Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Royaume Uni – Sécurité 9 juillet 2021
|Un jeune homme d’origine burundaise tué à Londres

Burundi - Sécurité8 juillet 2021
|Un jeune homme se donne la mort dans la province de Ruyigi

Burundi - Sécurité Routière 7 juillet 2021
|Un mort et huit blessés lors d’un accident de roulage en commune Buhiga

Burundi - Sécurité5 juillet 2021
|Des parlementaires ressortissants de Muramvya pour la sécurité de leur province

Burundi - Sécurité3 juillet 2021
|L’administrateur de la commune Ndava demande aux retraités policiers et militaires de cette commune de faire des patrouilles nocturnes.

Burundi - Sécurité2 juillet 2021
|L’insécurité se fait observer dans plusieurs coins du pays

Burundi - Politique1er juillet 2021
|Le Burundi célèbre son 59ème anniversaire de l’indépendance

Burundi - Sécurité30 juin 2021
|Vers plus d’insécurité dans les provinces de l’intérieur du pays ?

Burundi - Sécurité29 juin 2021
|Un policier tire à bout portant sur sa voisine

Burundi - Sécurité28 juin 2021
|Vol des moteurs à bateaux dans les eaux du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité28 juin 2021
|Et une attaque basculée sous le silence !

Burundi - Sécurité26 juin 2021
|La police offre un spectacle désolant dans la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité25 juin 2021
|Un enfant retrouvé à Rumonge après 3 jours de disparition

Burundi - Sécurité24 juin 2021
|La police sur les trousses des vendeurs de chanvre dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 23 juin 2021
|Après la découverte macabre d’un corps en province de Karusi…., des arrestations !

Burundi - Sécurité 22 juin 2021
|Découverte d’un corps sans vie à Kiyange

Burundi - Sécurité21 juin 2021
|Une personne morte, une autre grièvement blessée au quartier Muyange III à Bukeye

Burundi - Sécurité19 juin 2021
|Un enseignant retrouvé mort au Centre-est du pays

Burundi - Sécurité 18 juin 2021
|Deux personnes tuées dans des circonstances obscures en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 juin 2021
|Deux jeunes retrouvés morts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité16 juin 2021
|Un infirmier se fait assassiner dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité15 juin 2021
|Une personne tuée en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 14 juin 2021
|Une personne tuée et une autre blessée en commune Bukeye

Burundi - Sécurité 12 juin 2021
|Une autorité locale de la province de Makamba échappe de justesse à un assassinat !

Burundi - Sécurité 11 juin 2021
|Un mystère autour du vol en zone de Ngagara !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne d’origine congolaise trouve la mort au Nord-ouest du pays

15 mai 2021

Cibitoke, le 15 mai 2021 (Net Press) . Nous apprenons que dans l’après-midi de ce vendredi 14 mai, un cadavre d’un homme âgé de plus ou moins 70 ans a été retrouvé au bord de la rivière Rusizi, dans la localité de Kabamba, de la colline de Mparambo, dans la commune de Rugombo, de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays.

Selon nos sources, cet homme aurait été tué au moyen d’un poignard et l’on ne connaît pas encore les meurtriers. Comme son corps commençait à se décomposer, l’administration, de commun accord avec sa famille, a décidé de l’enterrer dans cette même localité. Elle informe que des enquêtes ont commencé pour identifier les auteurs de ce crime. Ch.N.

Burundi - Ouganda - Politique

Gitega contourne Kigali pour mieux renforcer les relations avec l’Ouganda

Gitega, le 15 mai 2021 (Net Press) . De retour de la visite à Kampala où il avait pris part à l’investiture du président ougandais, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, a indiqué à la presse que les relations entre les deux pays se portent très bien car les Burundais se rendent en Ouganda pour se ravitailler, tout comme les Ougandais viennent au Burundi pour y chercher des marchandises.

Le chef de l’Etat a souligné qu’un obstacle a surgi dans le bon déroulement de ces échanges, ce qu’il a qualifié d’"ennemi" sans le citer. Pour contourner ce problème, il a souhaité qu’il y ait réfection de la route Burundi - Tanzanie, via la frontière de Kobero, dans la province de Muyinga, au Nord-est du pays, pour que les Burundais et les Ougandais échangent des biens, des personnes et des services sans problème.

Par ailleurs, le président Evariste Ndayishimiye a ajouté que cette route est plus courte, allusion faite à celle qui passe par le Rwanda. Néanmoins, nous apprenons que le rapprochement entre Kigali et Gitega est également une réalité qui va lentement mais sûrement. D.N.

Burundi - Afrique du Sud - Politique

Le parti Anc se met à l’école de l’Uprona en matière de cafouillage

Bujumbura, le 15 mai 2021 (Net Press) . Non satisfait de la radiation de trois gros poissons de l’Uprona, parmi lesquels l’ancien premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, le président de ce parti, Abel Gashatsi, a révoqué hier tous les représentants de cette formation politique en mairie de Bujumbura qu’il a aussitôt remplacés par des éléments qui lui sont fidèles.

Il a limogé les représentants des trois communes qui composent la mairie de Bujumbura ainsi que la secrétaire provinciale dans la même ville de Bujumbura, une telle attitude rappelle une autre présidence de Bonaventure Niyoyankana qui était elle aussi caractérisée par des bras de fer avec les tendances autres que la sienne de cette formation politique.

Une certaine opinion se pose la question de savoir le type de soutien dont dispose Abel Gashatsi qui continue à faire la pluie et le beau temps à sa guise au sein du parti alors que son mandat a expiré le 14 août 2019. Elle est convaincue que le seul apport du vice-président Prosper Bazombanza ne suffit pas, d’où l’on soupçonne une main invisible et externe du parti qui divise davantage cette formation politique.

Mais le grand problème est que le parti de Rwagasore exporte sa mauvaise expérience en dehors du pays. En effet, en Afrique du Sud, l’on sent que le parti au pouvoir a été contaminé par du rififi au sein de la classe politique dirigeante. L’on apprend que la suspension du secrétaire général du parti au pouvoir prend une tournure judiciaire.

Dans un premier temps, l’Anc envoie une lette de suspension à Ace Magashule et en réponse, ce dernier suspend le président Cyril Ramaphosa. La même formation politique demande à Ace Magashule de présenter publiquement ses excuses pour avoir tenté de suspendre le président de la République.

De son côté, le secrétaire général de l’Anc refuse cette offre et demande plutôt à la justice de valider la suspension du président Cyril Ramaphosa. Le parti au pouvoir à Pretoria a compris que le secrétaire général veut entraîner le président de la République dans sa chute et a indiqué qu’il prend note de ce rebondissement et qu’il prépare une réponse pour lundi 17 mai. J.M.

Burundi – Société

De la polémique autour de l’intronisation d’un notable Umushingantahe.

Bujumbura, le 15 mai 2021 (Net Press) . Il s’appelle Alexandre Nsabimana, il est natif de la commune Mukike, dans la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. Il réside dans la zone de Kinindo, en commune urbaine de Muha. Son intronisation comme un notable Umushingantahe prévu ce samedi au lycée international de Bujumbura a été truffé de polémiques.

Tout a commencé vers 12h30, lorsque les notables Bashingantahe du ressort de la zone Kinindo s’ apprêtaient aux cérémonies de l’intronisation d’un certain Alexandre Nsabimana, vite contestée par sa famille biologique, l’accusant d’escroquerie. Une athlète du nom de Francine Niyonizigiye résidant en France lui avait envoyé 11 millions pour lui acheter une parcelle.

Jusqu’aujourd’hui, il n’a ni remboursé l’argent ni acheté la parcelle. L’avocat de la partie demanderesse a intenté un procès contre lui devant la justice depuis 2011 mais jusqu’à présent, rien n’a été fait.

Et dans la même foulée, selon les accusations sur place, des individus comme Richard Ndayirukiye et un Rwandais Musemakweli ont été escroqués par ce dernier et une garantie d’un chèque sans prévisions leur a été décerné. L’affaire est toujours pendante devant la justice. Toujours parmi les accusations, figurent la tentative d’assassinat de son cousin et la partie lésée a engagé cette affaire devant la justice, il est en outre accusé de soutenir la spoliation d’une maison appartenant à son oncle, aujourd’hui occupée par un membre d’une autre famille.

Il était vers 14 hoo, l’affaire a été mise en délibéré par les notables Bashingantahe de Kinindo. Dans une déclaration lue vers 14h 30 minutes par un représentant des Bashingantahe, il apparaît que ces accusations ne sont pas fondées et demande au nouveau Mushingantahe investi d’observer l’intégrité et la cohabitation pacifique, la discrétion et la sagesse. N.R.

Burundi - Société

L’ex terrain de Jabe sera désormais bien nettoyé et servira à l’encadrement des jeunes de ce quartier.

Bujumbura, le 15 mai 2021 (Net Press) . Cela sort d’une décision au terme d’une réunion du conseil d’administration de la commune Mukaza où la présidente de ce conseil demande à ceux qui réparent des véhicules à cet endroit de dégager le terrain et d’enlever tous les déchets afin qu’il serve de jeux et d’encadrement des enfants de ce quartier.

Certains parents qui sont exprimés saluent cette mesure au moment où ce terrain vient de passer plus de 10 ans occupé par des garagistes alors qu’il était destinée aux compétitions des enfants. Ils demandent que ce terrain soit bien aménagé et que de l’éclairage public y soit installé car il sert d’abri pour les bandits qui volent la nuit.

La présidente du conseil d’administration dit que ce terrain permettra la cohésion sociale et aux enfants de s’occuper des jeux au lieu de s’adonner à autres choses. Elle demande aux bienfaiteurs de contribuer pour que ce terrain soit réhabilité et servir à l’encadrement des jeunes de ce quartier. N.B.

Burundi - Commerce

La province de Rumonge de plus en plus isolée

Rumonge, le 15 mai 2021 (Net Press) . La province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, est confrontée ces derniers jours à plusieurs difficultés quasi insurmontables au regard de leurs complexités. En effet, outre que la route nationale n° III Bujumbura - Rumonge ne passe plus, le pont ayant été cassé à Muhuta, une autre route qui relie cette province et celle de Makamba plus au Sud, sur la colline Rukonwe, est elle aussi impraticable.

Ces problèmes s’ajoutent à ceux entraînés déjà par la montée des eaux dans cette province qui est au bord du lac Tanganyika. L’on rappellera que le port de Rumonge est déjà inondé et que des lieux de dépôts des marchandises importées ou à exporter ont été déjà attaqués. L’on a été dans l’obligation de déménager ces services vers des lieux non encore inondés.

Face à tous ces fléaux, la province de Rumonge, jadis des plus riches de ce pays, voit son économie chuter subitement d’autant plus qu’aucune activité n’y est réalisée. Déjà sur les 8 stations d’essence qui y opèrent dans cette province, l’on ne trouve aucune goutte de carburant. Les produits Brarudi font défaut car les véhicules lourds ou chargés ne peuvent pas passer sur le pont de Kirasa détruit il y a une semaine.

La circulation des personnes, des biens et des services est également au ralenti entre les deux provinces du Sud, Rumonge et Makamba, car le prix du transport augmente en conséquence. Pour cela, tous les produits de première nécessité voient leurs prix augmenter de façon exponentielle, à prendre ou à laisser. N.R.

Burundi - Viabilisation

La population de Kirundo centre demande la distribution de ces parcelles

Kirundo, le 15 mai 2021 (Net Press) . Cette population dit que les frais de viabilisation datent de l’année 2013, qu’au moment de la collecte de ces fonds, on leur faisait savoir que c’est une urgence, ce qui les avait poussés à recours à des crédits bancaires dont la somme a été versée à l’agence de la Brb.

L’urbanisme de Kirundo reconnait ces frais de viabilisation et dit que même le plan cadastral est prêt. Le responsable de l’urbanisme qui s’est exprimé déclaré que ces propriétaires doivent néanmoins verser une somme supplémentaire pour le morcellement de ces parcelles car ce dernier exige une somme importante.

La population dit qu’elle a payé ces frais sur base d’une dette contractée et qu’elle a été obligée de contracter un autre ont même pour survivre. Elle demande que ces parcelles puissent être distribuées pour être rétablie dans ses droits. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION