Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 9 octobre 2021
|Des blessés lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 8 octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en province de Muramvya

Burundi – Tanzanie - Sécurité 7 octobre 2021
|Cinq suspects burundais tués par la police tanzanienne

Burundi - Sécurité 6 octobre 2021
|Ngozi : Une découverte de deux corps en Commune Tangara !

Burundi – Sécurité5 octobre 2021
|Saisie de deux tenues militaires dans une fouille-perquisition

Burundi - Sécurité 4 octobre 2021
|Un enfant trouve la mort dans une noyade

Burundi - Sécurité 2 octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en commune Gashikanwa !

Burundi - Sécurité 1er octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en province de Kayanza !

Burundi – Sécurité30 septembre 2021
|Encore une détonation de grenade dans notre pays

Burundi – Sécurité29 septembre 2021
|Une explosion de grenade fait des morts et des blessés dans la zone de Gatumba

Burundi – Sécurité28 septembre 2021
|Le banditisme fait parler de lui en province de Muramvya

Burundi - Sécurité27 septembre 2021
|Une femme grièvement blessée lors d’une tentative d’assassinat !

Burundi - Sécurité25 septembre 2021
|Quand la province de Cibitoke n’arrête plus de compter ses morts !

Burundi - Sécurité24 septembre 2021
|Deux personnes tuées en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 23 septembre 2021
|Des coups de feux entendus en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 22 septembre 2021
|Quand l’insécurité augmente d’un cran !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2021
|Rumonge : Deux corps sans vie découverts à Magara en commune Bugarama

Burundi – Sécurité20 septembre 2021
|Une grenade fait deux victimes dans la capitale politique

Burundi – Sécurité18 septembre 2021
|La police tue un présumé voleur de bétail dans la province de Gitega

Burundi – Sécurité17 septembre 2021
|Six personnes d’une même famille foudroyées au Sud du pays

Burundi - Sécurité 16 septembre 2021
|Ngozi : Une tentative d’assassinat en commune de Ruhororo !

Burundi - Sécurité15 septembre 2021
|Une femme tue son enfant en lui submergeant de l’eau chaude

Burundi - Sécurité 14 septembre 2021
|L’administrateur de la commune Nyamurenza accusé de tremper dans une affaire d’assassinat d’un sexagénaire

Burundi - Politique13 septembre 2021
|Le président de la République sur le point de voyager en dehors du continent

Burundi - Sécurité 11 septembre 2021
|Une personne portée disparue en mairie de Bujumbura

Archives

 

 

 



Burundi – Rd Congo – Sécurité

Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

8 septembre 2021

Bukavu, le 8 septembre 2021 (Net Press). Deux militaires de la République démocratique du Congo ont été tués dans une altercation avec leurs homologues burundais sur le lac Tanganyika, a-t-on appris mardi 7 septembre de sources congolaises, tant locale que militaire.

« Deux militaires sont morts et un autre a été capturé » à l’issue d’un « incident »survenu entre les marines congolaise et burundaise dans la nuit de lundi à mardi 7 septembre sur le lac Tanganyika, frontalier des deux pays, a déclaré à l’agence France presse le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée congolaise dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo.

« L’incident est survenu par manque de communication, mais aussi à cause de l’obscurité sur le lac. La marine congolaise était en patrouille de reconnaissance quand elle a été confondue à des bandits par la marine burundaise », a-t-il expliqué dans un message à l’agence de presse française.

Selon un responsable de la société civile de la localité de Mboko, située sur la rive congolaise du lac, des échanges de tirs ont opposé les deux forces après que les militaires congolais « s’en sont pris à des pêcheurs burundais à qui ils avaient ravi 5 litres de carburant ».

Très poissonneux, le Tanganyika est le deuxième plus grand lac d’Afrique, s’étendant du nord au sud sur près de 680 km de long. D’une superficie comparable à celle de la Belgique (33.000km2), ses rives s’étirent le long de quatre pays à savoir le Burundi, la République démocratique du Congo, la Tanzanie et la Zambie.

Les natifs de la province de Rumonge avaient toujours évoqué des accrochages entre des militaires de la marine et des bandits armés ou non. Il était très rare qu’ils parlent de heurts entre les deux forces qui gardent toutes la sécurité du lac, chacune de son côté. D.N.

Burundi - Sécurité

Cibitoke : Une femme interpellée pour cause de vente de l’huile de coton mélangée avec des urines !

Cibitoke, le 8 septembre 2021 (Net Press). Anne Marie Ndoricimpa a été interpellée dans la matinée de ce mardi 7 septembre vers 9hoo en commune de Rugombo, de la province de Cibitoke, au nord-ouest du pays. Cette dernière est accusée de vendre quotidiennement des flacons de l’huile de coton dit « Oki » et de l’huile de palme en les mélangeant avec de l’urine comme l’indique le porte-parole du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Pierre Nkurikiye, joint par la rédaction.

Celui-ci affirme que la police, en collaboration avec l’administration et le médecin provincial, a appréhendé cette dame qui était en complicité avec le nommé Aaron Baseka, âgé de 17 ans. Ils sont tous accusés de vendre dans les kiosques du marché central de Cibitoke de l’huile Oki et l’huile de palme en les mélangeant avec de l’urine.

Pierre Nkurikiye dit qu’un dossier de flagrance a été confectionné et transmis au parquet de la République, près du tribunal de grande instance de Cibitoke pour poursuite judiciaire. N.R.

Burundi - Politique

Une construction anarchique qui agace !

Bujumbura, le 8 septembre 2021 (Net Press) . Nous sommes au quartier III de la zone Ngagara, dans la commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura. Une grande majorité de maisons construites à l’époque coloniale, un quartier connu sous le nom office des cités africaines (Ocaf), sont construites sur des installations des équipements d’eau et de l’électricité, ce qui prive quotidiennement l’eau et l’électricité ce quartier.

La rédaction a tendu un micro baladeur à quelques habitants de Ngagara qui s’insurgent contre ces constructions sur des installations des équipements sensibles, avec des risques d’attraper des maladies dites des mains sales.

D’autre part, l’eau du robinet et de fontaines publiques sont mélangées des excréments, ce qui laisse entendre que ces constructions sont à l’origine de ces dérangements, qui risquent d’hypothéquer la bonne santé de la population de cette localité.

De son côté, le directeur général de la Régie de distribution de l’eau et de l’électricité, Regideso, interrogé dernièrement après la descente sur terrain en commune Rugazi, dans la province de Bubanza, à l’Ouest du pays, dans l’optique de visiter les sources d’adduction d’eau qui alimenteront le nord de la capitale économique, s’est réservé de tout commentaire.

Selon nos informations, une visite des hauts cadres de la Regideso et des professionnels des media est prévue prochainement pour faire uniquement le constat des maisons construites sur les installations des équipements en eau et électricité. Sinon, le directeur général de ladite régie a déjà indiqué que la question dépasse ses compétences.

Nous apprenons que le chef de zone de Ngagara, Frank Ntandikiye, en compagnie des autorités locales et certains agents de la Regideso, a tenté de démolir des kiosques situés au quartier III, sur la route connue communément sous « Kurya Buconyori ». Il s’est heurté à un niet catégorique des propriétaires de ces kiosques, arguant que la construction des maisons et de kiosques sur des installations des équipements de la Regideso qui privent l’eau et l’électricité n’est pas une affaire d’une seule famille, mais de la communauté « ngagarienne » du quartier III à laquelle le gouvernement burundais devrait trouver une issue pacifique. N.R.

Burundi – Fisc

Une redevance annuelle routière forfaitaire guette les automobilistes

Bujumbura, le 8 septembre 2021 (Net Press). Une ordonnance qui a pour objet la mise en application de l’article 65 de la loi n°1/20 du 25 juin 2021 portant fixation du budget général de la République du Burundi pour l’exercice 2021/2022 relatif à l’institution d’une redevance annuelle routière forfaitaire a été signée le 2 septembre 2021.

Selon ce document, cette ordonnance prend effet à partir du 1er juillet 2021. Cette redevance est fixée comme suit : pour les motocyclettes, il s’agit de 10.000 Fbu au moment où pour les tricycles et les quadricycles à moteur, le montant revient à 20.000 Fbu. Pour les véhicules à moteur à piston alternatif, à allumage par étincelles ou les moteurs à piston, à allumage par compression d’une cylindrée, les prix ont été également fixés.

Pour la catégorie inférieure ou égale à 2.000 cc, la redevance est de 50.000 Fbu, de 100.000 Fbu pour celle qui est entre 2.001 et 3.500 cc, elle est de 500.000 Fbu pour la catégorie de 3.501 à 4.500 cc et 1.000.000 Fbu pour celle qui est au-delà de 4.500 cc. Pour les véhicules de transport en commun, la redevance est de 100.000 Fbu.

La redevance est payable au plus tard le 31 octobre avec une amende de 50% pour le retardataire. Les véhicules de l’Etat, ceux des missions diplomatiques et consulaires ainsi que ceux des organisations internationales ne sont pas concernés par cette ordonnance.

Ceux qui ont évolué dans le domaine du fisc se posent la question de savoir si le gouvernement ne va pas revoir à la baisse le prix du carburant, au moins pour deux raisons. D’une part, la redevance routière était calculée et incluse dans le prix du carburant que les automobilistes achètent régulièrement. En outre, le prix du baril diminue sur le marché international.

La rédaction a contacté au téléphone Stany Nimpagaritse, porte-parole de l’office burundais des recettes, Obr, mais en vain. Signalons qu’il est directeur des affaires juridiques et de la gestion des contentieux depuis juin 2017. Il est également ancien procureur de la République en mairie de Bujumbura. J.M. 

Burundi – Santé

Les habitants de Kinindo dépistés gratuitement du diabète et de l’hypertension artérielle

Bujumbura, le 8 septembre 2021 (Net Press). Pendant deux jours, du 7 au 8 septembre 2021, les habitants de la zone de Kinindo ont été dépistés gratuitement les maladies de diabète et de l’hypertension artérielle. Cette initiative a été prise par l’association des retraités, antenne de Kinindo.

Le personnel soignant venait du centre de lutte contre le diabète, Celucodia, de la zone de Ngagara, un centre spécialisé dans la lutte contre cette maladie, appuyé par la pharmacie « Multiphar ». Nous devons ces informations à Longin Ntirabampa, un retraité qui a suivi de près cette initiative.

Les habitants de Kinindo rencontrés par la rédaction ont exprimé leur satisfaction quant à cette initiative. Ils sont réconfortés par le comportement du personnel soignant, leurs conseils pour ceux qui sont atteints de ces maladies, tout comme les personnes qui ne sont pas malades. Ces derniers donnent un numéro de leur centre pour toute personne qui a besoin de n’importe quelle information relative à la maladie de diabète. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION