Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité5 octobre 2021
|Saisie de deux tenues militaires dans une fouille-perquisition

Burundi - Sécurité 4 octobre 2021
|Un enfant trouve la mort dans une noyade

Burundi - Sécurité 2 octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en commune Gashikanwa !

Burundi - Sécurité 1er octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en province de Kayanza !

Burundi – Sécurité30 septembre 2021
|Encore une détonation de grenade dans notre pays

Burundi – Sécurité29 septembre 2021
|Une explosion de grenade fait des morts et des blessés dans la zone de Gatumba

Burundi – Sécurité28 septembre 2021
|Le banditisme fait parler de lui en province de Muramvya

Burundi - Sécurité27 septembre 2021
|Une femme grièvement blessée lors d’une tentative d’assassinat !

Burundi - Sécurité25 septembre 2021
|Quand la province de Cibitoke n’arrête plus de compter ses morts !

Burundi - Sécurité24 septembre 2021
|Deux personnes tuées en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 23 septembre 2021
|Des coups de feux entendus en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 22 septembre 2021
|Quand l’insécurité augmente d’un cran !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2021
|Rumonge : Deux corps sans vie découverts à Magara en commune Bugarama

Burundi – Sécurité20 septembre 2021
|Une grenade fait deux victimes dans la capitale politique

Burundi – Sécurité18 septembre 2021
|La police tue un présumé voleur de bétail dans la province de Gitega

Burundi – Sécurité17 septembre 2021
|Six personnes d’une même famille foudroyées au Sud du pays

Burundi - Sécurité 16 septembre 2021
|Ngozi : Une tentative d’assassinat en commune de Ruhororo !

Burundi - Sécurité15 septembre 2021
|Une femme tue son enfant en lui submergeant de l’eau chaude

Burundi - Sécurité 14 septembre 2021
|L’administrateur de la commune Nyamurenza accusé de tremper dans une affaire d’assassinat d’un sexagénaire

Burundi - Politique13 septembre 2021
|Le président de la République sur le point de voyager en dehors du continent

Burundi - Sécurité 11 septembre 2021
|Une personne portée disparue en mairie de Bujumbura

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Archives

 

 

 



Burundi – Sécurité Maritime

Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

7 septembre 2021

Rumonge, le 7 septembre 2021 (Net Press). Quatre présumés bandits armés de fusils ont échangé des tirs avec les militaires de la marine dans la localité de Minago, de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Ces affrontements jugés violents par les populations de la place ont eu lieu vers 2 heures du matin.

Selon nos informations, ils ne cessaient de semer la désolation dans cette circonscription ces derniers jours, notamment en volant des outils des pêcheurs et de l’argent. C’est la raison qui a fait que les pêcheurs ont fait parvenir de telles informations aux autorités administratives pour réaction.

Celle-ci n’a pas tardé car les militaires de la marine sont aussitôt saisis, sont vite intervenus et sont partis à la traque de ces voleurs. Ils affirment avoir saisi le bateau à moteur à bord duquel se trouvaient ces bandits, il y avait également du carburant et des bidons qui ont été également saisis.

N’ayant pas de choix, deux bandits ont plongé dans les eaux du lac Tanganyika au moment où deux autres ont été tués comme le précisent les sources de la marine dans la province de Rumonge. D’autres informations indiquent cependant que tous les quatre ont péri dans les affrontements. Les présumés bandits n’ont pas encore été identifiés mais la police de la marine dans la région affirme que des enquêtes se poursuivent. N.B.

Burundi - Sécurité

Une irruption qui inquiète !

Bujumbura, le 7 septembre 2021 (Net Press). Il était vers 23 hoo de ce lundi 6 septembre, une cinquantaine des membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure, armés de gourdins, ont fait irruption au site de Kiyange, dans la zone Burerere, de la commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique.

Selon des informations sur place, ils étaient à la traque des ex-fab et des acolytes de l’ancien putschiste, le général Godefroid Niyombare. Il semble qu’ils ont violenté tout passant et ont affiché un comportement qui inquiète les habitants de cette localité.

Selon des témoins qui ont requis l’anonymat, ces Imbonerakure en provenance de Buterere 1 et de la localité de Mubone, ont d’abord violenté le fils et les employés du pasteur Sophonie et ont tenté de l’enlever. N’eût été l’intervention musclée du voisinage, il allait être porté disparu. En route vers ce site, ils ont violenté tout passant, arguant toujours qu’ils étaient à la traque des rebelles qui travaillent de mèche avec le putschiste général Godefroid Niyombare.

D’autres sources évoquent qu’il y’aurait des arrestations des éléments des ex forces armées burundaises, qui ont été relâchés dans la matinée de ce mardi. La population du site de Kiyange demande la sécurisation de cette localité, ciblée par les attaques des Imbonerakure qui font la pluie et le bon temps.

Un Imbonerakure qui a requis l’anonymat s’inscrit en faux contre toutes ces accusations et avance que les rondes nocturnes opérées par les Imbonerakure rentrent dans le cadre de la sécurisation de la zone Buterere, dans la commune urbaine de Ntahangwa, une localité située non loin du parc national de la Rukoko, qui pourrait être, selon lui, la cible d’une attaque armée. N.R.

Burundi - Justice

Rumonge : Un mandat d’élargissement remis en cause par la population de Burambi !

Rumonge, le 7 septembre 2021 (Net Press) . Il s’appelle Evariste Nijimbere, il est accusé d’assassinat de son frère. Il a été arrêté en date 17 juin 2021 sur la colline Gitsinda, de la zone Muzenga, dans la commune Burambi, en province de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

Il a été emprisonné à la prison centrale de Murembwe, dans cette entité provinciale et a bénéficié de la liberté provisoire en date du 1er septembre 2021. Vers 3hoo du matin, il a été arrêté de nouveau par la population de cette localité, renforcée par la présence des Imbonerakure qui le taxaient de danger public.

Comme l’on peut lire sur son mandat d’élargissement émis par l’officier du ministère public près du tribunal de grande instance de Rumonge, Célestin Irambona s’appuie sur l’article 405 du code de procédure pénal pour tranquilliser qu’il n’y a pas lieu de craindre sa fuite et que sa mise en liberté n’entrave en rien la poursuite d’instruction.

Nous apprenons que dans la matinée de ce lundi, l’on a procédé à sa nouvelle arrestation et a été remis au cachot du commissariat communal de Burambi pour épargner cette localité d’un danger public.

Selon la population de cette localité, il est impensable que le criminel qui a assassiné son frère au su et vu de tout le monde soit relâché par le parquet de la République près du tribunal de grande instance de Rumonge. Qu’il ne soit pas une entrave pour la sécurité de la colline Gitsinga, l’idée n’ pas convaincu car la population qui a aidé à son arrestation pourrait être la cible de toutes formes d’agression et de vengeance. N.R.

Burundi - Agriculture

Validation du plan national d’investissement agricole

Bujumbura, le 7 septembre 2021 (Net Press) . Cette activité a été organisée ce lundi 6 septembre 2021 par le ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, où son secrétaire permanent, Emmanuel Ndorimana, a fait savoir que ce rapport va servir de guide dans l’actualisation des documents pour l’élaboration de la politique nationale d’investissement agricole, Pnia, 2021-2027.

Il a ajouté que même si le Pnia 2016-2020 a eu la note de 88%, les défis n’ont pas manqué suite à la crise de 2015, mais également à la pandémie du covid-19 au niveau mondial, d’où le manque de ressources financières pour la mise en œuvre des activités du plan national d’investissement agricole.

Le secrétaire permanent a fait savoir que le ministre attend de cette évaluation un travail de qualité qui améliorera le fond et la forme et que le Pnia 2021-2027 sera bâti sur ce rapport. Signalons que le rapport final d’évaluation du plan national d’investissement agricole 2016-2020 a été validé après quelques corrections et recommandations qui seront inclues dans le nouveau Pnia, troisième génération. N.B.

Bururi –Transport

Lancement des activités de contrôle technique pour les véhicules et motos à Bururi.

Bururi, le 7 septembre 2021 (Net Press) . La ministre du commerce, des transports, industrie et tourisme, Capitoline Niyonizigiye, a procédé ce lundi 6 septembre au chef-lieu de la province de Bururi, au Sud du pays, au lancement des activités de contrôle technique pour les véhicules et motos. Les propriétaires des engins s’en réjouissent.

Dans son mot d’accueil, le colonel Léonidas Bandenzamaso, gouverneur de la province de Bururi, a indiqué qu’avant, les propriétaires des véhicules dépensaient beaucoup d’argent et beaucoup de temps pour se rendre à Bujumbura pour faire le contrôle technique de leurs véhicules ou motos car ils devaient se rendre sur place.

Capitoline Niyonizigiye, la ministre en charge du commerce, du transport, des industries et du tourisme, qui a procédé au lancement officiel des activités de contrôle technique, a demandé au personnel de agence de l’Otraco de Bururi de mieux servir ceux qui vont se confier à eux et leur a demandé d’éviter de demander des pots de vins.

Il a lancé un appel aux propriétaires des véhicules ou motos des provinces du sud du Burundi à se confier à cette agence de l’Otraco de Bururi pour le contrôle technique de leurs véhicules. Elle a indiqué que la décentralisation de cette activité à travers les régions du Burundi contribuera à la réduction du nombre d’accidents routiers et préservera la vie des populations qui périssaient dans des accidents de la circulation routière suite au mauvais état des véhicules.

La population détentrice des véhicules et motos des provinces du sud se réjouissent de l’implantation d’une agence de l’Otraco qui va offrir des services de contrôle technique. Signalons que l’agence de l’Otraco est la troisième ouverte à l’intérieur du pays après celle de Gitega et de Ngozi par le ministère ayant le transport dans ses attributions. J.M.

Burundi – Education

70% est la note exigée pour accéder à l’école d’excellence

Bujumbura, le 7 septembre 2021 (Net Press) . Cela est sorti d’une déclaration du ministre de l’éducation et de la recherche scientifique, François Havyarimana, ce lundi 6 septembre 2021, où il a fait savoir que l’effectif total des élèves qui fréquenteront les 5 écoles d’excellence qui se trouvent dans tout le pays est de 240.

François Havyarimana dit que pour sauvegarder un enseignement de qualité, l’on a exigé que pour être orienté à l’école d’excellence, on doit absolument avoir une note de 70% et l’orientation tiendra compte de sa situation géographique au moment où ces cinq écoles sont éparpillées dans tout le pays.

Le ministre a indiqué qu’il y a des provinces où les élèves n’ont pas cette note, comme ceux de Kayanza, de Kirundo et de Cankuzo. Dans ces conditions, même s’ils sont premiers de classe, a poursuivi le ministre, ils ne bénéficieront de ce privilège. Ils seront dans l’obligation de choisir parmi les autres élèves qui ont obtenu cette note, selon la proximité de ces écoles.

Le ministre Havyarimana a terminé en rappelant que les notes de concours, que ce soit ceux de la 9ème où d’accès à l’école d’excellence, sont affichées devant le bureau de l’enseignement au niveau communal. N.B. 

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION