Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Burundi - Sécurité Routière - Nécrologie25 janvier 2021
|Mise en terre d’un ancien cadre du Cndd-Fdd fauché par un accident de la route

Burundi - Sécurité23 janvier 2021
|Explosion de deux grenades au marché de city market

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne tuée au centre-ville de Gitega

21 décembre 2020

Gitega, le 21 décembre 2020 (Net Press) . Un certain Vincent Mvuyekure a été tué au moyen d’un coup de poignard dans le cœur par sa femme ce dimanche 20 décembre vers 20 hoo. L’irréparable a été commis au quartier Magarama, en province de Gitega, au Centre du pays. Selon nos informations, la victime a été tuée pour n’avoir pas donné de ration alimentaire.

L’auteure de ce crime a été interpellée et transférée manu militari vers le cachot du commissariat provincial de la police de Gitega pour les premières enquêtes. Son dossier devrait ensuite être transmis au parquet de la République de Gitega, qui, à son tour, va statuer sur le procès de flagrance.

Au Nord du pays, dans la province de Kayanza, plus précisément dans la commune de Butaganzwa, les autorités administratives parlent d’une sécurité qui est en général bonne mais qui, parfois, est troublée par des vols dans les champs de maïs et d’ivresse. L’on déplore une personne qui est décédée le 19 décembre car il était en état d’ébriété et au moment où il a tenté de rentrer, une forte pluie s’est abattue sur lui et il en est décédé.

Les mêmes autorités demandent aux populations d’être plus vigilantes en ce qui concerne ce banditisme et d’éviter l’enivrement, surtout en cette période de fin d’année, pour leur sécurité d’abord, mais également pour ne pas trop dépenser ensuite car nul n’ignore que la gestion du mois de janvier suite aux dépenses de Noël et du nouvel an. N.R.

Burundi - Sécurité Maritime

Quatre moteurs de bateaux de pêche volés...

Rumonge, le 21 décembre 2020 (Net Press) . C’était la nuit de samedi à dimanche 20 décembre que quatre moteurs ont été volés dans les eaux du lac Tanganyika, précisément à Karonda, en commune et province de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

Les propriétaires de ces bateaux disent que ces voleurs n’ont pas été inquiétés et qu’ils étaient armés. Ils sont venus à bord d’un bateau de couleur jaune, bleu et rouge et ils étaient au nombre de cinq. Ils ont obligé les pécheurs de détacher la machine de la pirogue.

Les propriétaires de bateaux jettent le tort à la police marine qui n’a pas pu intervenir à temps. Ils poursuivent que la police était informée depuis 23 heures mais qu’elle n’a rien fait alors que les mêmes maris lui donne du carburant pour cet effet. Ils s’indigent que la police n’a même pas manifesté l’intention d’intervenir.

Selon les mêmes sources, plus de 15 moteurs de bateaux de pêche ont été volés au cours de cette année. Les moteurs qu’ils ont volés coûtent très chers le prix d’une pièce varie entre 4 et 5 millions de nos francs. Ils sont de bonne qualité, de marque chinoise, de type Yamaha. Les propriétaires concluent en disant que les moteurs prennent un temps suffisamment long avant de leur parvenir, après la commande. N.B.

Burundi - Justice

La nouvelle équipe de la cour constitutionnelle a prêté serment

Bujumbura, le 21 décembre 2020 (Net Press). Dans l’une de ses dépêches antérieures, la rédaction avait mentionné la mise en place d’une nouvelle équipe de la cour constitutionnelle avec à sa tête, l’ancien procureur général de la République, Valentin Bagorikunda. Cette équipe a prêté serment aujourd’hui pour un mandat de 8 ans à l’hémicycle de Kigobe.

Selon des informations recueillies sur place, ils juraient devant Dieu, le président de la République et le peuple burundais fidélité à la constitution du Burundi et charte de l’Unité nationale, en toute indépendance et impartialité, après quoi, ils ont apposé leurs signatures pour confirmer ce qu’ils venaient de dire.

L’on saura qu’à côté du président de la République, du vice-président et du premier ministre, il y avait également des parlementaires, des hauts cadres du ministère de la justice et garde des sceaux ainsi que ceux du ministère de la défense nationale et des anciens combattants. L’on saura enfin que l’adjoint du nouveau président de la cour constitutionnelle est l’ancien ministre de la défense nationale, Emmanuel Ntahomvukiye. N.R.

Burundi - Politique

Il y a 20 ans, un membre du gouvernement s’en prenait violemment à Net Press

Bujumbura, le 21 décembre 2020 (Net Press) . En date du 21 décembre 2000, le conseil des ministres s’est réuni, dirigé par l’ancien président de la République, aujourd’hui défunt, le major Pierre Buyoya. Ce dernier venait de faire signer l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi au mois d’août de la même année et cherchait à piloter la première tranche de transition qui devait commencer l’année suivante.

Pour question d’opération de charme, le conseil des ministres décida d’octroyer une gratification à tous les fonctionnaires de l’Etat à la fin de l’année, mais la mesure n’a pas été portée à la connaissance de l’opinion, avec intention de surprendre agréablement les bénéficiaires du 13ème mois. Pendant le weekend qui a suivi le conseil des ministres, un reporter de Net Press a rencontré par hasard un colonel en état d’ébriété au restaurant-bar "L’Archipel" qui lui en a fait écho cette visée du gouvernement.

Le ministre des finances de l’époque s’est alors fait inviter, le 26 décembre, sur les antennes de la radio et télévision nationales et s’en est pris violemment à l’agence en ligne Net Press. Pour lui, le pays venait de sortir d’une impasse économique causée par l’’embargo de trois ans imposé contre le Burundi et que le gouvernement ne pouvait pas trouver d’argent à donner aux fonctionnaires.

Il a poursuivi que Net Press est un organe de presse qui ne vit que des mensonges et qui le fait sciemment pour déstabiliser les institutions. A ses yeux, les autorités habilitées devraient sanctionner cet organe de presse conformément à la loi pour qu’il change de méthode de travail à l’avenir.

Les fonctionnaires de la commune de Ngagara, au Nord de la capitale Bujumbura, étaient convaincus que le gouvernement allait donner cet argent aux fonctionnaires mais que suite aux révélations de Net Press, il allait changer d’avis. Ironie du sort pour le ministre, dans son discours à la Nation, le président Pierre Buyoya annonça la bonne nouvelle de gratification à tous les fonctionnaires, mais ce n’était plus une surprise agréable car l’information était déjà connue. Le ministre contrarié par son patron ne se présenta à son service que le 6 janvier de l’année suivante.

Pour revenir sur le cas de l’ancien président Pierre Buyoya, ce n’est plus une nouvelle, il est décédé le 17 décembre dernier alors qu’il était évacué d’urgence en France. Selon le journal Iwacu, sa famille a décidé de l’enterrer provisoirement au Mali à une date qu’elle devrait annoncer ultérieurement. J.M. 

Burundi - Usa - Politique

"Trump aurait envisagé de déclarer la loi martiale pour renverser les résultats de l’élection, selon la presse", dixit Rfi

Washington, le 21 décembre 2020 (Net Press). Le président américain s’entête toujours dans son refus de reconnaître sa défaite. Au point d’envisager la loi martiale pour renverser les résultats de l’élection. C’est ce que révèle la presse américaine.

L’idée aurait été évoquée lors d’une réunion à la Maison Blanche, en fin de semaine dernière. C’est ce que rapporte le New York Times. Le quotidien explique que Donald Trump s’entretenait avec ses conseillers, ses avocats ainsi que son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn. C’est ce dernier qui aurait suggéré le recours à la loi martiale, déclenchant de vifs échanges avec les conseillers de Donald Trump.

Selon le New York Times, Mark Meadows, le chef de cabinet de la Maison Blanche ainsi que Rudy Giuliani, le propre avocat de Donald Trump, se seraient vivement opposés à cette idée.

Ils se seraient également opposés à la volonté du président de confier à Sidney Powell une enquête sur les allégations de fraude électorale. L’avocate, qui fait partie de l’équipe légale de Donald Trump, s’était notamment illustrée en suggérant que Hugo Chavez était derrière la défaite du président républicain ; alors que le dirigeant vénézuélien est décédé en 2013.

Apparemment, les deux camps auraient même échangé des insultes. Sidney Powell et Michael Flynn auraient accusé les conseillers du président de l’abandonner et de ne pas le soutenir dans sa quête pour renverser les résultats.

Des informations démenties sur Twitter par Donald Trump qui a une nouvelle fois accusé la presse américaine de rapporter de fausses informations. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi