Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique8 juin 2021
|Le Burundi commémore pour la première fois la journée nationale du patriotisme

Burundi - Sécurité Routière - Société7 juin 2021
|Un véhicule abîmé dans un accident de roulage avec une vache

Burundi - Sécurité 5 juin 2021
|Makamba : Quatre jeune accusés d’extorsion interpellés en commune Kibago

Burundi - Sécurité4 juin 2021
|Des enfants trouvent la mort dans le sud du pays

Burundi - Sécurité3 juin 2021
|Une personne tuée par des personnes non encore identifiées en commune Bukemba

Burundi - Sécurité 2 juin 2021
|Une personne tuée lors d’un accident de roulage en province de Bubanza !

Burundi - Sécurité 1er juin 2021
|Trois personnes tuées en province de Kayanza et de Cibitoke

Burundi - Sécurité 31 mai 2021
|Une cache de bandits qui bascule sous le silence de la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi - Kenya - Politique 29 mai 2021
|Le président de la République du Burundi attendu au Kenya !

Burundi - Sécurité 28 mai 2021
|Trois corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Politique27 mai 2021
|Audience à la présidence de la République

Burundi - Sécurité 26 mai 2021
|Explosion de grenades sur Bujumbura, deux morts et des blessés, selon la police

Burundi - Rwanda - Sécurité25 mai 2021
|L’armée burundaise dément formellement une information des réseaux sociaux

Burundi - Sécurité 24 mai 2021
|Six personnes mortes dans la noyade en province de Muyinga

Burundi - Onu - Génocide22 mai 2021
|Le Burundi vote contre la responsabilité de protéger et de prévenir le génocide

Burundi - Sécurité21 mai 2021
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité20 mai 2021
|Des vols répétitifs de vaches dans la province de Bujumbura dit rural

Burundi - Sécurité19 mai 2021
|"La province de Mwaro devient un hébergement des criminels", dixit un ressortissant

Burundi - Sécurité18 mai 2021
|Trois enfants mordus par un chien en zone Kinama

Burundi - Rwanda - Sécurité 17 mai 2021
|Un rapatrié venu du Rwanda introuvable !

Burundi - Sécurité15 mai 2021
|Une personne d’origine congolaise trouve la mort au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité14 mai 2021
|Des pêcheurs trouvent la mort dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité13 mai 2021
| Plus de 200 maisons détruites et brulées sur la sous colline Nyarure

Burundi - Sécurité12 mai 2021
|La population de Bujumbura, de Mwaro et de Muramvya invitée à garantir et à sauvegarder la paix et la sécurité

Burundi - Sécurité11 mai 2021
|Une personne morte sur la colline Cunyu en province de Cibitoke

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne portée disparue en province de Ngozi !

5 avril 2021

Ngozi, le 5 avril 2021 (Net Press). Il s’appelle Claude Mpabonyabagenzi, ce natif de la commune Giteranyi, en province de Muyinga, au Nord-est du pays. Il venait de rentrer de l’exil au Rwanda avant d’être porté disparu au centre-ville de la province voisine de Ngozi, apprend-on de sources autorisées.

Selon des informations sur place, Claude Mpabonyabagenzi résidait au quartier Muremera, au centre-ville de Ngozi, dans le parage de la résidence des joueurs de l’équipe de football " Le Messager ". fondé par l’ancien président du Burundi, feu Pierre Nkurunziza. Claude Mpabonyumugenzi a été invité au téléphone par son ami pour partager un verre au bistrot dit « Plage », tout près du lycée Don Bosco.

Dans la soirée du 31 mars 2021 vers 18 h 15 minutes, deux jeunes à bord d’un véhicule de type TI à vitres teintées ont fait irruption et l’on enlevé. Depuis, l’on n’a aucune trace de lui. Sa famille biologique, tout comme ses amis l’on cherché dans des maisons carcérales au centre-ville de Ngozi, sans succès.

Pour rappel, Thaddée Nduwimana, connu sous le sobriquet de Kagabo, un natif de la colline Kimenyi, zone Mugomera, commune et province de Ngozi, toujours au Nord du pays, qui était chauffeur avant de fuir et qui venait de rentrer de son exil du Rwanda, projetait de réfectionner et de vendre sa maison construite dans un village de paix sise à Vyerwa, en commune et province Ngozi.

Il a été arrêté en date du 31 mai 2018 alors qu’il commençait a en faire démolir les murs. Il avait été soupçonné d’être un espion pour le compte du Rwanda dont les relations diplomatiques avec le Burundi voisin étaient tendues à l’époque et depuis ce jours, il reste introuvable, comme le confirment nos informations en provenance de cette contrée. N.R.

Burundi - Sécurité

Deux personnes mortes fusillées à Gihinga !

Mwaro, le 5 avril 2021 (Net Press) . Selon l’administrateur de la commune Kayokwe, Honoré Hatungimana, c’était vers 20H30 de ce dimanche 4 avril 2021 sur la colline Gihinga, zone Mwaro, de la commune Kayokw,e dans la province de Mwaro, au Centre du pays, que des coups de feu ont retenti au domicile d’Athanase Mpawenayo, chef de zone Makamba de la commune Rusaka, dans cette même province.

Son fils du nom de Channel Mpawenayo, âgé de 15ans, un écolier en 6eme année primaire de l’Ecofo Mwaro II, ainsi que son domestique prénommé Mechak, âgé de 17ans, n’ont pas eu la chance de survivre à ces attaques nocturnes.

Les deux cadavres ont été évacués à la morgue de l’hôpital Kibumbu. L’administrateur dit que ces criminels ont été poursuivis par les forces de sécurité, mais en vain. Honoré Hatungimana a ajouté que deux hommes ont été saisis pour question d’enquêtes. N.B.

Burundi - Sécurité

"Une fouille-perquisition qui agace", selon les habitants de Ngagara

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press) . Les habitants du quartier III, de la zone Ngagara, en commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique, Bujumbura, ont été réveillés dans la matinée de ce dimanche 4 avril lors de la fête de Pâques par une fouille-perquisition où une armada des policiers avaient encerclé ce quartier.

Une vingtaine de personnes en situation irrégulière ont été interpellés. Les habitants de ce quartier III de Ngagara dénoncent une fouille-perquisition qui est venue perturber la fête de Pâques, d’autant plus que cette opération policière pouvait se faire dans les jours de la semaine.

D’autres sources sous couvert d’anonymat indiquent que lors de cette fouille-perquisition, certains policiers auraient demandé des pots-de-vin à des irréguliers non enregistrés dans des cahiers de ménage. Ceux qui n’ont rien trouvé à donner ont été gardés jusque vers 15 heures. Du côté de la police, l’on évoque un travail de routine tout en rejetant l’hypothèse de la corruption. N.R.

Burundi - Urbanisme

Le travail de bornage du quartier Buyenzi est un travail qui ne pose pas d’inquiétude

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press) . C’est une affirmation de Salomé Nibigira, directeur du cadastre qui déclare que le travail qui est en train de se réaliser dans le quartier Buyenzi devrait être quotidien afin de mettre à jour le plan cadastral des villes.

Salomé Nibigira dit que le nouveau bornage permet d’identifier les nouvelles maisons, mais également de localiser ceux qui bâtissent dans des espaces verts où dans les zones riveraines du lac et des rivières. Dans ce cas, c’est le rôle de l’urbanisme de prendre les mesures en consultant les plans actualisés de cadastres.

A la question de savoir pourquoi l’on a commencé par la zone de Buyenzi, le directeur a répondu que les travaux devraient commencer dans les deux quartiers de Buyenzi et de Kinindo pour se poursuivre plus tard dans les autres quartiers de la capitale économique pour avoir un plan actualisé. N.B.

Burundi - Droits de l’Homme

Le ministère de l’intérieur lève les sanctions contre une Ong locale

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press) . Au cours d’une conférence de presse tenue ce matin, le directeur exécutif de l’Ong locale "parole et action pour le réveil de conscience et de mentalité" (Parcem), Faustin Ndikumana, a salué la mesure de la levée des sanctions contre son organisation interdite depuis 2019 par le ministère de l’intérieur.

Content de cette décision, Faustin Ndikumana se montre très déterminé à lutter contre la corruption et demande aux autorités habilitées de prendre d’autres mesures positives à l’endroit des associations encore sous sanctions. Il estime que Parcem va contribuer au développement du pays, dans le domaine de lutte contre la corruption et de ses infractions connexes.

Malgré l’interdiction de Parcem, Faustin Ndikumana était resté dans le pays, contrairement à plusieurs représentants d’autres associations de la société civile fermées. Il s’était transformé en expert des questions économiques dans le pays, une activité qui ne l’a pas empêché d’être critique à l’endroit de la politique économique de ce pays comme au temps où son Ong fonctionnait encore. N.R.

Burundi - Politique

L’Avod demande la lumière sur l’assassinat du président Ntaryamira

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press) . A la veille de la commémoration du 27ème anniversaire de l’assassinat de l’ancien président Cyprien Ntaryamira et de ses deux ministres, Bernard Ciza et Cyriaque Simbizi, l’association des veuves et orphelins pour la défense de leurs droits, (Avod), à travers une déclaration rendue publique ce matin, demande la lumière sur l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira et ses deux ministres.

Dans cette déclaration, l’Avod demande que la justice soit faite pour connaitre la vérité sur cette tragédie et que leurs orphelins soient pris en charge, en plus d’une réparation pour les ayant-droits car l’avion était assuré.

L’association des veuves et orphelins pour la défense de leurs droits demande aux pays amis une contribution efficace au traitement de ce dossier, étant donné que ces derniers temps, les relations diplomatiques entre le Rwanda et le Burundi sont en train d’être améliorées.

Une contribution effective des pays de la sous-région et de la communauté internationale serait donc la bienvenue, d’après l’association, pour un bon aboutissement du dossier de la mort du président Cyprien Ntaryamira. L’on saura que depuis l’accident d’avion qui a coûté la vie à deux présidents du Rwanda et du Burundi, le 6 avril 1994, dans le ciel de Kigali, aucune information fiable n’est disponible jusqu’à ce jour sur la véracité des faits. N.R.

Burundi - Confessions Religieuses

Le Burundi se joint au reste du monde pour fêter Pâques

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press) . Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le Nouveau Testament situe au surlendemain de la Passion, c’est-à-dire le « troisième jour ». La solennité, précédée par la Semaine sainte, dernière partie du carême, commence dans la nuit qui précède le dimanche de Pâques, par la veillée pascale.

La fête chrétienne de Pâques plonge ses racines dans la Pâque juive (Pessa’h) qui commémore la sortie d’Égypte du peuple hébreu. Pour les chrétiens, qui reconnaissent en Jésus le Messie, Pâques (avec un s) commémore la résurrection de Jésus, trois jours après la Cène (célébrée le jeudi saint), dernier repas qu’il a pris avec ses disciples le jour de la Pâque juive, la veille de sa Passion (célébrée le dimanche des Rameaux et le Vendredi saint), selon le Nouveau Testament.

Par sa mort et sa résurrection, le Christ, fils de Dieu, rachète l’homme et l’extirpe de l’esclavage du mal et du péché (mystère de la rédemption). Le sens de Pâques est la victoire de la vie sur la mort.

Dans notre pays comme ailleurs, la fête de Pâques qui est célébrée ce dimanche 4 avril 2021 dans différents églises qui croient en Jésus Christ. Dans la zone de Kanyosha, le curé de la paroisse Mère de la Miséricorde, au cours de son homélie, a dit aux chrétiens que Pâques est le fondement de leur croyance car, a-t-il dit, si n’y avait pas eu la résurrection de Jésus Christ, leur foi serait sans fondement. Le curé a demandé aux fidèles d’avoir la foi comme les femmes qui sont allées sur la tombe de Jésus et qui ont apporté une bonne nouvelle aux apôtres et à tous les croyants.

Les populations de cette entité administrative rencontrées parla rédaction de Net Press ont indiqué qu’il n’y a plus moyen de fêter Pâques comme dans le temps. La misère frappe la population et une famille qui parvient à avoir quelque chose à mettre sous la dent remercient le Seigneur. Le temps des fêtes grandioses est révolu.

Néanmoins, les familles dont les enfants ont été baptisés se sont organisées pour trouver quelques moyens pour arroser le sacrement. Cependant, les boissons Brarudi, dont des limonades et des bières Amstel faisaient défaut dans plusieurs bistrots de la zone de Kanyosha, au Sud de la capitale économique Bujumbura. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE