ont pu exprimer leur joie de rentrer chez eux après tant d’années d’exil, trois ou quatre ans selon les cas. Ils devraient être dépistés avant qu’ils poursuivent leurs chemins ou alors qu’ils soient confinés. L’on se souviendra que lors de la découverte récente d’autres cas de Covid-19 ans notre pays, sur 15 cas recensés, 14 étaient importés des pays limitrophes ou lointains. N.B.

Burundi - Jordanie - Coopération

La princesse de Jordanie reçue en audience par la première dame burundaise

Bujumbura, le 15 octobre 2020 (Net Press). La princesse de Jordanie est en visite officielle dans notre pays depuis hier. Elle s’est entretenue ce matin par la première dame de notre pays, Angéline Ndayishimiye. Les deux dames ont échangé sur le renforcement du système de cantines scolaires, la lutte contre la malnutrition pour les enfants de 0 à 59 mois, ce qu’elles ont appelé "Malnutrition zéro".

Elles ont également évoqué le développement de la santé mère - enfant ainsi que l’appui à l’association des premières dames d’Afrique. L’audience terminée, les deux personnalités ont rendu visite à l’école fondamentale de la commune Kabezi, dans la province de Bujumbura, où le système de cantine scolaire fonctionne normalement.

Elles ont apprécié cette activité car l’effectif d’abandon scolaire diminue sensiblement. C’est pour cette raison que la première dame du pays, Angéline Ndayishimiye, a demandé aux élèves rencontrés de travailler beaucoup afin d’avoir de bons résultats à la fin de l’année scolaire, une suggestion acceptée par les enfants. Ch.N.

Burundi - Economie

Le gouvernement pour l’autonomisation économique des femmes

Bujumbura, le 15 octobre 2020 (Net Press) . En marge de la célébration de la journée dédiée à la femme rurale, qui a eu lieu au palais des arts et de la culture dans la capitale économique Bujumbura, la ministre de la solidarité, genre et droits de l’homme, Imelda Sabushimike, appelle les intervenants en matière de l’autonomisation économique des femmes à agir.

La ministre a appelé les intervenants en matière de l’autonomisation économique des femmes à soutenir davantage le travail des femmes, encourager le travail associatif pour accroître la production. Selon des estimations de l’Onu, les femmes rurales représentent un quart de la population mondiale et moins de 20% des propriétaires terriens sont des femmes.

La ministre dit que si les femmes des zones rurales disposaient du même accès aux actifs agricoles, à l’éducation et au marché que les hommes, la production agricole pourrait être augmentée et le nombre d’individus souffrant de la faim pourrait diminuer d’environ 100 à 150 millions de personnes.

Imelda Sabushimike laisse entendre qu’il s’agit d’une occasion de sensibiliser les intervenants en matière de l’autonomisation économique des femmes, à soutenir davantage le travail des femmes, les encourager à se tenir toujours debout pour aller de l’avant, encourager le travail associatif pour accroître la production et l’entrepreneuriat et renforcer la solidarité entre les membres des associations ainsi que la cohésion nationale.

Signalons que cette journée est célébrée le 15 octobre de chaque année. Pendant quatre jours, des œuvres produites par des femmes rurales seront exposées au palais des arts dans la capitale économique Bujumbura. Le gouvernement du Burundi fait appel aux intervenants dans le domaine du développement de la femme de redoubler d’efforts. La femme rurale quant à elle demande aux femmes qui font partie des organes de prise de décision de faire entendre leur voix. J.M.

Burundi - Transport

Les motards se plaignent dans la capitale politique

Gitega, le 15 octobre 2020 (Net Press) . La moto est le principal moyen de déplacement dans la ville de Gitega, mais les motards se plaignent du fait que, à leurs yeux, on leur exige beaucoup de contributions, ajoutées aux taxes ainsi que des achats obligatoires de nouveaux gilets.

Très en colère, ces conducteurs de motos qualifient ces mesures de "vol organisé" car il leur est demandé de payer un montant de 20.000 Fbu pour l’achat d’une pièce de gilet, un montant de 5.000 Fbu pour une taxe communale ainsi que le paiement de 500 Fbu pour le fonctionnement de l’association de motards du Burundi, Amotabu.

Ils sont d’autant plus fâchés que l’on ne peut pas résister contre ces mesures car dans ces conditions, l’on doit payer une amende de 2000 Fbu en plus des sanctions imposées par des Imbonerakure membres du département de sécurité de l’Amotabu. Les responsables locaux de l’Amotabu rejettent cependant ces accusations.

Pour eux, certains des motards sont poursuivis par l’office burundais des recettes pour irrégularités des documents. D’autres, plus malins, possèdent des documents destinés aux affaires et promenades mais utilisent leurs motos à transporter des personnes et ce, à dessein, ce qui est contre la loi en matière de transport de personnes.

Malgré cela, les motards demandent une réunion en assemblée générale extraordinaire aux responsables de l’Amotabu pour qu’ensembles, ils éclaircissent certaines choses. Mais jusqu’ici, la réunion n’a pas encore eu lieu, selon nos sources en provenance de la capitale politique Gitega. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi