Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 19 juillet 2021
|Un jeune homme porté disparu en zone Nyakabiga

Burundi - Tanzanie – Politique 17 juillet 2021
|Gitega et Dar es Salaam se conviennent sur les échanges des prisonniers !

Burundi - Tanzanie – Politique 16 juillet 2021
|La présidente de la République Unie de Tanzanie accueillie sur le tarmac de l’aéroport par le Vice-président de la République

Burundi - Sécurité 15 juillet 2021
|Ngozi : L’administration met la main sur plus de 1750 litres de boisson prohibée

Burundi - Sécurité14 juillet 2021
|Un corps en extrême décomposition découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité13 juillet 2021
|Des va-et-vient inquiétants au Nord-est du pays

Burundi - Sécurité 12 juillet 2021
|Ntahangwa : La police traque des caches d’armes et des irréguliers au Q6 Ngagara

Burundi - Sécurité10 juillet 2021
|Le curé de la paroisse Muzinda malmené par un policier et le responsable d’une maison de culte

Burundi - Royaume Uni – Sécurité 9 juillet 2021
|Un jeune homme d’origine burundaise tué à Londres

Burundi - Sécurité8 juillet 2021
|Un jeune homme se donne la mort dans la province de Ruyigi

Burundi - Sécurité Routière 7 juillet 2021
|Un mort et huit blessés lors d’un accident de roulage en commune Buhiga

Burundi - Sécurité5 juillet 2021
|Des parlementaires ressortissants de Muramvya pour la sécurité de leur province

Burundi - Sécurité3 juillet 2021
|L’administrateur de la commune Ndava demande aux retraités policiers et militaires de cette commune de faire des patrouilles nocturnes.

Burundi - Sécurité2 juillet 2021
|L’insécurité se fait observer dans plusieurs coins du pays

Burundi - Politique1er juillet 2021
|Le Burundi célèbre son 59ème anniversaire de l’indépendance

Burundi - Sécurité30 juin 2021
|Vers plus d’insécurité dans les provinces de l’intérieur du pays ?

Burundi - Sécurité29 juin 2021
|Un policier tire à bout portant sur sa voisine

Burundi - Sécurité28 juin 2021
|Vol des moteurs à bateaux dans les eaux du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité28 juin 2021
|Et une attaque basculée sous le silence !

Burundi - Sécurité26 juin 2021
|La police offre un spectacle désolant dans la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité25 juin 2021
|Un enfant retrouvé à Rumonge après 3 jours de disparition

Burundi - Sécurité24 juin 2021
|La police sur les trousses des vendeurs de chanvre dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 23 juin 2021
|Après la découverte macabre d’un corps en province de Karusi…., des arrestations !

Burundi - Sécurité 22 juin 2021
|Découverte d’un corps sans vie à Kiyange

Burundi - Sécurité21 juin 2021
|Une personne morte, une autre grièvement blessée au quartier Muyange III à Bukeye

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

Audience à la présidence de la République

27 mai 2021

Bujumbura, le 27 mai 2021 (Net Press) . Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a reçu en audience ce matin François Louncény Fall, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique Centrale. Ce dernier est dans nos murs depuis le 25 mai dernier dans le cadre de la 51ème réunion du comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions sécuritaires en Afrique centrale.

Au terme de cette audience, l’ambassadeur Fall a condamné les attaques à la grenade dans la capitale économique qui ont eu lieu le jour de son arrivée au Burundi. Pour lui, c’est une façon de saper les efforts du régime de Gitega, notamment dans la réconciliation nationale. Il a manifesté sa compassion à l’endroit des populations qui sont inondées par les eaux tout en remerciant le Burundi de sa contribution au maintien de la paix en Somalie et en République centrafricaine.

L’ambassadeur Fall a également soutenu l’engagement du Burundi de retourner sur la scène africaine et internationale pour un réchauffement de la coopération. Il a fait savoir que c’est une troisième visite qu’il vient d’effectuer dans ce pays depuis l’investiture du président Evariste Ndayishimiye.

Rappelons qu’après les assises de Bujumbura, le pays assurera la présidence de ce comité consultatif pendant une période de 6 mois. Des participants avaient afflué massivement sur Bujumbura malgré la crise de la pandémie de la Covid-19. Cependant, les personnes originaires des régions minées par le coronavirus ne comprenaient pas pourquoi la distanciation n’était pas respectée. J.M. 

Burundi - Télécommunication

Le Burundi pour la journée mondiale de la télécommunication

Bujumbura, le 27 mai 2021 (Net Press) . Le 17 mai de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de la télécommunication et de la société de l’information. Le Burundi a été représenté dans ces activités par la ministre ayant en charge la communication et les médias, Marie Chantal Nijimbere

Elle a rendu visite à deux sociétés qui évoluent dans ce secteur et leur a demandé de travailler à la satisfaction de leurs clientèles. Elle a reconnu qu’il y a encore des difficultés et des imperfections, notamment le manque de devises qui font que le taux de couverture est encore faible. Elle a demandé à la banque centrale d’aider dans l’octroi de ces moyens.

Parallèlement à ces activités, les porte-parole des différentes institutions et les responsables des médias sont de leur côté dans la province de Mwaro, au Centre du pays, pour voir dans quelles mesures ils pourraient faire leur le programme national de développement qui s’étend de 2018 à 2027. Il faudrait dire qu’il y a urgence car le programme n’a que 6 ans devant lui.

Pour revenir sur les activités de la ministre Nijimbere dans la salle de La Détente, le thème était "Accélérer la transformation numérique". Dans son discours, elle a dit que le Burundi se joint au monde pour célébrer cette journée qui est célébrée normalement le 17 mai de chaque année depuis 1965.

Chantal Nijimbere a déclaré que nul n’ignore que la technologie de l’information et de la communication constitue un moteur, un levier et un accélérateur du développement. Elle a ajouté que les TIC permettent entre autres d’optimiser les coûts de planification, de production, de distribution et de transport ainsi qu’à l’amélioration du rendement et du bien-être de la population.

Elle a fait savoir qu’en terme de développement économique, les TIC peuvent jouer un rôle stratégique dans les différents secteurs d’activités, plus particulièrement celles qui touchent la majorité de la population comme l’agriculture, les finances, l’industrie, le tourisme, l’éducation, la médecine pour ne citer que cela.

Dans un mot de clôture des activités, le vice-président qui représenté le chef de l’Etat et qui a rehaussé de sa présence ces activités, a remercié la ministère de la communication qui a organisé ces échanges fructueux allant dans le sens de promouvoir le monde des TIC.

Pour lui, c’est un signe éloquent de l’engagement ferme sur l’appui du secteur des TIC pour la promotion de ce secteur au Burundi et au monde entier. Il a remercié le maire de la ville qui était présent et qui a rassuré que la sécurité est bonne malgré les explosions de grenades qui ont été entendues en mairie de Bujumbura mais la situation a été vite maitrisée.

Les opérateurs économiques œuvrant dans les TIC au Burundi comme l’Econet, vietel, BBS, spider net,… étaient représentés et ont dressé leurs doléances comme la suppression de la TVA sur l’exportation de leurs produits, la priorité à l’accession des devises comme l’Etat le fait pour les pharmacies et le carburant…. D.N./N.B.

Burundi - Rwanda - Diplomatie

Evolution en dents de scie des relations diplomatiques entre Gitega et Kigali

Kigali, le 27 mai 2021 (Net Press). C’est ce qui transparaît dans une interview exclusive du président rwandais Paul Kagame à "Jeune Afrique". Il critique l’attitude du Burundi face à la normalisation des relations entre les deux pays et accuse Gitega de vouloir une chose et son contraire.

Cette interview a eu lieu au lendemain d’une attaque au Sud du Rwanda des éléments que Kigali affirme sans tergiversations qu’ils sont venus du Burundi et repliés au même pays après le forfait. L’on saura que le Burundi de son côté, via le porte-parole de l’armée burundaise, le colonel Floribert Biyereke, en a rejeté toute responsabilité.

Malgré toute cette brouille, Kigali reconnaît une avancée avec la nouvelle présidence d’Evariste Ndayishimiye, probablement avec le changement du gouvernement et que le temps a poussé les dirigeants burundais à se poser de bonnes questions. Le président rwandais a déclaré qu’une relation apaisée nous serait plus bénéfique qu’un conflit.

Concernant les putschistes, Paul Kagame a fait entendre qu’il ne peut pas lâcher des personnes qui sont sous la protection de l’Onu, qui n’avaient nulle part où aller et qui sont aujourd’hui traités comme des réfugiés. Il n’entend pas livrer unilatéralement des gens qui sont allés trouver refuge chez lui, a encore affirmé le président rwandais dans les colonnes de "Jeune Afrique".

Il garantit néanmoins qu’aussi longtemps qu’ils seront sur son sol, ils ne pourront s’organiser à partir du Rwanda pour attaquer le Burundi. Et si quelqu’un veut les reprendre pour les remettre au Burundi, il en assumera la conséquence, a déclaré le président rwandais. L’on saura que le Rwanda abrite plus de 50.000 réfugiés, d’après les chiffres du Hcr. N.R.

Burundi - Commerce

Gitega donne la lumière sur la pénurie du sucre en mairie de Bujumbura

Bujumbura, le 27 mai 2021 (Net Press) . Le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Pierre Nkurikiye, à partir du quartier Mutakura, de la zone Cibitoke, en commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la mairie de Bujumbura, a déclaré, dans un point de presse de ce 26 mai, qu’une usine de piratage de vin de banane sise à Mutakura est la cause de la pénurie du sucre.

Pierre Nkurikiye a fait savoir que cette maison utilise une quantité de sucre capable de causer la pénurie de ce produit en mairie de Bujumbura. Une opinion s’indigne de ces propos car le sucre ne peut pas manquer alors que les autorités savent pourquoi les populations n’en trouvent pas suffisamment.

En outre, il a tenu des propos humoristes arguant que la pénurie du sucre a commencé par la société sucrière du Moso, demandant par là au même gouvernement burundais de tout faire pour rénover cette société qui fabrique le produit de première nécessité. N.R.

Burundi - Santé

Le fond des Nations unies pour l’enfance au chevet de la population !

Bujumbura, le 27 mai 2021 (Net Press) . Le fond des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a remis officiellement dans l’après-midi de ce mercredi 26 mai un don des médicaments anti paludisme au carrefour médical du Burundi, Camebu, à hauteur de 614 millions de francs burundais.

Le représentant de l’Unicef au Burundi a déclaré que le paludisme au Burundi en 2020 oscille autour de 4 ,8 millions de cas avec 2735 décès, donc plus de 2,100 (75%) chez les enfants de moins de 5 ans. Il a ajouté que le paludisme frappe douloureusement les femmes enceintes et les enfants.

D’après ce représentant, ce don est venu pour contrecarrer l’avancée dangereuse de cette maladie qui frappe douloureusement le Burundi. Presqu’au même moment, l’organisation mondiale de la santé (Oms) a offert à cette société des matériels pour le dépistage de la pandémie Covid 19. N.R.

Burundi - Mali - Politique

Au Mali, la junte libère le président et le premier ministre de transition démissionnaires

Bamako, le 27 mai 2021 (Net Press) . L’ex-président Bah N’Daw et l’ex-chef du gouvernement Moctar Ouane avaient été arrêtés ce lundi 24 mai par les militaires responsables du coup d’État du mois d’août 2020. Suite à des pressions régionales et internationales, ces deux personnalités ont été relâchées, une information confirmée par les membres de leurs familles. N.R.

Burundi - France – Rwanda - Coopération

Le président français Emmanuel Macron en visite au Rwanda

Kigali, le 27 mai 2021 (Net Press) . Le président français, Emmanuel Macron, a atterri dans la matinée de ce jeudi à l’aéroport international de Kanombe où il a été accueilli à sa descente d’avion par le ministre rwandais des affaires étrangères, Vincent Biruta.

L’objet de sa visite est le réchauffement diplomatique entre Kigali et la France et le reste de l’Afrique comme il l’a annoncé sur son compte tweeter.

Le président français a été accueilli par la suite par son homologue rwandais, Paul Kagame. Après un bref entretien, les deux hommes se sont rendu au mémorial de génocide des Tutsi, sis à Gisozi, dans la capitale Kigali, préoù ils ont déposé des gerbes de fleurs.

Nombreux observateurs sur place au Rwandais estiment que le président français va profiter de cette occasion pour faire un mea-culpa sur l’implication de son pays dans le génocide des Tutsi en 1994 car, selon le rapport Duclerc rendu public en mai 2020, la France était au courant des préparatifs du génocide des Tutsi au Rwanda depuis 1990 et qui a emporté plus d’un million des Tutsi et de Hutu opposés audit génocide. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION