Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Droits de l’Homme20 novembre 2021
|Les enfants de la rue ont des droits comme tous les autres

Burundi – Sécurité19 novembre 2021
|Le ciel se fâche dans la province de Mwaro

Burundi – Sécurité18 novembre 2021
|Muyinga : Quinze écoliers blessés dans une explosion à la grenade en commune de Buhinyuza

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une tentative d’assassinat en province de Muramvya

8 octobre 2021

Muramvya, le 8 octobre 2021 (Net Press) . Un couple qui rentrait tranquillement sur la colline Busimba, en commune et province de Muramvya, au Centre du pays, a été la cible d’une attaque à la machette par des éléments non encore identifiés, une somme non encore connue et les téléphones portables ont été spoliés.

Des sources sur place rapportent que le couple partageait un verre au centre de négoce de Bugarama, il a été attaqué dans les environs de la colline Busimba et n’eut été l’intervention musclée de la population locale, le couple allait être lynché.

Toujours sur le plan sécuritaire, la population de la zone Cibitoke, au Nord de la mairie de Bujumbura, fait savoir que l’insécurité refait surface car selon elle, des bandits pullulent tard dans la nuit pour voler à tout passant et dans les ménages.

Elle réclame la sécurisation de cette localité d’autant plus que la police et les militaires accrédités dans cette zone Cibitoke, de concert avec l’administration, avaient découragé de par le passé ce comportement qui prenait une allure inquiétante. N.R.

Burundi - Politique

Un débat houleux autour d’une émission publique tenu en province de Karusi !

Karusi, le 8 octobre 2021 (Net Press). Dans une émission publique tenue en province de Karusi, au Centre-est du pays, à travers son porte-parole, Evelyne Butoyi, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, s’insurge contre les attaques armées des forces négatives du mouvement armé Red Tabara et demande de cesser de verser le sang du peuple burundais.

Le président Ndayishimiye fait savoir que le Burundi a été parmi les pays qui combattent le terrorisme dans le monde, en particulier au Somalie et demande au peuple burundais de garder l’œil vigilant pour combattre toute initiative visant à perturber la paix et la tranquillité du Burundi.

A la question de savoir pourquoi le gouvernement burundais a sommé la population ciblée par les attaques armées de rentrer très tôt, le porte-parole du gouvernement et secrétaire général, Prosper Ntahorwamiye, répond que la paix et la tranquillité règnent sur tout le territoire national, mais n’épargne pas que nonobstant, le pays a été le cible des attaques armées et demande à la quadrilogie de rester vigilante pour sauvegarder la paix et la tranquillité du pays.

Sur la question de savoir pourquoi les frontières terrestres du Burundi avec la Tanzanie et la République démocratique du Congo sont ouvertes à l’exception de celles du Rwanda, le porte-parole du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, Sonia Niyubahwe, a répondu qu’il y a une nette amélioration des relations entre les deux pays.

Elle a fait remarquer que Kigali facilite le rapatriement des réfugiés burundais vivant sur le sol rwandais, les échanges des éléments rebelles sont une réalité, mais qu’il y a une condition particulière non encore remplie pour la reprise totale de coopération entre le Burundi et le Rwanda : la remise des putschistes éparpillés sur le sol rwandais.

Les professionnels des médias ont voulu connaître la réaction des porte-parole sur la position des Nations unies qui veut que sous l’ère Ndayishimiye, la situation des droits de l’homme ne s’est pas du tout améliorée, le porte-parole du chef de l’Etat, Evelyne Butoyi, a fait savoir que ceux qui donnent des rapports qu’elle qualifie de « mensongers » ne sont pas au courant de l’évolution de la situation des droits de l’homme au Burundi.

Elle a renchéri que le Burundi a recouvré la paix et la sécurité, elle a cité la mise en place du programme national de développement, le comité vérité et réconciliation, la commission nationale indépendante des droits de l’homme, le ministère en charge des droits de l’homme qui sont toujours à l’œuvre pour garantir la situation des droits de l’homme au Burundi. N.R.

Burundi – Commerce

Le carburant de nouveau introuvable dans la province de Bururi

Bururi, le 8 octobre 2021 (Net Press) . Des sources d’informations en provenance de la province de Bururi, au Sud du pays, indiquent que depuis une semaine, il y a un manque criant de carburant, de type essence et mazout. De leur côté, les utilisateurs des véhicules de transport rémunéré n’ont pas tardé à augmenter les prix de ces produits, spéculation obligé !

Nous apprenons que par endroits, le prix du ticket de transport est passé du simple au double, ce qui cause un désordre dans le domaine de déplacements des populations locales. La rédaction a tenté d’entrer en contact avec les autorités concernées pour avoir de plus amples détails sur cette information, mais en vain. J.M.

Burundi – Santé

L’administration communale de Rumonge engage une vitesse supérieure

Bujumbura, le 8 octobre 2021 (Net Press) . Des informations qui circulent ici et là dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, font savoir qu’il y aurait une augmentation exponentielle des cas de covid-19 dans cette entité administrative même si les autorités ne veulent pas communiquer les effectifs précis concernant les malades et ou les décès liés à cette pandémie.

Par contre, l’on voit une réaction musclée de l’administrateur communal de Rumonge, Jérémie Bizimana, accompagné de policiers et des employés de la commune, se rendre au marché de Rumonge pour s’assurer que les populations locales portent un masque, une mesure rendue obligatoire depuis quelques jours.

Ceux qui ne respectent pas ce dispositif de l’administration se voient arrêter et demander une amende de 5.000 Fbu. Les plus concernés sont notamment les boutiquiers, des passants et toute autre personne qui exerce des activités au marché ou alors qui y va pour des achats divers. Malgré cela, l’on déplore le fait que l’hôpital n’est pas suffisamment aménagé pour isoler les malades. Ch.N.

Burundi – Norvège – Politique

Le prix Nobel de la paix attribué aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov

Oslo, le 8 octobre 2021 (Net Press) . Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi aux deux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov, au terme d’une édition très ouverte parmi 329 candidatures proposées cette année. Tous deux ont été récompensés pour « leur combat courageux pour la liberté d’expression » dans leurs pays respectifs, aux Philippines et en Russie.

Maria Ressa et Dmitry Muratov « sont les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables », a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen, à Oslo. Maria Ressa avait notamment été honorée par le magazine Time aux côtés de Jamal Khashoggi en 2018.

Quand la liberté d’information est récompensée pour la première fois !

Âgée de 58 ans, Maria Ressa a cofondé la plateforme numérique de journalisme d’investigation “Rappler » en 2012, un média qui a braqué les projecteurs sur « la campagne antidrogue controversée et meurtrière du régime (du président philippin Rodrigo Duterte, a fait valoir le comité Nobel. D’un an son aîné, Dmitry Mouratov a quant à lui été un des cofondateurs et un rédacteur en chef du journal Novaïa Gazeta, une des rares voix encore indépendantes en Russie où la dissidence se heurte à une féroce répression.

Le quotidien a notamment mis en lumière « la corruption, les violences policières, les arrestations illégales, la fraude électorale et les “fermes de trolls” et l’a payé au prix fort », a souligné le comité : six de ses journalistes ont perdu la vie, dont Anna Politkovskaïa, tuée il y a 15 ans quasiment jour pour jour. Dans un monde où, comme le veut l’adage, « la première victime de la guerre, c’est la vérité », il s’agit du premier prix Nobel de la paix, en 120 ans d’histoire, à récompenser la liberté d’information en tant que telle.

Moscou félicite le journaliste d’opposition

Le Kremlin a immédiatement salué le « courage » et le « talent » de Dmitry Muratov, lauréat du prix Nobel de la paix pour son combat en faveur de la liberté d’expression à la tête du principal journal d’opposition russe. « Nous pouvons féliciter Dmitry Muratov. Il travaille en continu en suivant ses idéaux, en les conservant. Il est talentueux et courageux », a déclaré aux journalistes le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Consistant en un diplôme, une médaille d’or et un chèque de 10 millions de couronnes (980 000 euros), celui-ci est remis traditionnellement le 10 décembre, date anniversaire de la mort d’Alfred Nobel (1833-1896). Après celui de la paix, seul Nobel à être décerné dans la capitale norvégienne, la saison Nobel retournera à Stockholm pour un bouquet final avec le prix d’économie lundi. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel