Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

16 octobre 2020

Cibitoke, le 16 octobre 2020 (Net Press) . Un corps sans vie d’un enfant d’une année a été retrouvé tout près de la rivière Rusizi dans la matinée de ce 15 octobre. Selon des informations à notre disposition, il s’est noyé dans un canal d’irrigation de Nyakagunda, dans la commune de Rugombo, province de Cibitoke, au Nord-est du pays.

Dans la soirée d’hier, un autre cadavre d’un homme d’une trentaine d’années a également été retrouvé sur la colline Mparambo II, de la commune Rugombo, dans cette même circonscription provinciale. Il présentait des signes d’une personne qui a été assassinée ailleurs car personne ne l’a identifié et dans le voisinage, l’on n’enregistre pas de pertes en vies humaines.

Les services de la croix rouge et la police de la protection civile ont enlevé le corps qui commençait à s’abîmer et l’a conduit à la morgue de l’hôpital de Cibitoke pour attendre que les siens se manifestent. La police et l’administration ne connaissent pas encore le mobile ni les auteurs du crime. J.M.

Burundi - Tanzanie - Sécurité

La Tanzanie et le Hcr se penchent sur la situation des droits des réfugiés burundais

Mtendeli, le 16 octobre 2020 (Net Press) . Une équipe du Hcr et de la commission tanzanienne des droits de l’homme se trouve dans le camp de réfugiés de Mtendeli où elle enquête depuis deux semaines sur 8 cas de Burundais réfugiés qui ont été enlevés dans ce camp et qui se sont retrouvés dans des prisons du Burundi.

L’on saura que ces réfugiés qui sont rentrés sans le moindre consentement de leur part se trouvent dans les prisons de Muramvya, au Centre du pays et de Bubanza, à l’Ouest. Les enquêteurs ont rencontré les membres de leurs familles en toute discrétion et en garantissant aux interviewés la sécurité totale.

C’est ainsi que ces personnes ont appelé au téléphone les détenus pour s’entretenir pendant plus ou moins 15 minutes. Ils ont indiqué qu’ils sont bien portants mais qu’ils ne savent pas comment ils sont arrivés dans ces prisons, ni celui ou ceux qui leur a amené. Cette équipe doit sortir un rapport qui pourrait contenir d’autres cas de violations des droits humains commis dans les camps de réfugiés basés en Tanzanie.

Nous apprenons que 4 de ces anciens réfugiés, à savoir Révocatus Ndayishimiye, Saidi Rwasa, Félix Cimpaye et Radjabu Ndizeye sont enfermés dans la prison de Muramvya tandis qu’Anaclet Nkunzimana, Emmanuel Kazigama et deux autres hommes enlevés dans le camps de Nduta, toujours en Tanzanie, sont dans la prison de Bubanza. Ch.N.

Burundi - Droits de l’Homme

Le ministère ayant en charge les droits de l’homme dresse son bilan trimestriel

Bujumbura, le 16 octobre 2020 (Net Press) . Le secrétaire permanent au ministère chargé de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, Ir. Félix Ngendanganya, a animé une conférence de presse dans l’après-midi de ce 15 octobre au sein de ce ministère.

L’intention était de dresser le bilan d’activités réalisées au cours du premier trimestre 2020 - 2021. Selon lui, ces réalisations sont subdivisées en quatre grandes lignes à savoir l’assistance médicale et sociale, la réintégration socio-économique, la promotion du droit de la personne humaine et la promotion de la femme et l’égalité du genre.

D’une façon générale, a informé le conférencier, ce ministère procède à l’harmonisation des textes des institutions de protection sociale pour se conformer au code de protection sociale qui a été promulgué par le chef de l’Etat au mois de mai de cette année. En autre, il doit faire face aux aléas climatiques qui se sont abattus sur certaines localités du pays, au problème lié à la prise en charge totale des enfants comme besoins urgents.

Il convient de signaler que la mise en œuvre du plan d’action du premier trimestre de juillet –septembre 2020 est intervenue dans un contexte particulier où le Burundi venait de se doter de nouvelles institutions issues des élections. Les autres contraintes ont été notamment la réinstallation /relocalisation des PDIs de Gatumba ; l’intensification des missions de suivi opérationnel des activités de réintégration durable dans les provinces Cibitoke, Rumonge, Makamba et Bujumbura.

Le ministère a poursuivi les visites dans les lieux de privation de liberté, la rédaction des rapports sur la situation du droit de l’homme au Burundi, l’informatisation de la Mutuelle de la fonction publique, l’intensification des efforts dans la recherche des produits pharmaceutiques pour les affiliés de la MFP. Telles sont les contraintes rencontrées par le ministère, a conclu le secrétaire permanent. N. R.

Burundi - Santé

L’association burundaise des chirurgiens se réunit en congrès annuel

Bujumbura, le 16 octobre 2020 (Net Press) . L’association burundaise des chirurgiens s’est retrouvée hier en congrès annuel autour du thème "Urgences chirurgicales". Au début de la réunion ; ils ont fait une table ronde sur la chirurgie et le covid -19.

L’association est déterminée à répondre au défi du manque de clients des chirurgies de district. Alors que la norme minimale recommandée par l’Oms est de 10 chirurgies pour 100 mille habitants, le Burundi ne compte que 0,2% de chirurgiens pour 100 mille habitants, cela montre qu’il y a un grand besoin de chirurgiens en ce qui concerne les soins chirurgicaux pour la population burundaise. En 2015, l’association burundaise des chirurgiens s’est donné la mission de former sur place dans les hôpitaux des spécialistes en chirurgie.

Comme le congrès se tient dans un contexte particulier de pandémie du covid-19, les membres ont échangé sur les urgences de chirurgies. Selon le président de l’association des chirurgies, le professeur Vénérant Barendegere, l’hôpital roi Khaled et l’hôpital militaire de Kamenge ont sept candidats en formation. Il signale également que depuis 2015, deux lauréats ont terminé leur formation alors qu’un autre va terminer cette année. Il a ajouté que l’association compte poursuivre l’accréditation d’autres hôpitaux et d’autres formateurs pour assurer la formation des chirurgiens avec un titre de chirurgiens reconnus internationalement.

Le ministre de la sante publique et de lutte contre le Sisa, Dr. Thaddée Ndikumana, a salué le programme de formation des chirurgiens sur place et dans les hôpitaux, ceci parce que la formation des spécialistes à l’étranger a fait qu’il y ait des fuites de cerveaux burundais. D’où un manque de clients des chirurgies de districts au Burundi.

A cette occasion, le ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida a réitéré le soutien du gouvernement du Burundi pour la formation des chirurgiens de districts pour combler le vide. Il a rassuré les membres de l’association de la collaboration de ce ministère dans l’accréditation des hôpitaux afin d’accroitre le nombre des spécialistes en chirurgie, précisant que cette formation vient en appui aux programmes classiques de chirurgie déjà existants au niveau du ministère de la santé.

Il a dit également que pour qu’il y ait un bon départ de programme de formation de la chirurgie de district, le ministère a mis en place une équipe composée des cadres du ministère de la santé et des membres de l’association burundaise des chirurgiens pour élaborer un plan stratégique de formation des médecins de districts. Il a recommandé à cette équipe de se mettre au travail et de lui présenter le fruit du travail dans les meilleurs délais. N. B.

Burundi - Belgique - Société

"Belgique : première rencontre entre le roi et la fille biologique de son père", dixit Rfi

Bruxelles, le 16 octobre 2020 (Net Press). La nouvelle princesse de Belgique, son altesse royale Delphine de Saxe-Cobourg, a bataillé pendant de longues années pour être reconnue par son père, le roi Albert II, qui a régné en Belgique de 1993 à 2013. Elle a rencontré ce jeudi son demi-frère, le roi Philippe. C’est une première.

« Une rencontre chaleureuse », c’est ainsi que le roi Philippe et sa demi-sœur, la princesse Delphine, ont qualifié leur première entrevue. C’était au château de Laeken, l’une des propriétés de la famille royale. Une rencontre qui intervient après des années de procédure judiciaire, dont l’épilogue est intervenu il y a une quinzaine de jours.

La cour d’appel de Bruxelles avait alors reconnu Delphine comme membre de la famille royale. Elle a désormais le droit de porter le patronyme de Saxe-Cobourg et bénéficie du titre de princesse.

« C’est le roi des Belges qui est à l’initiative de cette rencontre », précise le palais royal. Une rencontre de trois heures « pour apprendre à se connaitre » ont expliqué Philippe et Delphine dans un communiqué commun accompagné d’une photo.

L’attitude du roi Philippe tranche avec celle de son père. Albert II, qui a tout fait pour nier cette paternité, mais qui a dû reconnaître les preuves de l’analyse ADN imposée par la justice, n’a pas de contact avec Delphine, sa fille légitime, née d’une relation extra-maritale en 1968. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi