Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Burundi - Sécurité 6 septembre 2021
|Burundi mairie : Trois personnes tuées en zone Kinindo !

Burundi – Sécurité Routière4 septembre 2021
|Accident de roulage à Ngozi

Burundi - Sécurité 3 septembre 2021
|De l’exode rural qui a tourné mal !

Burundi - Sécurité 2 septembre 2021
|Une prière nocturne qui fait grincer les dents !

Burundi - Sécurité1er septembre 2021
|Une personne tuée en province Kayanza

Burundi - Politique31 août 2021
|Le président Ndayishimiye s’entretient avec la jeunesse de la mairie de Bujumbura

Burundi – Politique30 août 2021
|Une personne tuée en province de Rutana

Burundi - Sécurité28 août 2021
|Un corps d’une septuagénaire retrouvé sans vie à Bubanza

Burundi – Sécurité27 août 2021
|Un policier détenu au cachot du commissariat de Vyanda

Burundi - Sécurité 26 août 2021
|Une personne tuée en province de Muramvya !

Bururi - Sécurité25 août 2021
|Une personne enlevée retrouvée agonisant à Gitega

Burundi – Sécurité24 août 2021
|Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

Burundi - Sécurité23 août 2021
|Un sexagénaire tué en zone Rugazi

Burundi – Sécurité21 août 2021
|La capitale politique sous le choc des incendies

Burundi – Sécurité20 août 2021
|La population de Kayanza terrorisée par des chiens errants

Burundi - Sécurité 19 août 2021
|Une tentative avortée d’arrestation d’un militaire !

Burundi - Sécurité 18 août 2021
|Une personne tuée en commune Giheta

Burundi - Sécurité 17 août 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Gitega !

Burundi – Sécurité 16 août 2021
|Bujumbura Mairie : Un officier de l’armée burundaise se serait suicidé en zone Kinama

Burundi - Sécurité 14 août 2021
|Une personne tuée en province de Ngozi !

Burundi - Sécurité13 août 2021
|Cibitoke : Deux présumés rebelles arrêtés en commune Buganda !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’insécurité se fait observer dans plusieurs coins du pays

2 juillet 2021

Cibitoke, le 2 juillet 2021 (Net Press). Nous apprenons qu’un homme du nom de Samson Minani, âgé de 68 ans, qui vivait dans la commune de Mugina, de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, a mis fin à sa vie à l’aide d’une corde dans son salon ce 1er juillet. Les problèmes de famille seraient à la base de ce suicide.

En effet, selon des informations concordantes, la famille lui a refusé de vendre une partie de la propriété alors qu’il voulait d’abord éponger ses dettes et ensuite se faire soigner une maladie qu’il portait depuis un bon moment. Les autorités administratives locales confirment cette information.

Au Sud du pays, plus précisément dans la localité de Kiremba, de la commune et province de Bururi, une maison a été calcinée hier et le propriétaire n’a rien sauvé des biens qui s’y trouvaient. Les premières informations qui filtrent de Kiremba font savoir que la cause de l’incendie est l’essence qui s’y vendait clandestinement.

Après le forfait, le vendeur frauduleux de l’essence a pris le large vers une destination inconnue, mais l’on apprend que la police le cherche activement. Les autorités locales confirment cette information et demandent aux populations de ne plus s’adonner à des activités du genre au regard d’éventuels risques d’accidents.

Selon nos confrères de l’agence en ligne "Itara Burundi", un certain Bernardin Baserukiye, un mineur récemment libéré par la grâce du président de la République, Evariste Ndayishimiye, a été assassiné le 29 juin à Kivumu, dans la commune de Mugamba, toujours dans la province de Bururi, sur ordre du commissaire Moïse Arakaza alias Nyeganyega.

Nous apprenons enfin que le directeur de la prison de Muramvya, au Centre du pays, Opc1 Télésphore Manirambona, aurait été arrêté après l’attaque meurtrière du 26 juin 2021 dans la commune de Rutegama, qui avait fait plus de 15 morts. Son fusil de service aurait été utilisé par les assaillants dans ce carnage. D.N.

Burundi - Justice

Libération enfin de l’activiste des droits humains Germain Rukuki

Ngozi, le 2 juillet 2021 (Net Press). C’est un ouf de soulagement dans les milieux de défense des droits de l’homme. En effet, Germain Rukuki, activiste des droits humains qui travaillait pour l’association chrétienne pour l’abolition de la torture, Acat en sigle, a été relâché ce 30 juin après 4 ans d’incarcération dans la prison de Ngozi, au Nord du pays.

Germain Rukuki avait été arrêté en juillet 2017 et avait été condamné à 32 ans de prison au premier degré, un jugement confirmé en appel plus tard. Contre toute attente, il y a eu proposition de réouverture des débats sur son dossier, ce qui a abouti à une condamnation d’une année et à 50.000 Fbu d’amende.

Il ne restait plus qu’à rentrer chez lui mais au moment où la direction de la prison de Ngozi s’apprêtait à signer un billet d’élargissement, un émissaire de la direction générale des affaires pénitentiaires a fait irruption et a demandé au responsable du geôle de suspendre cette démarche sans aucune explication.

Mais tout est bien qui finit bien comme on dit, Germain Rukuki a été relâché ce 30 juin, 24 heures seulement avant la célébration de la fête nationale d’indépendance. Les défenseurs des droits de l’homme se félicitent de cette libération mais demandent qu’il y ait relaxation d’autres prisonniers politiques emprisonnés arbitrairement. J.M.

Burundi - Politique

Des polémiques autour de la commémoration du 59ème anniversaire de l’indépendance du Burundi

Bujumbura, le 2 juillet 2021 (Net Press) . Les cérémonies marquant la commémoration du 59ème anniversaire de l’accession à l’indépendance du Burundi qui ont eu lieu ce jeudi ont été émaillés d’entorses, selon un observateur indépendant sur place.

Selon notre interlocuteur, ces cérémonies ont vu la participation des invités de marque venus de plus de 15 pays, il fallait mobiliser les interprètes pour que les différents discours marquant ces cérémonies soient compris par tous les invités de marque, ajoutant que quand le président de la République prononce son discours, il le fait en langue nationale, l’indépendance oblige, mais que les interprètes devaient être prévus.

Notre source s’en prend au comité national des fêtes qui avait oublié de mettre à la disposition de la tribune d’honneur un groupe électrogène pour dépannage en cas de coupure d’électricité. En témoigne que le discours du président de la République, Evariste Ndayishimiye, a été perturbé pendant une quinzaine de minutes suite à ce manquement.

Cet observateur révèle un climat de discorde entre les comités nationaux des fêtes et le comité d’organisation du défilé militaire, où après l’arrivée du président de la République à la tribune d’honneur et au moment des prières offertes par les différentes confessions religieuses, les cérémonies de prière ont été perturbées par un bruit d’un hélicoptère militaire qui a largué des parachutistes commandos, ce qui a gêné tout le monde qui était sur place en pleine prière. N.R.

Burundi - Politique

L’intolérance politique monte d’un cran dans la province de Rumonge

Rumonge, le 2 juillet 2021 (Net Press). Quatre permanences du parti congrès national de libération, Cnl, ont été détruites dans une période d’un mois dans la commune de Muhuta, en province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Le représentant provincial du Cnl, le député Obed Ntakiyiruta, tire la sonnette d’alarme et indique que l’intolérance politique atteint un point culminant dans cette commune.

Ce parlementaire élu dans la circonscription de Rumonge au nom du parti Cnl précise que quatre permanences de ladite formation politique ont été détruites au cours de ce mois de juin. Les permanences construites sur les collines de Buringa, de Rubura, de Gatwenzi et de Bitwe ont été détruites sans que l’on puisse identifier ceux qui les ont démolies.

Il demande à la police et aux autorités administratives de mener des enquêtes pour tirer la situation au clair. Il suggère également qu’une réunion regroupant les autorités administratives, judiciaires, la police, les partis politiques, les élus, les confessions religieuses et les organisations des confessions religieuses puissent se tenir dans cette commune de Muhuta pour discuter de ce problème de destruction des permanences afin de trouver des solutions.

Les sources administratives dans cette entité communale indiquent que les enquêtes sont en cours pour déterminer les auteurs. Signalons que la commune de Muhuta est l’une des cinq communes de la nouvelle province de Rumonge créée en mars 2015. Ch.N.

Burundi - Rwanda – Diplomatie

Vers le réchauffement des relations diplomatiques entre le Burundi et le Rwanda

Bujumbura, le 2 juillet 2021 (Net Press) . En marge de son discours lors de la commémoration du 59ème anniversaire de l’accession du Burundi à l’indépendance, la présence d’une délégation rwandaise conduite par le premier ministre Edouard Ngirente rassure que le réchauffement diplomatique entre le Burundi et le Rwanda saute aux yeux de tout le monde.

Il a demandé au premier ministre rwandais de transmettre ses remerciements au peuple rwandais en général et spécialement à son homologue, Paul Kagame, pour avoir envoyé une délégation afin de soutenir le Burundi dans cette commémoration du 59ème anniversaire de l’indépendance.

Prenant la parole, le premier ministre du Rwanda a transmis les salutations et les félicitations du président Paul Kagame. Il a réitéré la disponibilité du Rwanda à collaborer et à œuvrer pour le renforcement des liens culturels et historiques qui existent entre le Burundi et le Rwanda.

Et dans la même foulée, après les cérémonies marquant la commémoration du 59ème anniversaire de la fête de l’indépendance, a reçu en audience les délégations venues de plus de quinze pays, en l’occurrence le premier ministre rwandais qui lui a transmis un message de félicitation de son homologue rwandais Paul Kagame. N.R.

Burundi - Média

La radio Isanganiro marque un nouveau look !

Bujumbura, le 2 juillet 2021 (Net Press) . La radio Isanganiro lance officiellement ce vendredi le 2 juillet 2021 son programme de la Radiotélévision Isanganiro. L’assistant du ministre de la communication, de la technologie et des medias, Thierry Kitamoya, appelle ce media à centrer ses émissions sur l’auto-développement de la population par l’accompagnement du plan national de développement 2018-2027.

Pour Thierry Kitamoya, cet envoyé de la ministre ayant la communication dans ses attributions au cours de ces cérémonies, trouve que ce media marque un nouveau pas d’autant plus que cet organe de presse est aimé par le public qui l’écoute. C’est une occasion pour lui de suivre les émissions tout en regardant les visages des animateurs ou des invités. N.R.

Burundi - Education ► Syndicalisme

Notre confrère développe un sujet unique cette semaine

Bujumbura, le 2 juillet 2021 (Net Press) . Il s’agit d’un sujet concernant le 25ème anniversaire du syndicat des enseignants Conapes. Ce confrère évoque la naissance douloureuse mais un parcours de combattant. Le syndicat Conapes souffle ses 25 bougies ce mardi 6 juillet 2021, ce fut un enfantement dans la douleur.

La première grève de 1995 exigeait la reconnaissance du syndicat. Et le 6 juillet 1996, son enregistrement a été effectif. Le noyau fondateur était déterminé et convaincu d’où une assise solide du syndicat à travers tout le pays. Les réalisations accomplies durant ses 25 ans sont satisfaisantes même si la lutte continue.

Le salaire des enseignants a légèrement augmenté et se rapproche de celui des autres fonctionnaires, le syndicat Conapes a considérablement contribué pour la création de la Fondation pour le Logement des personnels de l’Enseignement (Fle). De rebelle, le Conapes est devenu un partenaire social incontournable. Les promoteurs du syndicat Conapes prônent l’intérêt général et une transparence au niveau de la gestion du syndicat pour servir d’exemple aux autres. D.N.

Burundi - Usa - Justice

"Le directeur financier de la Trump Organization plaide non coupable de fraude fiscale", dixit Rfi

Washington, le 2 juillet 2021 (Net Press). Le directeur financier de la Trump Organization, Allen Weisselberg, a plaidé jeudi 1er juillet non coupable de 15 chefs d’accusations liés à de la fraude fiscale au tribunal de Manhattan, tandis que l’entreprise de l’ex-président américain dénonçait une inculpation purement « politique ».

Allen Weisselberg, 73 ans, fidèle parmi les fidèles de l’ancien président Donald Trump, est arrivé au tribunal vers 14h15 (18h15 TU), les mains derrière le dos, menotté. L’acte d’accusation vu par l’AFP vise M. Weisselberg et la Trump Organization.

M. Weisselberg est notamment accusé, entre 2005 et 2021, d’avoir délibérément dissimulé au fisc quelque 1,7 million de dollars d’avantages en nature qu’il a reçus de la Trump Organization, ce qui lui aurait évité de payer près d’un million de dollars en impôts fédéraux et locaux. Il est aussi accusé d’avoir affirmé à tort ne pas être résident de la ville de New York, pour éviter des impôts. La Trump Organization est accusée d’avoir aidé à dissimuler ces avantages.

L’avocate de M. Weisselberg, Mary Mulligan, avait indiqué avant l’audience qu’il allait « se battre contre ces accusations ». La Trump Organization a accusé le procureur Cyrus Vance, un démocrate, qui enquête depuis plus de deux ans sur de possibles malversations au sein du groupe, de poursuites politiquement motivées.

« Le procureur de Manhattan lance des poursuites liées à des avantages accordés à un employé que ni le fisc ni aucun autre procureur ne songerait à lancer », a affirmé un porte-parole de l’entreprise familiale, dont le siège est établi à la tour Trump, sur la célèbre 5e avenue. Allen Weisselberg « est utilisé comme un pion par le procureur de Manhattan (...) pour essayer de nuire à l’ancien président » Donald Trump, a-t-il ajouté. « Ce n’est pas de la justice, c’est de la politique. »

Parmi les avantages en nature que le directeur financier est accusé d’avoir dissimulé figure son appartement dans le quartier huppé de l’Upper West Side à Manhattan. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION