Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 4 janvier 2021
|Trois personnes tuées en province en province de Bururi

Burundi - Sécurité2 janvier 2021
|"Le cahier de ménage a une validité de plus d’un an", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité1er janvier 2021
|La sécurité garantie dans tout le pays dans la nuit du 31 décembre 2020 au 1er janvier 2021

Burundi - Sécurité31 décembre 2020
|Une perte de vie humaine suite à une embuscade tendue sur la colline de Buhoro

Burundi - Sécurité30 décembre 2020
|Un adjoint du chef de colline tué par des hommes non encore identifiés

Burundi - Sécurité29 décembre 2020
|Un officier militaire se fait attaquer dans Gatunguru

Burundi - Sécurité 28 décembre 2020
|Un corps d’un cardiologue retrouvé sans vie en province de Ruyigi

Burundi - République Centrafricaine - Sécurité26 décembre 2020
|Décès de trois militaires burundais en République Centrafricaine

Burundi - Sécurité25 décembre 2020
|Découverte macabre dans la commune de Bukeye

Burundi - Sécurité24 décembre 2020
|Plus de 160 litres de boissons prohibés déversées en province de Mwaro !

Burundi - Sécurité 23 décembre 2020
|Un corps sans vie retrouvé à Rumonge

Burundi - Sécurité22 décembre 2020
|Un policier soupçonné de viol reste impuni, la population dénonce...

Burundi - Sécurité 21 décembre 2020
|Une personne tuée au centre-ville de Gitega

Burundi - Sécurité19 décembre 2020
|Les forces de défense et de sécurité présentent leurs vœux au couple présidentiel

Burundi - Sécurité18 décembre 2020
|Un jeune homme arrêté pour collaboration avec des bandes armées

Burundi - Sécurité Routière17 décembre 2020
|Trois morts dans un accident de roulage dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

27 octobre 2020

Rumonge, le 27 octobre 2020 (Net Press) . Nous sommes dans la nuit de samedi à dimanche 25 octobre sur la colline de Gasenyi, de la commune de Buyengero, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Un habitant, un certain Valentin Ndyibingoye, en Fab, vit avec sa famille et 15 vaches.

Selon des informations en provenance de cette entité, cet homme aurait refusé d’intégrer le parti de l’Aigle, ce qui aurait poussé des jeunes soupçonnés d’être des Imbonerakure, de le soupçonner de collaborer avec des groupes armés qui grouillaient dans la région il y a quelques semaines.

Ces jeunes auraient tenté de le "corriger", mais il l’aurait su avant qu’ils ne se présentent, d’où il a choisi de vivre en clandestinité. les assaillants se seraient donc introduits dans son étable où ils ont empoisonnés 15 vaches. Sa femme et ses 3 enfants avaient également été arrêtés et subi un interrogatoire en vue de donner des renseignements sur lui. Ch.N.

Burundi - Politique

Le camp de Jacques Bigirimana donne des éclaircissements sur la situation au sein de ce parti

Bujumbura, le 27 octobre 2020 (Net Press) . Une lettre émanant de 12 personnes du comité politique du Fnl, des représentants du parti dans les provinces, qui accusait le président de cette formation politique d’occuper toutes les fonctions au détriment des autres, lui demandait tout simplement d’organiser un congrès extraordinaire pour qu’il y ait changement des dirigeants du parti.

La rédaction a contacté le président de cette formation politique qui lui a recommandé de contacter la secrétaire nationale pour de plus amples détails. Celle-ci a précisé que la lettre a été rédigée par 12 membres et que par après, deux se sont retirés. Or, selon cette source, le comité politique de ce parti compte 60 personnes.

Or, le règlement de ce parti précise que le congrès ordinaire ou extraordinaire est convoquée par le président du parti et à défaut, par les deux tiers des membres du comité politique. Or, cet effectif atteint 40 personnes et non 12. En outre, les signataires de la lettre ont utilisé de fausses signatures, ce qui une infraction de faux et usage de faux.

La troisième accusation que le parti impute à ces signataires c’est qu’ils ont calomnié le président du parti, d’où l’infraction de trahison. C’est dans ce contexte que ces personnes ont été punies par le parti Fnl. A la question de savoir si le président ne touche pas à de l’argent du parti, la secrétaire nationale a présenté la trésorière nationale, une autre dame qui a affirmé que le président ne connaît même pas le compte du parti. J.M.

Burundi - Commerce

Salon d’emballage organisé par Agence de promotion et d’investissement (Api)

Bujumbura, le 27 octobre 2020 (Net Press) . Sous le haut patronage du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement, Déo Guide Rurema, l’agence de promotion et d’investissement (Api) a organisé un salon de l’emballage au parais des arts et de la culture dans la matinée ce 27 octobre 2020.

Dans un point de presse présenté par le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement, ce dernier est revenu sur l’état de mise en œuvre du décret réglementant les sachets et emballages en plastique au Burundi.

Dans son allocution, le ministre Rurema a fait savoir que le problème du plastique est actuellement à l’« agenda de presque tous les pays du monde en général et au Burundi en particulier. Les sacs et les sachets en plastique sont pour la plupart d’usage unique et jetés n’importe où. Leur présence dans un milieu donné provoque sa pollution. »

« Pour faire face à cette situation, un décret N°100/099 portant interdiction de l’importation, de la fabrication, de la commercialisation et de l’utilisation des sachets et d’autres emballages en plastique a été mis en place le 8 aout 2018. », a-t- il ajouté.

Quant à l’application, on a mis une ordonnance ministérielle conjointe n°750/540/710/1510 le 12 octobre 2020. Cette ordonnance va permettre la mise en application du décret n°100/099 d’aout 2018.

Il a clôturé son point de presse en interpellant l’administration et les forces de l’ordre de leur prêter main forte pour la stricte application de cette mesure en vue de sauvegarder la santé humaine et l’environnement. N.B.

Burundi - Commerce

Pourquoi la flambée du prix du pain

Bujumbura, le 27 octobre 2020 (Net Press). Le pain est un aliment couramment consommé dans notre pays, principalement dans les milieux urbains. D’où une expression populaire : « je vais chercher du pain » pour dire que l’on va au boulot pour pouvoir vivre.

La rédaction a tendu le micro aux différents vendeurs du pain dans des kiosques à pain dans la zone de Kanyosha, de la commune urbaine de Muha, dans la capitale économique Bujumbura, où on observe des modifications des prix du pain sur leurs portes, ils nous ont dit que le prix a changé parce que la farine a été revue à la hausse.

D’après les commerçants de la farine de Kanyosha, que la rédaction a approchés, la farine est revue à la hausse comme tous autres produits alimentaires. Car disent-il, « une partie de la farine que nous consommons est produite au Burundi tandis qu’une autre vient de l’étranger. » Ils pensent que la hausse généralisée des prix est due au covid-19 qui est à l’origine de la fermeture des frontières. Ch.N.

Burundi – Travail

Des grognes au centre national de technologie alimentaire !

Bujumbura, le 27 octobre 2020 (Net Press) . Quelques employés du centre national de technologie alimentaire qui ont requis l’anonymat et entretenus par la rédaction, clament haut et fort que leur masse salariale est désastreuse et demandent l’amélioration de leurs salaires en condition du cout de la vie actuelle.

Selon nos sources, un chauffeur touche à la fin du mois dix-sept mille francs, un agent du niveau humanités générales et techniques, son salaire est fixé à 42.000 Fbu au moment où un cadre empoche 92 000 Fbu. Ils demandent à la direction de ce centre l’amélioration de la masse salariale en fonction de la cherté de la vie actuelle.

Un agent de ce centre sous couvert d’anonymat indique qu’un poste de chauffeur de direction de ce centre est vacant depuis un an, mais le preneur reste introuvable suite à ce problème de salaire jugé par les agents de ce centre de "dangereusement bas". D.N.

Burundi - Santé

Mise en place d’une nouvelle ordonnance ministérielle sur les frais de dépistage du covid-19

Bujumbura, le 27 octobre 2020 (Net Press) . C’est hier qu’une ordonnance ministérielle conjointe a été signée par trois ministres, celui de la santé publique et de lutte contre le sida, le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire ainsi que le ministre ayant les finances dans ses attributions.

La présente ordonnance ministérielle comporte 8 articles qui précisent les modalités et les frais de dépistage du covid-19 pour les étrangers et pour les nationaux, pour ceux qui rentrent ou alors ceux qui veulent voyager. Elle vient de modifier l’ordonnance qui avait été mise en vigueur au mois de septembre de cette même année. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi