Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

Burundi - Sécurité Routière16 avril 2022
|Une personne gravement blessée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 15 avril 2022
|Des affrontements entre « Cnlois » et « Cnddfddistes » : la police tire dans l’air

Burundi - Politique14 avril 2022
|Le premier ministre présente le bilan de son gouvernement

Burundi - Sécurité 13 avril 2022
|Bubanza : Une personne échappe de justesse à un assassinat en commune de Bubanza

Burundi – Sécurité12 avril 2022
|Le bandistime augmente d’un cran dans la province de Bururi

Burundi - Sécurité11 avril 2022
|La découverte des corps sans vie inquiète

Burundi - Sécurité 9 avril 2022
|Une veuve échappe de justesse à un assassinat au centre-ville de Gitega

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne morte en zone Bwiza

23 novembre 2021

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press). Didier Dusabimana est mort dans la matinée de ce mardi 23 novembre 2021 lorsqu’il était en train de nettoyer un caniveau qui évacue les eaux usées à la première avenue n° 22, de la zone Bwiza, de la commune Mukaza en mairie de Bujumbura.

Selon nos sources, les voisins de la victime disent qu’il se trouvait dans un caniveau plein de saletés et par mégarde, il a tiré le fils électrique qui était dans les eaux usées. Il a été électrocuté et n’a pas eu la chance de survie car il est mort sur le champ.

Signalons que la victime, originaire de la zone Mparamirundi, de la commune Busiga, dans la province de Ngozi, au Nord du pays, était jusque-là cordonnier en zone Bwiza. N.B.

Burundi – Droits de l’Homme

Les défenseurs des droits de l’Homme se réunissent dans la capitale politique Gitega

Gitega, le 23 novembre 2021 (Net Press). Un atelier se réunit dans la province de Gitega, au Centre du pays et vise à renforcer la capacité et définir les stratégies de suivi des recommandations de l’examen périodique universel et autres mécanismes internationaux liés aux droits de l’homme.

Ledit atelier a été organisé conjointement par le ministère ayant la solidarité nationale dans ses attributions et le bureau du coordonnateur résident du système des Nations unis au Burundi, qui s’étend du 22 au 26 novembre 2021.

Selon Felix Ngendabanyikwa, secrétaire permanant au ministère de la solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, qui a procédé à l’ouverture de cet atelier, il a fait savoir que l’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des acteurs nationaux qui exercent la mission de rédiger les rapports, mais également qui suivent la mise en œuvre des recommandations des mécanismes internationaux des droits de l’homme.

Il a ajouté que c’est pour que ces gens soient expérimentés afin qu’ils soient capables de répondre efficacement aux exigences des différents engagements et des différents instruments internationaux que le Burundi a ratifiés.

Bamazi Kossi Tchaa, représentant du coordonnateur résident du système des Nations Unis au Burundi, lui, a mentionné que c’est pour créer un espace de collaboration et de renforcement des liens de coopération entre les partenaires et acteurs concernés. Il a ajouté que cet atelier a pour mission de relever les défis de la consolidation de base d’une plus grande promotion et protection des droits de l’homme au Burundi. N.B.

Burundi – Comesa - Politique

Le président de la République au sommet du Comesa

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press) . De sources de la présidence de la République, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, a suivi aujourd’hui sur vision conférence le 21ème sommet du « Common Market for Eastern and Southern Africa », Comesa, ou le marché commun de l’Afrique orientale et australe, qui a eu lieu au Caire en Egypte.

Selon les différentes allocutions des chefs d’Etat qui ont suivi ce sommet, le souhait général est qu’il y ait des échanges commerciaux entre différents pays membres de ce marché commun. Le numéro un burundais, Evariste Ndayishimiye, a fait savoir que la pandémie du covid-19 a régressé l’économie au niveau de ces pays.

Le président Evariste Ndayishimiye apparaît de plus en plus comme un président sûr de lui-même, surtout avec la levée des sanctions par l’administration Joe Biden des Etats-Unis, ce qui fait qu’il n’a pas de complexe lorsqu’il doit prendre la parole dans le concert des Nations. L’on saura enfin que le marché commun de l’Afrique de l’Est et australe était jusqu’à présent dirigé par le Madagascar qui, dès aujourd’hui, doit céder la présidence tournante à l’Egypte. J.M.

Burundi – Politique

Des langues commencent à se délier autour du limogeage de Mme Capitoline Nizigiyimana

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press) . Elle était jusque dernièrement ministre du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme avant d’être destituée par le président de la République à son retour des Emirats Arabes Unis. La rédaction de Net Press avait fourni les raisons de cette destitution selon des sources proches de la présidence de la République.

D’autres sources indépendantes indiquent qu’il y aurait eu un problème de communication entre le ministère ayant l’Eac dans ses attributions et celui dirigé par cette femme au moment des faits. Le chef de l’Etat aurait écrit une correspondance au ministère de la jeunesse et de l’Eac pour l’informer du départ des tambourinaires de Gishora et ce dernier aurait saisi le ministère du commerce un vendredi soir, le 5 novembre, alors que le départ pour Abou Dhabi était prévu pour le lundi de la semaine suivante, le 8 novembre.

Capitoline Nizigiyimana aurait eu vent de cette correspondance samedi matin à l’aéroport international Melchior Ndadaye et aurait déclaré qu’il est trop tard car il n’y avait plus de temps pour les tests de covid-19 et autres préparatifs liés au voyage du genre, notamment les accréditations et visas. En outre, le dossier des préparatifs « expo » reviennent au commissaire général de cet événement, délégué du gouvernement, qui achemine le dossier à la ministre pour signature uniquement.

C’est lui qui doit savoir qui participera ou pas, c’est lui qui doit tout coordonner à Bujumbura comme à Dubaï. Les analystes en la matière font savoir que dans des cas pareils, la ministre de tutelle doit payer les pots cassés par quelqu’un d’autres. Les erreurs techniques ont été commises par des experts, connaisseurs du ministère qui, selon les mêmes analystes, auraient procédé ainsi sciemment dans le but de se débarrasser de la ministre pour des raisons qui ne sont pas évoquées. D.N.

Burundi – Genre

L’intégration dimension genre au centre des débats !

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press). Il s’est tenu une réunion d’échanges entre les leaders des organisations de la société civile féminines et les responsables des medias sur la promotion de la place de la femme dans les medias, un échange qui a suscité un débat houleux.

Diane Ndonse, la présidente de l’association des femmes journalistes (Afjo), dans un point de presse tenu au terme de ces échanges, a déclaré que l’objectif de cet événement est de vulgariser la charte des medias sensibles au genre pour promouvoir l’intégration et la promotion des femmes journalistes dans les medias en tenant compte de l’équilibre genre.

De leur côté, certains responsables des médias ont indiqué qu’il y a une avancée significative au niveau de la représentativité des femmes dans les medias et ont ajouté que des défis ne manquent pas car certaines femmes n’osent pas affronter les grands sujets sensibles, en l’occurrence la politique, la sécurité et l’économie, en plus du manque d’estime de soi.

Lors des recrutements dans les organes de presse, les femmes sont moins nombreuses, le refus de faire des reportages à l’intérieur du pays suite aux charges familiales, des congés post et prénatal, qui perturbent le climat du travail et le manque des moyens financiers pour recruter le personnel.

Cependant, Diane Ndonse tranquillise que l’association des femmes journalistes (Afjo) sera toujours au chevet des femmes journalistes dans des activités de sensibilisation pour briser ce tabou. N.B.

Burundi – Sécurité – Administration

Le manque de documents dont l’extrait du casier judiciaire et le certificat du tronc commun freinent certains candidats au recrutement à la police en province de Bururi

Bururi, le 23 novembre 2021 (Net Press) . Ils sont aujourd’hui plus de 400 candidats à s’être déjà inscrits comme candidats à la police nationale pour toutes les catégories : candidats officiers, candidats brigadiers et candidats agents de la police nationale du Burundi en province de Bururi, au Sud du pays, selon des sources policières dans cette province.

Certains candidats indiquent qu’ils éprouvent des difficultés pour obtenir des documents comme l’extrait du casier judiciaire et le certificat du tronc commun pour ceux qui ont fréquenté l’ancien système scolaire.

Ces jeunes gens au recrutement remercient le ministère ayant la sécurité publique dans ses attributions d’avoir prolongé les délais d’inscription jusqu’au 27 novembre. Des files de jeunes gens étaient visibles ce matin devant le commissariat de police où ils étaient venus se faire inscrire.

Les communes de Rutovu et de Mugamba viennent en tête par rapport au nombre de candidats qui s’étaient déjà fait inscrire. Des jeunes gens diplômés ou pas en chômage optent pour s’enrôler dans les corps de défense et de sécurité, indiquent plusieurs sources dans cette province. L’on saura que Bururi est un des centres de formation des futurs brigadiers et futurs agents de la police nationale du Burundi. F.N.

Burundi - Administration

Une démolition qui inquiète !

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press) . La population de la première avenue, au quartier Kavumu, de la zone de Kamenge, en commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, a été réveillée par la présence des membres de la ligue des jeunes du parti aux affaires « Imbonerakure », qui procédaient à une démolition des maisons construites anarchiquement, ce qui a inquiété les habitants qui étaient sur place.

Quelques individus contactés par la rédaction n’y vont pas par quatre chemins et indexent le parti au pouvoir, le Cndd-Fdd, à travers les Imbonerakure, de s’entremêler dans le fonctionnement des affaires de l’Etat. Ils estiment que la démolition des maisons construites anarchiquement est une affaire qui relève du service de la mairie de Bujumbura et non du parti politique, fut-il celui qui est au pouvoir.

Ils poursuivent que les destructions qui ont été opérées en zones de Ngagara, de Cibitoke et autres, ont été commanditées par les autorités administratives et les services de la mairie qui ont loué les tracteurs pour effectuer cette tâche.

Et une démolition sans la présence de l’administrateur de la commune Ntahangwa !

Nous apprenons que cette démolition des maisons construites anarchiquement à la première avenue, au quartier Kavumu, de la zone Kamenge, a été faite sans la présence du chef de zone de Kamenge ni de l’administrateur de la commune Ntahangwa, lui-même natif de la 2ème avenue, ce qui a étonné la population qui était sur place car les Imbonerakure, sous la haute sécurité de la police, faisaient la pluie et le beau temps dans cette démolition qui a fait grincer les dents. N.R.

Burundi – Commerce

Des consommateurs des produits Brarudi s’inquiètent

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press) . Depuis quelques jours, les consommateurs, tout comme les vendeurs des produits Brarudi, se lamentent de la carence de ces produits sur le marché et ce, sous le silence coupable de l’unique brasserie de ce pays. Il y a quelques jours, seuls les « Amstel Royal » sont sur le marché.

Des gens pensent que le manque de devises serait à l’origine de cette pénurie, mais d’autres s’inquiètent que cette entreprise risque de fermer car sa production a nettement chuté même si elle ne le dit pas. Pour ces derniers, la preuve est que la société-mère, Heineken, des Pays Bas, a cédé la direction de la Brarudi à des Africains, ce qui pourrait expliquer le désintérêt de cette société hollandaise vis-à-vis de la Brarudi.

Cependant, les experts de la Brarudi ne le voient pas de cette manière. Ils estiment que cette entreprise commerciale a déjà atteint ses objectifs de l’année, d’où elle travaille comme bon lui semble. Le problème dans tout cela est qu’il n’y a pas de lumière sur ce fonctionnement nonchalant de l’entreprise. J.M.

Burundi - Enseignement

Plus de 300 enseignants de Bujumbura dit rural n’habitent pas cette province

Bujumbura, le 23 novembre 2021 (Net Press). Dans une réunion de toutes les parties prenantes du secteur de l’éducation en commune de Mutimbuzi, de la province Bujumbura, à l’Ouest du pays, avec le président du sénat et les autres sénateurs natifs de Bujumbura, Emmanuel Sinzohagera a fait savoir que les enseignants qui travaillent dans cette circonscription, mais qui rentrent dans d’autres provinces ne sont pas obligés d’être remplacés mais d’être à l’heure car c’est l’une des causes de la non-réussite.

Il a ajouté que cette province est en arrière, comparativement aux autres, car elle accuse un grand manque de salles de classes. C’est au moment où cette province accuse un manque de 555 salles de classes et 780 enseignants comme l’a signalé le directeur provincial de l’enseignement, une autre cause, selon lui, de la non-réussite. N.B.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA