Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité1er janvier 2021
|La sécurité garantie dans tout le pays dans la nuit du 31 décembre 2020 au 1er janvier 2021

Burundi - Sécurité31 décembre 2020
|Une perte de vie humaine suite à une embuscade tendue sur la colline de Buhoro

Burundi - Sécurité30 décembre 2020
|Un adjoint du chef de colline tué par des hommes non encore identifiés

Burundi - Sécurité29 décembre 2020
|Un officier militaire se fait attaquer dans Gatunguru

Burundi - Sécurité 28 décembre 2020
|Un corps d’un cardiologue retrouvé sans vie en province de Ruyigi

Burundi - République Centrafricaine - Sécurité26 décembre 2020
|Décès de trois militaires burundais en République Centrafricaine

Burundi - Sécurité25 décembre 2020
|Découverte macabre dans la commune de Bukeye

Burundi - Sécurité24 décembre 2020
|Plus de 160 litres de boissons prohibés déversées en province de Mwaro !

Burundi - Sécurité 23 décembre 2020
|Un corps sans vie retrouvé à Rumonge

Burundi - Sécurité22 décembre 2020
|Un policier soupçonné de viol reste impuni, la population dénonce...

Burundi - Sécurité 21 décembre 2020
|Une personne tuée au centre-ville de Gitega

Burundi - Sécurité19 décembre 2020
|Les forces de défense et de sécurité présentent leurs vœux au couple présidentiel

Burundi - Sécurité18 décembre 2020
|Un jeune homme arrêté pour collaboration avec des bandes armées

Burundi - Sécurité Routière17 décembre 2020
|Trois morts dans un accident de roulage dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Archives

 

 

 



Burundi - Justice

Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

10 novembre 2020

Bujumbura, le 10 novembre 2020 (Net Press) . Il a été organisé ce matin une visite dans les enceintes du ministère de la justice et garde des sceaux, situé dans les locaux de l’ancienne présidence de la République, pour ceux qui veulent acheter aux enchères les biens des détenus accusés d’avoir tenté de renverser les institutions en 2015.

Selon un communiqué émanant de ce ministère, la vente aux enchères de ces biens vise à les protéger d’une éventuelle détérioration et pour qu’ils servent d’intérêt au pays. Nous apprenons que cette procédure se poursuivra jusque ce samedi 14 novembre 2020. L’on saura que la presse n’a pas été autorisée à se rendre sur place pour voir le déroulement de cette procédure.

Une chose a été remarquée, il y avait beaucoup de monde lors de l’exposition des biens de l’Ong Maison Shalom dirigée par Marguerite Barankitse dite Maggy. Ceux qui étaient sur place ont senti que la plupart de ceux qui étaient là étaient des curieux car une opinion très persistante a demandé aux Burundais de ne pas acheter ces biens, rappelant que ceux qui ont acheté des biens en 1972 viennent de les rendre, presqu’un demi siècle plus tard. J.M. 

Burundi - Commerce

Les documents de commerce sont obligatoires pour les vendeurs de Kayanza

Kayanza, le 10 novembre 2020 (Net Press) . Cela a été dit au cours d’une réunion que l’office burundaise des recettes (Obr), a organisée avec les commerçants de Kayanza ce lundi 9 novembre 2020. L’office burundais des recettes a mis en garde les commerçants de Kayanza qui ne disposent pas d’identification fiscale et du registre de commerce dans la réunion avec les administratifs locaux, les membres de force de l’ordre et les commerçants.

Les autorités de l’Obr pointent du doigt les commerçants qui travaillent sans documents, une accusation rejetée par ces derniers qui accusent à leur tour les fraudeurs avec la complicité de certaines autorités.

Pour un commerçant qui n’a pas voulu passer par quatre chemins, certains autorités facilitent les fraudeurs mais tout ça est mis sous le dos des commerçants. C’est impossible de traverser la frontière avec des produits frauduleux sans une couverture des autorités, une hypothèse soutenue par tous les commerçants qui avaient répondu présents à la réunion.

Signalons que Kayanza partage une frontière commune avec le Rwanda, d’où ces fraudes et un commerce prospères. L’organe de l’Obr dit qu’il va tout faire pour suspendre la fraude et compte entamer des investigations sur les autorités dénoncées pour que ces dernières soient punies. Cependant, l’Obr n’ignore pas que la lutte contre la fraude sur frontière est presqu’impossible, allusion faite à la commune de Giteranyi, en province de Muyinga, au Nord-est du pays. N.B.

Burundi - Economie

De l’éclairage viré vers la malversation !

Bujumbura, le 10 novembre 2020 (Net Press) . La Chaussée du peuple Murundi, cet axe routier était équipé de poteaux photovoltaïques, ce qui laisse entendre que cet axe routier était éclairé jusqu’au centre-ville de Bujumbura. Par manque de mesures d’amortissement, ces poteaux photovoltaïques sont en panne, d’où une opinion parle de l’éclairage viré vers la malversation économique.

Selon un de nos interlocuteurs, l’Etat du Burundi avait engagé une somme colossale pour l’éclairage de cette chaussée qui, jadis, à cause de son obscurité, était devenu le théâtre du banditisme poussé à outrance. De surcroit selon nos sources, l’installation de ces poteaux photovoltaïques qui a couté énormément à la trésorerie de l’Etat n’a pas été accompagnée par des mesures d’amortissement de ces poteaux voltaïques aujourd’hui en panne.

Le même interlocuteur se demande de pourquoi cette panne bascule sous le silence de la mairie de Bujumbura. Une opinion pense que ceux qui ont gagné ce marché n’étaient bien outillés pour ce genre d’éclairage, les attributaires des marchés publics se contentant à percevoir des pots de vin au lieu d’œuvrer pour l’intérêt national. N.R.

Burundi - Ouganda - Economie

Faillite d’une microfinance des réfugiés, l’heure est au règlement des comptes

Kampala, le 10 novembre 2020 (Net Press) . Une microfinance créée en 2016 au camp de réfugiés de Nakivale, en Ouganda, par des réfugiés majoritairement burundais, est tombée en faillite, selon des informations émanant des mêmes réfugiés affiliés à cette institution financière.

Lors de sa création en 2016, chacun des affiliés, une trentaine au total, devait placer deux millions de shillings ougandais et en 4 ans, le montant des actions s’était élevé à plus de 50 millions de shillings de ce pays. L’on signalera que parmi les affiliés, il y avait également quelques Rwandais, Ethiopiens et Ougandais.

L’équipe de gestion de ladite mocrifinance a été limogée car elle est soupçonnée de mauvaise gestion, voire de détournement des fonds. Les autres réfugiés sont désolés car de cette institution financière, ils recevaient des crédits qui leur permettaient de vivre et d’entreprendre dans leur vie au quotidien. N.R.

Burundi - Usa - Politique

Premier geste fort du nouveau président américain Joe Biden !

Minneapolis, le 10 novembre 2020 (Net Press) . Après avoir gagné les élections présidentielles, le nouveau président américain, Joe Biden, n’a pas attendu que Donald Trump reconnaisse sa victoire pour qu’il commence ses premières démarches de président élu. Il vient de poser un geste qui n’a pas laissé l’opinion nationale et internationale indifférente.

En effet, il vient de demander pardon, agenouillé, au fils en bas âge de Georges Floyd, cet afro-américain âgé de 46 ans qui a été tué par un policier blanc en date du 25 mai 2020. Il avait été arrêté et interpellé en début de soirée et accusé d’avoir acheté des cigarettes avec un faux billet de 20 dollars américains.

Il avait refusé de reprendre ce billet et la police en a profité pour l’accuser d’être affreusement saoul et sans contrôle de lui-même. C’est dans ce contexte qu’il a été violenté par des policiers, dont Derek Chauvin, qui arrivait pour un renfort et qui a appuyé son genou sur la nuque de la victime pendant 8 minutes 46 secondes, ne laissant aucune chance de survie à l’Américain noir.

Donald Trump de plus en plus isolé

Le président Donald Trump s’est refusé de reconnaître la victoire du candidat démocrate Joe Biden, d’où il a été lâché, dans un premier temps, par son propre camp et maintenant, à l’intérieur de son foyer. Mélania Trump, son épouse, a invité son mari de président sortant à reconnaître la victoire de son rival et à soutenir plutôt le démocrate pour l’intérêt supérieur des Etats-Unis.

Ce dernier tente cependant d’entraîner les républicains dans sa croisade judiciaire et va jusqu’à bloquer la mise en place d’un processus de transition. Sur les réseaux sociaux, on voit des Américains, Blancs et Noirs, qui s’amusent à boxer une grande poupée au visage de Donald Trump, ce qui veut démontrer que son peuple en avait marre. D.N.

Burundi - Mali - Nécrologie

ATT, l’ancien président du Mali décédé en Turquie

Ankara, le 10 novembre 2020 (Net Press) . Amadou Toumani Touré, ancien président du Mali, né le 4 novembre 1948 à Mopti, vient de mourir en Turquie ce 10 novembre 2020 en Turquie, à l’âge de 72 ans. Il a dirigé son pays du 8 juin 2002 jusqu’au 22 mars 2012, il est présenté comme un militaire et un homme d’Etat du Mali.

Dans son pays, il est considéré comme une grande figure de l’histoire politique récente du Mali qui vient de s’éteindre. Il avait été opéré au cœur, une intervention à laquelle il n’a pas pu survivre. Cette information a été livrée par sa famille car il avait été évacué de Bamako par un vol régulier, accompagné d’un médecin.

Mais la réalité du pouvoir en Afrique est compliquée. En effet, malgré les fleurs qui ont toujours été lancées envers cet homme de stature panafricaine, il a été obligé de vivre quelques années en exil, plus précisément au Sénégal, accusé de maux qui rongeaient le pays après son départ. Il avait regagné son pays suite aux pressions des populations sur lé régime qui était aux affaires à l’époque. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi