Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 6 septembre 2021
|Burundi mairie : Trois personnes tuées en zone Kinindo !

Burundi – Sécurité Routière4 septembre 2021
|Accident de roulage à Ngozi

Burundi - Sécurité 3 septembre 2021
|De l’exode rural qui a tourné mal !

Burundi - Sécurité 2 septembre 2021
|Une prière nocturne qui fait grincer les dents !

Burundi - Sécurité1er septembre 2021
|Une personne tuée en province Kayanza

Burundi - Politique31 août 2021
|Le président Ndayishimiye s’entretient avec la jeunesse de la mairie de Bujumbura

Burundi – Politique30 août 2021
|Une personne tuée en province de Rutana

Burundi - Sécurité28 août 2021
|Un corps d’une septuagénaire retrouvé sans vie à Bubanza

Burundi – Sécurité27 août 2021
|Un policier détenu au cachot du commissariat de Vyanda

Burundi - Sécurité 26 août 2021
|Une personne tuée en province de Muramvya !

Bururi - Sécurité25 août 2021
|Une personne enlevée retrouvée agonisant à Gitega

Burundi – Sécurité24 août 2021
|Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

Burundi - Sécurité23 août 2021
|Un sexagénaire tué en zone Rugazi

Burundi – Sécurité21 août 2021
|La capitale politique sous le choc des incendies

Burundi – Sécurité20 août 2021
|La population de Kayanza terrorisée par des chiens errants

Burundi - Sécurité 19 août 2021
|Une tentative avortée d’arrestation d’un militaire !

Burundi - Sécurité 18 août 2021
|Une personne tuée en commune Giheta

Burundi - Sécurité 17 août 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Gitega !

Burundi – Sécurité 16 août 2021
|Bujumbura Mairie : Un officier de l’armée burundaise se serait suicidé en zone Kinama

Burundi - Sécurité 14 août 2021
|Une personne tuée en province de Ngozi !

Burundi - Sécurité13 août 2021
|Cibitoke : Deux présumés rebelles arrêtés en commune Buganda !

Burundi - Sécurité12 août 2021
|Un veilleur de nuit tué dans la province de Bururi

Burundi - Russie - Sécurité11 août 2021
|La Russie déplore la mort d’un étudiant burundais

Burundi - Sécurité10 août 2021
|Un policier tue son frère pour des conflits fonciers

Burundi - Malawi - Sécurité 9 août 2021
|Deux Burundais tués au Malawi

Archives

 

 

 



Ambassade de Belgique au Burundi

Visa pour la Belgique

1er juillet 2021

DERNIER UPDATE

Vous vous déplacez en Belgique et désirez recevoir en direct les conseils sur le covid et autres urgences des autorités compétentes en Belgique ? Inscrivez-vous sur www.be-alert.be

— -

Informations actualisées
Informations sanitaires importantes
Que faire si vous n’avez pas pu voyager avec votre visa Schengen à cause du COVID-19 ?
Informations génériques

Informations actualisées

Sur décision de l’Union européenne, les frontières extérieures de l’Espace Schengen restent temporairement fermées pour des voyages non-essentiels (cliquez ici pour plus d’informations)

SAUF pour quelques catégories (cliquez ici pour la liste exhaustive).

Chaque pays Schengen a défini, sur base des recommandations de l’Union européenne, des catégories plus détaillées et des procédures à suivre. Pour plus d’informations, veuillez contacter les autorités/L’Ambassade du pays de destination de votre voyage.

Entrée en vigueur le 01/07/2021 :

Informations valables pour la Belgique et les Pays-Bas :

1. Levée de l’interdiction de voyage pour les personnes pouvant attester d’une vaccination complète avec un vaccin approuvé par l’Agence européenne des médicaments et dont toutes les doses de vaccin prévues dans la notice ont été administrées depuis au moins 2 semaines avant leur arrivée en Belgique au moyen d’un certificat de vaccination.

2. Liste de voyages étant considérés comme essentiels et autorisés pour les voyageurs non-vaccinés, n’ayant pas la nationalité d’un pays de l’Union européenne ou de la zone Schengen :

1° les voyages professionnels des professionnels de la santé, des chercheurs dans le domaine de la santé et des professionnels de la prise en charge des personnes âgées ;
2° les voyages professionnels des travailleurs frontaliers ;

3° les voyages professionnels des travailleurs saisonniers du secteur agricole et de l’horticulture ;

4° les voyages professionnels du personnel de transport ;

5° les voyages des diplomates, du personnel des organisations et institutions internationales et des personnes qui sont invitées par des organisations et institutions internationales et dont la présence physique est nécessaire pour le bon fonctionnement de ces organisations et institutions, les voyages professionnels du personnel militaire, des forces de l’ordre, des douanes, des services de renseignement, des magistrats, des travailleurs humanitaires et du personnel de la protection civile, dans l’exercice de leur fonction ;

6° les voyages de transit en dehors de la zone Schengen et de l’Union européenne ;

7° les voyages pour des raisons familiales impératives, c’est-à-dire :

les voyages justifiés par le regroupement familial au sens de la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers ;
les visites à un conjoint ou partenaire, qui ne vit pas sous le même toit, dans la mesure où une preuve crédible d’une relation stable et durable peut être fournie ;
les voyages dans le cadre de la coparentalité, y compris un projet de procréation médicalement assistée ;
les voyages dans le cadre des enterrements ou des crémations de parents au premier et au deuxième degré ;
les voyages dans le cadre de mariages civils ou religieux de parents au premier et au deuxième degré ;

8° les voyages professionnels des gens de mer ;

9° les voyages pour des motifs humanitaires, y compris les voyages pour des raisons médicales impérieuses ou la poursuite d’un traitement médical urgent ainsi que pour fournir une assistance à une personne âgée, mineure, vulnérable ou en situation de handicap ;

10° les voyages qui sont liés aux études, y compris les voyages des élèves, étudiants et stagiaires qui suivent une formation dans le cadre de leurs études et des chercheurs ayant une convention d’accueil ;

11° les voyages de personnes qualifiées, lorsque leur travail est nécessaire d’un point de vue économique et ne peut être reporté, y compris les voyages des athlètes professionnels sous statut SHN (sportif de haut niveau) et les professionnels du secteur culturel lorsqu’ils disposent d’un permis unique, ainsi que les journalistes, dans l’exercice de leur activité professionnelle.

Les voyages des personnes qui viennent exercer une activité salariée en Belgique, y compris les jeunes au pair, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu’elles y soient autorisées par la Région compétente (autorisation de travail ou preuve que les conditions d’une dispense sont remplies).

Les voyages des personnes qui viennent exercer une activité indépendante en Belgique, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu’elles y soient autorisées par la Région compétente (carte professionnelle valable ou preuve que les conditions d’une dispense sont remplies).

12° les voyages du conjoint ou du partenaire d’une personne ayant la nationalité d’un pays de l’Union européenne ou de la zone Schengen, dans la mesure où ils vivent sous le même toit, ainsi que les voyages de leurs enfants qui vivent sous le même toit. Les partenaires de fait doivent également fournir la preuve plausible d’une relation stable et durable.

Pour les visas Schengen (visas C) : Si votre voyage correspond à une des catégories susmentionnées, et vous souhaitez obtenir un rendez-vous, veuillez envoyer un email à bujumbura.visa@diplobel.fed.be avec en PDF annexé au mail le formulaire VisaOnWeb complété et des pièces justificatives qui démontrent le caractère essentiel du voyage.

Pour les visas long séjour (visas D)  : Si votre voyage correspond à une des catégories susmentionnées, vous pouvez vous-même prendre rendez-vous en ligne (voir plus bas : Où, quand et comment introduire votre demande de visa ?).

Si votre voyage correspond à une des catégories susmentionnées et vous êtes en possession d’un visa Schengen « de circulation » (à entrées multiples) en cours de validité, veuillez envoyer un email à bujumbura.visa@diplobel.fed.be avec en PDF annexé au mail des pièces justificatives qui démontrent le caractère essentiel du voyage, au moins 7 jours avant le départ prévu. Nous analyserons, sur base des pièces justificatives envoyées, si vous pouvez effectuer votre voyage ou si vous devez introduire une nouvelle demande de visa ou reporter votre voyage.

Aucune autre demande de visa que celles reprises ci-dessus ne peut encore être déposée et aucun autre visa ne peut encore être délivré : tous les rendez-vous réservés antérieurement sont annulés ; il est temporairement impossible de fixer un nouveau rendez-vous.


Informations sanitaires importantes

L’entrée sur le territoire belge est conditionnée à des mesures sanitaires telles que des quarantaines et un/des tests. Vous êtes prié(e) de vous renseigner avant votre départ en consultant le site des Affaires étrangères belges (diplomatie.belgium.be(This hyperlink opens a new window)) et à respecter strictement les consignes qui vous sont imposées par la réglementation belge en matière sanitaire.

Nous attirons également votre attention sur l’obligation de remplir le Passenger Locator Form (https://travel.info-coronavirus.be/fr/public-health-passenger-locator-form)

Pour toute information actuelle, veuillez svp consulter le site suivant : https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages/


Que faire quand vous n’avez pas pu voyager avec votre visa Schengen à cause du COVID-19 ?

Si vous n’avez pas pu utiliser votre visa Schengen à cause de l’épidémie COVID-19 et celui-ci n’est plus valable, vous aurez besoin d’un nouveau visa Schengen. Il n’est pas possible de voyager avec un visa expiré.

Avant toute nouvelle demande de visa, vérifiez via les sources officielles du pays de votre destination et du Burundi qu’il n’y a pas d’empêchement au voyage vers et au séjour à votre destination, et qu’il n’y a pas d’empêchement non plus au retour au Burundi à l’issu du voyage. Consultez le site interactif https://reopen.europa.eu/fr/ de l’Union européenne pour vérifier les restrictions et les liens officiels.

Où, quand et comment introduire votre demande de visa ?
À combien s’élève le handling fee (frais de traitement d’une demande de visa) ?
Quels documents faut-il fournir ?
Renseignements concernant des documents (locaux) spécifiques
Comment suivre votre dossier ?
Représentation Schengen
Contact

1. Où, quand et comment introduire une demande de visa ?

Vous pouvez compléter et imprimer le formulaire de demande de visa sur Visa On Web. Vous pouvez ensuite introduire votre demande de visa signée et accompagnée des documents nécessaires (voir point 3) auprès de l’Ambassade de Belgique à Bujumbura. L’introduction de la demande de visa se fait sur rendez-vous. Le rendez-vous est pris (et modifié si nécessaire) en cliquant sur le bouton "création d’un rendez-vous" en bas de page du formulaire complêté dans Visa On Web. Veuillez vous présenter au moins 10 minutes avant l’heure de rendez-vous à l’Ambassade.

Il est à préciser que conformément le Code Communautaire des visas, les demandes doivent être introduites maximum 6 mois et minimum 15 jours avant le départ envisagé.

Notre Ambassade à Bujumbura est compétente pour traiter les demandes de visa de ressortissants burundais ainsi que de personnes séjournant au Burundi avec un visa long séjour. Les Congolais de la région du Kivu peuvent soumettre leurs demandes de visa auprès de notre Ambassade à Kinshasa (kinshasa.visa@diplobel.fed.be), soit auprès de notre Ambassade à Kigali (kigali.visa@diplobel.fed.be). Veuillez contacter ces Ambassades au préalable afin de prendre connaissance de la procédure à suivre ainsi que des documents à soumettre.

Les questions concernant les visa ne sont répondues que par e-mail. Vous pouvez les envoyer à bujumbura.visa@diplobel.fed.be.

Il est impératif que vous transmettez un numéro de téléphone et une adresse mail correcte sur votre formulaire de demande de visa. En effet, l’Ambassade doit pouvoir communiquer avec vous si nécessaire.

2. À combien s’élève le handling fee (frais de traitement d’une demande de visa) ?

Le handling fee doit être réglé en liquide, en francs Burundais, lors de l’introduction de la demande de visa au guichet. Veuillez noter que les anciens billets de banque émis avant 2018 ne sont pas acceptés. Merci pour votre compréhension !

Pour un visa de court séjour (C), le handling fee standard s’élève à 200.000 BIF ou l’équivalent de 80 € (Tarifs consulaires(This hyperlink opens a new window)). Les enfants de moins de 6 ans ne paient pas, tandis que les enfants entre 6 et 12 ans paient 100.000 BIF ou l’équivalent de 40€.

Pour un visa de long séjour (D), le handling fee s’élève à 450.000 BIF ou bien l’équivalent de 180 €, payable en liquide lors de l’introduction du dossier (Tarifs consulaires(This hyperlink opens a new window)). Une redevance additionnelle est due pour le traitement de certaines demandes de visa D. Dans ce cas, il vous sera demandé de produire une preuve de paiement de cette redevance parmi les pièces de votre dossier de demande. Si vous n’apportez pas la preuve du paiement de la redevance lorsque vous introduisez votre demande, celle-ci sera considérée comme irrecevable.

Veuillez tenir compte du fait que le handling fee devra être payé au moment de l’introduction de la demande de visa au guichet. Le fait qu’un requérant soit dispensé du paiement du handling fee ne signifie toutefois pas qu’il est automatiquement dispensé du paiement de la redevance supplémentaire.

Certaines exceptions aux tarifs standards de 80 euros pour un visa C et 180 euros pour un visa D existent. Vous pouvez retrouver toutes les informations utiles à ce sujet sur le site web de l’Office des Etrangers.

3. Quels documents faut-il fournir ?

Vous pouvez compléter le formulaire de demande de visa on line en créant un profil sur Visa On Web et prendre connaissance des modalités y relatives sur le site web de l’Office des Etrangers, la seule instance compétente en matière d’accès, de séjour, d’établissement et d’éloignement des étrangers.

Chaque demandeur de visa (visa de court séjour ou de long séjour) et tenu de remplir la Fiche de Données Familiales, qui est à introduire avec sa demande de visa.

Visa de court séjour (= 90 jours maximum)

Vous pouvez trouver la liste des documents qui doivent être présentés sur le site web de l’Office des Etrangers.

Les documents à fournir sont les suivants :

Visa pour affaires ou mission de travail(This hyperlink opens a new window)
Visa pour visite familiale, amicale ou touristique(This hyperlink opens a new window)
Visa pour mission officielle (passeport diplomatique ou de service)(This hyperlink opens a new window)
Visa pour raison médicale(This hyperlink opens a new window)
Visa pour activité religieuse(This hyperlink opens a new window)

Biométrie – Système d’information sur les visas (VIS)

Tous les demandeurs de visa Schengen âgés de plus de 12 ans doivent se présenter en personne pour l’enregistrement des dix empreintes digitales et de leur photo. Ces données seront conservées durant cinq ans dans le VIS. La procédure d’enregistrement des empreintes digitales, qui ne prend que quelques minutes, permet de vous identifier avec certitude comme l’unique titulaire du visa. Elle vous protège de toute falsification ou abus d’identité (p. ex., en cas de vol de votre passeport) et optimise le passage aux frontières. Vous trouverez des informations plus détaillées à ce sujet sur le site de l’Union européenne.

Visa de long séjour (plus de 90 jours)

Pour tout renseignement utile, vous pouvez consulter le site web de l’Office des Etrangers.

L’enregistrement des données biométriques (empreintes digitales et photo) est obligatoire pour tout demandeur de visa agé de plus de 6 ans.

Les dossiers de visa long séjour doivent être composé en trois tas : 1 tas d’originaux + 2 tas de copies de chaque original.

4. Renseignements concernant des documents (locaux) spécifiques

Vous pouvez obtenir un certificat médical auprès de la Maison Médicale, sise à l’Avenue Rwegura, BWIZA (en face de la poste à Buyenzi), Bujumbura (T : +257 22/218929), seule instance agréé par l’Ambassade.

L’extrait du casier judiciaire peut être demandé auprès des autorités locales, à savoir la police locale.

Les documents officiels burundais doivent être légalisés par apostille, qui peut être obtenue auprès du Minsitère burundais des Affaires étrangères. Une fois apostillé, le document est prêt pour utilisation envers la Belgique et ne doit plus être légalisé par l’Ambassade.

5. Comment suivre votre dossier ?

Les Ambassades et consulats généraux de Belgique doivent soumettre certaines demandes de visa pour décision à l’Office des étrangers du SPF Intérieur, la seule instance compétente en matière d’accès, de séjour, d’établissement et d’éloignement des étrangers.

En pareil cas, le numéro de votre dossier vous sera communiqué par l’Ambassade lors du dépôt de votre demande. A partir de ce stade, l’Office des Etrangers est l’unique instance à contacter pour connaître l’état d’avancement de votre dossier.

Muni de ce numéro, vous pourrez vous enquérir de l’état d’avancement de votre dossier auprès de l’Office des étrangers (Boulevard Pacheco 44, 1000 Bruxelles, tél. +32.2.793.80.00, infodesk@ibz.fgov.be). Ce numéro vous permettra par ailleurs d’effectuer cette même vérification sur le site de l’Office des étrangers. En tous cas, l’Ambassade vous informera personnellement de la décision prise concernant votre demande de visa.

6. Représentation Schengen

L’Ambassade de Belgique à Bujumbura représente les pays Schengen suivants, en ce qui concerne la délivrance des visas de court séjour (90 jours maximum) :

NL - les Pays-Bas
LU - le Grand Duché de Luxembourg
FR - la France
DE - l’Allemagne
AU - l’Autriche
CHE - la Suisse
CZ - laTchéquie
SK - la Slovaquie
GR - la Grèce
IT - I’Italie
ES - l’Espagne
PT - le Portugal
SV - la Suède
FI - la Finlande
LT - La Lituanie
LV - la Lettonie
EE - l’Estonie

À Bujumbura, la Belgique représente le Luxembourg pour le traitement des demandes de visa de long séjour (plus de 90 jours).

7. Contact

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous joindre via bujumbura.visa@diplobel.fed.be. L’Ambassade ne répond pas aux questions de visa par téléphone.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION