Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Burundi - Sécurité 6 septembre 2021
|Burundi mairie : Trois personnes tuées en zone Kinindo !

Burundi – Sécurité Routière4 septembre 2021
|Accident de roulage à Ngozi

Burundi - Sécurité 3 septembre 2021
|De l’exode rural qui a tourné mal !

Burundi - Sécurité 2 septembre 2021
|Une prière nocturne qui fait grincer les dents !

Burundi - Sécurité1er septembre 2021
|Une personne tuée en province Kayanza

Burundi - Politique31 août 2021
|Le président Ndayishimiye s’entretient avec la jeunesse de la mairie de Bujumbura

Burundi – Politique30 août 2021
|Une personne tuée en province de Rutana

Burundi - Sécurité28 août 2021
|Un corps d’une septuagénaire retrouvé sans vie à Bubanza

Burundi – Sécurité27 août 2021
|Un policier détenu au cachot du commissariat de Vyanda

Burundi - Sécurité 26 août 2021
|Une personne tuée en province de Muramvya !

Bururi - Sécurité25 août 2021
|Une personne enlevée retrouvée agonisant à Gitega

Burundi – Sécurité24 août 2021
|Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

Burundi - Sécurité23 août 2021
|Un sexagénaire tué en zone Rugazi

Burundi – Sécurité21 août 2021
|La capitale politique sous le choc des incendies

Burundi – Sécurité20 août 2021
|La population de Kayanza terrorisée par des chiens errants

Burundi - Sécurité 19 août 2021
|Une tentative avortée d’arrestation d’un militaire !

Burundi - Sécurité 18 août 2021
|Une personne tuée en commune Giheta

Burundi - Sécurité 17 août 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Gitega !

Burundi – Sécurité 16 août 2021
|Bujumbura Mairie : Un officier de l’armée burundaise se serait suicidé en zone Kinama

Burundi - Sécurité 14 août 2021
|Une personne tuée en province de Ngozi !

Burundi - Sécurité13 août 2021
|Cibitoke : Deux présumés rebelles arrêtés en commune Buganda !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne tuée en province de Cibitoke

15 juin 2021

Cibitoke, le 15 juin 2021 (Net Press) . Il s’appelle Gabriel Mbuzukongira, il est âgé de 69 ans, il a été tué dans la nuit de ce lundi 14 juin sur la colline Ruvumera, de la zone Kiramira, dans la commune de Rugombo, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays par des éléments non encore identifiés. Nous apprenons que deux personnes suspectes ont été interpellées par la police pour une enquête y relative.

Selon les témoignages de sa veuve, ses meurtriers ont troué le mur où se localise la chambre conjugale et la victime a été attaquée à la machette. Il a trouvé mort sur le champs et selon ces mêmes propos, les auteurs de ce crime se sont vite volatilisés dans la nature avant qu’il n’y ait intervention de qui que ce soit.

Son entourage affirme que la victime entretenait de bonnes relations avec les voisins, d’où il ne peut pas saisir les motifs qui seraient à la base de son élimination physique. Il demande à la police de tout faire pour arrêter l’insécurité qui augmente d’un cran dans cette province frontalière à la fois du Rwanda et de la Rd Congo.

Au moment nous mettons sous presse, nous apprenons qu’un ménage situé au quartier Karera, au centre-ville de la capitale politique Gitega, a été la cible d’une attaque à la grenade, une invasion qui est à l’origine de deux personnes blessées. Des sources sur place indiquent que l’engin a été lancé à travers la fenêtre de la chambre conjugale.

Des informations sur place indiquent que cette attaque serait liée à des conflits de concubinage. Une femme qui vivait dans de telles conditions a été arrêtée pour des mobiles d’enquêtes, apprend-on de sources en provenance de Gitega. N.R.

Burundi - Justice

Les mineurs détenus dans le centre de détention de Rumonge transférés à l’Est du pays

Rumonge, le 15 juin 2021 (Net Press) . Ce mardi 15 juin 2021, 51 mineurs qui étaient détenus dans un centre de détention de Rumonge, au Sud-ouest du pays, ont été transférés au centre de détention de Ruyigi, à l’Est, suite à l’écroulement du mur de la clôture dudit centre depuis la fin du mois de mai.

L’autorité de l’Ong "Famille pour Vaincre le Sida, "FVS/ Ami des enfants" trouve inconcevable que ces enfants soient incarcérés dans les prisons pour adultes. Signalons que ces mineurs vivaient jusqu’à présent dans la prison de Mutambara. Malgré cela, Fvs estime que le suivi des dossiers de ces enfants, tout comme la poursuite des formations déjà entamées, seront perturbés.

Cette Ong demande que ce centre soit vite réhabilité pour que ces mineurs retrouvent rapidement leurs conditions de vie dans la province de Rumonge. N.B.

Burundi - Politique

Le gouverneur de Bururi demande aux natifs de promouvoir le développement de leur province

Bururi, le 15 juin 2021 (Net Press) . Ce discours a été tenu par le gouverneur de la province de Bururi, le colonel Léonidas Bandenzamaso, lors de l’ouverture d’un centre de santé privé « Ubuntu village life » ce lundi 14 juin 2021. Ce dernier a été créé par l’association des natifs de la commune Mugamba, soutenue par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burundi.

Dr Alexis Nizigiyimana, qui a été à l’origine de la construction de ce centre, a remercié l’ambassadeur du pays de Joe Biden qui a rehaussé de sa présence ces activités et a fait savoir que 20 jeunes, 10 filles et 10 garçons, bénéficieront d’une formation en anglais dans les domaines de l’agriculture et de l’administration pendant une période de 6 mois. Alexis Nizigiyimana a ajouté qu’une deuxième formation sera organisée dans le domaine de la transformation agro-alimentaire.

Pour ce qui est du nouveau centre, Alexis Nizigiyimana a déclaré que cette commune Mugamba a déjà accueilli 100 femmes qui ont mis au monde et 1000 autres bénéficié d’un test d’échographie ainsi que d’autres patients qui ont bénéficié des traitements divers.

Il n’a pas manqué d’évoquer aussi les défis que connaît ce centre. C’est notamment la location des immeubles ainsi que l’espace de fonctionnement réduit. Il a indiqué cependant que le gouvernement de Gitega vient de lui doter une superficie de 7ha pour ériger ses propres locaux.

L’ambassadeur des Etats-Unis de son côté, a affirmé que le gouvernement américain ne ménagera aucun effort pour soutenir le Burundi dans tous les projets de développement. Le gouverneur de la province Bururi demande aux natifs de Bururi d’entreprendre des projets de développement de leur province.

La population de la commune Mugamba pousse un ouf de soulagement au regard de la réduction de la distance qu’elle parcourait auparavant pour se faire soigner. N.B.

Burundi - Société

Gitega s’exprime à l’occasion de la célébration de la journée de l’enfant africain

Bujumbura, le 15 juin 2021 (Net Press) . A travers une déclaration rendue publique ce matin par l’inspecteur général au ministère de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, Célestin Sindibutume a évoqué un progrès satisfaisant en ce qui concerne la protection des enfants.

L’inspecteur Sindibutume a fait savoir que le gouvernement du Burundi connaît un progrès satisfaisant en ce qui concerne la protection des enfants tant sur le plan légal, politique qu’institutionnel depuis l’adoption de la charte africaine. Il en veut pour exemple l’adoption de la protection de l’enfant, la mise sur pied de la police des mineurs, les initiatives communautaires de prise en charge des enfants vulnérables, la réinsertion en situation de rue et des mendiants, la création de trois centres de rééducation des mineurs en conflit avec la loi pour une justice adoptée aux enfants ainsi que la mise en place du forum national des enfants du Burundi.

Célestin Sindibutume a déclaré que le thème proposé pour cette année est « 30 ans après l’adoption de la charte, accélérer la mise en œuvre de l’agenda 2040 pour une Afrique digne des enfants » et ajoute que la célébration de cette journée aura lieu en date du 16 juin 2021 à Maramvya, en commune de Mutimbuzi, dans Bujumbura, au site « Sobel » qui héberge un bon nombre d’enfants victimes d’inondations survenues récemment.

Rappelons que cette commémoration de la journée de l’enfant africain en date du 16 juin de chaque année a été décidée par l’Union africaine au terme de la résolution CM/RES1290, une occasion de garder en souvenir le massacre des enfants de Soweto en 1976 ayant manifesté simplement pour revendiquer leur droit à l’éducation. C’était du temps du régime d’Apartheid en Afrique du Sud.

Sur un micro trottoir de la rédaction, nos interlocuteurs font savoir qu’un bon nombre d’enfants croupissent dans la précarité et citent les enfants en situation de la rue en provenance de la zone Buterere, en commune urbaine de Ntahangwa, qui pullulent au centre-ville de Bujumbura pour mendier à tout passant

Ce phénomène passe parfois sous le silence coupable du ministère de la solidarité, des autorités civiles et policières, sauf pour les enfants qui tentent de voler les biens de ces responsables administratifs et policiers. L’on saura qu’il y a deux semaines, un jeune drogué basé dans la rue, sur le boulevard Patrice Lumumba, tout près du palais des arts et de la culture, s’était approché d’un véhicule d’on officier qui achetait des médicaments à la pharmacie vétérinaire "Bolena".

L’officier qui se sentait agacé par ce jeune homme a ordonné à ses agents de transmission de l’embarquer et de le conduire dans les cachots du bureau spécial de recherche dans la zone de Buyenzi. Des gens qui ont assisté à la scène avaient indiqué que de tels enfants ont plutôt besoin d’une rééducation de la part du gouvernement et non des emprisonnements. N.R.

Burundi - France – Justice - Politique

L’ex-président Nicolas Sarkozy auditionné au procès Bygmalion

Paris, le 15 juin 2021 (Net Press) . Il est absent depuis le 20 mai et le début du procès du financement de sa campagne de 2012. Ce mardi 15 juin, Nicolas Sarkozy sera à la barre face au tribunal. L’ancien président français devra s’expliquer comme prévenu sur le dépassement des dépenses de sa campagne de 20 millions d’euros et devra répondre à cette question principale : comment pouvait-il ignorer de tels dépassements ?

C’est une audition très attendue. Poursuivi pour financement illégal de campagne électorale, Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir laissé filer les dépenses malgré plusieurs alertes sur les risques de dépassement du plafond légal pour une campagne présidentielle. Un dépassement payé par l’UMP grâce à de fausses factures.

Pour sa défense, Nicolas Sarkozy a toujours affirmé que, trop occupé par sa campagne et sa fonction de président de la République, il n’avait pas le temps de se plonger dans les comptes et assure n’avoir jamais été alerté d’un quelconque dépassement.

L’ancien président accuse par ailleurs Jean-François Copé, alors directeur du parti présidentiel, d’avoir profité de la fraude mise en place. Une version des faits largement démentie par le principal intéressé, mercredi dernier, lors de son audition comme simple témoin. L’ex-président de l’UMP avait même posé la question qui fâche : il faut se demander à qui cela profite ? Nicolas Sarkozy y répondra, peut-être, ce mardi. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION