Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Burundi - Sécurité 6 septembre 2021
|Burundi mairie : Trois personnes tuées en zone Kinindo !

Burundi – Sécurité Routière4 septembre 2021
|Accident de roulage à Ngozi

Burundi - Sécurité 3 septembre 2021
|De l’exode rural qui a tourné mal !

Burundi - Sécurité 2 septembre 2021
|Une prière nocturne qui fait grincer les dents !

Burundi - Sécurité1er septembre 2021
|Une personne tuée en province Kayanza

Burundi - Politique31 août 2021
|Le président Ndayishimiye s’entretient avec la jeunesse de la mairie de Bujumbura

Burundi – Politique30 août 2021
|Une personne tuée en province de Rutana

Burundi - Sécurité28 août 2021
|Un corps d’une septuagénaire retrouvé sans vie à Bubanza

Burundi – Sécurité27 août 2021
|Un policier détenu au cachot du commissariat de Vyanda

Burundi - Sécurité 26 août 2021
|Une personne tuée en province de Muramvya !

Bururi - Sécurité25 août 2021
|Une personne enlevée retrouvée agonisant à Gitega

Burundi – Sécurité24 août 2021
|Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

Burundi - Sécurité23 août 2021
|Un sexagénaire tué en zone Rugazi

Burundi – Sécurité21 août 2021
|La capitale politique sous le choc des incendies

Burundi – Sécurité20 août 2021
|La population de Kayanza terrorisée par des chiens errants

Burundi - Sécurité 19 août 2021
|Une tentative avortée d’arrestation d’un militaire !

Burundi - Sécurité 18 août 2021
|Une personne tuée en commune Giheta

Burundi - Sécurité 17 août 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Gitega !

Burundi – Sécurité 16 août 2021
|Bujumbura Mairie : Un officier de l’armée burundaise se serait suicidé en zone Kinama

Burundi - Sécurité 14 août 2021
|Une personne tuée en province de Ngozi !

Burundi - Sécurité13 août 2021
|Cibitoke : Deux présumés rebelles arrêtés en commune Buganda !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des va-et-vient inquiétants au Nord-est du pays

13 juillet 2021

Muyinga, le 13 juillet 2021 (Net Press) . Le gouverneur de la province Muyinga, au Nord-est du pays, Jean Claude Barutwanayo, interpelle la population et l’administration à la base d’être vigilantes pour sauvegarder la paix et la sécurité de leur province. C’était ce lundi 12 juillet 2021 lors d’une réunion de sécurité qu’il a tenue sur la colline Kinanira, de la commune Giteranyi, dans cette entité provinciale. Le gouverneur Barutwanayo a fait savoir qu’il y a des informations qui circulent que sur cette colline, il s’observe des mouvements de va-et-vient des personnes non encore identifiées. Il estime que la colline est suffisamment vaste et frontalière avec deux pays, à savoir le Rwanda et la Tanzanie.

Le gouverneur Barutwanayo a demandé à la population de Muyinga d’être vigilante pour pouvoir identifier l’ennemi. Il a fait savoir que la question de sécurité ne concerne pas uniquement la police ou les forces de défense, mais que c’est pour toute la population de cette localité, d’où il a interpellé les chefs collinaires d’être l’œil du gouvernement sur la colline pour contrôler la sécurité dans leurs circonscriptions respectives.

Signalons que dans le temps, des armes avaient été cachées sur cette colline, raison pour laquelle le gouverneur Barutwanayo n’entend pas badiner avec la sécurité dans sa zone administrative. N.B.

Burundi - Sécurité

Gitega :Un employé d’une maison de passage enlevé et porté disparu

Gitega, le 13 juillet 2021 (Net Press) . Il s’appelle Mertus Mahoromeza, gestionnaire d’une maison de passage "Motel City House". Il a été enlevé le 8 juillet dernier au quartier Shatanya, au centre ville de Gitega, la capitale politique située au Centre du pays. Depuis cette date, il est introuvable un peu partout.

Selon des témoins, les ravisseurs de Mahoromeza se sont fait passer pour des clients avant de l’enlever. Et ajoutent qu’ils sont venus aux heures avancées et ont trompé le veilleur qu’ils cherchaient des chambres où passer le reste de la nuit. Il leur a ouvert avant qu’ils ne le forcent d’appeler le gestionnaire de la maison de passage. Quand ce dernier est sorti de sa chambre, ils l’ont immédiatement kidnappé.

Et de préciser, les ravisseurs étaient dans une camionnette double cabine. Certains étaient en tenue civile, d’autres en tenue de la police nationale du Burundi. Les proches et employeurs du jeune homme disent l’avoir cherché dans tous les cachots officiels, en vain.

Ils affirment craindre pour sa sécurité et demandent à la police d’intervenir pour le retrouver. Le chef de quartier de Shatanya, Eugène Manirakiza, lui, dit ne pas être au courant du cas. N.R.

Burundi - Sécurité

Un responsable du parti Cnl à la base blessé à la machette en commune Buyengero

Rumonge, le 13 juillet 2021 (Net Press) . Une personne a été blessée à la machette sur la colline Kirama, de la commune Buyengero, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, au cours de la nuit de ce dimanche 11 juillet.

Vital Hatungimana, le responsable du parti Cnl sur cette colline a été blessé à la machette dans la nuit de dimanche à ce lundi selon des sources administratives locales. Les mêmes sources précisent qu’il a été blessé alors qu’il gardait sa boutique se trouvant dans la localité de Maramvya, sur cette même colline. Ceux qui l’ont blessé n’ont rien pris dans sa boutique, selon les informations à la disposition de la rédaction.

Sa famille biologique indique qu’il a été blessé pour des motifs politiques car il est le responsable du parti Cnl sur la colline de Kirama et on l’a à maintes reprises supplié d’adhérer au parti au pouvoir, une requête qu’il a toujours refusée.

Sa famille demande que des enquêtes fouillées puissent être menées pour que les auteurs de ces coups et blessures soient identifiés. La victime est en train de recevoir des soins à l’hôpital de Rumonge et la police indique avoir ouvert une enquête. D.N.

Burundi - Sécurité - Société

La mort d’un jeune policier suite à une déception

Bujumbura, le 13 juillet 2021 (Net Press). C’était dans la soirée de ce lundi 12 juillet dans le quartier Gisyo, de la zone Kanyosha, au Sud de la mairie de Bujumbura, qu’un policier âgé de 35 ans du nom de Gilbert Nicitegetse s’est tué au moyen de son pistolet.

Les sources en provenance de Gisyo disent que ce jeune policier venait de rendre visite à sa copine qu’il n’a pas trouvé chez elle et il a appris avec consternation que la fille ne l’aimait plus, d’où il s’est donné la mort. Le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Pierre Nkurikiye, affirme que la mort de ce policier est liée à la déception. N.B.

Burundi-Rdc – Politique

Au centre du débat entre Kinshasa et Gitega, l’amélioration de la sécurité et les échanges frontaliers entre leurs pays

Kinshasa, le 13 juillet 2021 (Net Press) . Le président burundais, Evariste Ndayishimiye, est arrivé hier soir à l’aéroport international de Ndjili, à Kinshasa. Il a été accueilli sur le tarmac de l’aéroport par le premier ministre et la diaspora burundais établie dans ce pays. Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons qu’il vient d’échanger en tête à tête avec son homologue congolais. Au menu de leurs discussions, les sujets sur l’amélioration de la situation sécuritaire sur la frontière commune.

Selon le communiqué de la présidence de la République du Burundi, les 2 chefs d’Etat analyseront les voies et moyens de mener des projets visant à améliorer la libre circulation des biens et des services pour une meilleure qualité de vie des peuples respectifs, couplées de la construction du chemin de fer Uvinza (Tanzanie)–Musongati – Gitega (Burundi) –Uvira – Kindu, en Rdc.

Un communiqué conjoint est prévu à la fin de la rencontre. M. Ndayishimiye est arrivé lundi à Kinshasa. Il repart dans son pays ce mercredi, 14 juillet, selon le programme officiel initial. N.R.

Burundi - Politique

Le parti Cnl dénonce…

Bujumbura, le 13 juillet 2021 (Net Press) . A travers un communiqué de presse de ce 13 juillet, la première formation politique de l’opposition, le congrès national pour la libération, Cnl, fait savoir qu’elle note avec une grande préoccupation la généralisation des arrestations arbitraires de ses militants, des fois par des personnes non habilitées et qui débouchent parfois sur des disparitions forcées.

Le parti dirigé par Agathon Rwasa précise que le dernier acte indigne est l’embarquement suivi de disparition de M. Elie Ngomirakiza, représentant communal du parti Cnl à Mutimbuzi, de la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays, survenu en date du 9 juillet 2021 vers 16h00 au niveau de la route Bujumbura - Gatumba, tronçon Chanic - Metalusa, par des hommes en uniformes militaires à bord d’un véhicule de type pick-up et conduit vers une destination inconnue.

Selon toujours ce parti politique de l’opposition, dès la connaissance de l’information, des actions d’alerte ont été menées par les responsables du parti Cnl auprès de l’administration, des responsables militaires, policiers et la commission nationale des droits de l’homme Cnidh, mais en vain. Jusqu’à ce jour, poursuit le communiqué, aucune trace de vie de ce responsable communal du parti Cnl n’est signalée et malheureusement, déplore-t-il, des sources non encore vérifiées confirment qu’il aurait été sommairement exécuté par les ravisseurs.

Cette formation politique demande que les auteurs de cette disparition forcée soient démasqués, arrêtés et traduits devant la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. Il saisit cette occasion pour exhorter l’administration, la police, la justice et la Cnidh à s’impliquer davantage pour éclairer l’opinion sur la situation actuelle d’Elie Ngomirakiza et remettre à la famille le corps du disparu au cas où il serait déjà tué.

Cette formation politique condamne énergiquement tout crime de ce genre tel que : arrestation et emprisonnement arbitraires ainsi que la disparition forcée de personnes arrêtées par des agents publics qui sévissent dans le pays. Le parti témoigne de sa compassion et sa solidarité à la famille du disparu et l’encourage à se fier à la justice pour la poursuite des présumés auteurs. Le communiqué est signé par le secrétaire général du Cnl, le député Simon Bizimungu. J.M.

Burundi - Démographie

"Une politique nationale de la population s’avère nécessaire au Burundi", dixit Faustin Ndikumana

Bujumbura, le 13 juillet 2021 (Net Press). C’est ce qu’a dit ce représentant de l’Ong locale Parcem au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue ce 12 juillet 2021, où il a dit que 30% de la population n’ont pas d’espace pour cultiver. Il dit qu’au moment où en 2003, l’espace cultivable était de 1ha par ménage et en 2009, l’espace était estimé à 0.5ha par ménage au moment où aujourd’hui, l’espace cultivable est évalué à 0.25ha par ménage. Il a ajouté que les forêts sont en voie de disparition au rythme de 3% par an.

Faustin Ndikumana dit que le développement du pays est impossible si gouvernement ne tient pas compte de la politique nationale de la population du pays. L’une des solutions qu’il a proposée est que les filles soient sensibilisées à poursuivre des études plus poussées pour limiter les mariages précoces et conséquent limiter le taux de natalité ainsi que d’autres mesures barrières.

Faustin Ndikumana l’a dit au lendemain de la journée mondiale de la démographie où Parcem met en garde la population en général et le gouvernement en particulier afin qu’ils pensent à mettre en place la politique nationale de la démographie. N.B

Burundi - Economie

Seule la monnaie burundaise est autorisée pour toutes sortes de transactions financières au pays

Bujumbura, le 13 juillet 2021 (Net Press). Selon un communiqué rendu public par la banque centrale ce 13 juillet, il est strictement interdit de mener des transactions financières de toutes sortes en devises étrangères. Selon la banque de la République du Burundi, seule la monnaie burundaise est utilisable au Burundi, même pour des étrangers qui y vivent.

Selon la banque centrale, il est des endroits où des échanges en devises sont permis, en l’occurrence à l’aéroport, dans les ports, sur les frontières, dans des milieux touristiques, paiement à l’Obr, mais là ce sont des devises qui sont fournies par des étrangers qui sont de passage, donc non résidents. Et dans le cas des frontières, le montant ne doit pas excéder 3.000 dollars américains pour l’entrée des médicaments et 5.000 dollars pour les autres marchandises.

Ce communiqué fait savoir que la banque est au courant qu’il y a des contrats qui sont signés dans le pays et ce, avec des devises étrangères, ce qui est formellement interdit par la loi burundaise en la matière. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION